Chile
Chile

Discover travel destinations of travelers writing a travel journal on FindPenguins.
Add to bucket listRemove from bucket list
Travelers at this place
  • Day53

    De zoektocht en de vondst van de vulkaan

    April 7 in Chile ⋅ 🌧 15 °C

    We zijn twee (ik) en drie (Ole) maanden geleden vertrokken naar een ander continent. We hebben wekenlang onze bagage en plannen voorbereid, nauwkeurig elk reis item gewogen en overwogen. We hebben dingen achtergelaten, pijnlijke keuzes om een niet pijnlijke rug te krijgen. Op reis hebben we nog uitvoerig alle voor en nadelen besproken van zware kampeerspullen aanschaffen en €40 betaald om de allerlichtste supersonische kleinste luchtbedden te kopen. Maar toen we in Santiago een vette jas tegenkwamen die we 1) niet nodig hadden 2) niet eens spotgoedkoop was 3) overbodig warm is en vooral 4) even groot en minstens twee keer zo zwaar is als onze tent hebben we hem gekocht. Waarom? Want aan het eind van de dag zijn we nou eenmaal vieze materialisten.

    In Santiago hebben we de nachtbus genomen naar het regenachtige sur de Chile. We kregen het eiland Chiloé aangeraden, waar schijnbaar dé aardappel vandaan komt, maar we hadden eigenlijk niet zo’n behoefte aan een regenachtig en plat aardappel eiland waar de huizen gebouwd zijn op palen, ik denk omdat het te erg klinkt als Nederland. We zijn gaan liften en hebben een plekje op een camping (met overdekking🤩). We zien wel foto’s van dat het aan de voet van een vulkaan staat maar de eerste twee dagen hebben we door alle wolken niks gezien. Daarom was het de derde dag extra mooi toen de wolken geleidelijk steeds meer wegtrokken en Patagonië onthulden. Nu zijn we 30.000 stappen en een paar biertjes later en is het tijd om onze tent in te kruipen.
    Read more

    Hetty Bos

    En ik maar denken dat je geen updates had gemaakt… blijken er 7 nieuwe te zijn ! 🙈

    4/11/22Reply
    Hetty Bos

    En wat een prachtige en geweldige foto’s❤️😘

    4/11/22Reply
    Jildou Loskamp

    Capitalisten zijn jullie

    4/11/22Reply
    3 more comments
     
  • Day62

    Stop de luxe

    March 27 in Chile ⋅ ☁️ 7 °C

    Réveil à 9h, on veut manger, ranger la tente puis rejoindre punta arenas en stop. On attend assez longtemps, en musique et en dansant, avant que deux camions ne s’arrêtent. Et la c’est grand luxe! Chacune dans un camion on prend le chemin de punta arenas. A peine commencé les chauffeurs font une pause, et on se retrouve tous les 4 à prendre le maté dans l’habitacle d’un des deux camions, avec l’eau réchauffée au réchaud dans l’habitacle.
    On reprend la route, chacune discutant avec le chauffeur sur les coutumes chiliennes et européennes et sur notre présence ici. Heureusement que nous avons prévu la journée pour faire le trajet tranquillement, car le camion de Gaelle a un problème alors le chauffeur ne roule pas plus vite que 70 km.

    Puis ils font une deuxième pause au niveau d’un restau au bord de la route, alors on déjeune tous les quatre et ils nous invitent même au restau! Adorables ces routiers. Ils nous déposent a un croisement sur la route del fin del mundo, et presque immédiatement un brésilien s’arrête et nous prend en stop jusqu’à punta arenas.

    Arrivées à destination, il nous reste 45 min de marche pour arriver à l’hôtel alors on longe la côte pour faire un coucou au détroit de magellan, et on tombe sur des animaux qui ressemblent un peu a des pingouins mais qui n’en sont pas

    . On pause la tente dans ce qu’on pourrait appeler un jardin puis on se rend au restau pour goûter un pastel de choclo avant de quitter le chilien! C’est une purée de maïs avec des bouts de viande (poulet et bœuf) très bon et très nourrissant.
    Read more

    Annie Dutriaux

    pare brise pas de luxe!

