Edith Buchet

Joined April 2016
  • Day20

    Dernier jour au Pérou

    August 29 in Peru ⋅ ⛅ 18 °C

    Le dernier vrai jour de vacances au Pérou se déroulera à Cuzco, où il nous reste quelques visites importantes à faire.

    Nous débutons la journée par un passage au marché San Pedro pour acheter quelques souvenirs et boire un jus de fruit. Là bas, comme à Arequipa, il y a une bonne vingtaine d'échoppes toutes à coté les unes des autres qui font des jus de fruit frais. Nous en partageons un (car les portions sont énormes) à la mangue, à la fraise et à l'ananas avant d'aller visiter le Qorikancha, le plus important temple Inca de l'époque, car celui du centre de Cuzco.

    Le Qorikancha était extrêmement fastueux. La légende dit que plusieurs tonnes d'or étaient utilisées pour le décorer. Il n'en reste malheureusement aujourd'hui plus trace car les conquistadors ont fondu tout l'or du temple dès leur arrivée, puis l'ont transformé en couvent. Le bâtiment est donc à la fois la découverte d'un ancien temple Inca de premier rang, et la visite d'un bâtiment qui mêle des ruines Incas à une architecture de cloître Dominicain. La visite est fort instructive et agréable, car le calme règne dans ce petit espace clos pourtant situé au coeur de la bruyante ville (pour ceux qui se souviennent du premier post, le klaxon est un peu l'instrument de musique national).

    Nous retournons ensuite manger dans le pub où nous avions si bien mangé lors de notre premier jour à Cuzco, avant de partir visiter le musée d'histoire régional, qui nous permettra de mieux comprendre les différentes cultures qui se sont succédées à Cuzco. Nous terminons la journée en flânant dans la ville, buvant un chocolat chaud (avec plein de chamallows!) et faisant les magasins, avant de prendre notre dernier repas péruvien. Comme souvent lors de nos voyages, nous terminerons par un excellent restaurant.

    Demain, c'est le retour à Paris... qu'elles ont été belles ces vacances!

    Nous espérons que vous aurez pris plaisir à lire nos petits billets et aurez pu découvrir "avec nous" ces beaux pays que sont le Pérou et la Bolivie. Bisous à tous et à bientôt, en France !
    Read more

  • Explore, what other travelers do in:
  • Day19

    La vallée sacrée - deuxième partie

    August 28 in Peru ⋅ ⛅ 16 °C

    Après le Machu Picchu, on redescend d'un cran aujourd'hui tout en restant dans l'exceptionnel avec la suite de la visite de la vallée sacrée et le retour vers Cuzco.

    Le réveil est matinal : le train qui nous ramène à Ollantaytambo part à 5h30. Ce n'est pas bien grave car, de toute façon, à Aguas Calientes, tout le monde se lève à 4h ou 5h pour arriver très tôt au Machu Picchu ou pour repartir de la ville, ce qui induit un bruit conséquent dès 4h.

    Une fois arrivés à Ollantaytambo, charmante petite ville, nous visitons immédiatement les ruines qui surplombent le village. Nous montons, encore, un certain nombre de marches pour apprécier les constructions Incas de l'époque (temples, terrasses...). Les ruines Incas contiennent très souvent les mêmes bâtiments mais la disposition des ruines, souvent encaissées dans la montagne, fait que chaque site est très différent. La balade se termine par un moment passé à l'un des endroits les plus calmes que nous ayons eu du voyage, un banc près des bains cérémoniels et d'un petit ruisseau où une vache se désaltérait.

    Puis, direction le petit café dans lequel nous avions mangé de si bons tacos pour rééditer l'expérience (toujours aussi réussie!) avant de chercher un taxi qui pourra nous faire visiter le reste de la vallée (ce qui est courant dans cette région).

    Nous faisons donc la rencontre de Pedro qui nous fera visiter le reste de la vallée sacrée, à savoir :
    - les salinas de Maras, des terrasses au coeur de la montagne où sont aménagés des bassins salins alimentés par une petite rivière très salée:
    - les terrasses rondes et ovales de Moray, qui permettaient d'obtenir des climats propres à différentes plantes et légumes dans un unique endroit;
    - les ruines de Chinchero avec, encore une fois, beaucoup d'escaliers !

