A 14-day adventure by Aziacrobatik
  • Day14

    Au pays des étoiles!

    March 15, 2016 in Cambodia ⋅ ⛅ 32 °C

    Quelle agréable surprise ce fût de visiter le Cambodge! Nous souhaitions juste faire escale à Angkor pour visiter les temples, mais au fil des rencontres avec les backpackers, les récits de ce pays illuminaient les visages des narrateurs.

    Nous quittons le Cambodge avec des étoiles dans les yeux! Nous en avons même observées à maintes reprises : sous le chapiteau du cirque du Cambodge, sous le ciel nocturne de la plage, dans la mer à nager de nuit au milieu du plancton bioluminescent!, dans les yeux des enfants lorsqu'ils engloutissent leur teukolok (encas sucré à base de fruits-lait-miel-lait concentré-glace pillée, un délice!), sur les visages des hommes en pleine partie de jeu de cartes... Un pays qui semble souhaiter aller de l'avant en se forgeant une nouvelle identité positive suite à leur histoire tragique...
    Évidemment, ce ressenti reste très personnel et nous sommes tombés sous le charme de cette population. Une autre raison évidente : les visages sont expressifs, les sourires et les éclats de rires fusent, ce qui nous manquait parfois au Laos et en Thaïlande où les visages restent neutres et les sentiments contenus.

    Chacun des pays visités possède sa gastronomie authentique. Au Cambodge, les soupes de curry, les amoks (poissons aux légumes cuits dans le lait de coco), la diversité des fruits (mangoustan, ramboutan, pomme de sucre, et la ribambelle de fruits exotiques), les teukoloks ont émoustillé nos papilles! Avis aux amateurs, les recettes asiatiques vont s'inviter dans notre cuisine😉
    Un autre aspect de la vie fût assez surprenant : la monnaie. Pardon, pas la mais les monnaies! Ici, on jongle tantôt avec les dollars américains (surtout pour les grosses coupures) tantôt avec les Riel (monnaie cambodgienne). Revers de la médaille, que ce soit pour une mangue, une bière, un paquet de chips, une bouteille d'eau, une noix de coco ou un ban kao, tout est arrondi à un dollar! Question de facilité pour le commerce avec les touristes!

    Les aspects positifs prédominent dans nos esprits et nous garderons des souvenirs inoubliables de ces aventures cambodgiennes...
    Read more

    Superbes photos. Je vote pour le Cambodge. Bises

    3/18/16Reply

    Superbe merci ! Vous donnez envie vous faites rêver ' merci de nous faire partager , merci pour ces beaux récits !!!

    3/18/16Reply

    Au pays du chouichoui laqué!

    3/19/16Reply
    3 more comments
     
  • Day11

    Survivor

    March 12, 2016 in Cambodia ⋅ ⛅ 32 °C

    Après la "pub street" (=la rue à touristes de Siemp Reap), la chaleur étouffante de Phnom Penh mais surtout son histoire éprouvante...il nous fallait bien ça: des vacances!!!😉 Alors on s'embarque sur la plage de Sok San sur l'île de Koh Kong épargnée du tourisme de masse et des full moons party thailandaises (encore pr combien de temps?) Et où il est encore possible d'être au contact de la population (on y a trouvé notre famille chouchoute!)
    Un ptit coin de paradis ou presque... des déchets plastiques échouent chaque jour sur la plage de sable blanc!! Ivan n'a pas pu s'empêcher de faire son colibri🐥...muni d'un panier il a nettoyé la plage de notre guesthouse! Ce n'est qu'un grain de sable mais au moins ça interloque!
    Et pour les amateurs de télés réalités, le tournage de Survivor (le Koh Lanta américain), c'est ici!
    Read more

  • Day6

    Le génocide des Khmers rouges

    March 7, 2016 in Cambodia ⋅ ⛅ 32 °C

    Comment exprimer l'horreur vécue par la population lors de l'invasion des Khmers rouges? Peut-on imaginer le degré de violence humaine? sans limites....

    À Phnom Penh, 2 musées sont consacrés à cette tragique histoire du Cambodge, 2 endroits stratégiques servant en même temps de lieu de commémoration et de recueillement, ainsi que de sensibilisation et d'information envers le grand public. Entre les années 1975 et 1979, les Khmers rouges dominaient le pays d'une main de fer. Leurs principaux leaders, PolPot et Duch pour ne nommer qu'eux, ont dirigé l'un des plus grands génocides du monde... quasiment 2 millions de morts par famine, maladie, exécutions et tortures... une terreur qui glace le dos de tous les visiteurs. Non ce n'est pas de l'exhibition de violence mais une volonté d'informer, d'ancrer un choc émotionnel profond pour que plus jamais de telles atrocités ne puissent se renouveller.

    Se revendiquant comme parti révolutionnaire, les Khmers rouges ont envahis les principales villes avec comme intention de créer un peuple pur ayant la même idéologie, digne du peuple Khmers... une forme d'eugénisme asiatique et communiste. Tous les opposants, les intellectuels, les étrangers, ainsi que les membres de leurs familles, furent torturés et exécutés... La paranoïa gagna également du terrain au sein des dirigeants et fut une des causes majeures de l'effondrement du parti Kampuchea.

    Chaque visiteur possède son propre audioguide pour réaliser la visite. Une atmosphère mixant angoisse, tristesse, curiosité et indigation règne au sein des bâtiments. Ces visites poignantes nous laissent la gorge nouée... Amande achetera par la suite un roman célèbre de François Bizot, Le portail, narrant la vie d'un ancien détenu, afin d'approfondir nos connaissances sur cette histoire cambodgienne tragique.
    Read more

  • Day1

    Sur les traces de Tintin et Lara Croft

    March 2, 2016 in Cambodia ⋅ ☀️ 30 °C

    On enfourche des vélos pour 2 jours à la découverte de la majestueuse cité d'Angkor qui s'apprécie aux aurores quand les touristes n'affluent pas encore et que les couleurs rougeâtres lui donnent un côté mystique. Aux premières lueurs, nous faisons la rencontre d'un frenchy atypique qui nous aura suivi toute la journée, un puits d'histoire cette pipelette, qui lui ne se contente pas d'une simple balade en vélo puisque c'est sur son biclou qu'il voyage autour du monde pendant plus d'un an! A méditer...

    Reprenons, durant 500ans (IXe -XVe) des rois aux noms bien farfelus tel que Udayadityavarman se sont succédés, tantôt bouddhistes tantôt hindouistes, édifiant des temples plus impressionnants les uns que les autres. Puis la cité, abandonnée à cause des attaques siamoises vers 1430, s'est laissée engloutir par la végétation et notamment par les fromagers (arbres servant autrefois à faire des boîtes de fromage!sisi!) devenus la hantise des archéologues mais qui font le bonheur des photographes ou des joueurs du célèbre jeu video!

    Le temple AngkorWat est de loin le plus prisé et c'est justifié: les allées y sont grandioses, les fresques d'une minutie à en faire perdre la tête, les douves immenses, la fameuse façade "carte postale" se reflétant dans les bassins...et tout ça pour les beaux yeux du dieu Vishnou! Comme souvent, la plupart des temples ont été pillés...les khmers rouges se sont même fait le plaisir de décapiter les têtes des statues!

    Bref une visite époustouflante (et sportive!) qui aura été digne d'un Machu Pichu version asiatique.
    Read more

    Jessica Muyard

    Vous avez le même dentiste? 😁

    3/15/16Reply