    4/3/22Reply
    Gaelle Bochet

    Oui, Coco lui a demandé si c’était pas dangereux, mais apparemment au chili rien ne l’est

    4/4/22Reply
     
  • Day61

    Le repos des championnes

    March 26 in Chile ⋅ ☁️ 14 °C

    Après une semaine merveilleuse mais éprouvante, on ne fait rien! Oui vraiment rien, à part manger et essayer de finir le mot mélé que les filles nous ont dessiné sur notre café pour trek, et que nous n’avons pas encore entièrement résolu. On commence cette journée avec un brunch de qualité: reste de pizza et quesadillas, pain au beurre et Nutella et peanut butter, yaourt au graine et peanut butter, fruits… un vrai régal. Tous nos voisins de l’auberge nous observe avec envie et nous souhaite bon appétit tout au long de la journée.
    On en profite quand même pour faire une lessive, et laver tous nos vêtements qui en ont bien besoin!
    Read more

  • Day60

    Treck O - jour 8

    March 25 in Chile ⋅ ⛅ 5 °C

    Réveil hyper tôt à 3h30, on est déjà habillé juste à mettre les chaussures et zou c’est parti! On part éclairée seulement de la frontale et la lune, en plus celle de coco ne marche pas alors on en a qu’une pour deux. C’est un peu compliqué mais on s’en sort, Gaelle fait lampadaire.
    Surmotivées à ne pas s’être levées pour rien et à arriver à temps, on marche plus vite que nos ombres! Le chemin monte sec sur la première partie et c’est un peu compliqué de savoir par où passer dans le noir, mais on s’en sort en slalomant entre chemin piéton et chemin chevaux (qui de toute façon ne font que se croiser). On arrive au premier plat un peu plus d’1h après le départ, où on sait qu’une petite descente nous attend avant d’arriver au camping Chileno où sont tous nos copains. On descend en se disant que la vue au retour va être vraiment jolie, puisque qu’on voit seulement qu’on marche juste a côté en une grosse pente à notre droite. On passe par le passo del vente, hyper de bonne humeur et heureuses de s’être motivées pour faire ça!

    On arrive au camping chileno 1h20 après être partie, on voit la salle à manger du camping et pour rigoler on passe la tête en se demandant si les copains vont être là. Et en effet, ils sont en train de prendre (voler) le petit dej de l’hôtel car il n’y a personne pour vérifier qui a réserver à 5h du mat, et ils nous invitent à en prendre! Alors hop petit café, céréales, jambon et fromage et on repart pour arriver en haut à temps! On croise même une francaise qu’on a croisé régulièrement sur le treck W qui est impressionnée qu’on soit là et nous demande si on a quand même eu le temps de dormir cette nuit. On repart et la route est plus tranquille pour la deuxième partie, au milieu d’une forêt, on arrive a 6h en bas de la pente finale où il y a indiqué 45 min. On attend les américains qui n’ont pas pris d’advil ce matin (leur drogue depuis le début du treck, alors ils sont un peu plus lents que d’habitude) puis on repart. La pente est vraiment forte, mais doucement et patiemment on s’en sort.

    Arrivées enfin en haut, un peu avant 7h, il y a beauuuucoup de vent. On se pause derrière un gros caillou avec les copains pour être protégé du vent et bien voir le lever de soleil sur les tours, c’est un peu paradoxal car du coup on tourne le dos au soleil! Mais on regarde quand même les couleurs du ciel et c’est trop beau.
    On observe le soleil arriver petit à petit et les couleurs changer doucement, c’est de toute beauté! A la fin surtout les tours sont toutes orange, on dirait qu’on a allumé un spot de lumière dessus, incroyable! On grignote devant en posant la gopro pour avoir de belles images.

    Ensuite on repart car il fait quand même froid là haut, et on redescend tranquillement en discutant avec les copains. Au niveau de la descente finale on croise énormément de monde qui monte, c’est Disneyland! Ça a l’air très compliqué pour certains alors on leur souhaite bien du courage!
    On range nos affaires puisqu’on avait abandonné la tente telle quelle ce matin, puis on se fait à manger quand les copains nous rejoignent: polenta avec de la sauce tomate, pas une grande réussite, ça n’a aucun goût. Puis fajitas un peu grillé et fromage, et porridge au noix. (Les américains rigolent de nous voir encore manger du porridge, on les a marqué avec ce plat et nos purées). On récupère les places de bus de copains qui rentrent en voiture et ducoup on a des places pour le bus de 14h30, (parfait pas besoin d’attendre le lendemain à 19h30).
    En attendant le bus, une employée du parc nous tamponne nos passeports avec un tampon torres del paine, trop contentes!