    Nous finissons l'après-midi vers 17h à Cuzco, où nous nous installons dans notre charmant petit appartement, mangeons un petit bout et nous remettons de toutes ces marches gravies ces deux derniers jours...
    Read more

  • Day18

    Machu Picchu !!!

    August 27 in Peru ⋅ ☀️ 17 °C

    C'est le grand jour ! Aujourd'hui, nous allons visiter le Machu Picchu. Armés de nos tickets de bus, de nos passeports et de nos billets d'entrée pour le site, nous sommes parés pour la visite. Et très excités de découvrir enfin cette merveille !

    Nos billets d'entrée sont pour 8h du matin. En arrivant à 7h15 à la station de bus, nous voyons une file d'attente pour 8h d'environ 200m (soit à peine moins que la longueur du village d'Aguas Calientes). Malgré tout, l'organisation est efficace et à 7h50, nous sommes dans un bus, assis, prêts à parcourir les 20 minutes de route qui nous séparent de ce lieu mythique. Les cinq premières minutes consistent en une descente le long de la rivière alors que les quinze autres sont dédiées à la montée en lacets vers la citadelle. A mi-chemin, nous commençons à apercevoir au sommet de la montagne et les ruines. L'excitation monte encore d'un cran.

    Nous voilà enfin arrivés sur le site. A peine deux minutes après être entrés se présente le premier point de vue sur la citadelle et la montagne de Huayna Picchu (qui est celle que l'on voit sur toutes les photos du site). Nous faisons la queue derrière de nombreux autres touristes émerveillés avant de prendre nos premiers clichés de la formidablement photogénique citadelle Inca.

    Nous partons ensuite gravir la montagne de Machu Picchu (qui n'est pas celle que l'on voit sur toutes les photos du site, mais justement à l'opposé) afin de profiter des points de vue sur le site. La randonnée, annoncée familiale par les différents sites que nous avons consultés, s'annonce plus rude que prévu : un panneau au début de celle-ci indique 4h de randonnée, 1,7km et 2670 marches à gravir. Nous partons donc, courageux que nous sommes, dans cette aventure folle.

    Au bout de 27 secondes, la première pause s'impose. Elle sera suivi d'une pause toutes les 100 marches environ, jusqu'à atteindre, après une demi-heure d'effort intense, le premier point de vue sur les ruines. La vue est belle mais relativement éloignée par rapport à ce qu'il est possible d'avoir directement depuis le site. La difficulté mineure de cette randonnée ne constituant pas un challenge suffisamment important pour nous pousser à nous transcender et à la terminer, nous décidons de rebrousser chemin pour profiter au maximum des ruines.

    Nous repassons d'abord par la case départ, c'est-à-dire l'entrée du site, afin d'acheter des bouteilles d'eau (qui sont officiellement interdites sur le site, mais en réalité parfaitement tolérées) et de profiter des seules toilettes à moins d'une heure à pied, puis repartons pour faire le tour des vestiges (et de nombreuses autres photos). Le site est incroyablement photogénique et offre une quantité de points de vue et de possibilités de photos hallucinante : nous en ferons plus de 400 sur les 5 heures que nous passerons à arpenter la plus merveilleuse des citadelles Inca (soit plus d'une photo par minute pendant cinq heures!).

    Heureux comme tout, nous quittons le site vers 13h45. Nous avons décidé que nous rentrerions à pied, en suivant le bien connu sentier qui amène du bas des lacets de la route, jusqu'en haut. Nous descendons donc les environ 1700 marches puis remontons le long de la rivière, pour atteindre Aguas Calientes vers 15h30. Après une bonne douche et une petite pause, nous allons manger notre déjeuner-dîner vers 17h, puis nous coucher (avec les poules), les images plein la tête de cette merveille qu'est le Machu Picchu.
    Read more

  • Day17

    Vallée sacrée

    August 26 in Peru ⋅ ⛅ 17 °C

    Ce matin, départ pour la vallée sacrée. Nous visiterons Pisac avant de nous rendre à Ollantaytambo, où nous prendrons le train pour Aguas Calientes (récemment renommée Machu Picchu Pueblo).

    Nous prenons un collectivo pour faire l'heure de route jusqu'à Pisac. Les reliefs de la vallée sacrée apparaissent peu à peu. Les montagnes sont majestueuses, hautes et abruptes. Arrivés en ville, nous trouvons un taxi qui nous emmène jusqu'aux ruines, perchées sur les hauteurs de la montagne.

