French Polynesia
Te rama Ura

Discover travel destinations of travelers writing a travel journal on FindPenguins.
Add to bucket listRemove from bucket list
Travelers at this place
    • Day21

      Maupiti

      September 24, 2022 in French Polynesia ⋅ ⛅ 25 °C

      Raie manta en plongée, juste magique.
      On ne réalise pas en regardant la vidéo mais elle fait plus de quatre mètres d’envergure.

      Traveler

      Magnifique

      10/2/22Reply
      Traveler

      Elle a l'air immense !

      10/4/22Reply
       
    • Day2

      26 janvier : Huahine jour 2

      January 26, 2018 in French Polynesia ⋅ ⛅ 17 °C

      1ere nuit dans la tente. On a bien dormi, les matelas sont confortables. Heureusement qu'on avait mis la surtente car malgré le beau temps de la journée il y a eu quelques gouttes cette nuit.

      Ce matin nous allons à la mairie de Parea pour avoir du WiFi gratuit afin de réserver un hébergement à Raiatea. Nous marchons une vingtaine de minute sous un soleil de plomb. Nous passons devant une école primaire où les enfants jouent dehors. A Huahine les enfants peuvent être scolarisés jusqu'à l'entrée au lycée. Pour la suite de leur scolarité ils doivent être en internat à Raiatea ou Tahiti.

      Après être resté une demie heure nous rentrons au camping en passant par la plage. Le chemin du retour nous permet de passer sur des plages de sable blanc à l'eau turquoise. Nous en profitons pour nous baigner car la chaleur y donne paqué. L'après midi le temps est couvert.... Et propice à la sieste.
      Read more

    • Day10

      3 fevrier : four tahitien

      February 3, 2018 in French Polynesia ⋅ ⛅ 9 °C

      Le samedi à Maupiti c'est le grand jour pour les pensions : elles se réunissent toutes sur un des motu pour manger le four tahitien.

      Nous décollons de la pension un peu avant 9h avec Sandra, Kété, Manu et sa cousine, Calypso et Charlie.
      Nous montons à l'arrière dans la benne du 4x4 et nous voilà partis au quai. Un petit arrêt pour prendre de l'essence pour le bateau et des glaçons et nous voilà partis en direction du spot des raies manta.
      Il y a 4-5 bateaux sur place avec des dizaines de gens déjà à l'eau autour des raies. Le spot est moins profond que celui où nous avons été pour la plongée. Nous étions plus tranquille hier. Il n'y a que 4 à 5 m de fond.
      Au départ il n'y a qu'une raie, puis quand les autres bateaux partent et que nous restons 3 autres raies commencent leur ronde autour de la patate. Elles sont curieuses et n'hésitent pas à monter un peu vers nous. C'est encore majestueux de les voir de si près. Parfois elles ouvrent une grande bouche pour laisser sortir les petits poissons nettoyeurs.
      Une fois les raies parties Sandra et Kété nous amène au jardin de corail. Il y a quelques petits poissons, sans plus. Manu et son papa chassent quelques petits poissons et nous montrent comment pêcher le benitier. La pêche du bénitier fait venir plein de petits poissons qui veulent en manger.
      Une fois remontés sur le bateau, le capitaine Kété nous montre la passe de loin et prépare le benitier cru à manger avec du citron. Je n'ose pas gouter car on me dit que ça ressemble à de l'huître, Pierre trouve ça plutôt bon.

      Il se fait faim, alors direction le motu. Des tables sont installées sous des abris, un DJ chante des reprises de tubes en polynésien en direct accompagné de son synthé.
      Une fois que tout le monde est arrivé les organisateurs du four tahitien nous explique son principe. Puis ils ouvrent le four devant tous les touristes en continuant les explications. Le temps de tout mettre sur le buffet et nous passons à table.
      Il y a moins de choses à manger que lors de notre 1er four tahitien mais le goût est meilleur. Liste des plats du four tahitien : fruit à pain appelé Uru, banane plantain, coq, porc, bénitier au lait de coco, poisson cru au lait de coco et poisson cru au gingembre et poho de potiron (ce dernier peut être considéré comme le dessert, il s'agit du potiron écrasé cuit avec du lait de coco et du sucre).
      Pendant que nous mangeons l'organisateur du four nous raconte l'histoire de Maupiti.

      Après le repas un jeu inter pension est organisé : le principe : chaque pension est une équipe, il faut lancer 10 noix de coco et en mettre le maximum dans le trou. Grâce à notre dextérité nous arrivons en finale et la gagnons ! Notre récompense : planter un cocotier sur l'île et être invité à venir le revoir dans 4 ans.

