Japan
Setagaya-ku

Here you’ll find travel reports about Setagaya-ku. Discover travel destinations in Japan of travelers writing a travel blog on FindPenguins.

9 travelers at this place:

  • Day332

    Coole Großstadt

    June 16 in Japan

    und das nicht nur wegen des Hippsterflairs hier in Tokio. Alles ist gradlinig. Die Häuser, Klamotten, Menschen. Jeder schaut mehr auf sein Handy als seinen Gegenüber wahrzunehmen und ich fühle mich, gerade nach dem gefühlsbasierten Indien, nicht nur wegen des Wetters hier ein wenig unterkühlt.

    Heute bin ich mit meinem Couchsurfer in 2 Museen gewesen. Moderne Kunst mit Warhol, Beuys und Haring gefolgt von klassischer japanischer Töpferkunst. Schön, die Stadt mal nicht alleine zu erkunden.Read more

  • Day10

    Tokyo

    October 29 in Japan

    Hoy hemos recorrido diversos lugares de Tokyo que teníamos marcados en nuestro itinerario. Para comenzar, hemos ido al barrio de Shibuya donde, por una parte se encuentra la estatua en honor a Hachiko, el perro fiel, que estuvo esperando la vuelta de su amo, fallecido, durante 9 años. Cincuenta metros más adelante se encuentra el famoso cruce de Shibuya, conocido por ser el cruce más abarrotado del mundo, aunque a la hora en que lo visitamos no pasaba demasiada gente.
    Para almorzar, hemos ido al mercado de Tsukiji, donde, a pesar de no contar ya con la lonja donde se subasta el pescado, sigue teniendo gran cantidad de puestos y locales donde sirven el sushi y el sashimi hechos con un pescado fresco del día riquísimo.
    La tarde la hemos dedicado a conocer la isla de Odaiba y dar una vuelta por sus gigantescos centros comerciales. En lugar de usar el tren para llegar, lo hemos hecho a bordo del Himiko, un barco con un aspecto futurista que recorre el río Sumida y se adentra en la bahía de Tokyo para atracar en Odaiba.
    En la plaza de uno de los centros comerciales hay un Gundam o robot de combate gigante, que tres o cuatro veces al día cambia de modo "Destroy" a modo "Unicorn". Allí hemos estado puntuales para verlo.
    Terminamos el día con unas fotos de noche de la preciosa bahía de Tokyo y tomando el tren de vuelta al hotel.
    Read more

  • Day11

    Tokyo

    October 30 in Japan

    Hoy aparcamos un poco el turismo para dedicarnos a las compras. Por todas partes es posible encontrar miles de tiendas y centros comerciales, edificios de numerosas plantas ocupados por tiendas, zonas recreativas, restaurantes... Sólo la zona central de Tokyo alberga a 10 millones de personas, contando la periferia suman 35 millones. Hay gente por todas partes, multitudes de personas yendo y viniendo, abarrotando calles, tiendas, trenes y metros. Es todo un espectáculo ver, por ejemplo, cómo a la hora de salida del trabajo un ejército de personas trajeadas se desplaza hacia las estaciones de tren en un desfile que se prolonga durante varias horas.
    Hemos visitado el barrio de Shinjuku, en el que se encuentran gran cantidad de tiendas relacionadas con la tecnología y muy cerca del mismo, el "barrio rojo" de Kabukicho,
    La estación de Shinjuku tiene también el record de concurrencia, con una media de más de 3 millones y medio de personas que la utilizan a diario. Y os podemos decir que sin duda, es cierto...
    Read more

