Satellite
  • Day2

    Un jour à Mexico

    December 28, 2019 in Mexico ⋅ ⛅ 18 °C

    Réveillés très tôt, nous commençons à 8h30 l'exploration de Mexico par celle de notre quartier, Coyoacan. A quelques rues de "chez nous" se trouve une maison moins anonyme que les autres. C'est ici qu'est née et a vécue Frieda Kahlo la majeur partie de sa vie. C'est une maison bleue, vaste mais sans colline. On la remarque à la quarantaine de personnes qui patiente devant pour la visiter, mais nous passons notre chemin, elle n'ouvre que dans 1h30 et nous n'avons qu'une journée à Mexico! Au détour d'une rue nous rentrons dans le marché, il est de taille raisonnable et encore calme. Nous nous arrêtons à un stand de fruits et achetons 2 jus ultra-frais et vraiment délicieux, ça nous tiendra jusqu'au déjeuner. On croise aussi d'immenses pinatas de toutes les couleurs. Nous nous arrêtons sur la place centrale, vestige du temps où ce quartier était en fait une ville avant d'être englobé dans Mexico. Il y a une crèche et des décorations, car oui c'est Noël ici aussi. Nous visitons l'église dont la toiture est transpercée de végétation... Mais en assez bon état à l'intérieur. On voit que les touristes sont attendus dans le quartier car il y a des vendeurs de bricoles. Pour le moment nous sommes quasiment seuls et c'est très calme. Les bâtiments sont anciens, de deux/trois étages et très colorés, on se sent dans un village. Jouxtant la place centrale, il y a un petit parc et une fontaine dediée â un coyote. On est très heureux d'avoir pu faire cette promenade au calme.
    Puis direction l'hypercentre. La place centrale est immense et accueille une patinoire synthétique. C'est écologique ici, en tout cas ils le revendiquent. Ils ne sont pas du tout à l'aise sur la glace et sont quasiment tous accrochés au bord. Au bout de la place se dresse la cathédrale. Nous la visitons, elle est immense mais plus intéressante et élégante de l'extérieur que de l'intérieur. En fait elle est un peu austère mis à part son magnifique orgue et un grand fronton en or. A quelques pas de là se trouve le Palais national qui a été herigé pour héberger le président de la République. Seul blabla y a vécu. Le bâtiment est très imposant mais est surtout intéressant pour ses peintures de Diego Rivera. Elles relatent l'histoire du Mexique et les luttes des hotoctones , son agriculture, les constructions des mayas etc. Ces peintures sont immenses, des murs entiers, très lumineuses et fascinantes. On reste une petite heure à les observer. Ensuite c'est promenade au hasard des rues. Derrière le palacio Nacional c'est un vrai marché, tout est a vendre. Il y a du monde et on peut trouver des doudounes, des jouets, du maquillage, des chaussettes etc. Au bout de cette rue (calle moneda) de trouve une belle église fermée et dans son jus. Elle aussi assaillie par la végétation. On remarque que chaque rue/micro quartier a sa spécialité : high tech, photographies, robes de mariée, tissus, etc. Les mexicains ont l'air vraiment dingues des photos et semblent se faire tirer le portrait pour toutes les (non)occasions. Pour déjeuner, nous trouvons une petite cantina pour goûter la torta, sorte de sandwich savoureux. On se régale, il est 14h. Puis on repart en promenade : aperçu des ruines du templo mayor découvertes en 1978. Alors que des travaux avaient lieu pour consolider les fondations d'une église voisine un monolithe a été exhumé donnant lieu a des fouilles approfondies et révélant ce vaste site. La pyramide faisait 45 mètres de haut et a été détruite, ou plutôt démantelée pierre par pierre par les hommes de Cortés pour construire la cathédrale voisine. Malgré les maquettes, difficile de s'imaginer l'ampleur de cette cité..
    Nous poursuivons notre promenade vers un parc à l'ouest du centre historique "parque de la alameda central". C'est plutôt un bain de foule, nous traversons les artères commerçantes des mêmes magasins que l'on trouve chez nous. Le parc est plutôt bétonné et bruyant. Nous repartons donc en direction du métro pour trouver l'oasis de verdure de Mexico :le parc de Chapultepec. Nous traversons le "quartier chinois". Il s'agit en fait d'une rue de quelques commerces et restaurants mais nous n'avons pas vu un chinois. Nous prenons le métro pour quelques stations. Il est plus propre qu'à Paris et assez moderne. A cinquante centimes le billet, cela nous fait éviter les embouteillages, c'est royal. Et c'est d'ailleurs la première fois que les mexicains nous observent amusés.
    Nous arrivons au parc un peu fatigués, et après une petite pause allongés en tee shirt dans la pelouse, nous montons au château de Chapultepec. La montée en pente douce est top et offre une vue à 360 degrés sur la verdure puis la ville. L'édifice est avant tout une seconde résidence présidentielle, avec de beaux jardins. Malheureusement il semble que tout Mexico s'y est donné rendez vous et on étouffe un peu. Il est 18h, nous nous dirigeons vers les quartiers résidentiels de Condesa et Roma en quête d'un bel endroit pour dîner. Les rues sont très calmes et avec de beaux immeubles modernes avec gardiens. On fini par s'échouer dans un restaurant argentin où finalement les accompagnements et le vin étaient meilleurs que la viande. Ça n'est pas grave on passe un super moment. Dîner en terrasse un 28 décembre c'est un luxe. On se vautre dans un Uber direction la place Garibaldi pour aller écouter les mariachis. Après 30 minutes de route et une micro sieste on s'installe sur la place et écoutons les différents groupes. Des familles dansent avec leurs enfants, des couples dansent tout sourire. Nous on est plutôt bercés mais c'est très agréable. On rentre enfin à Cyoacan, encore en 30 minutes.
    Il est 22h, on est rincés. Au total, 23 kilomètres a pieds à notre actif quand même! Une journée bien dense et enrichissante.
    Read more