      L'animation suivante n'est pas des moindres : la danse tahitienne. Dans un 1er temps les femmes sont invitées à suivre la danseuse. Pour moi ce n'est pas évident de coordonner les pieds et les mains.
      Dans un 2eme temps les hommes font leur chorégraphie qui est plus humoristique qu'artistisque.

      Apres démonstration des polynesiens, Pierre et Charlie s'entraînent ensuite à éplucher un coco et à le casser avec la main. À regarder les locaux faire ça a l'air facile. Lorsque les garçons passent à l'action c'est moins évident. Pour casser le 1er coco il faudra a Pierre plusieurs tentatives, le 2eme se casse du 1er coup. Pour ma part j'essaie aussi mais ce n'est pas concluant.

      Nous passons entre les gouttes de pluie pour rentrer. Nous ne ferons pas grand chose du reste de l'après midi car il pleut.

      Ce soir on mange du couscous !
      Read more

      Traveler

      c'est super Sympa!

      3/11/18Reply
       
    • Day4

      28 janvier : Huahine jour 3

      January 28, 2018 in French Polynesia ⋅ ☀️ 20 °C

      Ce matin nous prenons le kayak que le camping met gratuitement à disposition pour aller au motu et faire du snorkeling. Nous n'avons pas beaucoup de temps car nous avons réserver le restaurant pour midi.

      Nous devions faire du paddle-surf mais il n'y a pas assez de vagues sur le spot malgré tout le vent qu'il y a au camping.

      À 11h30 nous partons au restaurant pour le Ma'a Tahiti. Dommage quand nous arrivons le plat est déjà sorti du four. Nous sommes accueillis par des colliers de fleur de tiaré qui sentent terriblement bons.
      Nous prenons un cocktail avec ou sans rhum ça dépend qui (lait de coco et ananas seulement pour moi). Au menu buffet à volonté : poulet aux épinards, poissons fermenté, poisson au lait de coco, porc au légumes, manioc fruit à pin etc. C'est très compact et tous les plats ont un  goût de fumé particulier. On aime ou on aime pas (moi j'aime pas trop). Même le dessert : divers fruits au lait de coco : potimmaron, papaye, banane, sont cuits dans le four tahitien et ont beaucoup le goût de fumé.

      L'après midi nous devions rappeler Jean Robert pour le surf mais il ne répond pas. Antoine prend la voiture pour aller chez lui directement. Sa femme lui apprend qu'avec le vent il vient de partir faire du kite surf!
      Nous faisons donc du snorkeling en face du camping, Pierre aura vu une raie, Marion un requin pointe noire. On croisera aussi une muraine et un poisson étrange avec 2 cornes.
      Le soir nous préparons un repas commun avec Antoine et Marion après avoir pris l'apero : salade de pâte et salade de fruits.
      Brigitte nous raconte ses aventures autour du monde et nous passons une bonne soirée. C'est une drôle de femme à la fois un peu perchée mais réaliste. Avant d'aller se coucher nous lui disons au revoir car demain matin nous partons de bonne heure.
      Read more

    • Day8

      01 février : Maupiti jour 3

      February 1, 2018 in French Polynesia ⋅ ☀️ 28 °C

      Nous louons des vélos pour aujourd'hui : objectif faire le tour de l'île qui fait 9 km !
      Sandra appelle la dame qui loue les vélos et quelques minutes plus tard elle vient livrer les vélos directement à la pension.

      Après le petit déjeuner nous voilà en route. Le vélo de Pierre n'a pas de frein à main mais un frein à rétropédalage. Il n'y a pas non plus de vitesses sur les vélos il faut donc donner assez de force pour les faire avancer. Des maisons longent toute la route du tour de l'île. A Maupiti il n'y a pas de cimetière communal. Les gens sont donc enterrés devant la maison familiale, ça fait toujours bizarre de voir des tombes en guise de jardin devant les maisons.

      Nous passons devant le palais de la mer de l'artiste Ha ki Firu mais il faut le prévenir la veille pour la visite, dommage pour cette fois.

      À Maupiti il y a l'école jusqu'à la 5 ème. Nous apercevons également des marae sur la route.

      Sur le chemin du retour vers la pension nous empruntons la route traversière. Elle grimpe tellement que nous devons descendre de nos vélos et pousser. La descente est nettement plus agréable !

      Nous arrivons vers 11h à la plage et la baignade est bien méritée.

