Satellite
  • Day71

    Iguazu et ses chutes vertigineuses

    November 20, 2019 in Argentina ⋅ ☀️ 33 °C

    Après 18 heures de bus, nous sommes arrivés aux chutes d'Iguazu, situées sur la triple frontière (Brésil, Argentine et Paraguay). Nous nous sommes installés à Puerto Iguazu, du côté argentin, pour visiter ce site mondialement connu et donc très fréquenté par les touristes.

    Nous avons commencé par le côté brésilien (photos 1 à 3) qui propose un sentier de 1,5 km le long des chutes pour arriver à la plus connue d'entre elles, la Garganta del diablo (gorge du diable). Car ce qui fait la beauté de l'endroit, c'est qu'il n'y a pas une seule cascade, mais une multitude. Avant même de les voir, on les entend : le fracas de l'eau est impressionnant. Ensuite, on est saisi par la puissance que dégagent les masses d'eau qui se précipitent dans le vide : quand elles atteignent finalement le sol, de l'écume est projetée à plusieurs mètres de hauteur. Depuis les passerelles aménagées pour amener les visiteurs au plus près, on prend donc une bonne douche au passage !

    Nous avons aussi profité de cette journée pour visiter un parc aux oiseaux qui sauvegarde les espèces de la forêt humide Atlantique, qui est gravement menacée (elle survit heureusement dans le parc national Iguazu). Là, nous avons vu des perroquets, des petites chouettes ou encore l'emblématique toucan (photos 4 à 6).

    Nous avons enchaîné le lendemain avec le côté argentin, qui est encore plus sympa. Trois sentiers d'environ 1,5 km chacun, entièrement aménagés avec des passerelles, nous ont permis de nous approcher au plus près pour ressentir l'extraordinaire force de la nature. En plus, nous avons pu observer de nombreux animaux comme des lézards, des oiseaux, des poissons chats géants, des tortues, des singes ou encore des coaties (qui sont d'après nous à mi-chemin entre le lémurien et le blaireau). Le tout avec un grand soleil et une bonne trentaine de degrés, ce qui doit faire rêver en France en ce moment !
    Read more