    Sur le chemin du retour, on voit un lac de sel bleu azur avec des vigognes, puis plein d’oiseaux et des nandous, de quoi bien finir la semaine! Arrivées à Puerto Natales, on dit adieu aux américains qui nous promettent de venir nous voir en France, de nous accueillir pour des randos aux États Unis et de faire un autre voyage ensemble (rien que ça!).
    On s’arrête au supermarché et à la boulangerie pour s’acheter un super mega goûter: gâteau, peanut butter, beurre, pain, prune… MIAM
    On monte la tente dans notre auberge puis on va dîner à la pizzeria base camp que l’on nous a conseillés et on prend des pizzas trop bonnes et des quesadillas, enfin! On se régale, puis on rentre à l’hôtel avec des restes, prenons une douche chaude et au dodo!
    Read more

    Sabine Loudcher

    sacrée motivation

    4/2/22Reply
    Colette Rabaseda-Loudcher

    Ça en valait la peine !

    4/4/22Reply
    Sabine Loudcher

    sacré premier treck. Bravo les filles

    4/2/22Reply
    Colette Rabaseda-Loudcher

    Nous sommes fières de nous et contentes de ne pas l'avoir trouvé trop dur

    4/4/22Reply
    Florence Loudcher

    😍

    4/11/22Reply
     
  • Day58

    Treck O - jour 6

    March 23 in Chile ⋅ ☀️ 0 °C

    Après (encore) une très bonne nuit de sommeil passée dans des lits, on ne traîne pas trop ce matin. Au programme, une marche assez longue avec au milieu une ascension jusqu'au mirador Britannico.

    Le début est assez plat, et commence par longer le lac Nordenskjold. On marchera le long de ce lac pendant 2 jours, sans même faire le tour tellement il est grand.
    Arrive en bas du mirador, on dépose nos gros sacs avant de commencer l’ascension, on se sent toute légère! Le chemin s'enfonce dans une vallée et après avoir pas mal grimpé dans une forêt, nous nous retrouvons au milieu d’un cirque de montagnes au niveau d’un premier plateau: le mirador frances. De là nous avons une vue incroyable sur le glacier et sur les avalanches qui surviennent toutes les 20 min. On remercie la pluie d’hier qui a fait de la neige dans les sommets et qui nous permet d’assister à ce phénomène, les avalanches sont grosses et font plein de bruit on est hypnotisé! Nous continuons à monter jusqu'au point de vue pour avoir une encore plus belle vue sur ces montagnes et leurs sommets enneigés. Tout en haut on a une vue a 360 degré sur les montagnes, la forêt d’automne et le lac au loin. Le spectacle est magnifique, encore une fois.

    Après la pause déj finie (bien sûr c'est fajitas, fromage frais, et petit luxe aujourd’hui: carotte, merci aux copines grenobloises 🥰), on redescend du mirador. On récupère nos sacs et il nous reste encore 2h à marche pour arriver à notre camping, enfin… le camping où nous voulons dormir. Nous rejoignons le lac et le longeons jusqu’à arriver à une plage de galets très jolie située un peu avant le camping, et on passe la barre des 100 km marchés depuis le début du trek! Après une petite négociation avec le gérant, pas très sympathique, nous pouvons rester dormir la, même si nous nous sommes trompées dans les dates de réservation. Youpi, on reste avec les copains !

    Ce fut une longue journée de marche aujourd'hui, puisque nous avons en tout marché 25km et nous sommes épuisées. Pour nous récompenser après cette longue journée c'est… soupe (comme vous auriez pu le deviner), mais surtout semoule avec une petite sauce qui ressemble au pesto hyper bonne, merci encore aux copains qui nous donne de la nourriture ! On passe alors une super soirée avec la petite troupe (réduite car deux allemandes on finit le treck à paine grande) et allons nous coucher tranquillement, en prévoyant une grasse mat le lendemain. . Étant au bord du lac, on a un peu peur de l’humidité alors on ajoute une couche a notre super équipement de nuit: la couverture de survie au niveau du sol pour nous isoler du froid et de l’humidité (malin les lamas hein?!).
    Read more

    Clara Ricou

    Ça a l'air trop beau !

