Mexico
Coyoacán

Discover travel destinations of travelers writing a travel journal on FindPenguins.

24 travelers at this place

  • Day110

    Coyoacan walking tour pt2

    February 19 in Mexico ⋅ ☀️ 21 °C

    More of coyoacan quiet neighbourhood, before we got to the main square. Unfortunately we had cut the walking tour short, as we had to book out tickets in advance for the Frida Kahlo House, as its a real tourist attraction all the time 😅. But after visiting Frida Kahlo's House we revisited the main square in Coyoacan and had a small but yummy Mexican meal and made our own self guided tour before heading off for our flight to Puerto Escondido (yet another beach town in the south of Mexico😂😂) 3 days in the city and its all too much it would seem! We loved México City, and wished we'd have booked longer, so we can do alot more.... I'm not sure even a week here would be enough to see everything!Read more

  • Day1

    Maison de Léon Trotsky, Mexico, Mexique

    May 25, 2017 in Mexico ⋅ ⛅ 25 °C

    Nous sommes aussi allés voir la maison de Léon Trotsky qui est un politicien communiste russe qui a dû fuir son pays pour venir à Mexico car on voulait l'assassiner pour ses idées. Au début il a habité chez Frida Kahlo et Diego Rivera mais ils se sont fâchés et Trotsky est parti vivre quelques rues plus loin. Il s'est fait assassiner par arme blanche. Une autre personne avait déjà essayé de l'assassiner une fois avec une arme à feu mais il avait raté son coup. On peut voir les impacts de balles dans sa chambre. Certains sont aussi gros que le poing. 

    Amélie
    Read more

  • Day2

    Local colour in the Place of Coyotes

    February 24, 2018 in Mexico ⋅ ⛅ 23 °C

    Why the Place of Coyotes, you might ask? Well, the area of the city where the Casa Azul is located is called Coyoacán, which is Aztec for... The Place of Coyotes!

    So on leaving the Kahlo Museum, which incidentally was on London Street, on the advice of a very helpful tourist office guide, we decided to take a stroll down to the Jardin Hidalgo - the local square in the area. The streets are bordered by beautifully preserved neo-colonial buildings, which leant the region a laid back air, and the main street called Allende was thronged with all manner of shops, a market and a panoply of food vendors selling Mexican staples that were being snapped up with alacrity. It seems to me that the Mexicans are always grazing and I felt I should join in. I chose esquites - white corn boiled in stock with herbs and served with mayonnaise, cheese, lime and chilli. Sounds strange and not at all photogenic but absolutely delicious.

    We reached the main square which was teeming with people and families out for their Saturday constitutional and the place felt alive. It seemed that we'd started to discover the real Mexico City. The largest edifice was the basilica dedicated to John The Baptist, which proved the maxim that the Church have all the best buildings and keep the money to themselves. It was richly decorated in places with some fine stained glass but the lack of light and increasingly heavy air lent the place a sombreness that I found oppressive and I was pleased to be out of there.

    The other notable feature of the area, apart from the many bars and restaurants that were well frequented by the locals, was the Coyote fountain, firmly locating the name Coyoacán in the memory.

    A much easier stroll back to the Metro saw the end to our first days adventuring and a well deserved meal of tacos, huaraches, tortas and beer. All in all a fantastic first day in this alluring city.
    Read more

  • Day1

    Vamos à Mexico

    December 27, 2019 in Mexico ⋅ ☀️ 18 °C

    Après de chouettes festivités de Noël, nous ne regrettons pas de quitter Paris et les grèves interminables pour partir au Mexique. Départ 5h de l'appart nous nous rendons à Orly en taxi. Après un vol de 2h, nous voilà à Madrid pour 4heures d'escale. Le temps passe assez vite, on se promène dans l'aéroport et on ne résiste pas à la tentation jambonesque. Le bon jambon espagnol est vendu sous toutes ses formes. C'était vraiment excellent ! On rejoint ensuite notre vol de 11h pour Mexico. Là aussi, le temps est passé relativement rapidement. La sélection des films était top et nous étions bien fatigués. Film- sieste- repas- 1/3 de film - sieste - repas, et on recommence ! Bastien rencontre dans l'avion un de ses anciens colloc qui se rend aussi au mariage 😉. Une fois arrivés, à 18heures- heure locale, la douane et la récupération des bagages ne prennent que quelques minutes. Nous commandons ensuite notre Uber, direction le quartier de Coyoacan. C'est apparemment plus sûr de prendre des Uber que des taxis et les prix sont plus que raisonnables... Une fois devant la porte close de notre supposé hébergement petit coup de stress, rien n'indique qu'il s'agit de ce que nous avons réservé. Notre chauffeur nous prête son téléphone, mais heureusement dans le même temps, les gestionnaires du B&B rentrent du supermarché et nous accueillent. Il s'agit d'une maison moderne, appartenant à un Allemand, dont le rez de chaussée est occupé par 3 chambres qui sont louées aux touristes. C'est minimaliste et très beau. Après une douche rapide nous partons à la découverte du quartier. Objectif : acheter des bouteilles d'eau et en profiter pour se faire de la monnaie avec l'argent que nous avons retiré à l'aéroport. Le quartier est très calme et résidentiel. On est déjà conquis. Les rues sont larges, bordées de belles maisons et c'est l'heure où les gens se promènent en famille. Il ne fait pas chaud, les doudounes Uniqlo sont de mises. En sortant de l'épicerie on croise la police et Bastien se dit que c'est chouette, c'est bien sécurisé. On rigole car je me souviens surtout de l'histoire du collègue de papa dépouillé par des policiers. Bref, on reste sur nos gardes quand même. On s'arrête ensuite dans un boui-boui, ou plutôt une petite cantine aménagée dans un garage. Miammm nous avons droit à de très très bons tacos. On choisi un assortiment, comme un menu, et tout ces ingrédients sont mélangés dans une assiette qui déborde. A côté sont empilés de petites crêpes de maïs que l'on garni, un régal. Les locaux nous sourient, tout va bien. Nous rentrons enfin nous coucher, il est 22h, plutôt contents de se dire qu'on a déjà bien oeuvré contre le décalage horaire.Read more

