Joined August 2022 Message
  • Day24

    Welcome to Bolivia

    September 16 in Bolivia ⋅ ⛅ 3 °C

    16 septembre, 6h du matin, première partie du périple direction : la Bolivie !
    On prend le bus direction la frontière Bolivienne, toujours au niveau du lac Titikaka. Arrivés devant, tout le monde descend du bus, il faut passer la frontière à pied, une première pour nous. Direction la police péruvienne pour obtenir le tampon de sortie du territoire péruvien. On passe sous une Grande Arche, qui représente la frontière et nous voilà en Bolivie. Passage obligatoire à la police bolivienne pour le tampon d’entrée sur le territoire, on remonte dans le bus, et direction Copacabana, notre escale pour le déjeuner.
    On a 1h30 devant nous, de quoi visiter la place principale de la ville, faire trois boutiques de souvenirs (absolument identiques en tous points aux souvenirs péruvien…) et commander un repas à emporter absolument degueulasse (sans couteau une fois de plus, on fera comme on peut). On pense remonter dans un bus pour continuer le chemin, mais non, surprise, nous sommes désormais dans une sorte de mini-van, bagages sur le toit. Pas très confortable mais on arrive rapidement au point du lac qu’on doit traverser en ferry (apparement les boliviens n’ont pas la même conception de ferry que nous, cf photos). Périple de 10min au fond de la cale du bateau, nous voilà de l’autre côté, repartis pour les dernières heures de bus jusqu’à La Paz. En arrivant à la gare, mauvaise surprise : on comptait enchaîner le lendemain matin pour arriver dans notre prochaine étape et passer une vraie nuit dans un hôtel avant notre prochaine excursion, c’est raté, il n’y a que des bus de nuit pour notre destination du lendemain. Tant pis, on dormira bien plus tard.
    Ce soir c’est grand luxe, on s’est permis de réserver une chambre (privée, juste nous 4 pour une fois, et avec salle de bain en plus quelle aubaine !) au Selina de la ville (une chaîne d’auberges de jeunesse de qualité). On se refait une beauté, on sort manger, on tourne une heure dans la rue sans trouver le moindre resto potable (pourtant on chipote même plus sur la qualité…), et on décide de retourner, un peu dépites, au Selina pour manger.
    On mange bien, on dort bien, on reprend vie.

    Le lendemain, c’est visite de La Paz, avant notre bus de nuit. On se balade sur la place principale, c’est pas magnifique mais c’est sympa. On retrouve Louis à midi, puis on continue notre excursions souvenirs dans les différentes petites boutiques de la ville. On se retrouve dans la rue des boutiques de sorciers, encore des fœtus de lamas séchés, on n’est toujours pas habitués, mais on a trouvé une potion pour gagner de l’argent alors ça va.
    On termine nos emplettes pour notre prochaine excursion (il va faire très froid, chaussettes en alpaga obligatoire), et direction la gare pour le bus de huit direction Tupiza !
    Read more

