Matthieu et Gaëlle

Joined September 2019Living in: Chalon-sur-Saône, France
  • Day8

    Aventure en Amazonie : la pêche...

    September 18, 2019 in Peru ⋅ ⛅ 32 °C

    Dernière activité... la pêche qui a fait un heureux !
    Nous avons pu pêcher une anguille électrique géante. C'est un animal uniquement utilisé pour traiter les personnes ayant des problèmes de coeur, nous l'avons donc relâché. Pour en attraper une, il a fallu tout d'abord pêcher des appâts (des poissons chats). Ensuite, tout en faisant du bruit, patienter une quinzaine de minutes et relancer plusieurs fois une grosse canne à pêche. Ça ne marche pas à tous les coups... mais là Matthieu a réussi à en attraper une de 1,50 m. Il était tout fier. En dehors de l'eau nous avons pu la toucher et sentir le courant électrique. Il faut savoir que dans l'eau une grande pourrait produire 850 volts.
    Nous avons aussi pêché des piranhas (photos 6, 7 et 8). Seulement trois avaient une taille suffisante et ils ont fini dans notre assiette le midi. Celui sur la photo était un petit !
    Read more

  • Explore, what other travelers do in:
  • Day7

    Aventure en Amazonie : la jungle 2...

    September 17, 2019 in Peru ⋅ ⛅ 33 °C

    Lors d'une sortie particulièrement chanceuse, nous avons observé un iguane perché dans un arbre, un lézard mangeur d'escargots (qui font dix fois la taille des nôtres), un serpent fouet vert (photo 7), des singes-chouettes (photo 8) appelés ainsi parce qu'ils ont des grands yeux et vivent la nuit, un porc-épic lui aussi perché dans un arbre, et un paresseux. Ce dernier porte bien son nom, il fait tout au ralenti. Il ne descend au sol que très rarement pour faire caca au pied de l'arbre qui l'abrite, des cacas tout secs car il boit très peu d'eau. Ce serait soit pour marquer son territoire, soit pour fertiliser l'arbre qui leur donne à manger. Lors d'une marche de nuit nous avons aussi vu des grenouilles-taureaux qui sont vraiment énormes et apparemment délicieuses à manger. Enfin, nous avons passé une superbe fin d'après midi en canoë sur un lac à observer le coucher de soleil.Read more

  • Day5

    Aventure en Amazonie : la jungle

    September 15, 2019 in Peru ⋅ ⛅ 31 °C

    Nous avons fait de nombreuses excursions en forêt, aussi bien de jour que de nuit. Nous avons eu la chance de voir un anaconda de sept mètres (c'est plutôt rare), des caïmans, des libellules, quantité d'arbres géants, de fleurs et de champignons. L'Amazonie regorge de termites (photo 9) et de fourmis, il y en a des millions, probablement même des milliards.
    Parmi elles les fourmis guerrières (photo 6) sont très impressionnantes : elles ne font pas de nid et sont constamment en mouvement, elles peuvent former des processions de 7 à 8 km que rien n'arrête : donc si elles passent par une maison, il n'y a rien d'autre à faire que de sortir et attendre qu'elles repartent. Avantage : elles dévorent tous les insectes et font donc office de nettoyeuses. Elles portent leurs oeufs puis les petits pendant quatre jours sur leur dos, ces derniers descendent dès qu'ils sont aptes à marcher et rejoignent la troupe.
    Mention spéciale à notre sortie dans l'Amazone pour aller nager au milieu des dauphins avec retour lors du coucher de soleil (photo 7). Il y a deux espèces, les roses et les gris. Une vient de l'océan Atlantique et l'autre du Pacifique. Elles se sont retrouvées coincées il y a des milliers d'années après des mouvements de plaques tectoniques. À cette époque, le fleuve coulait de l'Atlantique vers le Pacifique, c'est l'inverse aujourd'hui donc ça a en effet bien bougé ! Cet animal n'a jamais été tué par les locaux. Ils lui conféraient des pouvoirs magiques et pensaient qu'il pouvait se transformer en être humain pour kidnapper les jeunes filles s'ils le chassaient.
    Il y a aussi les nénuphars géants (photo 10) dont les feuilles peuvent faire jusqu'à 7,5 m et porter 30 à 35 kg, les enfants du coin s'amusent à monter dessus. La fleur ne s'ouvre que la nuit venue et ne dure que quelques jours. La plante a été ramenée en 1801 en Europe par un botaniste anglais qui a gagné grâce à elle un concours organisé par la reine. Elle y a gagné le nom de "Queen Victoria", le monsieur étant légèrement fayot... Malheureusement elles souffrent également beaucoup des violentes inondations de ces dernières années, on en voit donc de moins en moins.
    Read more

