Bolivia
Santa Elena

Discover travel destinations of travelers writing a travel journal on FindPenguins.
Add to bucket listRemove from bucket list
Travelers at this place
  • Day124

    Faux espoir et canon del inca

    May 28 in Bolivia ⋅ 🌬 21 °C

    Aujourd'hui c'est réveil matinal pour partir faire le tour de 4 jours de Tupiza à Uyuni.
    Je cours pour aller nous chercher un petit déjeuner correct au marché mais il est encore tôt et je ne trouve que des empanadas au queso, des saltenas et du jus de quinoa chaud à la canelle. Je reviens donc en courant les mains chargées de toutes ces petites choses. En arrivant au tour, les filles me disent qu'un des gars qui devait nous accompagner est malade et ils nous demandent donc de partir le lendemain. Nous ne voulons pas les mettre dans le pétrin, nous decidons donc de reporter à demain le tour.
    Ils nous proposeront même de payer la nuit d'hôtel pour le dédommagement mais nous ne voulons pas abuser de leur situation.
    Nous décidons donc de faire une randonnée car nous en avions envie depuis un bout de temps. Nous trouvons une randonné de 15 km passant par la cuve du diable, la vallée de los hermosos et le canyon des incas.
    Nous partons donc pour cette belle randonnée. Au début de la randonnée, nous découvrons avec effroi la déchetterie géante de la ville. En effet, ils jettent tous les déchets dans ce lieu juste à l'écart de la ville.
    Après ce passage difficile pour les yeux, nous rentrons dans une plaine magnifique avec des arbres dans tous les sens. Nous arrivons après à la cuve du diable et là nos yeux commencent déjà à briller, devant nous se dressent deux plaques de pierres immenses sur lesquelles nous pouvons monter et admirer toute la plaine et le début du canyon. Nous commençons déjà à nous exciter car les paysages sont vraiment beaux rien que dans la cuve du diable.
    Nous reprenons notre chemin et là le paysage commence à changer. Nous nous retrouvons au milieu de falaises de pierre rouge, nous ne comprenons pas comment les assortiments de roche et de sable peuvent tenir tellement les structures sont spéciales et fines. Nous sommes pour l'instant encore sur une "route" de sable et petites pierres. Nous sommes epoustoufflés par les falaises qui nous entourent qui sont autant menacantes que magnifiques.
    Nous arrivons après à l'entrée du "canon de los incas" nous voyons donc l'entrée du canyon dans lequel nous devons nous faufiler. Nous sommes excités à l'idée de se faufiler dans ce canyon et de ne faire qu'un avec ce paysage magnifique.
    Nous pénétrons donc dans ce canyon en se sentant un peu comme les enfants de cette mère nature si impressionnante et accueillante en maintenant. Sans oublier qu'Andrea a le vertige même quand elle monte les escaliers et Elisa n'a fait qu'une randonnée de sa vie, ça s'annonce prometteur. Dès les premiers instants nous devons gravir quelques roches et escalader un petit peu. Je prends donc le rôle de guide et/ou moniteur d'escalade et aide les filles comme je peux. Il ne faut pas oublier que nous sommes dans un canyon d'à peine 2-3 mètres de larges donc les solutions d'escalade ne sont pas si nombreuses. Nous passons un premier "mur" pour lequel j'ai du porter Andrea pour qu'elle arrive à escalader. Nous continuons de marcher et escalader une bonne quinzaine de minutes et passer un autre endroit où il fallait soit escalader une enorme pierre soit ramper dessous avant qu'Andrea se rende compte qu'elle a perdu ses lunettes. Je prends donc la responsabilité de courir au premier mur pour voir si elles y sont ( petite course qui me fera respirer comme un boeuf vu qu'on est à 4000 mètres d'altitude). Je retrouve donc les lunettes d'Andrea et nous pouvons repartir dans cet endroit qui semble avoir quelque chose de magique. En effet, nous nous sentons autant en securité que si nous étions dans un cocon, le vertige d'Andrea "disparait" car elle a fait des choses qu'elle n'aurait jamais pu faire et Elisa se voit se débrouiller comme une chef pour marcher, escalader,ramper et aider sa soeur.