  • Day22

    Chez Ruben au Lago Titikaka

    September 14 in Peru ⋅ ⛅ 13 °C

    Le 14 au matin, on quitte Oscar, Jo et Felix, direction la gare pour prendre un énième bus de 7h, mais cette fois, de jour. Départ à 8h30, on arrive à Puno vers 17h. On doit trouver comment aller chez Ruben, qui nous accueille pour passer la nuit et la journée avec lui. On tente de prendre un collectivo, c’est raté, il est trop tard, alors on se rabat sur un taxi qu’on négocie non sans mal.
    C’est parti pour 1h30 de route. Un gros orage éclate sur le lac, c’est beau, on est pas rassurés parce qu’on a aucune idée de la tête du lieu dans lequel on va dormir. Au bout d’un moment, le chauffeur se rend compte qu’il ne connaît pas l’adresse exact du fameux Ruben, et que c’est plus loin que ce qu’il pensait. Alors, il nous explique qu’on va devoir payer plus parce que ça lui rajoute du trajet. On lui dit que non, on ne paiera pas plus, on en a marre de se faire arnaquer. On explique la situation à Ruben par message, on est au milieu de nul part, il y a beaucoup d’éclair et de pluie, et on commence à se demander si le chauffeur ne va pas nous laisser la. Le chauffeur appelle Ruben pour lui demander l’adresse exacte, il s’engueule avec lui au téléphone. Ruben tente de le rappeler, il lui raccroche au nez, on flipper un peu mais on finit par arriver chez Ruben. Il discute avec le chauffeur avec de jolies insultes, lui dit qu’on ne paiera pas plus que le prix de base, et le chauffeur finit par s’en aller.
    Heureusement, nos chambres sont sympas, il ne fait pas chaud mais Vilma, la femme de Ruben, nous a préparé un bon dîner.
    On discute avec Ruben, qui se lance dans une conversation complètement lunaire. Il nous explique qu’il y a deux sirènes dans le lac, une âgée et l’autre adolescente, elles sont blondes et chantent, et attirent les pêcheurs qui partent seuls. Ruben les a vu et entendues, seuls les hommes peuvent les voir et les entendre (seulement quand ils sont bourrés), bref on se croirait dans l’Odyssee. On se retient de rire parce qu’il est très sérieux, et il continue son récit en nous parlant de l’île où vont les sirènes et la grenouille géante du lac.Il nous explique également qu’il y a trois portes qui mènent direct à Cusco (à des heures de bus d’ici), mais que tout le monde ne peut pas rentrer. 5 personnes sont rentrées et seulement deux sont ressorties et celle de Puno est protégée par une couronne en or. Enfin, il nous parle d’un temple sacré gardé par certains chamans (que le temple choisi lui même). Parfois il y a des mauvaises ondes et on ne peut pas y aller. Il faut demander l’autorisation au chaman pour entrer et il doit entrer en premier. On conclut cette discussion par la décision d’aller mediter au fameux temple le lendemain matin, et on part se coucher, mi flippés, mi intrigués, mi amusés.

    Le lendemain matin vers 8h, direction donc le fameux temple. Ça grimpe, on est toujours aussi haut en altitude. Après avoir demandé autorisation au Rocher Hiboux de passer (en lui glissant des feuilles de coca en offrande), on arrive au niveau du temple. La vue sur le lac à 360 degrés est magnifique. On commence notre séance de méditation, avec une nouvelle offrande de feuilles de coca à la Pachamama, c’est apaisant, il n’y a aucun bruit. On redescend jusqu’à un embarcadère ou un capitaine va nous emmener sur l’île d’Uros. Cette île flottante complètement faite de bloc de terre, racines, et sortes de bambous, abrite 4 familles. On nous raconte l’histoire de ces îles flottantes, bâties pour échapper aux colons espagnols, leur procédé de frabrication, et on visite une des 4 « maisons » présentent sur l’île. On parle un peu avec les habitants, et on repart direction chez Ruben pour le déjeuner.
    L’après-midi, Vilma nous fait découvrir les activités locales : cassage de Pierre, fabrication de savon naturel, filage de la laine d’alpaga, conception de ponchos… Accompagnés d’Inti, leur chien, on se prête au jeu habillés en tenue locales. Petite séance photo pour immortaliser nos magnifiques tenues (pas forcément flatteuse au niveau de la taille), et on dit au revoir a Vilma, Ruben et Inti.
    On repart pour Puno, ou on va passer la nuit dans une auberge miteuse avant de prendre un bus pour changer de pays !
    Read more

    Traveler

    jolies les péruviennes!