  • Day46

    Des nouvelles en vrac

    October 14, 2016 in Japan

    KON BAN WA ! Bon, comme c'est enfin le week-end et que je suis toujours en vie, je vais vous donner un peu de nouvelles. Mais cette fois ça va être concis. Parce que quand même se lever tous les jours en même temps qu'Amaterasu juste pour essayer de choper un train avant 7h par pure curiosité expérimentale, arrivé au vendredi ça commence à aller. Et aussi parce que je remets ça dans sept heures vu que j'ai décidé d'aller signer des autographes à Kamakura ce samedi. (Ça m'a pris comme ça, comme une envie de légumes au four.) ALORS, DU COUP, C'EST PARTI ! Je vous mets les nouvelles fraiches là, comme ça, un peu en vrac, puis vous prenez ce qui vous intéresse hein d'accord. Allez. Heureusement que j'avais dit que ça serait concis. Aujourd'hui on a fait la dernière leçon de notre bouquin de kanjis. C'est à dire la page 234. Trois semaines après avoir commencé les cours. (Tu trouves pas ça glucose toi ?) Et je me suis inscrite au marathon de kanjis. (Et comme j'ai une personnalité hautement charismatique, Alex m'a suivie.) Ah puis jeudi j'ai assisté au cours d'aïkido, d'ailleurs j'ai signé pour intégrer le club. C'est super badass. J'étais carrément impressionnée mais bon, quand j'ai dit ça à Nanase-san, elle m'a expliqué que là, quand ils pratiquaient des salto arrière en utilisant leur vitesse et qu'ils mettaient à terre une personne en un seul mouvement fluide et rapide, simplement grâce à une clef de bras, ben c'était juste les bases................................... Nan mais vous inquiétez pas, tout est sous contrôle. J'ai pris des cours de force pure. Quoi d'autre, ah ce matin j'ai mangé un curry japonais. Allez hop. Juste avant d'aller en cours, à 8h15, un bon curry. Ah ça mes habitudes alimentaires sont devenues une source de perpétuel étonnement. Tenez par exemple il y a un bento ça fait un mois que je le prends régulièrement, bah je sais toujours pas exactement ce que je mange. Par contre à chaque fois que j'essaie de lire l'étiquette, j'arrive à déchiffrer un nouveau kanji. Dans le train aussi maintenant je peux presque tout lire. Dans les toilettes de la fac aussi. D'ailleurs il y a une option qui s'appelle littéralement "bruit de princesse" qui désigne simplement une option bruit-de-fond-de-chasse-d'eau-slash-d'oisillons-qui-chantent-du-Mozart-et-d'herbe-qui-pousse-correctement afin que la délicate personne accomplissant ses besoins naturels ne soit pas contrariée par des sons un peu trop éloquents dirons-nous. Incroyable ce pays. Bon, sinon ça fait un moment qu'il n'y a plus eu de petit tremblement de terre là, ça commence à me manquer. Par contre un truc vraiment appréciable c'est le changement de température. La saison des typhons qui durait depuis fin mai touche à sa fin, les feuilles sont en train de passer du vert foncé au rouge vif, c'est très joli et assez surprenant, et les températures sont descendues à entre 16 et 21 degrés sans vent. Pile ce qu'il faut pour préparer la centaine de fêtes, pique-niques et parades costumées d'Halloween qui se déroulent pendant tout le mois d'octobre. Après ça sera Noël. D'ailleurs le combini de la fac a déjà sorti le premier catalogue de Noël et Nouvel an haha. Lundi je vais assister à une cérémonie du thé qui a lieu sur le campus de l'université. Je me suis achetée le sweat de Sophie aussi parce qu'il donne l'impression que j'appartiens à Gryffondor. Dans le train qui me ramenait au dortoir il y a deux jours, un monsieur s'est incliné devant moi comme si j'étais l'Empereur en personne juste parce que je lui ai cédé ma place pour qu'il puisse s'asseoir à côté de sa femme. C'était assez intense je dois dire. Ah d'ailleurs en parlant du dortoir, on a un animal de compagnie qui vit dans le parc autour de la résidence et qui se pointe quand ça l'arrange. Et en ce moment je me cherche un petit boulot, je vous en dirai plus une fois que j'aurai ouvert mon compte en banque et acheté une carte prépayée pour mon portable. Puis là je vais me coucher parce que ma maman craint que je n'arrive plus à payer ma dette de sommeil et que je sois forcée de vendre mon âme à Davy Jones pour aller tailler le bout d'grain avec une lanterne défraîchie sur 27 générations. Mais je redonne des nouvelles très vite vu que demain on va prendre le thé avec Bouddha et voir les dernier feux d'artifice d'été.Read more

