Joined June 2019 Message
  • Day81

    Téhéran le retour

    October 24, 2019 in Iran ⋅ ⛅ 18 °C

    Petit passage à Téhéran avant de filer vers le nord-est de l'Iran. Khalid teste le dentiste iranien. Ça se passe bien, sauf qu'il s'est aussi fait anesthésier le nez au passage. On va se régaler une nouvelle fois au Tehroon Café (merci Elise pour cette adresse incroyable!) et on file à la gare Azadi pour prendre le bus VIP pour Hamedan. Si on regarde bien, notre itinéraire trace une croix sur la carte de l'Iran 🤔.Read more

  • Day80

    Damghan - Badab e Surt

    October 23, 2019 in Iran ⋅ ☁️ 13 °C

    La journée commence avec une grosse séance de négo avec le chauffeur de taxi. Ça gratte ferme. Khalid finit par se faire taxer d'"Esfahani" (= mec d'Ispahan = pince) c'est signe qu'il s'est approché d'un bon prix. Les taxis iraniens, c'est tout un poème (épique et violent).

    A Badab e Surt, on grimpe jusqu'aux bassins de travertins. Là-haut, il n'y a pas un chat. Le temps est gris donc la lumière n'est pas idéale, mais le site reste magnifique. Des sources rouges jaillissent du sol et y tracent des dessins sinueux. On profite un peu de pouvoir se balader sur ce site exceptionnel avant de descendre dare-dare pour rejoindre notre taxi, direction Téhéran, Sepand Alley (prononcer Seu-PPinde!).
    Read more

  • Day79

    La forêt de Shahrood

    October 22, 2019 in Iran ⋅ ⛅ 10 °C

    Près de Shahrood, Jangali Abr est une forêt de montagne qui se situe à la frontière entre deux zones de pression atmosphérique basse et élevée. Résultat, de gros nuages s'y forment et on se balade dans (ou au-dessus de, quand on est chanceux) ces nuages. Ambiance purée de pois, comme à la forêt de Sherwood.

    Sur le chemin pour Damhgan on passe rendre visite à deux soufis des IXe et Xe siècles, Bayazid Bastami et Cheikh Abu al Hassan. Le second se disait en connection spirituelle avec le premier, bien qu'ils aient vécu à 100 ans d'intervalle. Chez Abu al Hassan il y a un petit chat tigré et joueur. Bayazid Bastami a un plus gros succès (des centaines de billets sont glissés par les visiteurs dans la cage qui entoure la pierre tombale) mais pas de chatons.

    Arrivée à Damghan, achat de pistaches au safran et dîner dans un resto vide et glauque aux néons épileptiques, où on nous file la dernière brochette de poulet. Le lendemain on demandera une pizza aux légumes dans un bouiboui (et on nous amènera une pizza à la saucisse). En plus le cuisinier avait plutôt l'air d'un garagiste. Dans ces deux cas on avait vraiment l'impression de jouer à la roulette russe avec nos intestins, mais l'intoxication sera évitée pour cette fois 😅
    Read more

  • Day78

    Nishapur

    October 21, 2019 in Iran ⋅ ☁️ 17 °C

    Nous prenons le train pour Nishapur, premier stop de la journée. On y rencontre un étudiant qui revient de Karbala, où se tiennent les plus grandes célébrations de Arbaeen. Il nous montre ses photos avec des délégations du Nigeria, de Thaïlande, de Russie... Le pèlerinage réunit des chiites du monde entier (apparemment 30 millions cette année).

    Nishapur, c'est "mort" (Marie)/ "calme" (Khalid). On se balade au mausolée d'Omar Khayyam et on farfouille dans la cave aux trésors d'un bouquiniste, où on ne résiste pas à l'envie de nous offrir les Rubaiyat illustrées et en cinq langues.
    Un afghan qui nous prend en pitié avec nos gros sacs nous aide à trouver un taxi pour rejoindre le mausolée de Farid ud-Din Attar. On y assiste à un spectacle quasi-mystique : dans le silence qui précède la tombée de la nuit, une nuée d'oiseaux entame un ballet au-dessus de la tombe du poète. Ils décrivent des formes spectaculaires dans le ciel, et dans le bruissement de leurs centaines d'ailes ils murmurent leur hommage à l'auteur de "La conférence des oiseaux". Cela, jusqu'à ce qu'un groupe de touristes débarque et que leur guide commence à leur crier des trucs en allemand. On râle et on s'en va en grognant.

    Après ça le plan était d'aller à Damghan, mais comme il n'y a plus de train on va plutôt aller checker ce qui se passe à Shahrud... Les deux villes ont l'air aussi paumées l'une que l'autre, de toute façon.
    Read more

  • Day77

    Mashhad 2

    October 20, 2019 in Iran ⋅ ⛅ 21 °C

    Nous nous lançons dans la visite du complexe dans lequel se situe le mausolée de l'Imam Reza. Cette fois, on passe entre les gouttes du filtre à touristes et on ne nous oblige pas à visiter sous la surveillance d'un guide. C'est bien agréable de pouvoir se balader à sa guise! Petit détail qui tue : les sandales de Marie. Normalement il aurait fallu les accompagner de chaussettes pour qu'on ne puisse pas voir ses pieds (comme si le tchador ne suffisait pas déjà à tuer toute tentative de style).