    Nous nous arrêtons à certains endroit afin d'admirer les pierres qui sont toutes aussi jolies et colorées les unes que les autres. Nous trouverons des pierres fabuleuses avec du bleu, des espèces de diamants verts et blanc. Nous nous ferons un plaisir de jouer aux apprentis miniers en les cassant avec d'autres cailloux afin d'en ramener les parties les plus magnifiques.

    La suite de la balade nous réserve encore bien des surprises. Nous nous dirigeons en regardant si il y a des traces de pas la où nous passons car les indications n'existent pas et le canyon possède plusieurs branches. Nous devrons en effet grimper une petite montagne afin de passer de l'autre côté. Arrivés en haut, nous découvrons notre canyon vu du haut et c'est tout simplement splendide. Nous tournons les yeux pour voir l'autre côté de la petite montagne et c'est avec grande surprise que le paysage est complètement différent en tout point. Nous allons donc passer dans un paysage très aride avec des cactus dans tous les sens, des plantes qui piquent, des roches de couleurs totalement différentes et un chemin beaucoup plus compliqué à trouver.
    Nous descendrons donc cette petite montagne pour au final retomber dans un canyon similaire au premier mais avec des structures rocheuses toujours plus hautes et accidentées. Je ne saurai décrire notre état tellement nous sommes excité, subjugué et enfant de cette nature qu'on ressent si puissante.
    Nous finirons par sortir du canyon par un passage que je ne pourrai décrire comme l'entrée d'un château de géant. En effet les pierres sont d'immenses roches plates qui partent du haut de la montagne pour arriver dans le canyon et ne laisser le passage que pour nos petits êtres mais pas bien plus grand. On a l'impression qu'on passe entre deux murs d'un château immense et naturel dans lequel nous avons été invité à passer la journée. De plus, les portes se succèdent à quelques mètres d'intervalles ce qui donne vraiment une impression de porte d'entrée.
    Nous sortons donc du canyon et n'arrivons plus vraiment à avancer, nous n'avons aucune envie de quitter ces lieux si impressionnants. Nous nous arrêterons donc plusieurs fois pour nous retourner et nous remémorer ce qu'on venait de vivre.
    Nous arrivons donc à retourner à l'hôtel et la nous n'avons qu'une envie c'est de boire des cocktails. Nous nous orientons donc vers un cocktail typique bolivien : du singanin avec du jus d'orange. Nous achetons donc une douzaine d'orange pour les trancher et les mettre dans les verres. Nous n'arrivons pas à trouver de jus d'orange véritable, nous décidons donc d'acheter 36 oranges et de faire notre jus nous même. Nous avions prévu de les presser avec des fourchettes, arrivés à l'hôtel, nous découvrons avec bonheur une presse à jus ce qui facilitera grandement notre tâche. Nous finirons donc cette magnifique journée avec notre excellent cocktail et des pizzas.

    Nous irons ensuite nous coucher avec des étoiles plein les yeux.
    Read more

    Caroline Chatelet

    Effectivement les roches sont magnifiques, vous avez du vous régaler!

     
  • Day66

    Tupiza, Bolivia

    April 14 in Bolivia ⋅ ☀️ 17 °C

    À 2 950 m, Tupiza est une petite ville qui se trouve au milieu d’un cirque de montagnes rouges. Relief lunaire, formations rocheuses et canyons.

    Petite balade à cheval 🐎 dans le Canyon del Inca.
    - Valle de Los Machos
    - Puerta del Diablo

    Au top avec nos deux chevaux Max et Yaku (qui signifie eau en Quechua) et notre super guide Ariel.

    Tupiza est surtout le point de départ pour la fameuse excursion dans le Sud Lipez - Salar d'Uyuni !
    Read more

    Claire Boisseau

    Trop bien et trop beau 🥰

    4/21/22Reply
    Lucie Chalopin

    😻😻

    4/21/22Reply
    Lorène Boisseau

    la chemise cowboy bien choisi Jul

    4/21/22Reply
    Jul Chl

    😂😂 obligé, c'était le moment de la sortir !

    4/21/22Reply
    7 more comments
     
  • Day125

    Départ pour le salar

    May 29 in Bolivia ⋅ 🌬 21 °C

    Aujourd'hui c'est le grand départ pour le tour du salar. Felix qui était malade hier va beaucoup mieux et nous pouvons partir tranquillement.

