France
Mont Agaisen

Discover travel destinations of travelers writing a travel journal on FindPenguins.
Add to bucket listRemove from bucket list
Travelers at this place
  • Day4

    Unterkunft

    September 7, 2021 in France ⋅ ☀️ 19 °C

    Nur Sporadisch Strom und Wasser… Cläs Service hat direkt die Arbeit aufgenommen und alles was er in der Hand hatte repariert aber um alles zu schaffen wäre wahrscheinlich 1 Jahr nötig
    So viel Zeit haben wir nicht! Wir müssen weiter!
    Wenigstens einen schönen Sonnenaufgang haben wir sehen können!
    Read more

  • Day28

    Italie, nous voilà !

    July 31, 2021 in France ⋅ ⛅ 25 °C

    Aujourd'hui n'est pas une journée ordinaire... Célestin, notre canard en plastique de compagnie a d'ailleurs revêtu son plus beau chapeau (oui, le même que tous les autres jours, le voyage n'offrant pas le luxe d'une garde-robe bien remplie) : nous franchissons (pour la 2iéme fois) la frontière italienne !
    On vous avait laissé à Lyon, ville que nous avions découverte grâce à notre amie Coralie. Celle-ci nous a accompagné jusqu'à la ville d'Avignon, le long d'un Rhône festif qui avait bien du mal à rester dans son lit et qui nous a offert quelques passages à guet !
    Arriver à Avignon en plein mois de juillet, c'est arriver en plein milieu de son festival et découvrir une ville au summum de son effervescence !! Il y a des comédiens partout, et des affiches de théâtre à n'en plus finir! On a dû mal à décider quelle pièce aller voir mais les aléas du voyage décideront pour nous... aucune! En effet, c'est à Avignon que nous nous sommes heurté à nos premiers soucis. Il fait chaud, et tout le monde prend le soleil! Tout le monde y compris...nos saccoches. La mienne a littéralement fondu sous la chaleur. Une saccoche décapotable, c'est peut-être tendance ici dans le sud mais assez peu pratique! Pas de panique (c'est ce qu'on se dit, pas ce qu'on fait), notre hôte nous attend pour passer la nuit, on avisera sur place.

    Nous avons passé une agréable soirée chez nos hôtes. On décide de donner une 2e chance à ma saccoche et d'entreprendre une couture. On demande à nos hôtes s'il serait possible de rester dans le jardin un jour de plus histoire d'entreprendre cette réparation. La réponse n'est pas très claire...on comprend oui, en fait, c'était non! Bref, le lendemain, on reprend la route vers 15h avec une saccoche au 1/4 cousue (les affaires dans un sac à dos) et un moral rempli à la même échelle. On comptait rouler une dizaine de km pour sortir de la ville, se poser dans la nature et terminer la réparation mais finalement, rouler nous détend et on n'arrive pas à s'arrêter. Apres 35 km, notre route croise celle de Cyril qui nous propose de planter notre tente dans la prairie de son âne. Le hasard fait bien les choses: Cyril sera l'une de nos plus belle rencontre de voyage. On s'installe pour reprendre notre couture puis on s'aperçoit que la saccoche du même modèle (mais celle de Gaspard cette fois) est également en train de lâcher, mais à l'arrière, donc impossible de la recoudre. On est épuisé et on décide d'arrêter les frais! Nous sommes partis pour un an et être occupé à rafistoler du matériel essentiel après 3 semaines seulement ne nous enchante pas. On décide alors de racheter une paire de saccoche ortlieb, de meilleure qualité selon nous! (C'etait le petit moment pub, sait-on jamais qu'un représentant de la marque passe parle là et ne veuille nous sponsoriser). Évidement, les seules disponibles se trouvent à Avignon, le lendemain nous devrons faire demi tour à contre cœur! Comme s'il avait entendu à distance notre baisse de moral, Cyril réapparaît pour nous proposer un plouf dans sa piscine paradisiaque. Nous avons ensuite passé une soirée bouleversante en compagnie de son épouse. Ce couple nous a raconté, sans filtre, leur combat pour donner la vie et les démarches d'adoption par lesquels ils étaient passés. Nous avons vécu cette conversation authentique sur ce sujet parfois tabou comme un cadeau! C'est dingue de pouvoir échanger à ce point avec des inconnus!
    Nous repartons donc le lendemain pour faire nos emplettes. Nous dévions de notre itinéraire pour visiter deux/trois villages conseillés par Cyril (dont les Beaux en Provence, haut mais magnifique) et le voyage reprend. Pour la première fois, on ne suivait plus de cours d'eau et pourtant, après ça, la vie a été un long fleuve tranquille (padamdampiccch) ...La route du sud s'est transformée en route des copains! Une soirée avec Laura et Oliver, un petit verre avec Eric, un resto avec Pauline et Denis et deux jours avec Lulu...On est plus trop dépaysé ! Merci à tous de nous avoir tant gâté ! On quitte les amis pour se diriger vers Nice. Lors d'une nuit en bivouac, nous sommes réveillés par des bruits de pas, une respiration forte, toute proche... la tente se fait renifler.... Je demande à Gasp :" Tu penses que c'est un chien?" Un "groin groin " sonore me répond... nous sommes donc fixé. Comme nous l'affirme un passant le lendemain, "des sangliers, il y en a en pagaille dans la region".