  • Day2

    Un jour à Mexico

    December 28, 2019 in Mexico ⋅ ⛅ 18 °C

    Réveillés très tôt, nous commençons à 8h30 l'exploration de Mexico par celle de notre quartier, Coyoacan. A quelques rues de "chez nous" se trouve une maison moins anonyme que les autres. C'est ici qu'est née et a vécue Frieda Kahlo la majeur partie de sa vie. C'est une maison bleue, vaste mais sans colline. On la remarque à la quarantaine de personnes qui patiente devant pour la visiter, mais nous passons notre chemin, elle n'ouvre que dans 1h30 et nous n'avons qu'une journée à Mexico! Au détour d'une rue nous rentrons dans le marché, il est de taille raisonnable et encore calme. Nous nous arrêtons à un stand de fruits et achetons 2 jus ultra-frais et vraiment délicieux, ça nous tiendra jusqu'au déjeuner. On croise aussi d'immenses pinatas de toutes les couleurs. Nous nous arrêtons sur la place centrale, vestige du temps où ce quartier était en fait une ville avant d'être englobé dans Mexico. Il y a une crèche et des décorations, car oui c'est Noël ici aussi. Nous visitons l'église dont la toiture est transpercée de végétation... Mais en assez bon état à l'intérieur. On voit que les touristes sont attendus dans le quartier car il y a des vendeurs de bricoles. Pour le moment nous sommes quasiment seuls et c'est très calme. Les bâtiments sont anciens, de deux/trois étages et très colorés, on se sent dans un village. Jouxtant la place centrale, il y a un petit parc et une fontaine dediée â un coyote. On est très heureux d'avoir pu faire cette promenade au calme.
    Puis direction l'hypercentre. La place centrale est immense et accueille une patinoire synthétique. C'est écologique ici, en tout cas ils le revendiquent. Ils ne sont pas du tout à l'aise sur la glace et sont quasiment tous accrochés au bord. Au bout de la place se dresse la cathédrale. Nous la visitons, elle est immense mais plus intéressante et élégante de l'extérieur que de l'intérieur. En fait elle est un peu austère mis à part son magnifique orgue et un grand fronton en or. A quelques pas de là se trouve le Palais national qui a été herigé pour héberger le président de la République. Seul blabla y a vécu. Le bâtiment est très imposant mais est surtout intéressant pour ses peintures de Diego Rivera. Elles relatent l'histoire du Mexique et les luttes des hotoctones , son agriculture, les constructions des mayas etc. Ces peintures sont immenses, des murs entiers, très lumineuses et fascinantes. On reste une petite heure à les observer. Ensuite c'est promenade au hasard des rues. Derrière le palacio Nacional c'est un vrai marché, tout est a vendre. Il y a du monde et on peut trouver des doudounes, des jouets, du maquillage, des chaussettes etc. Au bout de cette rue (calle moneda) de trouve une belle église fermée et dans son jus. Elle aussi assaillie par la végétation. On remarque que chaque rue/micro quartier a sa spécialité : high tech, photographies, robes de mariée, tissus, etc. Les mexicains ont l'air vraiment dingues des photos et semblent se faire tirer le portrait pour toutes les (non)occasions. Pour déjeuner, nous trouvons une petite cantina pour goûter la torta, sorte de sandwich savoureux. On se régale, il est 14h. Puis on repart en promenade : aperçu des ruines du templo mayor découvertes en 1978. Alors que des travaux avaient lieu pour consolider les fondations d'une église voisine un monolithe a été exhumé donnant lieu a des fouilles approfondies et révélant ce vaste site. La pyramide faisait 45 mètres de haut et a été détruite, ou plutôt démantelée pierre par pierre par les hommes de Cortés pour construire la cathédrale voisine. Malgré les maquettes, difficile de s'imaginer l'ampleur de cette cité..
    Nous poursuivons notre promenade vers un parc à l'ouest du centre historique "parque de la alameda central". C'est plutôt un bain de foule, nous traversons les artères commerçantes des mêmes magasins que l'on trouve chez nous. Le parc est plutôt bétonné et bruyant. Nous repartons donc en direction du métro pour trouver l'oasis de verdure de Mexico :le parc de Chapultepec. Nous traversons le "quartier chinois". Il s'agit en fait d'une rue de quelques commerces et restaurants mais nous n'avons pas vu un chinois. Nous prenons le métro pour quelques stations. Il est plus propre qu'à Paris et assez moderne. A cinquante centimes le billet, cela nous fait éviter les embouteillages, c'est royal. Et c'est d'ailleurs la première fois que les mexicains nous observent amusés.
    Nous arrivons au parc un peu fatigués, et après une petite pause allongés en tee shirt dans la pelouse, nous montons au château de Chapultepec. La montée en pente douce est top et offre une vue à 360 degrés sur la verdure puis la ville. L'édifice est avant tout une seconde résidence présidentielle, avec de beaux jardins. Malheureusement il semble que tout Mexico s'y est donné rendez vous et on étouffe un peu. Il est 18h, nous nous dirigeons vers les quartiers résidentiels de Condesa et Roma en quête d'un bel endroit pour dîner. Les rues sont très calmes et avec de beaux immeubles modernes avec gardiens. On fini par s'échouer dans un restaurant argentin où finalement les accompagnements et le vin étaient meilleurs que la viande. Ça n'est pas grave on passe un super moment. Dîner en terrasse un 28 décembre c'est un luxe. On se vautre dans un Uber direction la place Garibaldi pour aller écouter les mariachis. Après 30 minutes de route et une micro sieste on s'installe sur la place et écoutons les différents groupes. Des familles dansent avec leurs enfants, des couples dansent tout sourire. Nous on est plutôt bercés mais c'est très agréable. On rentre enfin à Cyoacan, encore en 30 minutes.
    Il est 22h, on est rincés. Au total, 23 kilomètres a pieds à notre actif quand même! Une journée bien dense et enrichissante.
    Read more