    Nous commençons le tour en passant voir la fin de notre balade d'hier pour prendre des photos des formations rocheuses. Nous continuons apres en montant la montagne afin de voir d'autres bouts de canyon mais toujours aussi impressionnants et dignes des plus grands paysages américains. Nous en prenons donc déjà plein les yeux dès le premier arrêt et essayons de retrouver le canyon dans lequel nous étions mais ce sera mission impossible.

    Nous continuons à grimper pour arriver dans une immense plaine composée de paille et petits buissons. Nous y voyons énormément de lamas et de vicunas. Nous ferons un arrêt prêt d'un troupeau afin de s'approcher au maximum. Les lamas sont domestiques mais vivent en liberté la journée tandis que les vicunas sont complètement sauvages. Nous arriverons donc qu'à nous approcher assez prêt mais nous ne pourrons pas les toucher.
    Fait surprenant les lamas font leur besoin tous au même endroit puis viennent dormir dessus pour avoir chaud.

    Après ce moment privilégié si prêt des lamas et vicunas, nous partons pour un petit village ou nous mangerons un très bon repas. Notre guide est un amour, il explique au mieux qu'il peut, s'occupe de nous comme un chef et rigole à nos blagues.
    Pour bien commencer l'après midi nous allons à un endroit où les autres tours ne vont pas. Ce sont d'immenses formations rocheuses composées d'argile et de pierre qui avec l'érosion prennent des formes tout à fait spectaculaires. Nous aurons tout le temps qu'il faut pour explorer ces formations rocheuses et découvrir de magnifiques petits cailloux (mais pas aussi beaux qu'au canyon).

    Nous rejoindrons ensuite le petit village où nous dormirons. En chemin nous aurons la vraie chance de voir un tatoo ce qui est selon notre guide normalement impossible. C'est en réalité un petit être tout rigolo avec une carapace, une petite trompe et des poils assez long mais pas en quantité. Nous traverserons aussi pleins de paysages magnifiques et des rivières gelées.

    Le soir nous aurons le droit à une pause thé et café ainsi qu'à un autre très bon repas. Nous jouerons aux cartes avec les trois suisses qui nous accompagnent durant une grande partie de la soirée.
    Read more

  • Day139

    Tupiza

    February 17 in Bolivia ⋅ ⛅ 20 °C

    Einmal zu Pferd wie Clint Eastwood oder andere Westernhelden roten Felsen entgegenreiten🤠 🐎. Was sich anhört wie im wilden Westen, durften wir im südlichsten Winkel von Bolivien selber erleben. Und wir waren nicht die einzigen, die hier die Gegend unsicher machten😉. Anfangs des 20. Jahrhunderts trieben die beiden Revolverhelden Butch Cassidy und Sundance Kid in der Umgebung von Tupiza ihr Unwesen, ehe ihnen bolivianische Militärs nach einem wiederholten Raubüberfall 1908 das Handwerk legten💰.

    Unser "Ausflug" nach Tupiza kam eher durch Zufall zustande. Wir wollten nämlich unbedingt versuchen auf dem Landweg nach Argentinien einzureisen🇦🇷. Da der einzige offene Grenzübergang derjenige zwischen Villazón und La Quiaca war, lag es auf der Hand, dass wir in Tupiza einen Stopp einlegen würden. Tupiza ist etwa gleich gross wie Kriens und ein richtiges Provinznest. Abends trifft sich die Dorfjugend auf dem zentralen Platz, während die Erwachsenen eine der Bars aufsuchen oder sich in einem der Liquor Stores eine Flasche Bier besorgen⛲️🍻.

    Wir bezogen im Hostal Butch Cassidy für zwei Nächte ein Zimmer und buchten für den nächsten Tag einen Ausritt in die rote Steinwüste Tupizas 🏜. Die bizarren rostrot bis braun gefärbten Felsformationen und die legendäre Puerta del Diablo wollten wir unbedingt mit eigenen Augen sehen. Pünktlich um neun wurden wir am nächsten Tag abgeholt und zur kleinen Rancho von Edy gebracht. Dieser wartete vor dem Stall auf uns und hatte seinen Pferden bereits Zaumzeugs und Sattel angelegt. Damit wir uns wie stilechte Cowgirls und Cowboys fühlen konnten, setzte Edy uns je einen ledernen Cowboy-Hut auf🤠.