    Nous visitons pendant 1h30 la forteresse à flanc de montagne, ses contreforts et ses terrasses agricoles avant d'aller visiter le réputé marché de la ville.

    Nous partons ensuite pour Ollantaytambo, où nous avalons rapidement d'excellents tacos avant de partir pour la gare. Quand nous arrivons, notre train, un magnifique train historique d'un bleu profond, nous attend déjà à quai. Nous embarquons pour un trajet d'une heure et demie qui nous fera parcourir les 43km qui nous séparent d'Aguas Calientes en longeant la rivière. La vallée est magnifique. C'est l'archétype de la vallée encore préservée, la rivière sauvage entourée de montagnes verdoyantes et imposantes, certaines culminant à près de 6000m. Le voyage est un pur bonheur pour les yeux (et pour le ventre grâce au jus de fruit et au brownie servis durant le parcours). La nature évolue peu à peu au gré du parcours, se transformant d'un environnement de campagne à une jungle sauvage.

    Nous finissons par arriver à Aguas Calientes, petite ville intégralement dédiée au tourisme mais néanmoins agréable. Nous visitons le marché puis mangeons avant d'aller nous coucher tôt. Il faudra être en forme demain matin pour visiter Machu Picchu!
    Read more

  • Day16

    Cuzco, capitale Inca!

    August 25 in Peru ⋅ ⛅ 18 °C

    Les jours qui ont précédé nous ont autant émerveillés qu'ils nous ont épuisés. Nous prenons donc les choses en main et commençons cette journée à Cuzco par une grasse matinée. Une fois bien dormi, nous avons faim. L'heure tardive nous guide dans un bar faisant de delicieux brunchs et burgers.

    Une fois nos besoins primaires satisfaits, nous partons pour une balade dans la ville qui nous permet de découvrir la Plaza De Armas de la capitale Inca, sa cathédrale, son marché, ses églises et ses nombreux édifices de style Inca. L'architecture Inca se distingue par des murs faits de blocs de pierre taillés pour s'emboiter les uns dans les autres, les pierres ayant une forme et une taille non normée, et ce sans mortier pour les "coller" ensemble.

    La dernière étape de la balade est la forteresse de Sacsayhuaman, située sur les hauteurs de la ville. L'ascension nous semble interminable mais le spectacle en vaut la peine. Nous sommes impressionnés par la technique de construction de la forteresse et par la vue imprenable sur Cuzco.

    Au coucher du soleil, nous partons prendre un verre et dîner dans un bar avec vue sur la ville que le chef d'Arequipa nous avait conseillé. Nous rentrons heureux de la découverte de la charmante capitale Inca. Demain, nous partons visiter la vallée sacrée et Aguas Calientes avant d'atteindre après-demain le point d'orgue de notre périple sud-américain : le Machu Picchu!
    Read more

  • Day14

    Le grand voyage

    August 23 in Bolivia ⋅ ☀️ 4 °C

    Le troisième et dernier jour d'excursion en Bolivie se résume à visiter les quelques kilomètres qui nous séparent du Chili, à y déposer certains de nos compères d'aventure qui continueront leur voyage au Chili et à commencer notre propre remontée pour atteindre Cuzco le lendemain soir.

    Nous partons vers 7h30 et visitons tout d'abord le désert Salvador Dali, une antichambre du désert de l'Atacama nommé ainsi en hommage au peintre qui a réalisé des oeuvres ressemblant de si près à ces montagnes multicolores qui lui étaient pourtant inconnues. Puis, nous terminons notre périple par la triple frontière Argentine, Chilienne et Bolivienne, dont le paysage de montagne est à couper le souffle. Il est 9h du matin, notre voiture commence la remontée vers le nord, tandis que la seconde accompagne les personnes qui vont au Chili jusqu'au poste frontière. Les deux voitures se regrouperont vers 14h, pour le repas, avec un retard de plus d'une heure lié à une double crevaison.

