Japan
Jōchi Daigaku

Here you’ll find travel reports about Jōchi Daigaku. Discover travel destinations in Japan of travelers writing a travel blog on FindPenguins.

7 travelers at this place:

  • Day39

    Yotsuya

    October 7, 2016 in Japan ⋅ ⛅ 23 °C

    Et voilà, ma première semaine de cours à Sophia vient de se terminer avec la Freshman Week, un événement où se ressemblent les divers clubs de l'université pour présenter leurs activités aux étudiants qui seraient intéressés pour les rejoindre. Alexandre, par exemple, a déjà décidé d'intégrer les clubs de basket-ball, water-polo, camping/hiking/climbing/rafting dans divers coins du Japon, et cuisine du monde. (Le Japon ça vous change les gens haha) Bon. J'avoue, les deux derniers c'était mon idée, du coup j'en fais partie aussi, par contre je ne fais pas de basket-ball ni de water-polo, moi mon truc c'est l'aïkido et la cérémonie du thé en kimono. Mais il y a vraiment tout type de club sur place. Par exemple, vous pouvez rejoindre le club des chasseurs de Pokemons, ça c'est possible, ou bien celui des fans de Walt Disney Resort (là vous savez que vous êtes au Japon), il y a aussi un club de plongée (parce qu'il faut savoir que notre campus possède sa propre piscine, comme la plupart des écoles au Japon d'après ce que m'a dit une japonaise), un club de joueurs de cloches (j'en suis encore à tenter de conceptualiser la chose, je vous tiens au courant), un autre de parrainage d'enfants philippins ou encore un club de ski et snowboard. Mais pour celui là, j'avoue que je sais pas si ça se passe sur le campus. Tiens d'ailleurs, pour que vous puissiez vous représenter un peu l'environnement, je vous ai sorti le plan du campus. La piscine se trouve sous le bâtiment 9. Le bâtiment principal c'est le numéro 2, avec tous les bureaux administratifs, les distributeurs de certificats scolaires (une invention merveilleuse), la librairie, le "Subway" (regardez comme on a l'air heureux), les 17 étages, les ascenseurs dont on n'a pas encore compris le fonctionnement (certains ne montent qu'à certains étages, d'autres ne font que descendre et les portes ne s'ouvrent pas dans le sens de la montée) (touuuuuuut va biennnn) et puis surtout l'une des cinq cafétérias où j'ai pris l'habitude de petit-déjeuner le matin avant d'aller en cours (c'est un p'tit dej traditionnel japonais avec du riz, un bouillon de miso et selon les jours de l'omelette, du saumon, des légumes ou des fruits en accompagnement. Pour 87 centimes)
    Ensuite le bâtiment où je prends mes cours c'est le numéro 11, mais celui où je passe le plus clair de mon temps c'est la bibliothèque au numéro 15. 1 600 000 ouvrages répartis sur 9 étages, de larges bureaux individuels pour travailler, du matériel informatique fonctionnel, des livres datés de 1632 en libre accès et des espaces dédiés aux travaux en commun ainsi qu'une autre cafétéria pour la détente. Alors là je dis bravo. En ce qui concerne les cours en eux-mêmes, je m'éclate vraiment. Les professeurs sont excellents, j'en ai 5 différents, ils sont tous très dynamiques et pédagogues. Kobayashi-sensei son truc c'est la grammaire. Mais ça doit être le théâtre aussi je pense. Parce qu'il nous joue littéralement des situations pour nous expliquer les points de grammaire. Et ensuite il nous fait trouver des exemples à l'oral pour mettre en contexte. Sakata-sensei fait un peu pareil pour les cours de conversation, elle de sert aussi de la culture pop japonaise qu'elle parodie volontiers. On fait énormément d'oral pendant les cours, c'est ce qui manquait cruellement en France. Même Yagi-sensei a trouvé un moyen de nous faire parler pendant les cours de kanjis : on a des exposés de présentation de kanjis à faire deux fois par semaine haha ! Et en plus apparemment je suis chanceuse parce que mes amis de la résidence se plaignent d'autres étudiants de leur classe qui n'hésitent pas à la ramener dès qu'ils ont un peu plus de connaissances en japonais que les autres. L'ambiance dans mon groupe n'est pas du tout la même, les gens s'entraident et partagent leurs stratégies de communication pour quand nous devons improviser des petites scènes en classe. Et ce qui est encore mieux c'est que, manifestement, la langue française bénéficie toujours d'une image de classe intemporelle en Asie et dans beaucoup d'autres pays. Du coup, comme Alex et moi sommes les deux seuls Français du groupe, dès qu'on prend la parole en français c'est un événement local. L'autre jour en classe, il s'agissait d'expliquer quels étaient dans notre langue maternelle les équivalents de certaines expressions japonaises. Je vous jure que quand j'ai dit 日本語の[ただいま]はフランス語で[je suis rentrée ! ]に当たります, l'ensemble de la classe et Sakata-sensei m'ont fait un "oooooh waaaw" tout à fait spontané. Incroyable ce pays haha.
    Read more

  • Day29

    Es sieht aus wie jemand, den Sie kennen.