    Mit etwas weichen Knie war Dani als erster an der Reihe und hievte sich auf "Jango", seinen graskauenden neuen Freund. Bis zu diesem Zeitpunkt sass Dani noch nie auf einem Pferderücken und hatte, einen kurzen Ausritt mit einem störriscen Esel in Kirgistan ausgenommen, auch keinerlei Reiterfahrung🐴. Martina erschien neben ihm schon fast wie ein Profi. Als ehemalige Reitschülerin schwang sie sich gekonnt in den Sattel und hielt die Zügel fest im Griff.

    Kurz darauf trotteten unsere drei Pferde in gemächlichem Schrittempo durch das ausgetrocknete Flussbett. Das Ufer säumten verschiedene Dornenbüsche und bis zu drei Meter hohe Kakteen🌵. Am Horizont konnten wir die rot leuchtenden Felswände der Puerta del Diablo erkennen und wir fühlten uns schon fast ein wenig wie richtige Cowgirls äh Cowboys🌄. Unterwegs erzählte uns Edy über die Geschichte Tupizas, das Volk der Chichas und die weit in der Schlucht verborgenen Goldminen. Edy kennt die Gegend wie seine Hosentasche und bietet auch mehrtägige Treks an, die weiter ins Gebirge führen. Im schwebt vor, eines Tages entlang des Pfades einen kleinen Saloon für Touristen zu eröffnen🍻🥃.

    Fast eineinhalb Stunden ritten wir auf unseren Pferden dem Flussufer entlang und in die Schlucht hinein. Von der Puerta del Diablo konnten wir einen atemberaubenden Rundumblick auf die eindrucksvolle Landschaft geniessen🤩. Beim zweiten Stopp waren wir bereits umgeben von mehreren hundert Meter hohen Felswänden. Von jetzt an ging es nur noch zu Fuss weiter. Während Edy zu den Pferden schaute, kletterten wir immer weiter in die Schlucht hinein. Wie schon so oft, waren wir auch an diesem Ort die einzigen Touristen und hatten das wunderbare Privileg, die Magie und Stille der Schlucht ganz für uns alleine zu haben🥰.

    Am frühen Abend trafen wir unseren Couchsurfing-Freund Pablo zu einem Feierabendbier🍺. Wir hatten ihn vor einigen Wochen auf der Reiseplattform kennengelernt, als wir uns über die Grenze zwischen Villazón und La Quiaca informierten. Pablo lebt seit einigen Jahren in Tupiza und arbeitet als Bergbau-Ingenieur. Zusammen mit seiner Frau führt er im 200 Kilometer entfernten Tarija ein kleines Hostal. Da er zum Geld verdienen oft von seiner Familie getrennt ist, freut er sich umso mehr über Besuch aus aller Welt.

    Ganz unkompliziert trafen wir Pablo im Stadtpark und begleiteten ihn zur wöchentlichen Autowäsche🚗🧼. Während er seinen weissen Pickup innen und aussen reinigen liess, genossen wir zusammen ein kühles Bier und Pablo erzählte uns aus seinem Leben. Als Vater von zwei Kindern ist es für ihn nicht immer einfach, so weit weg zu wohnen. Er versucht deshalb mindestens alle zwei Wochen für mehrere Tage nach Tarija zu fahren.

    Obwohl Pablo noch nie weiter als Brasilien reisen konnte, scheint er ziemlich westliche Gepflogenheiten zu leben. Er praktiziert Yoga, geht zweimal pro Woche ins Gym, liebt es zu tanzen und hört am liebsten Musik der deutschen Electro-Grössen ZEDD und Boys Noise🧘‍♂️🏋‍♂️🕺🎧.

    Nachdem das Auto wieder blitzeblank war, fuhren wir mit Pablo zu einem der vielen Liquor Stores und kauften uns Honig- und Schokoladen-Bier. Craft-Bier ist auch in Bolivien absolut trendy und Pablo war mächtig stolz, uns sein Lieblingsbier zu zeigen 🍻
    Read more

    Christine Morger

    Beeindruckend - einfach toll euer Ritt in die atemberaubende roterdige Landschaft ! Und euer behagliches Treffen mit Pablo !