    Nous atteignons Uyuni vers 18h30 et avalons une pizza avant de prendre notre bus de nuit pour la Paz à 20h30. Nous arrivons à La Paz à 5h et attendons dans un froid glacial notre prochain bus qui part à 8h pour Cuzco. A 21h30, nous parvenons enfin à Cuzco et, surtout, au bout de ce trajet interminable : 39 heures de trajet en voiture et en bus entre le sud de la Bolivie et la capitale Inca.
    Read more

  • Day13

    Paysages Boliviens

    August 22 in Bolivia ⋅ ☀️ 6 °C

    Après une bonne nuit dans l'hôtel de sel, nous partons pour l'extrême sud-ouest de la Bolivie, là ou le désert de l'Atacama commence. Sur la route, nous nous arrêtons de nombreuses fois pour profiter des merveilles de la nature Bolivienne : lacs avec des flamants roses, blocs de roches issues d'éruptions volcaniques, et même un volcan en activité. Nous dépassons les 5000m d'altitude en fin de journée, alors que nous nous approchons de la frontière Chilienne.

    Nous couchons ce soir dans un refuge peu isolé où la nuit sera très fraîche, mais bien contrecarrée par de nombreuses couches de vêtements et de couvertures. Mais avant de se coucher, nous partons avec tout le groupe prendre un bain dans les sources chaudes situées à 200m du refuge. Le tableau se résume en trois nombres : 0° dehors, 35° dans l'eau et des millions d'étoiles dans le ciel. La sortie de l'eau est moins facile, mais l'expérience en valait la peine !
    Read more

  • Day12

    Le désert de sel !

    August 21 in Bolivia ⋅ ☀️ 13 °C

    Nous nous réveillons vers 6h30 ce matin dans notre bus, à l'arrêt, mais pas arrivé dans la ville d'Uyuni. Nous sortons observer le lever du soleil et distinguons au loin une étendue blanche qui ne peut être autre que le désert de sel que nous allons visiter plus tard aujourd'hui.

    Une demi-heure de route plus tard, nous arrivons en ville. Un taxi, commandé par l'agence avec qui nous ferons le tour de la région pendant les trois jours qui viennent, vient nous chercher et nous dépose à ladite agence. Nous remplissons les quelques informations nécessaires et à 8h tout est prêt. Le départ étant prévu à 11h, nous profitons des 3h pour visiter Uyuni (ce qui sera très rapide) et avaler un petit déjeuner.

    Et c'est le départ pour trois jours d'aventure dans le désert de sel et ses environs ! Nous partons à deux voitures, l'une conduite par le guide anglophone Ivan et l'autre (dans laquelle nous serons) conduite par Miguel. Les deux voitures ne se quitteront pas du voyage (à une exception près sur laquelle nous reviendrons plus tard) et nous pourrons ainsi tous profiter des explications d'Ivan sur les lieux visités. Nous sommes onze voyageurs en tout, cinq dans notre énorme 4x4 (trois Autrichiens et nous) et six dans l'autre (quatre Anglais et deux Italiens) ce qui nous permettra d'être relativement à l'aise en terme de place pour ces trois jours.

    Au menu d'aujourd'hui : les alentours de la ville d'Uyuni et le désert de sel. C'est parti !

    Le cimetière de trains d'Uyuni, est un lieu singulier qui entasse de nombreuses locomotives laissées à l'abandon notamment suite à une guerre perdue contre le Chili qui a coupé la Bolivie de son accès ferroviaire à la mer et donc au reste du monde. C'est à la fois un musée à ciel ouvert et une décharge. C'est en tout cas un lieu avec une atmosphère incroyable, nous faisons penser inévitablement penser à une ville abandonnée du far west. Après quelques photos prises ici, il est temps de partir pour une fabrique de sel !

    Nous roulons une bonne demi-heure avant d'atteindre une fabrique de sel. Il s'agit en fait d'une petite ville à côté du désert de sel, dont l'activité repose uniquement sur cette ressource. Nous commençons par nous installer dans une maison de sel, c'est à dire dont les murs sont faits de gros blocs de sel, pareils à des parpaings. Le repas est bon, et nous profitons des échoppes qui vendent toute sorte de produits à base de sel avant d'aller voir comment le sel est exploité. Ici, la plupart de l'exploitation est manuelle : un homme nous explique donc comment les blocs de sel sont broyés puis comment ce sel est transformé en sel fin et empaqueté. Nous en profitons pour goûter du sel "brut" provenant d'un bloc de sel : c'est sacrément salé, mais qu'est-ce que c'est bon !