    4/1/22Reply
    Gaelle Bochet

    Oui c’était vraiment fou 🤩

    4/1/22Reply
     
  • Day55

    Trek O - jour 3

    March 20 in Chile ⋅ ⛅ 9 °C

    Après une nuit passée bien au chaud sous toutes nos couches, on se réveil et déjeunons tranquillement. Au menu (pour changer) porridge à l'eau et au miel et café.
    Aujourd'hui s'annonce être une petite journée. Au programme: 4h de marche, et ça doit un peu grimper.

    C'est sous le soleil qu'on range les affaires et qu'on commence à marcher. Le chemin est principalement dans la forêt, ça monte mais ça reste pas très difficile. On prend notre temps, nous nous arrêtons plusieurs fois pour admirer les paysages avec notamment une superbe vue sur la vallée, le lac et un glacier en fond. Nous avons même le droit à un shooting de nous deux par l'un des américains du trek grâce à son super appareil photo. On a hâte de récupérer ces photos !

    Cette jolie promenade débouche au pied d'un glacier surplombant un petit lac. En plus de ce point de vue magnifique, nous sommes accueillies par le reste du groupe avec un shot de rhum pour célébrer ce moment et ce paysage ! Ils savent comme conquérir nos cœurs !

    Le soir c'est repas avec tous le monde, assez tôt et préparation mentale pour la grosse journée qui nous attend le lendemain. Ça sera normalement la journée la plus difficile et longue du trek, car nous devons passer pas un col et marcher entre 9h et 12h.
    Il est 21h nous sommes parées de tous nos vêtements pour dormir et le réveil pour 6h est mis.
    Read more

    Annie Dutriaux

    Magnifique, vraiment quel bleu!

    3/28/22Reply
    Gaelle Bochet

    Merci j’ai les mêmes yeux que ma maman 😉😂

    3/28/22Reply
    Sabine Loudcher

    une vraie carte postale ! 😎😎😎

    3/28/22Reply
    Florence Loudcher

    😍

    4/11/22Reply
     
  • Day53

    Trek O - jour 1

    March 18 in Chile ⋅ ⛅ 5 °C

    Maintenant que nous avons bien dormi, mangé, lavé nos vêtements, nous pouvons vous raconter notre aventure.