  • Day29

    Mexico City: Sales & Marketing

    March 4 in Mexico ⋅ ☀️ 23 °C

    After another overnight bus, early morning finds me back at the Terminal Norte in Mexico City. The long-distance buses, while not always being punctual, are generally comfortable and efficiently run. They are classified (this one is first class) and by checking in at the Manzanillo ticket office, I get notification of the vehicle number. Always useful to ensure one gets on the right one. They tend to take breaks only to swap drivers which leaves no time to get food en route but most services provide sandwiches and water as sustenance. At Terminal Norte I deliberately avoid the fast food chains and find a downmarket but perfectly adequate place for the morning fix of huevos rancheros. when they ask for my name to call out when they're ready, I say Alan---quite a common name in Mexico and easier to pronounce than James!

    Back in Roma it's like coming home. Hard to believe I've been away less than a month. I get there via 2 changes of Metro, one of which involves a 5+ minute underground walk. But a bargain for 5 pesos (20p). The empty lot next door to Oaxaca 21 where there was such a commotion on my last stay has been tinned up. Otherwise no changes.

    A siesta to recover from the journey charges me up for the markets. The nearest one is Mercado Medellin, where stalls specialise in products from around the continent. By a coincidence I find Chile and Cuba next to each other both here and on street names in the city centre. The biggest one in the centre is Mercado Merced, at least 10 times the size of a football pitch and every conceivable item is sold, all assembled with microscopic precision. But how will they---both stallholders and customers---manage when the virus strikes?
    Read more

  • Day5

    Frida Kahlo Museo / Mexico-City

    November 10, 2015 in Mexico ⋅ ⛅ 17 °C

    In Mexico-City lebte einst die berühmte Künstlerin Frida Kahlo mit ihrem ebenso berühmten Ehemann Diego Rivera.
    Als ein wenig Kunst-"Interessierte", die ich bin - und da ich mich während einer Weiterbildung ein bisschen mit ihr beschäftigte - war die Besichtigung ihres Hauses für mich ein absolutes Muss! (Und Stuwi musste halt mit...)
    Frida Kahlo's Leben und ihre Bilder sind sehr interessant und auch für Nicht-Kenner einen Einblick wert.
    Wir waren nur etwas enttäuscht, dass ihre berühmten Kunstwerke nicht im Museum vorhanden waren. Einige dieser Bilder hätte ich sehr gerne einmal live gesehen...
    Read more

You might also know this place by the following names:

Coyoacán, Coyoacan, コヨアカン

Join us:

FindPenguins for iOSFindPenguins for Android

Sign up now