    3/1/22Reply
     
  • Day887

    Reiten durch Bunte Berge

    January 19 in Bolivia ⋅ ☁️ 14 °C

    Auf dem Weg nach Tupiza überwinden wir einen 4.200 m hohen Pass. Wir sind froh dass unser alter leidgeplagter Toyota uns sicher über die Schotterpiste trägt und erst im Zielort, die Kleinstadt Tupiza, plötzlich aufgibt. Es hat sich aber durch das Geruckel nur ein Kabel von der Batterie gelöst, nichts Ernstes also.
    Vor dem Pass hatten wir noch auf dem Weg eine kleine Wanderung zu einem beeindruckenden Wasserfall gemacht.
    Tupiza ist von kargen aber bunten Bergen umgeben. Wi besteigen einen Gipfel nahe der Stadt und genießen einen beeindruckenden Ausblick.
    Tupiza liegt auf fast 3.000 m Meereshöhe und wir verbringen einige Tage in der wuseligen, staubigen Stadt um uns an die Höhe zu gewöhnen. Die große Höhe bringt auch angenehme Temperaturen von 10 bis 25 Grad mit sich. Es ist Regenzeit, was in dieser trockenen Region einige Tropfen meist Abends oder Nachts bedeutet. Nach einigen Tagen, mit Spaziergängen und einem Ausritt zum Cañon del Inca, fahren wir weiter in Richtung Westen zum Salar de Uyuni.
    Read more

    Fred Houseman

    besucht doch den Zufluchtsort in Bolivien, von dem ich euch erzählt habe und der auch online ist!

    1/20/22Reply
     
  • Day54

    Hola Bolivia

    April 22 in Bolivia ⋅ 🌙 8 °C

    C'est un peu triste que nous nous réveillons ce matin (ou plutôt au milieu de la nuit... 3h50 ça pique) car nous quittons l'Argentine. 😢 On prends le bus direction La Quiaca, ville Argentine a la frontière avec la Bolivie, où nous allons passé seulement quelques jours avant d'entrer au Pérou ! 🇧🇴
    Deux étapes avant de passer la frontière à pied : faire un test PCR et remplir la déclaration d'entrée en Bolivie (qui ne fonctionne pas sur téléphone ni sur la plupart des moteurs de recherches..) 🥴
    Nous n'étions pas stressées à l'idée d'être positive car le test a été réalisé avec un coton tige (au sens propre) qui n'a pas dépassé le bord de la narine. 👨‍⚕️🤪
    A 11h10 tout est prêt pour passer la frontière. En 20 min nous sommes passées du côté Bolivien, malgré que le douanier Argentin, trop occupé à poser des questions sur la France, ai oublié de donner les papiers nécessaires pour sortir. Heureusement que le douanier de Pauline était moins bavard on s'est vite rendue compte qu'il manquait un papier.

    On arrive en Bolivie, l'atmosphère est très différent. On découvre encore une fois un nouvel espagnol que nous avons du mal à comprendre. C'est beaucoup moins européanisé. Toutes les femmes, avec de longues tresses brunes portent un chapeau, une jupe, un tablier et un gilet coloré.

    Nous arrivons au terminal de bus que nous confondons avec le port de Marseille tellement les gens nous accostent pour que nous montons dans leurs vieux minibus. Nous en prenons un direction Tupiza. 🚍

    Rien de plus à dire sur cette ville. C'est simplement le lieu de départ pour l'excursion de 4 jours dans le sud de Lipez et le salar d'Uyuni. Vous l'aurez compris vous n'aurez pas de pingouins pendant 4 jours. On espère ne pas trop vous manquer.
    Read more

    Pierrejanine Morcenx

    bravo pour tous vos reportages et photos sur l'Argentine nous comprenons que vous ayez du regret de quitter un pays aussi accueillant bonne continuation pour la suite bises à toutes les deux

    4/23/22Reply
    Danièle LABEYRIE

    Même sans pingouins, nous penserons à vous et surtout continuez de bien profiter de votre séjour. Nous vous embrassons.

    4/23/22Reply
    Milu Gabal

    ay me muero ya vuelvan a Argentina 😭 que hermoso es ver desde mi casa La Plata como recorren mi pais ,,, en bolivia coman salchi papa ,,, sopa paraguaya (aunque es paraguaya) ellos la hacen es riquisima 🙅

    4/24/22Reply
     
  • Day153

    Reiten in Tupiza

    November 30, 2021 in Bolivia ⋅ ⛅ 21 °C

    Ich erreiche Tupiza gegen 1 und kann dann zum Glück direkt einchecken und ein wenig Schlafen. Mein Wanderritt geht auch erst um 10 los, so dass ich endlich mal wieder Zeit habe etwas auszuschlafen, entspannt zu duschen und entspannt zu Frühstücken. Sowie kurz die Kleinstadt zu erkunden.