    June 19 in Japan ⋅ ⛅ 22 °C

    Es sieht aus wie jemand, den Sie kennen.Sex dolls
    Das erste ist, dass diese Sexpuppen sehr realistisch sind. Sie haben viele verschiedene Gesichter und Hauttöne und sehen manchmal wie wirklich nützliche Dinge aus.

    Vielleicht wollten einige Leute schon immer Sex mit jemandem haben, vielleicht mit einem Freund oder so, aber Sie möchten diese Beziehung nicht unterbrechen, oder Sie können eine neue Beziehung mit jemandem haben und du willst nicht versauen. Oft scheint es seltsam, eine

    Real Love doll
    mit großen Brüsten zu finden, die aussieht wie jemand, den Sie kennen, aber normalerweise hilft es, sie zu benutzen.
    Wenn jemand eine

    https://www.gutdolls.com/silikonpuppen-doll-sex-gunstige.html
    https://www.gutdolls.com

    Real doll kaufen
    sieht, sieht er oft Realismus in der Realität. Sexpuppen sehen auf unterschiedliche Weise wie Menschen aus: In einigen Fällen scheinen Männer im Vergleich zu anderen Frauen perfekt zu sein. Für manche Menschen ist diese Perfektion begehrt. Vielleicht wollen sie, dass die Puppe wie diese Person aussieht, aber vielleicht ist es ein perfekteres Gefühl.
    real doll

    Warum manche Leute eine sexy Silikon sexpuppe wählen können
    Apropos Japanische sexpuppen
    ,
    Sie haben zwei verschiedene Arten: die realistischeren und die, die in gewisser Weise sehr animiert wirken. Für manche Menschen können sie sich für Letzteres entscheiden, es ist kein Problem, für manche möchten sie vielleicht das Erste, was eine weitere gute Sache ist. Aber werden Sie sich wahrscheinlich für eine entscheiden? Gibt es eine Mentalität dahinter? In diesem Artikel wird erklärt, warum Sie eine realistische Puppe auswählen, die eher wie ein "Anime" aussieht.

    Wenn Ihre Fantasien über jemanden sehr ausgeprägt sind, können Sie sich definitiv 140 cm großen

    TPE puppen
    hingeben. Sie bestehen aus den perfekten Elementen, die sie vollkommen zufrieden stellen, und für viele Menschen sind sie in Bezug auf das persönliche Wohlbefinden sehr unterschiedlich. Wenn das jemanden glücklich macht, gibt es keinen Grund, ihn zu hassen, aber letztendlich ist es eine Möglichkeit, anderen wirklich zu helfen, fantasiesüchtig zu werden.


    Vielleicht gibt es ein Mädchen, das dir sehr heiß geworden ist, aber nach dem Studium ist ihr Aussehen ein wenig heruntergekommen. Es ist passiert, aber für manche Männer ist diese Person sehr wichtig für sie, sie können möglicherweise darüber phantasieren, so dass sie nicht mehr darüber nachdenken können. Dies wiederum wird dazu führen, dass Männer versuchen, es fast obsessiv zu finden, selbst dann können sie es nicht haben. Wenn ein Mann eine solche Illusion hatte, sollte eine

    Liebespuppen
    in Betracht gezogen werden, da sie dazu beitragen kann, Spannungen abzubauen
    Read more

  • Day4

    Mt Fuji

    October 11, 2017 in Japan ⋅ 🌫 22 °C

    Walked to the Keio Plaza Hotel which was the pickup point for our tour. Very busy with lots of tours leaving. We transferred at the Hamamatsucho bus station. It was around a 2 hour drive to the 5th station on Mt Fuji. Our tour guide was Toshi, he was a real character! We were very lucky with the weather. Clear skies, a little bit of wind and about 15 degrees. We had 45 minutes to look around. Not really long enough, it never is on tours. Next stop was for lunch at a traditional Japanese restaurant. The food was great although some explanation of what some of it was would have helped. After lunch we set off for Lake Ashi and a short cruise to catch the Komagatake ropeway to the top of Mt. Komagatake. We caught a few glimpses of Mt Fuji and the surrounding countryside. We left Hakone and made our way to Odawara Station to catch the  Kodama Shinkansen (bullet train) back to Shinagawa station where we changed train for Shinjuku. We watched several trains pass while we were waiting for ours. They are amazing to see, I managed to film one on the Gopro. The trains were very busy even though it was around 7pm when we arrived back at Shinjuku station. We bought some dinner at the station, which they very kindly heated up for us, before heading back to the hotel.Read more

  • Day3

    Akasaka Palace

    April 11 in Japan ⋅ 🌬 14 °C

    The final stop for the morning was the Akasaka Palace - something like Versailles crossed with Buckingham Palace. After a false start (getting off a station too early on the metro) we walked the cherry blossom lines footpath towards the palace.

    En route we overheard a band playing and decided to investigate...turns out we gatecrashed a freshers fayre! A quick photo stop at the palace rounded off the morning before heading back to the hotel to collect out kit and journey to the port where we would meet the ship.Read more

You might also know this place by the following names:

Jōchi Daigaku, Jochi Daigaku, 上智大学

Join us:

FindPenguins for iOS FindPenguins for Android

Sign up now