    9/23/22Reply
    Traveler

    😂😂😂❤️

    9/24/22Reply
    Traveler

    Ça vous va carrément bien les filles ! 🤩 Le garçon je sais pas trop …😉

    9/27/22Reply
     
  • Day21

    Salkantay J4, el famoso Machu Picchu

    September 13 in Peru ⋅ ☁️ 16 °C

    Ça y est, c’est le grand jour. Réveil 4h, départ 4h30 pour être à 5h en bas des marches du Machu Picchu. On a nos billets pour 6h, objectif monter les marches en 1h. Il fait nuit, il fait assez chaud, il y a 1800 marches et des moustiques. Guigui nous abandonne, il prend le bus et nous retrouve en haut pour nous faire la visite.
    Ça grimpe, ça grimpe, dans la jungle, c’est dur mais le paysage est absolument sublime. On transpire comme jamais (heureusement que guigui nous avait prévenu et qu’on a des t-shirts de rechange). Arrivé vers la fin des marches, le soleil se lève sur les montagnes et la brume, on se croirait presque dans la baie d’Halong ! Ça donne un côté mystique à cette merveille du monde, on est émerveillés. On arrive en haut un peu avant 6h. Après avoir ragé sur les touristes montés en bus qui arrivent tout frais en haut, on découvre les premières pierres du Machu Picchu dans la brume. Ici, les tondeuses, ce sont les alpagas.
    On se pose sur le spot mythique de toutes les photos qu’on a pu voir du Machu Picchu. En attendant que la brume se lève, Guigui commence à nous raconter l’histoire des Incas et de ce lieu si mystique qui date de 1450 à peu près. La brume se lève, et la c’est magique, on voit enfin la vue qu’on attendait tant. On est émerveillés, on prend plein de photos, heureusement la foule n’est pas encore trop arrivée.
    Ensuite, c’est parti pour 2h de balade dans les ruines ponctuées par les anecdotes de guigui. On est très fatigués mais c’est on oublie et on profite.
    Sauf qu’après la partie incroyable du Machu Picchu, il faut refaire le chemin en sens inverse jusqu’à Hydroelectricas. On commence la redescente des marches, ponctuée par un mini malaise de Soso à bout de forces. Arrivés en bas, petite photo souvenir de chacun post Salkantay Trek. Le moral est pas au beau fixe, on doit encore marcher 10km le long des rails, le même chemin que la veille, puis prendre un mini bus pendant 7h pour rejoindre Cusco. On marche, on s’adresse même plus la parole, on reste concentrés sur nos dernières forces. On arrive finalement à la fin des rails, on mange rapidement et on arrive à attraper le bus de 14h. C’est parti pour le trajet de l’enfer : « route » en travaux, bloquée partout, ravin sur le côté, des virages, des cailloux, c’est long et on a toujours pas super confiance en les conducteurs péruviens. On s’arrête au milieu de nul part pour laver le mini van (mais attention, que l’extérieur), puis on repart, et on arrive à Cusco vers 21h30. On récupère nos dernières affaires à l’agence du trek, puis direction La Bo’m, la même auberge qu’au début de Cusco, pour manger des bonnes crêpes et passer une vraie nuit de sommeil. Enfin pas complètement parce que demain matin, on se lève tôt pour reprendre un bus direction notre prochaine destination !
    Read more

    Traveler

    Impressionnant ce que vous avez fait, bravo !!

    9/23/22Reply
    Traveler

    Bravo !! Quel courage !!!! Et quels paysages !!!

    9/23/22Reply
    Traveler

    Ils sont beaux vos t. Shirts !

    9/23/22Reply
     
  • Day20

    Salkantay J3, road to Machu

    September 12 in Peru ⋅ ☁️ 18 °C

    J3 : 25km

    Départ pour le J3 dans la jungle à 5h30 du matin. On marche, on marche, on fait des photos de groupe, on marche encore et encore. On se fait manger par les moustiques, on croise des cascades, on essaie de voir des toucans mais on en trouve pas. Guigui nous donne le nom des plantes, (big up pour les granadillas et les maracuyas). A midi, repas incroyable de la part de notre chef cuistot : ceviche, quinoa, guacamole, patates, on est bien récompensés pour tous nos kilomètres, on se régale.
    On repart en mini van pour rejoindre Hydroelectrica, le début des rails qu’on fera à pied pour rejoindre Aguas Calientes, la « ville » la plus proche du Machu Picchu. A ce moment, ça devient compliqué : le chemin est magnifique, mais c’est long et on a mal aux pieds (et partout en fait). On arrive bien crevés vers 18h à Aguas Calientes, dans un VRAI hôtel avec un VRAI lit et une VRAIE salle de bain, on récupère 10000 points de vie.
    On dine, et on se couche impatient d’être demain pour le point culminant du trek !
    Read more