    Gegen 10 werde ich abgeholt und es geht mit dem Tuk-Tuk zum Stall. Dort lerne ich José kennen, der mit mir zusammen reiten geht sowie mein Pferd Maracheno, ein großer Fuchswallach mit Blesse. Ich werde mit Chaps und Sombrero ausgestattet und dann geht es auch schon los.

    Die Landschaft erinnert wirklich an Wild West und wir reiten vorbei an roten Bergen und Schriften Felsformationen. Nach etwas über einer Stunde erreichen wir den Cañon de Duell. Dort steigen wir ab und gönnen den Pferden eine Pause während wir zu Fuß weiter in den Cañon klettern. Die Wanderung ist echt interessant, denn teilweise müssen wir richtig über die Felsen klettern.

    Wir reiten weiter vorbei an Tälern voller Landwirtschaft, was einen enormen Kontrast zu den kargen Bergen bietet. Irgendwann erreichen wir einen Fluss und dort legen wir dann eine längere Mittagspause ein. Die Pferde können trinken und sich erholen, während wir picknicken.

    Der weitere Ritt geht durch das Tal und vorbei an den bewirtschafteten Felder. Immer wieder begegnen wir Ziegen, Eseln, Pferden und Menschen die dort arbeiten. Wir reiten bestimmt 2h durch ein riesiges Flussbett. Aktuell fließt wenig Wasser, sodass wir immer wieder durch den Fluss müssen. Wir legen nochmal einen Stopp ein und dann geht es 2h zurück nach Tupiza.

    Der Weg ist immer noch sehr schön, wir reiten lange an Schienen entlang und einmal sogar durch einen Tunnel. Gegen Ende bin ich dann auch echt k.o. und sehne die letzte Stunde dem Ende entgegen. Dennoch war der Ausritt in Summe richtig cool und ich würde es wieder machen, wenn dann vllt auch nur 5h.

    Zurück in Tupiza buche ich einen Bus nach Sucre und erkunde das geschäftige Städtchen. In einem Restaurant bleibe ich dann länger sitzen und recherchiere ein wenig für die Weiterreise. Ich plane einen weiteren Aufenthalt im Amazonas sowie Tauchen in Mexiko.
    Read more

  • Day125

    Nos premiers pas en Bolivie

    April 8 in Bolivia ⋅ ⛅ 21 °C

    J125-J126 (Du 8 avril au 9 avril) : Nous posons enfin nos pieds sur le territoire bolivien en fin d'après-midi et decidons de ne pas nous attarder à Villazón pour prendre immédiatement la direction de Tupiza, point de départ des excursions dans l'atiplano et la salar d'Uyuni🧂.

    Nous arrivons en ville à la nuit tombée et devons nous contenter d'un spot de camping improvisé au bord d'une rivière asséchée et faisant malheureusement office de dechetterie à ciel ouvert 🧻. L'endroit est peu rassurant et au bout de 10 minutes à peine, un chien errant nous rend visite, croisé pitbull au regard de tueur, autant vous dire que l'on s'est vite enfermés dans la voiture 🐕‍🦺.

    Après quelques instants, le croyant parti, jérémy ressort installerle campement et retrouve le chien étalé de tout son long sous la voiture. Beaucoup moins effrayant ! Cette pauvre chienne que nous avons baptisée Boli 🇧🇴 était simplement a la recherche d'un peu de chaleur et d'amour. Un peu de nourriture et quelques caresses, nous voilà adoptés. Elle pleurera même lorsque nous irons nous coucher mais se donnera pour mission de monter la garde toute la nuit 🌙. Investie dans son rôle avec les défauts de ses qualités, elle aboiera au moindre bruit suspect pour notre plus grand bonheur/malheur 😑.