    Nous reprenons la voiture pour nous rendre dans le lieu roi : le désert à proprement parler. Au bout d'à peine cinq minutes de voiture, nous entrons dans le désert de sel. Tout est blanc, nous roulons sur du sel. Après une dizaine de minutes de voiture, nous arrivons au premier hôtel de sel jamais construit. Celui-ci n'est plus réellement exploité aujourd'hui, car il polluait le désert de sel, mais sert de lieu de pique-nique pour nombre d'excursions. Nous en profitons aussi pour prendre une photo d'un monument dédié au Paris-Dakar, qui passe régulièrement dans cette région. Ivan nous donne alors quelques explications sur le désert de sel. Il y a deux saisons très distinctes, la saison sèche, dans laquelle nous nous trouvons et où tout est blanc, et la saison humide (de décembre à mars) ou le désert est recouvert d'une fine couche d'eau qui le transforme en miroir géant. Il nous explique aussi que le désert de sel d'Uyuni est la plus grande étendue de sel au monde, avec une superficie de 120km sur 180km. Après quelques premières photos prises, Ivan nous indique de remonter en voiture : nous partons pour la séance photos !

    Nous reprenons la route. Tout est magnifiquement blanc à portée de vue. Nous roulons pendant près d'une demi-heure, atteignant jusqu'à 160km/h. On se sent seuls au monde et tout petits. Nous nous arrêtons enfin pour prendre des photos, dont les bien connues photos en perspectives qui font tant ressortir le côté beauf que chacun de nous a en lui, et une vidéo. Je n'en dirai pas beaucoup plus, je vous laisserai jeter un oeil aux photos quand nous les aurons mises. Nous aurions tous pu y passer l'après-midi, mais il reste encore pas mal de choses à voir et à faire avant le coucher du soleil.

    Nous repartons donc, direction l'île Incahuasi, qui n'est pas vraiment une île. Ou si, ou non, à vous de juger ! Si vous avez bien suivi, il s'agit en fait d'une île durant la saison des pluies, et d'une colline durant la saison sèche. Et ce n'est pas la seule chose qui rend ce lieu étonnant : c'est en fait une île formée de corail et jonchée de centaines de cactus allant jusqu'à 12m de haut. Sachant que ces cactus prennent environ un centimètre par an, nous avons devant nous des centaines de cactus centenaires, voire millénaires, au milieu d'un désert d'un blanc quasi-immaculé. Les photos décrivent mieux que les mots cet endroit si singulier.

    Après une heure passée sur l'île, nous repartons pour une nouvelle ruée à travers le désert dont le bus est d'atteindre un point de vue idéal pour observer le coucher du soleil. Nous arrivons pile dans les temps et refaisons, en suivant les indications d'Ivan, de nouvelles photos incroyables, à la fois drôles et esthétiques, que peu de lieux dans le monde peuvent nous permettre de faire.

    La nuit tombe quand nous repartons pour notre hôtel de sel. Nous avons traversé le désert de sel d'est en ouest, soit sur environ 150km. Nous arrivons dans un petit hôtel charmant ou des biscuits et des boissons chaudes nous attendent, avant de manger un bon petit repas chaud, de prendre notre dernière douche avant longtemps et de s'endormir dans une belle petite chambre aux murs faits de sel.

    Les images de la journée alimenteront nos rêves.
    Read more

  • Day11

    Destination Uyuni !

    August 20 in Bolivia ⋅ ☀️ 0 °C

    Aujourd'hui commence une nouvelle partie du voyage qui nous emmène en Bolivie pour découvrir le désert de sel d'Uyuni et ses environs.

    Départ à 7h de Puno. Nous devrions atteindre La Paz, la capitale Bolivienne, vers 15h et reprendre un bus à 20h pour arriver à Uyuni le lendemain matin à 7h.

    Tout ne se passera évidemment pas comme prévu ! Notre premier bus, très confortable, nous fait traverser la frontière Bolivienne et nous arrivons à 11h au niveau de la ville de Copacabana (à ne pas confondre avec la plage de Rio). Nous sommes alors à 150km de La Paz et il reste 4h de trajet. On pense alors arriver un peu en avance. Trop d'optimisme que cela : nous aurons la mauvaise surprise d'apprendre quelques minutes plus tard que nous devons changer de bus, et que ce bus repartira à 13h. Nous en profitons pour retirer des bolivianos (la monnaie Bolivienne) et prendre un petit en-cas dans un café de Copacabana. A 13h, nous découvrons notre bus, visiblement très fatigué et apprenons que nous en aurons pour environ 4h. Rien de grave, notre prochain bus est à 20h, nous aurons simplement un peu moins de temps pour visiter La Paz. Après quelques minutes de trajet nous comprenons très vite pourquoi nous aurons besoin de 4h pour rallier la capitale : la route est une suite de parties asphaltées et de piste qui ont visiblement déjà eu raison des suspensions de notre bus...