  • Day16

    Déménagement à Soshigaya

    September 14, 2016 in Japan

    Bon, il faut que je vous raconte un peu ce qui m'est arrivé depuis la dernière fois. Donc comme prévu, mercredi Alexandre a atterri au Japon pour la deuxième fois et comme il n'avait nul part où dormir le soir même (sa résidence ouvrant ses portes le lendemain), dans ma grande mansuétude, j'ai plaidé sa cause auprès de Kyoko-san, qui a bien sûr accepté la requête. Alexandre étant arrivé en début de soirée, il nous a proposé, à Éponine, Clarisse et moi, d'aller boire un verre pour fêter nos retrouvailles. Éponine et Alexandre viennent tous les deux de Lille 3 mais Éponine étudiera, elle, à l'université de Tôyô et non à Sophia ; Clarisse c'est une étudiante en journalisme rencontrée sur Tokyo lors d'une précédente soirée. Alors eh ben du coup c'est ce qu'on a fait ! On a flâné dans Shinjuku by night en s'extasiant devant tout et n'importe quoi (mais surtout devant n'importe quoi), puis Éponine nous a emmenés dans un "izakaya", un genre de bar à tapas typiquement japonais, où on a commandé tous les plats de la carte qui étaient à base de poulpe. Parce qu'on aime vivre dangereusement. Parce qu'en fait personne n'en avait goûté auparavant haha. Tout ça avec une bonne bière et des haricots edamame. Du grand art. Alex et moi sommes rentrés ensemble. Deux découvertes en arrivant. Lui, sa chambre prête et nickel. Moi, des desserts japonais sur mon bureau, à base de douceurs aux fruits et azukis mais SURTOUT, de cubes de gelée d'eau de riz. (je vais vous laisser une minute afin que vous puissiez relire une ou deux fois et essayer de conceptualiser la chose) (et la saveur) (et puis fake regardez je vais vous aider, ça n'a absolument aucun goût ; c'est pas mauvais c'est juste... Une texture. Étonnante. Mais pas inintéressante d'un point de vue purement expérimental !) Après une nuit assez courte, on a refermé les valises, on est allés petit-déjeuner chez Kyoko-san et on s'est dirigés en premier vers la résidence d'Alex. Et c'est pour ça que le hasard est tout de même formidable les enfants, parce qu'il se trouve que la résidence en question est située à deux pas de là, en plein Nerima haha. En arrivant, le responsable de la share house (un jeune homme Taïwannais du nom de Jimmy) a cru que moi aussi je m'installais là. Ce qui est assez logique me répondrez-vous. Bon bah du coup j'ai fait la visite de toute la résidence avec les autres c'est bien. Forcement lorsqu'il m'a demandé le numéro de ma chambre, la vérité a éclaté au grand jour, son rire aussi a éclaté au grand jour, et puis bon il m'a dit que j'étais libre de venir visiter les gens d'ici quand je voulais, et puis qu'il aimait bien mes DocMartens stylisées façon poteries Jômon à motifs cordés. Adorables les gens je vous dis. Donc j'ai laissé Alex et je suis partie le pas conquérant et la main défoncée par la poignée de ma valise vers Ikebukuro, pour ensuite changer à la gare de Shinjuku et reprendre un train vers Seikogakuen-mae station. C'était précis. Ça devait prendre 46 minutes. Ça devait être simple. C'est justement pour ça que ça a foiré haha. Il faut comprendre qu'à Tokyo, il y a 4 sortes de train, en plus des métros et des bus : les locaux, les semi-express, les rapid-express et les express. Mon itinéraire me faisait prendre une ligne en direction d'Odawara. Du coup j'ai pris la ligne en direction d'Odawara. Sauf qu'il fallait prendre le train express. Et moi je suis montée dans le rapid-express. Et le rapid-express ne s'arrête PAS à Seijogakuen-mae station haha. Bon, je trouvais que mon itinéraire de 46 minutes commençait quand même à s'allonger de façon un peu trop exponentielle à mon goût, du coup je suis descendue à une station random, je suis allée pratiquer le japonais des temps de crise auprès d'une dame âgée et de deux lycéens, je suis remontée dans le bon train ce coup-ci et j'y suis arrivée. Avec un bonus temps tout à fait honorable de 3h10 de retard haha. Et Nozomi qui m'attendait encore pour me montrer le chemin jusqu'à Soshigaya. Adorables les gens j'vous dis. Je lui ai offert son pot de nocciolatta, elle n'en revenait pas. La résidence étant à 20 min de marche de la station, je peux vous dire qu'après mes péripéties, mes 28 kilos de valise je les aurais bien laissés sur le côté, là, comme ça, de leur faisant signe de loin. MAIS !! comme les gens sont tous merveilleux par ici, je n'ai pas eu à le faire, car un jeune preux ma foi tout à fait fougueux m'a demandé s'il pouvait m'aider en tirant ma valise. J'ai même pas essayé de faire genre non, non, tout va bien, c'est très gentil, le mode survivor opportuniste étant en pilote automatique. Et en fait je venais de rencontrer Dennis, un étudiant allemand de la résidence. C'est-y-pas magnifique, hein, franchement ?Read more