    Malgré nos yeux à moitié ouverts après cette petite nuit (oui, je ne l'ai pas précisé, mais on était pas hyper à l'aise du coup), le lendemain : mer en vue! C'est incroyable comme sensation!! Nous avons rejoint la mer Méditerranée à ma force de nos mollets. On enfile nos maillots, on saute dedans en exposant nos belles traces de cycliste à tous le monde... trop de classe! Fini pour la France, cap pour l'Italie. Hier, nous nous sommes engagés dans les montagnes pour gravir un col, ça monte et c'est hyper challegeant! Nos t-shirt en laine de merinos qui masquent les odeurs commence à montrer leur limite (oups). On apprend toutefois qu'une tempête à détruit la route et que le col est infranchissable, train obligatoire ! Nous sommes actuellement dedans et filons droit vers Cuneo (je fais la geeks à écrire sur mon téléphone, mais j'entends d'un œil (comme on dit par chez nous) que Gasp à l'air d'avoir sympathisé avec la moitié de train ! La France nous manquera mais on bouillonne de voir ce que l'Italie nous réserve... L'aventure continue!

    Ps: Saviez-vous que dans le Sud, chaque club de boule à sa "Fanny"? L'équipe qui perd sans faire le moindre point doit embrasser ses fesses! Merci les parents pour ce beau prénom!
    Ps2: Vous avez tout lu? Célestin vous tire bien bas son beau chapeau orange! Bravo!
    Read more

    Jean-François Balfroid

    j'ai tout lu ! hâte de vous lire à nouveau ! bonnes aventures à vous !

    8/1/21Reply

    C'est vous les Beaux en Provence!! Excellente plume, bonne route et buon viaggio! [Toto]

    8/2/21Reply

    C'est chouette de vous lire les copains ❤ bon voyage. Manon, Barnabé et Babette [Manon]

    8/2/21Reply
    8 more comments
     
  • Day6

    Sospel

    September 23, 2021 in France ⋅ ⛅ 21 °C

    Und weiter auf dem Weg nach Frankreich. Auf der gut ausgebauten SS28 über den Col di Nava schlängeln wir uns runter ans Meer nach Imperia.
    Mare, Mare, da nehmen wir doch voller Begeisterung die Küstenstraße!
    Kann man machen, muss man aber nicht ... Schmale Straße, zugeparkt auf beiden Seiten, Verkehr ohne Ende, rechts und links schießen Vespas und anderes Kleingetier an uns vorbei und die Verkehrsregeln sind komplett ausser Kraft gesetzt.
    Froh ohne Blessuren davon gekommen zu sein, fahren wir in Ventimiglia wieder in die Berge, erreichen nach ein paar Kilometern Frankreich und nach diversen "bösen" Serpentinen schließlich Sospel, ein kleines Bergdorf in den Seealpen.
    Read more