      Nous mangeons chez mimi ce midi, poisson grille et riz pour Pierre et pour moi pain frite omelette.

      Après midi farniente sur la plage !
      Je laisse mes savates au bord de l'eau en allant me baigner et au moment de repartir de la plage je ne les retrouve plus. La loose. Elles ont du être emportée par la marée.

      Au menu de ce soir salade de choux et miettes de thon et steak frites, pastèque bien sucrée en dessert. Sandra et son mari ne sont pas très bavards il faut meubler un peu ma conversation... Pas évident surtout qu'ils parlent entre eux en tahitiens.
      Read more

      Traveler

      Heureusement que tu as de la conversation ma fille !

      2/2/18Reply
      Traveler

      Toi qui parles beaucoup!

      3/11/18Reply
       
    • Day5

      29 janvier : Raiatea

      January 29, 2018 in French Polynesia ⋅ 🌬 25 °C

      Le réveil est à 5h30 aujourd'hui. Nous devons plier la tente et partir à 6h30 pour être à l'aéroport à 7h. La nuit a été plus calme au niveau de la météo.
      Au moment de plier la tente il se met à pleuvoir pendant 3 min histoire de nous embêter.
      Christelle nous dépose à l'aéroport et nous nous envol on pour Raiatea. Le vol dure à peine 15min.
      Une fois débarqué, nous attendons le transfert qui doit nous amener au camping. Nous voyant attendre une dame vient nous demander qui nous attendons et sur ce appelle elle même le camping. Apparemment ils n'avaient pas reçu notre horaire d'arrivée mais se mettent en route pour venir nous chercher. Heureusement que les gens se connaissent ici.

      Le motel contient plusieurs bungalows dans une vaste cocoteraie. Notre terrain de camping est un grand champ de gazon avec des cocotiers. Nous plantons la tente entre 2 cocotiers pour ne pas en recevoir un sur la tête le soir. L'emplacement peut recevoir 30 tentes mais nous sommes les seuls. Nous pouvons profiter d'une vaste cuisine et des sanitaires pour nous tous seuls.

      Nous regardons les activités à faire sur l'île et décidons de louer une voiture pour la journée pour faire le tour de l'île. Nous allons à la reception du motel et ils s'occupent d'appeler le loueur pour nous. Quelques minutes après le loueur vient nous chercher au motel et nous amène à l'agence où nous faisons les papiers. Puis en voiture Simone !

      1er stop à une boutique d'une ferme perlière. Elle a moins de charme que celle de Huahine.
      Il fait chaud et nous avons envie de nous baigner. On s'arrête sur un bord de route pour faire trempete. L'eau trouble et profonde ne rassure pas Pierre, on ne traîne pas dans l'eau.

      Nous prenons la route traversière à la recherche de points de vue décrit dans les différents guides. À chaque fois la végétation cache la vue, c'est dommage. Nous avons pris un sandwich au champion et nous le mangeons adossés à la voiture en haut de la route traversière. La couleur de mon jambon est mauve, mais il y a tellement de mayonnaise qu'on ne sent pas le goût.

      On redescend pour continuer notre tour de l'île et nous nous arrêtons au plus grand Marae de Polynésie.

      Après ça nous rentrons dans un hôtel où il y a un jardin de corail. L'hôtel est en travaux mais nous commandons quand même un jus de fruits frais bien bon ce qui nous donne le droit de nous baigner. La serveuse nous propose de donner à manger aux muraines qu'ils nourrissent devant l'hôtel pour la distraction des clients. Effectivement à peine quelques morceaux de poissons jetés, une dizaine de muraine arrive.
      Nous empruntons le ponton de l'hôtel pour nous mettre à l'eau. Nous observons quelques poissons mais la visibilité n'est pas très bonne. Au loin on aperçoit Bora Bora.

      Raiatea est plus montagneuse que Huahine. Pour la suite du tour de l'île nous nous arrêtons sur le littoral lorsque la vue est belle à la fois sur la mer ou la montagne. Il y a pas mal de motu paradisiaque tout le long de l'île.

      Du côté de l'île où il y a le camping on aperçoit Huahine au loin.

      Nous faisons un stop en ville pour s'acheter une serviette de plage et utiliser le Wi-Fi gratuit de la ville. Nous passons une soirée tranquille (petit apéro puis noodle), seuls, au camping.
      Read more

    You might also know this place by the following names:

    Te rama Ura

    Join us:

    FindPenguins for iOSFindPenguins for Android