  • Day19

    Salkantay J2, ça grimpe

    September 11 in Peru ⋅ ⛅ 20 °C

    J2 : 22km 700D+ puis 1700D- altitude max 4600m

    Réveil 4h30 avec une tisane au lit (il fait TRÈS froid), petit dej 5h, depart 5h30 pour la montée jusqu’au point le plus haut du trek. 700m de dénivelé, beaucoup d’heures et de kilomètres, l’altitude ça pique les poumons, on arrive à 4600m un peu avant 9h (après une pause toilettes urgentes pour une partie de la troupe, toujours pas habitués à la nourriture péruvienne), on est contents. On croise des chinchillas, l’eau des ruisseaux est gelée. On fait une offrande à la Pachamama, des feuilles de coca, guigui nous raconte plein d’histoires sur les croyances Inca, encore une fois les paysages sont sublimes et on en a plein les mirettes.
    On repart pour 3h de marche jusqu’au lieu de déjeuner, on passe de la montagne à la jungle en l’espace de 5min cest incroyable ! On arrive KO. On mange, on sieste au soleil, ça va pas beaucoup mieux les pieds font mal, mais on a encore une dizaine de kilomètres à parcourir, alors on se remet en marche. On arrive vers 17h à notre campement du soir, c’est rustique. On peut enfin prendre une douche ! Par contre, niveau matelas et isolation, encore une fois c’est pas ça, on dort dans des matelas-cuves (pas terrible pour le dos…). Mais on est tellement fatigués que c’est pas grave, de toute façon il nous reste deux jours à tenir !
    Read more

  • Day18

    Salkantay J1

    September 10 in Peru ⋅ ⛅ 11 °C

    J1 : 14km 400D+ altitude max 4200m

    Aujourd’hui, grand départ, c’est le début du trek Salkantay avec pour destination finale le Machu Picchu ! On est 7 dans l’équipe : nous 4, plus Jo, Felix et Oscar.
    Réveil 3h dans un hôtel pourri et c’est parti pour de longues heures de mini van jusqu’au point de départ de la rando. On est accompagnés de Guillermo, notre guide, et de notre propre cuisinier.
    Dès le début de la rando, Guillermo nous brief : on est sur la terre de la Pachamama et on doit la respecter. Alors on apprend quelques mots de quechua, on prie la Pachamama, et Jaku !
    On commence par 2 bonnes heures de marche jusqu’à notre camp pour la soirée. On découvre des mini chambres-bungalow avec un toit en verre, vue sur la montagne Salkantay toute enneigée, c’est magnifique. Après un bon déjeuner, micro sieste de 30 minutes (le réveil est atroce) et c’est parti pour une heure de montée jusqu’au lac Humantay. Il fait super froid, on croise plein de chevaux, le paysage est magnifique. On fait 10000 photos de groupes (de face, de dos, en sautant, en faisant le signe du lama, guigui est fan des photos de groupe) et on redescend au camp pour la soirée.
    Au programme : la bataille à trois, Felix devient accro, il veut plus s’arrêter, mais 18h30 dîner, 19h30 au dodo, on rejouera demain.
    On se couche (non sans mal) sans douche et sous 1839402 couches de vêtements, sacs de couchages et couvertures. Bonnets et gants obligatoires, pas la nuit la plus reposante du monde mais en tout cas la vue sur les étoiles est très agréable !
    Read more

    Traveler

    Magnifique !

    9/22/22Reply
    Traveler

    Alana as-tu vu Syrius?

    9/23/22Reply
    Traveler

    Non y’avait trop d’étoiles j’avais plus de repères !

    9/23/22Reply
     
  • Day17

    Palcoyo, la montagne des 7 couleurs

    September 9 in Peru ⋅ ☀️ 7 °C

    Aujourd’hui, on décide de faire la montagne des 7 couleurs, mais côté Palcoyo pour éviter les touristes. Levé 5h, l’équipe presque au complet (Louis est reparti de son côté) se dirige dans son van privé, et c’est parti pour 4h de route (toujours aussi peu agréable). Après un premier stop petit dej, on entre dans les montagnes et le paysage devient magnifique. Alpagas par centaine, on est ravis (surtout Sophia qui a pour projet d’en ramener un à Paris), le paysage est magnifique, bref, on est bouche bée. Arrivés en haut, on part se balader dans les montagnes jusqu’à 4900m d’altitude. On avait peur d’être déçus mais finalement les montagnes sont vraiment colorées et on était presque seuls au monde. Retour en bus à Cusco avec un arrêt buffet à volonté pour le déjeuner.
    Direction l’hôtel d’okidoki : au programme, briefing avec notre futur guide et derniers achats pour le grand départ de demain matin.
    On est fatigués et on a pour projet de se coucher tôt. Malheureusement, c’était sans compter le resto catastrophique sur lequel nous sommes tombés, 2h d’attente, poulet pas cuit, on était pas très contents d’avoir perdu ces précieuses heures de sommeil. Mais c’est pas grave, on commence à avoir l’habitude de dormir 5h par nuit, alors on va se coucher le sourire aux lèvres et vivement demain matin pour la prochaine expédition !
    Read more

