Chile
Provincia de Talca

Here you’ll find travel reports about Provincia de Talca. Discover travel destinations in Chile of travelers writing a travel blog on FindPenguins.

8 travelers at this place:

  • Day52

    Gut drauf - schlecht drauf

    February 21, 2018 in Chile ⋅ ⛅ 31 °C

    Gut drauf: Das Mädchen aus der Kaffeebar in Pichilemu! Sie sticht damit allerdings aus der Menge hervor, denn die Chilenen sind zwar besser organisiert, sauberer und wirtschaftlich stärker ... aber zugleich auch nüchterner, reservierter und desinteressierter als die weiter nördlich lebenden Südamerikaner. Kein Mensch dreht sich mehr nach uns um, niemand will mehr vor den Motorrädern posieren und es wird schwerer, ins Gespräch zu kommen. Gleich wie: Wir haben einen entspannten Fahrtag von Santiago de Chile nach Talca und fahren einen erfreulichen Umweg an der Küste entlang. Am Strand werden fies aussehende Meeresfrüchte angeboten, die mit scharfem Messer - wie Austern - aus Muscheln gepult werden. Marc kostet und befindet den glibberigen, orangefarbenen Inhalt für gut, der Rest der Gruppe beschränkt sich auf passive Beobachtung des Schauspiels.

    Wie Ihr mittlerweile wisst, sind gelbe und vor allem weiße Straßen in den bisher bereisten Ländern Südamerikas nicht immer befahrbar. In Chile hingegen sind sie frisch asphaltiert und mit sanftem, erwartbarem Kurvenradius angelegt, was alle dankbar aufnehmen. Die Mitte Chiles ist im übrigen der Landesteil, in dem viel Obst, Gemüse und Wein angebaut wird, entsprechend folgen wir einige Zeit der Ruta de Fruta. Das warme Klima sorgt für gelblich schimmerndes, verdorrtes Gras und offensichtlich immer wieder für Waldbrände.

    Doch dies sind nicht die einzigen Naturkatastrophen hier. In Talca und auch in unserem morgigen Zielort Concepcion haben Erdbeben immer wieder schwere Schäden angerichtet. Das letzte sehr große Beben in 2010 hat den zentralen Plätzen in Talca ziemlich zugesetzt. Mitten in der Stadt steht eine verfallende Markthalle und daneben ein baufälliges Schulgebäude. Die Botschaften der Graffitis an den Wänden zeugen nicht von übergroßem Optimismus in der Sprühergeneration. Schlecht drauf.

    Was noch? Oliver nahm heute Morgen von uns Abschied, er fliegt in diesem Moment nach Miami, um sich privat ein paar Tage von der widerspenstigen Welttour-Gruppe zu erholen. Mach es gut Oliver, Deine souveräne und freundliche Art wird uns fehlen, sehr herzlichen Dank! An Olivers Stelle wird uns Domenico für die restlichen gut 3 Wochen guiden, natürlich zusammen mit Marc.
    Read more

  • Day45

    Altos del Lircay

    May 21, 2016 in Chile ⋅ 🌙 14 °C

    Avant de poursuivre l'aventure vers le sud, nous faisons un arrêt de quelques jours à Santiago pour effectuer des réparations qui nécessitent des pièces spécifiques. Nous déposons donc notre voiture chez Martin, un garagiste qui a une très bonne réputation sur la fameuse application Ioverlanders. Pendant qu'il fait l'état des lieux de notre train avant, nous en profitons pour faire le plein de pièces détachées toujours utiles. Nous repassons voir Martin enfin de journée avec un peu d'appréhension. Et là le verdict tombe :
    - "tu coche es muy muy muy muy muy malo",
    on a compris :
    - "ça va te coûter très très très très très cher".
    On n'était pas trop mal dans la traduction car il a enchainé en nous disant "va a ser caro"!

    Après 3 jours entre les mains de son équipe, nous voilà repartis avec un kombi tout beau et presque tout neuf. Ils auront refait tout le train avant, les freins, l'alignement, ... Bon par contre ils ont bien eu du mal, ils ont du démonter et remonter deux fois suite à une boulette ! Tout cela leur aura fait perdre une journée, tout comme nous qui trépignons pour repartir. Au bout du compte nous récuperons notre véhicule tard le soir, avec la barre de stabilisation toujours à l'intérieur du kombi. Cette barre est sensée être fixée à l'avant, sous le kombi, mais les anciens propriétaires l'avaient (on se demande encore comment) faite tomber, et le garagiste devait nous la refixer. Entre le retard et la barre Martin nous fait un geste commercial. Tout le monde est content que cela se termine et nous reprenons le soir même la route pour quitter Santiago.

    Direction Altos del Lircay, la nature nous manque après 3 jours d'errance dans la capitale. Cette réserve se situe au sud est de Santiago, entre la ville de Talca et la Cordière. Nous choisissons de faire un trek sur une journée, environ 10 heures de marche nous attendent. Les deux premières heures commencent par une ascension tranquille au travers de la forêt, qui a de belles couleurs automnales. La vue est magnifique sur les trois pics de la montagne d'en face. Nous enchainons ensuite par deux heures de montée beaucoup plus raides. Les paysages changent, la végétation devient plus rare, et le terrain plus volcanique. Nous arrivons sur El Enladrillado, qui est une esplanade naturelle de roche de 2 hectares. Cette endroit est sujet à de nombreuses théories, dont celle d'extraterrestres. En tout cas la vue est a couper le souffle. On a l'impression d'être au bord du monde. La ballade se poursuit en suivant les crêtes enneigées, vers le lac El Alto. Nous suivons les traces de pas des renards dans la neige. Puis on attaque les deux heures de descente. Le chemin passe cette fois sur l'autre flanc de la montagne. Nous avons face à nous une mer de nuages au dessus de la vallée, où quelques pics se dessinent peu distinctement. De retour au kombi nous repassons une nuit au pied du parc avant de reprendre la route plus au sud.
    Read more

You might also know this place by the following names:

Provincia de Talca

Join us:

FindPenguins for iOS FindPenguins for Android

Sign up now