  • Day46

    Sospel

    October 21, 2019 in France ⋅ ⛅ 16 °C

    Po cestě se stavujeme na výlet do Nice, koupel v moři (na sílu), procházka po historickém centru se skvělou zmrzlinou. Po neklidné noci strávené v centru Nice radši opouštíme civilizaci. Počasí se trochu umoudří tak se Ondřej vrhá na místní traily. Sospel je roztomilá vesnice s rozeklatýma uličkama, trochu temná a ošoupaná, ale žije to tam. Luxusní spaní přímo u bunkru na startovačce, na kopci uprostřed ničeho nás poprvé kontroluje policie, naše spaní jim nevadí, popřejí nám dobrou noc, asi budeme v bezpečí :-)
    Ráno začíná brigáda při odstraňování starého koberce na startu, místní lítání máme odpracováno, škoda že ani na ten slet to v uragánu nevypadá. Tak asi pojedeme radši do Bassana...
    Read more

  • Day10

    Kaffee in Sospel

    June 5, 2018 in France ⋅ ⛅ 20 °C

    Nach einer abenteuerlichen Fahrt durch die Berge mit unzähligen Serpentinen, Spitzkehren ... bis auf 1610 m Höhe und dann wieder hinunter - nicht zu vergessen bei Regen und teilweisen Split auf der Straße - aber die Ausblicke dabei waren unbeschreiblich... selbst die Fotos konnten das nicht wiedergeben.
    Dann lockte in der ersten größeren Stadt erst mal ein Kaffee..... davon gab es dann zwei (weil die hier in Frankreich so klein sind) und einen leckeren Imbiss.
    Read more

  • Day61

    Sospel

    May 16, 2017 in France ⋅ ⛅ 22 °C

    Serpentinen fahren mit einem 7,50 m Wohnmobil ist ... sagen wir mal: interessant. Vor allem mit einem kleinen .... sagen wir mal: Respekt vor Höhe. Nach den 44 Serpentinen über den Col de Braus bin ich auch überzeugt, dass eine therapeutisch unbegleitete Konfrontationstherapie gegen Höhenangst sagen wir mal: nicht zielführend ist 😲😱😵.
    Zumindest sind wir jetzt in einem kleinen Ort in den französischen Seealpen angekommen und finden es echt schön hier.
    Read more

  • Day32

    Pontebernado - Col de Tende - Sospel

    September 27, 2020 in France ⋅ ⛅ 13 °C

    Vi kørte ned mod Cuneo i Italien, for at se om vi kunne tanke gas til vores varmeapparat. Vi synes pludselig, at det er gået lidt stærkt med beholdningen de sidste par dage! Men alle stationer med GPL var lukket om søndagen! Det blev så passet Col de Tende, som vi tog tilbage til Frankrig. Pas er faktisk lidt snyd, for det er en tunnel man kører igennem, og det er kun den gamle vej der går over fjeldet og gennem passet, og som er lukket for trafik. Men fra Frankrigs side kan man vandre op til passet. Der ligger et gammelt ford deroppe, og Jacky har tidligere gerne ville gå derop, så det gjorde vi så i dag! Det var alligevel 600 højdemeter af en meget snoet sti/gammel vej, men det var sol og varmere end i går, så det var fint også at få gået lidt i dag! Byen Tende, som så er den første franske by, man kommer ned til, er også ret hyggelig. Her har vi været for et par år siden. Området har skiftet lidt mellem at være fransk og italiensk (Tende var italiensk fra 1861 til 1947) og huse og landsbyer minder også meget om hinanden på hver sin side af grænsen.
    Vi overnatter i Sospel, som ligger under oliventrægrænsen (600 m), og det er også blevet lunere udenfor, men det er for at komme over i en anden dal i morgen!
    Read more

    Pierre Rayoyo

    Coucou et bien Bon anniversaire Jacky j'espère que tu vas fêter ça avec Birgit. Bisous bonne ballade

    9/28/20Reply
     

You might also know this place by the following names:

Mont Agaisen