    Traveler

    Vous avez visité une bergerie ?

    9/14/22Reply
    Traveler

    T’as avalé un clown décidément

    9/14/22Reply
    Traveler

    🤩👍

    9/15/22Reply
    2 more comments
     
  • Day15

    Vallée Sacrée des Incas

    September 7 in Peru ⋅ ⛅ 16 °C

    J1: direction Pisac, notre première étape de la Vallée Sacrée. La team est au complet avec Felix, Jo, Louis et Oscarito qui rejoignent le groupe.
    Trajet en collectivo mouvementé pour cause d’arrêt urgent sur le bas côté de la route (la fameuse tourista): heureusement que Jovis était la pour venir au secours de l’heureux élu avec son cahier de bord!
    On en reste pas moins motivé pour dévaliser les 50 boutiques de souvenirs que nous trouvons en arrivant à Pisac: elles se ressemblent toutes mais peu importe chacun trouve son bonheur !
    On se dirige ensuite vers les ruines de Pisac en taxi, on trouve une guide qui nous paraît sympathique et c’est parti pour 1h30 de visites: informations historiques, anecdotes et même moment de méditation face aux ruines sur un air de fluide sacré joué en direct par la guide!
    On décide malgré le pied capricieux d’Alana de redescendre à pieds: 1h30 qui valait le coup.
    Arrivée en bas les team se séparent: pour nous v est mission rejoindre Ollantaytambo. On se la joue péruvien: on se met sur le bas côté de la route pour essayer d’arrêter un collectivo en route. Non sans mal on y parvient, le trajet et mouvementé et on atterrit à mi-chemin à Urubamba. Nouvelle mission pour la team: trouver un autre moyen de locomotion après avoir loupé le dernier collectivo. Après avoir hésité qq secondes à prendre un mototaxi, nous montons dans la voiture de ce qui nous paraît être un taxi qui nous dépose à Ollantaytambo en fin d’après midi. Nous arrivons à notre hôtel: notre hôte nous paraît quelque peu étrange (voire « sorcière » selon certains…) mais nous trouvons une chambre plutôt propre où nous avons finalement bien dormi.

    J2: après un rapide petit déjeuner, nous voilà parti en direction des ruines d’Ollantaytambo où Côme se transforme pendant une heure en guide Wikipedia à défaut d’avoir trouvé un vrai guide pas trop cher.
    On récupère nos affaires à l’hôtel ou un taxi nous attend pour nous emmener sur les derniers points de visites de la vallée sacrée.
    On commence par Moray, laboratoire Inca (ils étaient forts ces Incas!), puis Salineras de Maras, marrés salant (miam miam le chocolat au sel de Maras qu’on a pu goûter et surtout acheter), On finit par Chinchero: visite des ruines pour Côme et les filles vont dans une communauté de femme de fabrique de produits en laine d’alpaga.
    Au retour à Cusco, on tombe dans une procession pour la Vierge: fun (ou beurk) fact, ils ont tous des bébés alpagas morts dans le dos, pour protéger des maladies…
    Diner ensuite avec la team au complet: au menu crêpes bretonnes pour tout le monde.
    On se couche tôt car demain le réveil va piquer: départ à 5h pour Palcoyo, la version moins touristique que la montagne des 7 couleurs.
    Read more

    Traveler

    ils ont l'air sympa les moutons !

    9/14/22Reply
    Traveler

    Et ils donnent de la super laine !

    9/14/22Reply
    Traveler

    C’est quoi ?