    Dans le complexe, on se balade dans les immenses et somptueuses cours. Les familles s'y posent tranquillement sur les tapis, des enfants se courent après. D'autres personnes lisent ou prient. L'ambiance est posée, sauf dans la salle qui contient la tombe de l'imam Reza, où les visiteurs donnent libre cours à Ieur exaltation et leur ferveur... Un peu difficile à comprendre pour nous.

    On visite aussi une bibliothèque qui donne envie et un musée hétéroclite : collection de timbres, de monnaies, de coquillages, d'horloges, de peintures... Un joyeux bric-à-brac digne des puces de Vanves. Le clou de la visite est la capsule renfermant les quelques premiers milligrammes d'uranium enrichi produits par l'Iran, présentée par M. Ahmadinejad en 2006 pour filer la frousse à G.W. Bush Jr.
    Read more

  • Day76

    Mashhad 1

    October 19, 2019 in Iran ⋅ ⛅ 19 °C

    Aujourd'hui, c'est Arbaeen. Pendant 40 jours après Ashura, les iraniens commémorent le martyr de Hussein et Arbaeen marque la fin de cette période. Dans les rues de Chiraz, ce sont des tambours, des chants religieux... et des grandes distributions de nourriture, de limonade et de faloodeh!

    Nous allons prendre notre vol pour Mashhad. A l'aéroport, Khalid achète une bague, adoptant ainsi le style iranien. Dans la minute qui suit, toutes les vendeuses du terminal fondent sur lui. L'une d'entre elles le poursuit en proposant "masaj! masaj!" (le massage en question étant dispensé par un fauteuil, on est en Iran).

    A Mashhad, le fonctionnaire du métro essaie de nous faire payer 10 fois le prix, mais quand on s'en va, il nous dit de passer gratuitement (on a toujours pas compris...). Nous débouchons sur les Champs Elysées de Mashhad. C'est la cohue, et ici les célébrations d'Arbaeen revêtent une dimension dramatique : au début on entend des tambours, on voit des sortes de chars avec des plumes, et on se dit : "sympa cette ambiance carnaval de Rio!". Sauf que juste après, on voit des hommes se fouetter le dos au rythme de la musique et certaines personnent qui pleurent en se frappant la poitrine... On ne se sent pas super à l'aise 😲
    Read more

  • Day74

    Chiraz 1

    October 17, 2019 in Iran ⋅ ⛅ 27 °C

    A Chiraz nous nous rendons à la mosquée Nizamulmolk, où la combinaison de colonnes torsadées, de faïences bleues et roses, de vitraux et de riches tapis crée une ambiance douce et chaude. Quand Pamela, la strip-teaseuse, arrive en petite tenue... Non zut, ça c'est une autre histoire. Pardon, on reprend. Au pavillon Qavam, Khalid s'allonge sur le sol pour photographier les plafonds peints et au mausolée de Hafez, des perruches choisissent des poèmes pour les visiteurs. La nuit tombée, nous nous rendons au mausolée de Chah Geragh. En tant que touristes on nous dit qu'on ne peut pas se promener seuls : on doit se faire escorter par Zeynab, qui arbore une écharpe "International affairs" sur la poitrine (nous? Des "international affairs"? Quelle promotion😋). On discute un peu, elle est intriguée par le fait qu'on puisse être un couple chrétien/musulman et se demande si c'est compliqué! Elle prend le temps de nous faire voir pas mal de choses et nous recommande des textes qu'elle aime.

    Le lendemain, on trouve porte close au bazar. On a vraiment la poisse avec ces bazars, on y arrive toujours quand c'est fermé🤔. Tant pis, on va faire comme tout le monde et manger du faloodeh (prononcer "falouuudèèèh" avec un ton traînant- c'est de la glace à l'eau de rose) en siestant/flânant autour de la forteresse de Karim Khan. On boit un thé dans un café qui ressemble à l'appartement d'une mamie iranienne, et la serveuse nous propose une guitare! Khalid en profite pour jouer quelques airs et se faire filmer par sa nouvelle groupie. Fin de journée au parc botanique Eram et errances sur le campus de l'université de Chiraz.
    Read more

  • Day73

    Abarkuh - Pasargades - Necropolis

    October 16, 2019 in Iran ⋅ ☀️ 23 °C

    Nous partons tôt, et ça fait mal car on a pris l'habitude de se lever de plus en plus tard, de vrais pâtachons... Il est loin le temps où on sortait de la yourte comme des petites fleurs pour regarder le lever de soleil en Mongolie!

    On fait une pause à Abarkuh, ville endormie où se trouve un cyprès de plus de 4000 ans (!), un réservoir en forme de termitière/crotte de chameau géante qui permettait de conserver de la glace en été, et une maison traditionnelle depuis laquelle on peut se balader sur les toits. La ville est silencieuse à l'exception de quelques motos qui passent dans les ruelles.

    Plus tard dans la journée, nous arrivons à Pasargades où il ne reste plus grand chose, mis à part le tombeau de Cyrus. Plus loin, à Naqsh e Rostam, d'autres tombeaux ont été creusés dans la falaise pour Darius I et II, Xerxès et Artaxerxès.

    Enfin nous arrivons à Persépolis où une guide qui a l'air au bout de sa vie nous donne des explications sur le site. Pour ceux qui connaissent, elle est la réplique féminine de Caïus Pupus dans les 12 Travaux d'Astérix... 😂 Nous restons ensuite admirer le soleil qui se couche sur les ruines lorsqu'il ne reste plus grand monde, et c'est tout simplement magique.
    Read more

Never miss updates of Marie F with our app:

FindPenguins for iOS FindPenguins for Android