  • Day18

    1er jour à Soshigaya

    September 16, 2016 in Japan

    Réunion à 10h00 pour "orientation". En fait ça veut dire accueil / présentation de la share house, du règlement, du personnel (adorable également) (il y en a même une, la Référente du dortoir des filles, qui nous a dit qu'on pouvait absolument tout lui demander, même si on avait besoin d'un câlin elle pourrait nous le donner !) et remplissage de paperasse ! Comme on était tous réunis dans une salle de conférence, ça a été l'occasion de faire connaissance ! Et c'est très facile ici, tout le monde est dynamique, avenant et souriant, les étudiants viennent des quatre coins du monde et vont tous les uns vers les autres, c'est super intéressant ! J'ai eu l'occasion de jouer aux cartes avec des Indonésiens et des Allemands (nombreux par ici) dont Dennis et dont un qui avait déjà étudié en France à Aix-en-Provence. Ensuite nous sommes sortis sous une pluie battante pour nous rendre au bureau d'immigration afin de faire faire notre carte de résident, l'occasion de papoter avec des Américaines, une Suissesse, des Espagnoles, des Philippins, un Camerounais, un Anglais et un Grec. Et du coup, forcément, après on est allés tous ensemble manger dans un petit boui-boui local haha ! Mais en fait comme on était une vingtaine, on a du se scinder en deux groupes parce qu'ils n'avaient pas de table de vingt. Et je me suis retrouvée à traduire les cartes de menus pour toute ma joyeuse équipe parce qu'à ce moment là, j'étais la seule à avoir des connaissances d'ordre idéogrammesque haha ! On s'est dit qu'un de ces jours il fallait qu'on aille au karaoke tous ensemble. Ouais à vingt. Qu'on rigole un coup. Et puis pour finir chacun est allé faire des petites courses au "Hyakuen shop" du coin, c'est terrible d'aller là bas parce que comme tout est très bon marché (et pas forcément au détriment de la qualité) et très mignon, t'as envie de tout acheter alors que 78% des trucs te sont, si non inutiles, clairement pas indispensables ! J'ai acheté de quoi rendre ma chambre plus jolie mais il me manque encore des trucs importants comme des poêles, casseroles, tupperwears, cintres, pâte à fixe, pantoufles et de quoi remplir le frigo ! Du coup je ferai ça demain, là je suis claquée ! Je viens d'aller bouquiner à la bibliothèque, on se croirait dans la salle commune de Gryffondor. Normalement, demain matin je devais aller courir avec une copine indonésienne à 7h avant de petit-dejeuner mais j'ai laissé mes baskets chez Alexandre pour alléger un peu ma valise et je ne les récupère qu'après demain. Ah oui parce que demain soir je suis invitée à une birthday party organisée pour Éponine haha ! C'est fou la vie parfois ! Je vous fais plein de gros bisous !Read more

  • Day31

    מה לא מתאים כאן?

