Satellite
Show on map
  • Day9

    Voyage jusqu'à Santa Fé

    March 18, 2017 in Panama ⋅ ☀️ 31 °C

    Nous partons de notre petit paradis au coeur de la jungle en espérant retrouver un autre havre de paix. Nous sommes gentiment emmenés à Potosi par deux jeunes de l'hostel dont une colombienne qui vit à Playa Venao. Nous n'avons qu'une seule chose en tête: manger! Bien que nous n'ayons manqué de rien, nous avons tout de même eu le sentiment d'être rationnés, ce qui fut une expérience très intéressante pour nous, européens, habitués à avoir tout tout de suite sans jamais aucun sentiment de frustration. Arrivés à Pedasi, nos ventres crient famine et nous nous dirigeons comme des somnambules vers le supermarché de la ville. Nous nous installons devant après nos achats et déjeunons par terre, à l'ombre.
    Une fois notre repas terminé, nous apercevons un bus dans la même rue. Wim court demander s'il se dirige vers Santiago. Après un hochement de tête, ni une ni deux, nous ramassonsnos sacs et sautons dans le bus. Il faut savoir que les bus au Panama sont tree fréquents mais font de multiples arrêts pour satisfaire chaque passager. En conséquence, il faut se dépêcher: monter vite, descendre vite, payer vite. Mais cela ne nous change pas de l'Asie. J'ai d'ailleurs tout de suite été surprise de la facilité des transports publics ici. Arrivés à une gare routière, à peine 5 min plus tard nous sommes déjà installés dans un bus et nous trouvons toutes les destinations possibles et cela pour un prix très raisonnable.
    Le voyage en bus durera un peu plus de 5h et nous prendrons 5 bus au total pour environ 10dollars.
    Une fois dans les montagnes, malgré une légère nausée, le paysage est époustouflant. Tout est vert, vert et encore vert. La nature est authentique, vierges, personne ne l'embête!
    Nous décidons de ne pas camper car l'hostel qui nous offrirait son jardin est loin de la gare routière. Nous nous rendons à l'hostel Quia, 12 dollars la nuit dans notre premier dortoir. Mais le charme de cette endroit opère immédiatement. Le jardin est magnifique, orné de plantes et d'arbres en tout genre, et envahi d'une herbe parfaitement verte.
    Nous sommes heureux de poser nos sacs dans un endroit très propre et surtout de dormir dans un vrai lit.
    Nous faisons la rencontre d'une hollandaise (encore une!) de 21 ans qui voyage 2 mois toute seule. Elle a étudié à l'université de Santiago au Chili durant 6 mois donc elle parle couramment espagnol. Je suis toujours fascinée de voir cet entrain et cette absence d'appréhension chez toutes ces jeunes filles qui voyagent seules.
    Nous cuisinons et nous endormons sans plus tarder à 21h30!!
    Read more