Satellite
Show on map
  • Day64

    Lucknow

    March 9 in India ⋅ ☀️ 26 °C

    Il est minuit, nous voilà sur le quai de la gare à Varanasi. Des centaines de gens sont assis ou allongés sur le sol, dorment, mangent, comme s'ils étaient dans leur canap', tranquilles. Ce soir tous les trains ont au moins deux heures de retard, et on est bien les seuls à s'en émouvoir. Quand un train passe, les gens qui ont pris des billets pour les classes sans sièges attribués se jettent dedans sans même attendre l'arrêt. Certains trains sont pleins jusqu'à ras bord, même si on est en pleine nuit. Les annonces déchirent les oreilles et le jingle de la IRCTC toutes les 30 secondes ("tadaa") rend marteau. Nous avons pris des billets en classe 2AC, ce sont des couchettes confortables. On dort plutôt bien jusqu'à l'arrivée à Lucknow.

    Repas délicieux chez Tunday Kababi - on y reviendra 2 fois tellement c'est bon. Car oui, Lucknow est la capitale du kebab! Mais ce n'est pas le kebab tel qu'on le connaît en France, salade-tomate-oignon et sauce blanche. Sans renier ce dernier - source de joie et de bonnes fins de soirée - ici le kebab c'est un plat raffiné : viande émincée, relevée d'un savant mélange d'épices et grillée à la perfection.

    Nous visitons les mausolées de Saadat Ali Khan et de sa femme. Deux petits garçons peinturlurés de poudre rose pour Holi jouent avec nous dans le jardin. Nous nous rendons ensuite à la British Residency, complètement détruite pendant la révolte des cipayes de 1857.

    Aujourd'hui, c'est le premier jour de Holi. Dans les rues de Lucknow, des hommes boivent et dansent (bizarrement) sur de la musique genre techno-Bollywood. Les femmes ne boivent pas, elles sont privées des trucs marrants (désolante constante...). De grands bûchers sont allumés dans la rue. Les gens y accrochent des couronnes de fleurs, que les vaches ont vite fait de mâchonner. Ces feux brûleront toute la nuit. Nous rencontrons Ashu et ses soeurs, qui nous tartinent de poudre verte et nous invitent chez eux le jour suivant.
    Read more