    September 1, 2016 in Japan

    כוס שתיה בשירותים?
    טוב, אז מתברר שבטוקיו ובאוסאקה המים מהברז ראויים לשתייה. אין קולרים בחלק מהמקומות וממש ממלאים מים מהברז.
    והאמת שלמים יש טעם מעולה...

  • Day32

    בית שלום

    September 2, 2016 in Japan

    אז אני ישן חינם בטוקיו למשך שלושה ימים. בכנסיה. שאוהבת ישראלים. איך?

    בשנת 1938 היתה לטקג'י אוטסוקי, נוצרי הדוק, התגלות אלוהית. בהתגלות זו נאמר לו שעליו לעשות הכל כדי לתמוך בעצמאות ישראל, ולהתפלל לשלום ירושלים וביאת המשיח.
    מר אוטסוקי הקים ארגון ידידי ישראל ביפן שמטרתו לתת למטיילים ישראלים (בלבד) לינה חינם לעד שלושה ימים ב4 ערים מרכזיות ביפן. אפילו ארוחת בוקר אני מקבל כאן.
    אוטסוקי כבר נפטר, אבל כיום יש בזרם שלו 10,000 מאמינים שפועלים לטובת ישראל.
    הם גם נותנים מלגות לסטודנטים מצטיינים באוניברסיטה העברית.

    הזוי? אולי. אבל אוהבים אותנו כאן. ובכלליות אנחנו נתפסים באור מאוד חיובי ביפן מסיבה כלשהי.

    בתמונות: החדר שקיבלתי, שמלא בסממנים יהודים כמו מגן דוד, ספרי תנ"ך, כיתובים בעברית וכו'. ואני מזכיר לכם שאני נמצא בכנסיה נוצרית.
    Read more

  • Day113

    29. Mai die 2.

    May 29, 2017 in Japan

    Also, jetzt bin ich endlich da, bei Christian! Das war heute nochmal etwas "hektisch". Aber der Reihe nach. Nachdem ich im Hotel ausgecheckt hatte, wollte ich mir bevor ich zum Flughafen fuhr, in Pu Song (Teil von Shanghai) noch ein paar Wolkenkratzer ansehen. War auch soweit sehr beeindruckend (siehe Bilder). Dabei hab ich mir aber etwas zu viel Zeit gelassen, so dass ich es dann schon etwas Heiliger mit der Bahn hatte. Aber alles noch im Grünen!
    Dann habe ich in der Bahn eine Durchsage auf chinesisch nicht mitbekommen (Schande über mich und das nach zwei Tagen), so dass ich nach halber Strecke nicht mehr zum Flughafen fuhr, sondern wieder zurück! Blöd irgendwie, wenns eh schon ein wenig pressiert. Naja, ich Hans dann auch gemerkt, auf die nächste Bahn gewartet und dann zum Flughafen gehetzt. Mit den ganzen Formularen wurde es dann richtig knapp, aber es ging noch gerade so... :-)
    Auf jeden Fall freue ich mich, dass ich jetzt hier bin.

    Bis demnächst!

    @Jakob: Alles gute noch zu eurem Sieg. Gegen wen?
    @Ludwig: Wie wars gegen Wolfgang eigentlich?
    @Hannah: Nur noch 4 Tage Schule, dann sind Ferien!
    Read more

You might also know this place by the following names:

Setagaya-ku, 世田谷区

Join us:

FindPenguins for iOS FindPenguins for Android

Sign up now