    Premier jour du trek O, on s’est levé à 6h après peu de sommeil. On appréhende un peu à cause du froid et de la nourriture et on se demande dans quoi on s’est lancé! On a laissé nos affaires a l’hôtel et pris des bâtons pour être des speedy gonzalez dans les montées. Nous arrivons au bus et partons à 7h, il y a du monde dans la rue, mais seulement des randonneurs avec des gros sacs à dos! Tout au long du trajet on voit les montagnes apparaître sous le lever de soleil, et deux heures plus tard on arrive avec une jolie vue sur les torres et allons valider nos tickets (trois jours au lieu de 8 pour payer moins cher), mangeons une ptite banane achetée par les filles et la fin du dulce et repartons pour un deuxième bus. Les gens autour de nous ne sont pas forcément beaucoup plus habillés, mais ils ont des duvets en plus. On essaye de repérer du monde qui ferait le trek o avec nous mais personnes n’a de gros sacs, seulement des manteaux de ski alors on se dit qu’ils font le w et dorment en refuge. On débarque clairement en arrivant, on ne sait même pas combien de temps on doit marcher le premier jour, ni le reste d’ailleurs. Ça nous fait rire et on part dans la bonne humeur. On trouve à l’entrée du parc une carte où il est indiqué quelques durées et distances, ça suffira pour l’instant! On démarre et on arrive au camping central, ce n’est pas le bon chemin alors on repart. On commence notre rando à 10h sous grand soleil, on marche en tee Shirt manche longue, lunette de soleil, c’est très agréable, on a même un peu chaud! Nous marchons tranquillement et arrivons 3h30 après, après avoir marcher principalement au plat, et avec une très jolie vue sur une rivière bleue qui coule à fond de la vallée, d’un bleu azur, trop facile le o! Il commence aussi à y avoir les couleurs de l’automne c’est très joli dans les arbres. On pique nique en arrivant et finissons le reste de riz ratatouilles que nous ont cuisiné les filles c’est délicieux, puis nous dormons au soleil sur une plateforme de bois et on s’étire un peu. On monte ensuite la tente et on fait connaissance avec quelques autres randonneurs qui vont faire la route avec nous pendant ces huit jours. Ils ont tous l’air beaucoup plus expérimentés que nous, oupsi. On cuisine ensuite notre premier dîner, et découvrons les petits mots tous mimis que nous ont laissé les filles sur chaque sachet de nourriture: soupe à l’asperge et purée, avec du merken elle est bonne. Un guide de montagne chilien qui fait le o pour la 4eme fois discute avec coco et lui donne des conseils ( fin lui fait peur pour le jour 4 plutôt en lui disant que c’est très dur et qu’on doit être avec du monde) et nous propose une bière (on refuse gentillement parce que 1. on a pas soif d’alcool on est pas des étudiantes alcooliques voyons, 2. elle est froide et il fait déjà hyper froid, 3. on a pas envie de se lever pour aller faire pipi au milieu de la nuit).
    Puis vaisselle à l’eau froide et au dodo à 21h après avoir mis énormément de couches, mais pas encore tout: deux tee shirts manches longues en mérinos, une polaire avec capuche, un tour de coup, un bonnet, un collant, un pantalon large, des socquettes et une paire de chaussette chaude (que colette a récupérer dans ses bagages dans l’avion on ne sait d’où elles sortent)
    Read more

    Suzie Ménétrier

    oooow le riz ratatouille qui met de bonne humeur !! 🤩

    3/28/22Reply
    Gaelle Bochet

    Ouiii on était si heureuse de manger ça 😋

    3/28/22Reply
     
  • Day52

    Retrouvailles et préparation

    March 17 in Chile ⋅ 🌧 7 °C

    Après nos aventures sur l'île Chiloe nous nous envolons dans l'extrême sud du pays , pour entamer notre dernière aventure au Chili. Nous atterrissons à Punta Arenas mais prenons directement la direction de Puerto Natales en stop où une bonne surprise nous attend : LES COPINES !!!

    C'est toutes contentes qu'on retrouve Clara, Suzie et Juliette, des copines de l'école d'ingénieure. Nous nous retrouvons toutes heureuses avec plein d’histoires, d’anecdotes et de bon plans a échanger, ça fait du bien de voir les copines de France!
    En tant que bonnes françaises on se retrouve autour de bon petits plats : crêpes, gratin dauphinois, pain beurre, gâteau au chocolat, ratatouille.

    Pendant ces 2 jours, nous profitons également de notre temps pour nous préparer au treck de 8 jours que nous allons faire dans le parc Torres del Paine. C'est un des parcs nationaux les plus connus au Chili, beaucoup de chiliens et d'étrangers viennent le découvrir pour 1, 5 ou 8 jours.

    Nous faisons nos derniers achats, écoutons les conseils des filles et louons des bâtons. Après nos sachets de nourriture prêts et après avoir dit au revoir aux copines, nous voilà prêtes pour ce nouveau défis : faire 121 km en 8 jours en portant notre nourriture et notre tente !
    Read more

  • Day49

    Dégustation de crabe et araignées de mer

    March 14 in Chile ⋅ ⛅ 17 °C

    Avant de quitter l'île de Chiloe nous faisons un stop à Ancud, la deuxième plus grande ville de l'île. Nous profitons du soleil assises sur les remparts du fort avant de rejoindre notre camping pour la nuit. Lorsque que nous arrivons à notre emplacement de camping nous comprenons pourquoi il s'appelle Vista Hermosa (la belle vue). Nous avons en effet une superbe vue sur la mer, quelques îles et les falaises, parfait pour notre dernière nuit ici.
    Nos voisins pour la nuit sont un belge et un couple franco-américain. On discute très vite avec eux et Maxime, le français, revient avec 3 crabes et 3 araignées de mers pêchés par ses soins à l'instant. Alors ce soir c'est soirée en anglais et français et dégustation de crustacés frais !
    Ce repas est parfait pour fêter l'inauguration de notre nouvelle super tente, et étanche cette fois ci !
    Read more