  • Day4

    Aventure en Amazonie : l'arrivée

    September 14, 2019 in Peru ⋅ ⛅ 28 °C

    Nous avons décidé de partir cinq jours dans la jungle amazonienne. Après trois heures de bateau vers le sud, nous sommes arrivés dans notre lodge paradisiaque. Et oui, nous ne sommes pas des Indiana Jones en puissance, sur place il y avait la douche, des lits avec moustiquaire, des très bons cuisiniers, notre guide Raul qui était un peu fou et avait beaucoup d'humour et... des araignées de compagnie dans la chambre.
    Les cinq jours de découverte de la nature ont été intenses, à pied, à la nage ou en bateau, avec ou sans pluie et un peu, beaucoup ou passionnément de la boue. Quant aux moustiques, ils étaient nombreux en journée, et attaquaient par escadrilles entières dès la tombée de la nuit... mais on était bien préparés : l'anti-moustique (on a passé tout notre stock), les capes de pluie et les vêtements longs nous ont bien aidés. Mais du coup bonjour la chaleur... On perdait des litres de sueur chaque jour.
    Raul vient du village voisin, qui comptait il y a quelques années encore 400 personnes et avait une école... et une prison. Aujourd'hui il n'y a plus que 27 habitants de sa famille qui vivent du tourisme et de l'agriculture (une récolte par an de maïs, bananes, manioc et yucca). Les autres sont partis à cause des inondations de la saison des pluies qui sont devenues imprévisibles et beaucoup plus fortes ces dernières années (hivers plus froids en montagne donc plus de neige, et étés plus chauds qui font fondre de grandes quantités très rapidement). Les maisons sont donc plus fréquemment et fortement endommagées et il n'est plus possible de faire plusieurs récoltes par an.
    Petite anecdote, aujourd'hui les chefs de village doivent être élus, les candidats sont choisis selon... le nombre de bateaux qu'ils possèdent.
    Read more

  • Day3

    Pilpintuwasi

    September 13, 2019 in Peru ⋅ ⛅ 31 °C

    Après deux jours passés à Iquitos, nous sommes partis en bateau dans le petit village de Padre Cocha à la découverte de Pilpintuwasi, une ferme à papillons (élevage d'espèces en danger dans leur milieu naturel) qui est aussi un refuge pour animaux. Ces derniers ont été récupérés chez des particuliers qui en avaient fait des bêtes de compagnie. Le jaguar en photo servait ainsi d'attraction dans un restaurant.
    Du singe araignée, le plus petit au monde (photo 5) au toucan, tous ces animaux ont été capturés bébés et élevés en captivité. Ils seraient donc incapables de se débrouiller dans la nature si on les relachait.
    Quand aux papillons, il y en a des milliers d'espèces en Amazonie. Comme le panda qui ne se nourrit que d'une sorte de bambou, certains d'entre eux dépendent d'une seule essence d'arbre. Ce qui en pleine période de déforestation est un bon ticket pour l'extinction...
    Read more

  • Day1

    Arrivée et découverte d'Iquitos

    September 11, 2019 in Peru ⋅ ⛅ 31 °C

    Après un long voyage depuis la Bourgogne (voiture, train, bus, trois avions... dont un raté, et enfin taxi), nous sommes arrivés mardi 11 septembre à Iquitos au Pérou. Cette grande ville de 370 000 habitants a pour particularité de n'être reliée au reste du monde que par avion ou bateau. Elle est en effet située en pleine jungle amazonienne.
    Cette cité très dynamique offre beaucoup de contrastes, entre une armée de motos taxis à trois roues (40 000 si notre espagnol ne nous a pas trahis), des lieux touristiques très branchés (bars, restaurants où on mange très bien, notamment des ceviche), des bâtiments abandonnés à moitié en ruines en plein centre-ville et des baraques en tôle en bord de fleuve.
    Read more

Never miss updates of Matthieu et Gaëlle with our app:

FindPenguins for iOS FindPenguins for Android