    Notre projet pour la suite est de partir faire une boucle de 1000 kilomètres à travers le sud Lipez et de terminer par le salar d'Uyuni. Le problème étant que sur ce long trajet dans les montagnes arides de l'altiplano bolivien, il n'existe aucune station service ⛽. Il nous est donc impossible de l'envisager avec la Pachamobile car nous n'avons pas la place de transporter les 150 litres d'essence nécessaires au voyage.

    Nous optons donc pour un tour de 4 jours/3 nuits avec l'agence @voytours. Nous partirons dimanche en 4x4 🚙 avec un autre couple de français, un chauffeur et une cuisinière 👩‍🍳. On se languit déjà de commencer l'aventure et allons prendre notre mal en patience dans le magnifique canyon de Torojoy.

    #roadtrip #voyage #trip #travel #travelcouple #voyagerloin #traveltheworld #globetrotter #travellers #ameriquedusud #southamerica #exploreamerica #Bolivie #Bolivia #tupiza #canyon #aventure
    Read more

  • Day44

    Journée de la loose à Tupiza 🐈‍⬛

    May 27 in Bolivia ⋅ ☀️ 17 °C

    L'excursion dans le salar a été une petite parenthèse dans notre voyage. Retour à la vie de backpackers : hostal, bus, promenade à pied. Nous sommes plongés dans la vie bolivienne, bien différente de la chilienne. Les rues paraissent plus animées, surtout au terminal de bus ("Villazooon" "Potosiiiii").

    Enora et Jérome ont décidé de profiter de cette journée pour visiter la ville de Tupiza, où nous sommes arrivés hier soir.
    Héloïse préfère aller dès aujourd'hui à Tarija, prochaine étape, pour avoir le temps de découvrir cette ville. Elle part en début d'après-midi. Enora et Jérome la rejoindront demain.

    Et c'est dans l'après-midi que les galères vont commencer pour nous, chacun-e de notre côté.

    Après un repas typique 🧆 au marché de la ville qui les plongent dans la culture locale, Enora et Jérome partent se promener dans la vallée de Machos, à quelques kilomètres au nord de la ville. Le chemin est un peu éprouvant - marcher dans la poussière pendant une heure en plein cagnard ☀️ - et la fatigue n'aide pas.
    Enora s'arrête à l'entrée de la vallée, Jérome veut continuer jusqu'au canyon un peu plus loin. Ici passait le chemin des Incas.
    Enora finit par s'impatienter et le rejoint. Jérome fait demi-tour au même moment. Problème : ils passent par deux chemins différents. Ils vont se chercher pendant une heure dans cette vallée, où il n'y a pas de réseau bien sûr. Enora se demande si Jérome ne s'est pas blessé dans le canyon, Jérome pense qu'Enora est rentrée à l'hostal. C'est la panique.
    Finalement, chacun rebrousse chemin, et ils finissent par se retrouver un peu plus loin. Plus de peur que de mal.
    On retiendra quand même que la vallée est super jolie ! Entourés de falaises rouges, nous sommes plongés dans un décor de film de western 🤠.

    De son côté, Héloïse a pris un rapidito, un genre de taxi/fourgon 🚐. La route entre Tupiza et Tarija est réputée dangereuse : lacets entre les falaises, piste étroite, vallées encaissées. Le chauffeur est très rapide et double des camions. Jusqu'à ce qu'un pneu crève... Au milieu de nulle part. Après la réparation, le chauffeur rattrape vite son retard avec sa conduite sportive. Héloïse arrive (vivante) à Tarija ! A 45min à pied de l'hostal... Les transports ne manquent pas de nous surprendre ici !

    Après cette journée éprouvante, chacun est content de se poser dans son lit à l'hostal 🛏️.
    Read more

  • Day49

    Potosi - Tupiza

    May 10 in Bolivia ⋅ ☀️ 16 °C

    Mit dem Nachtbus kommen wir um 2 Uhr in Tupiza an. Das Städtchen ist kleiner und eigentlich nicht weiter aufregend. Tupiza ist der Ausgangspunkt für unsere Tour in die Salzwüste Salar der Uyuni. Nach vielen Verhandlungen mit Agenturen entscheiden wir uns für die "Spezial" 4-Tages Tour durch die Salzwüste. In 4 Tagen geht es mit dem Geländewagen durch die Landschaft bis nach UyuniRead more

You might also know this place by the following names:

Santa Elena

Join us:

FindPenguins for iOSFindPenguins for Android

Sign up now