  • Day47

    La vie d'agriculteur

    March 12 in Chile ⋅ ⛅ 15 °C

    Après une bonne nuit à Castro dans des lits bien confortables, il est dur de quitter l'hôtel... Avant notre prochaine aventure nous nous arrêtons au marché de Castro où nous dégustons un curanto, une spécialité du coin qui mélange terre, mer et patates entières et en purée. Nous visitons l’église de Castro classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO et toute jolie en bois, puis nous allons voir les fameuses maisons sur pilotis qui ont résistées aux tremblements de terre. A l’entrée de la ville, elles ont casiment toutes été transformés en hostal ou sont à vendre, on est un peu surprise.

    Avec le ventre bien rempli nous nous mettons en route pour Detif un petite ville, située tout au bout de la petite île de Lemuy . Lucie et Bruno (un couple franco-chilien) et leur 2 filles, Melianne et Anaï, nous accueillent pour 2 nuits. Grâce à eux nous apprenons pleins de choses sur l'agriculture bio, comment être le plus autonome possible et la culture des patates !

    Ce samedi l'activité de la famille est la récolte de pommes de terre. Le matin, on se retrousse les manches et aidons à la récolte. Ramasser des patates c'est comme fouiller dans la terre et trouver pleins de petits trésors noirs, violets, roses avec des taches et de toutes les formes, avec en prime un petit mal de dos à la fin. Après notre matinée de dure labeur nous goûtons le boudin noir de la voisine cuisiné à la façon chilotée, avec un peu de chou et du riz c'est un vrai régal !
    Nous profitons du beau temps de l'après midi pour aller explorer les environs. Nous visitons la petite église de Detif vieille de 300 ans faite tout en bois et classée au patrimoine mondial de l'unesco ! En suite c'est direction la plage tout au bout de punta Lima d'où l'ont peut voir, entre l'île et la grande île de Chiloé les cultures de moules et d'huîtres et les fermes à saumons, grand mal pour la biodiversité des environs. De l'autre côté, on peut admirer après les falaises dessinées par les marées, sous le soleil, la caratera austral (les Andes) du continent au loin, c'est magnifique, encore une fois.
    Read more

    Eric Dejoie

    Agricultueur? Vous ne tuez pas des paysans tout de même :)

    3/15/22Reply
    Gaelle Bochet

    Oups, non promis on mange juste les légumes

    3/16/22Reply
    Annie Dutriaux

    Non elles les écrasent en purée

    3/15/22Reply
    3 more comments
     

You might also know this place by the following names:

Republic of Chile, Chile, Chili, Kyili, ቺሌ, Cile, تشيلي, تشيلى, Çile, Tsile, Чілі, Чили, Sili, চিলি, ཅི་ལི་སྤྱི་མཐུན་རྒྱལ་ཁབ།, Čile, Xile, Şili, Chilska, ޗިލީ, Tsile nutome, Χιλή, Ĉilio, Tiiili, Txile, شیلی, Cilii, Kili, Ch·ili, Sily, An tSile, An t-Sile, ચિલી, Yn Çhillee, Cayile, Chṳ-li, צ׳ילה, चिले, Csile, Չիլի, Chíle, チリ共和国, tciles, ჩილე, ឈីលី, ಚಿಲಿ, 칠레, چلي, Shiile, Chilia, Síli, ຊິສິ, Čilė, Shili, Čīle, Чиле, ചിലി, चिली, Ċili, ချီလီ, Tsire, Chíilii, ଚିଲ୍ଲୀ, چېلي, चिलि, Cili, Čiile, Shilïi, චිලී, Cilé, Czile, சிலி, చిలి, ประเทศชิลี, ቺሊ, چىلى, چلی, Ciłe, Chi-lê (Chile), Cilän, Tchili, 智利, Чилмудин Орн, טשילע, Orílẹ́ède ṣílè, i-Chile

Join us:

FindPenguins for iOSFindPenguins for Android

Sign up now