    9/15/22Reply
    Traveler

    Trop chou 🤩

    9/15/22Reply
     
  • Day14

    Cusco

    September 6 in Peru ⋅ ⛅ 18 °C

    Après notre bus de nuit d’Arequipa, on arrive tous les 4 très fatigués à Cusco le 6 septembre au matin, vers 6h. Direction notre nouvelle auberge, La Bo’m, une crêperie / auberge française (on va manger de la nourriture française amen). On chill à l’hôtel jusqu’à 13h, le temps d’appeler les copains et la famille et de revoir notre itinéraire des prochains jours.
    On récupère notre chambre et direction le centre ville pour déjeuner. On s’arrête dans un resto trop bon ou nous rejoint Oscar, un copain de fac Joséphine qui est arrivé seul au Pérou la veille.
    Ensuite, Louis, Oscar et Côme vont se planquer dans un bar pour regarder le match et boire des bières (ça monte vite avec l’altitude…). Joanna, Sophia et Alana décident de faire un walking tour de la ville et tombent sur un guide trop cool qui leur fait faire un tour privé des lieux emblématiques et historiques de la ville, et encore une fois des marchés locaux. Le tour se termine par une séance photo en tenue locale et une dégustation de chocolats (c’était trop bon).
    Petit passage à l’hostel pour poser nos achats puis direction le restaurant La Morena, avec Louis et Oscar. On mange trop bien, on boit des cocktails trop bons, on est requinqués et on se motive (non sans mal) à aller festoyer à la cusceña. On trouve une boîte locale recommandée, on y importe nos jeux de l’école, on se fait maquiller, on râle parce que le DJ passe pas assez de musique française, et au final on finit la journée sur une trop bonne soirée (un peu alcoolisée) !
    Read more

    Traveler

    C’est sympa la boîte de nuit inca ? 🥳

    9/15/22Reply
    Traveler

    Très reposant!! Louis a même réussi à s’endormir!!

    9/15/22Reply
    Traveler

    Magnifique 🤩

    9/15/22Reply
     
  • Day12

    Canyon de Colca, on est très fatigués

    September 4 in Peru ⋅ ⛅ 13 °C

    Jour 1 : Le 4 septembre, on se réveille à 2h45 pour un départ à 3h direction le canyon de Colca avec notre guide Walter. Au programme : randonnée, dennivelé, ampoules, lampes frontales et lits sales.
    Départ de la randonnée à 9h30 (après quelques énièmes heures de bus et un énième petit dej pas bon). Il fait super chaud, on se crème parce que le soleil tape, et on arrive au fond du canyon les premiers après 2h de descente. On se baigne dans la rivière très froide, le reste du groupe nous rejoint et on repart pour 20 min de marche jusqu’au lieu de déjeuner.
    Au menu, guacamole (10/10) et lomo saltado version alpaga. On finit la journée sur 3h de marche en montée et descente avant d’arriver à l’oasis où on va passer la nuit. Le lieu est super beau mais c’est bien crados. Extinction des feux à 21h30, la journée de demain doit être dure.

    Jour 2 : réveil à 4h30, départ à 5h pour la remontée de l’enfer du canyon. 1200m de dénivelé positif, 5,5km, c’est raide, mais on grimpe. On part bien habillés et avec nos frontales, mais finalement on transpire et les pulls disparaissent rapidement. Le lever du soleil sur le canyon est impressionnant, les paysages sont magnifiques. On arrive en haut un peu avant 8h, puis direction encore un petit dej.
    Sur le chemin du retour vers Arequipa, on s’arrête dans des bains thermaux naturels (jusqu’à 50 degrés pour les braves hommes Côme et Louis), ça fait du bien.
    Direction le déjeuner, c’est un buffet, on se jette dessus comme des ogres (petit plus pour le cordon bleu Sophia en rêve encore), puis on continue la route. On arrive au niveau d’une réserve d’Alpagas, ils sont TROP mignons on a prévu d’en adopter un. Comme l’a bien compris Sophia, en plus d’être incroyablement adorables, ils nous nourrissent et nous vêtissent !
    Retour à Arequipa fatigués, mais pas le temps de chaumer on reprend direct un bus de nuit direction notre prochaine destination.
    Read more

    Traveler

    Magnifique !!!🤩

    9/6/22Reply
     

Join us:

FindPenguins for iOSFindPenguins for Android