    L'arrivée à La Paz ne sera pas non plus de tout repos. Le bus nous dépose à l'adresse de son agence et non au terminal de bus comme prévu. Il faut savoir que La Paz est une très grande ville (à peu près 3 fois plus grande que Paris ou 6 fois plus grande que Lyon) et qu'elle a la particularité d'être la capitale la plus haute du monde et d'être la plus pentue aussi, allant de 2750m d'altitude à 3640m d'altitude. Pour faire court, c'est une très grande ville, très en pente. Alors quand on apprend que l'on doit faire 25 minutes à pieds avec des valises de 20kg, sur des trottoirs cabossés, notre enthousiasme est modéré.

    Nous avons tout de même la chance que les 25 minutes de trajet prévues fassent que nous puissions découvrir le marché des sorcières, l'une des principales attractions de La Paz (avec le téléphérique). Le marché des sorcières est un ensemble d'échoppes consacrées aux rituels et à la médecine chamanique. On y trouve des ingrédients plus ou moins ragoutants pour se soigner ou porter bonheur. Finalement, une attraction pas si intéressante, même si emblématique de la ville.

    Nous nous installons ensuite dans un petit restaurant de pâtes, dans une charmante petite cour, pour avaler notre repas de la journée avant de nous rendre à la gare routière, afin de patienter avant de prendre notre bus de nuit. Le chemin que nous parcourons ne nous donnera pas envie d'en connaitre bien davantage sur cette ville, que nous n'avons pas du tout aimée. Nous partons de La Paz vers 20h et nous endormons paisiblement. Quand nous rouvrirons les yeux, nous devrions être proche du désert de sel que nous avons tant hâte de voir !
    Read more

  • Day10

    Détente à Puno

    August 19 in Peru ⋅ ☀️ 13 °C

    Journée de détente à Puno ! Nous nous levons relativement tard et partons arpenter les rues de la ville. Le tour des lieux d'intérêt est rapidement fait : nous visitons la cathédrale, dont la façade est fort belle, puis parcourons la rue piétonne du centre ville avant d'aller manger dans le patio d'un charmant petit salon de thé. Ayant avalé tout ce que nous avons pu des portions gargantuesques, nous partons nous balader sur les rives du lac Titicaca. La balade est brève, les rives du centre ville ne sont pas des plus belles...

    Après une petite sieste, nous partons au spa pour une session privative! C'est le cadeau d'Edith pour Benoît (oui, préciser la cadeau de bidule pour machin, c'est un peu lourdingue, mais sinon c'est ambigu). Après une bonne minute de marche pour aller de l'hôtel au spa, nous profitons du sauna, des douches chaudes et froides et, surtout, du jacuzzi, une flûte de champagne à la main. Une journée bien plus douce que la veille ! Après une heure de détente, nous enchaînons avec un massage pour deux.

    Après ces merveilleux soins, nous nous posons quelques minutes pour discuter avec le gérant du spa, un français installé à Puno depuis 4 ans. Cela durera finalement deux heures et demi et nous apprendra beaucoup de la vie à Puno et au Pérou en général. Nous apprenons notamment que celui-ci a commencé par travailler pour le restaurant franco-péruvien "La table del Incas" qui se trouve être le meilleur restaurant de Puno d'après tripadvisor. Etant intéressés par tester ce restaurant pour notre dernière soirée à Puno, il nous réserve une table pour 20h30. Nous finirons la soirée dans ce restaurant délicieux où nous aurons la surprise d'avoir le droit à un Pisco Sour gratuit, offert car notre table avait été réservée par le gérant du spa.

    Une bien belle journée donc ! Demain matin tôt, départ pour la Bolivie et le salar d'Uyuni.
    Read more

Never miss updates of Edith Buchet with our app:

FindPenguins for iOS FindPenguins for Android