Joined February 2022 Message
  • Day118

    SailingTrip sur Uoshan J16

    June 12 in Saint Vincent and the Grenadines ⋅ ☀️ 28 °C

    La navigation commence !

    Il est temps de quitter notre abri au sein de la baie de Union Island pour rejoindre Bequia, la plus grande île des Grenadines et la plus au nord. Les conditions sont annoncés plus costaud que d'habitude et on a hâte (ou pas pour Clara) de découvrir un peu ce que ça donne. Nous avons une petite trentaine de miles en distance, mais cette fois le vent est pile sur notre cap. Nous devons donc remonter en tirant quelques bords, ce qu'on trouvera top avec Armel car on aime bien faire des manœuvres. Pour Clara, elle suivra tout ça allongé dans la cabine, en essayant de survivre. La mer est en effet plus démontée que jusqu'à présent, ce qui donne lieu à de belles vagues déferlantes sur le pont 😁
    Lors du dernier bord pour caper sur notre destination, une des manniles d'écoute de la trinquette (téma le vocab de marin) explose sous la tension. Nous finissons au moteur, heureusement pour pas long.

    On rejoins finalement Port Elizabeth, la ville principale de l'île de Bequia en fin de journée. On est tout de suite accueilli par un homme en bateau nous proposant d'utiliser sa bouée pour la nuit. Nous refusant, en pensant plutôt s'ancrer pour ne pas payer. On lui achètera quand même quelques produits locaux.
    Il se trouve que dans le noir, on ne trouve pas d'endroits pour jeter l'ancre. On décide donc de prendre une bouée au pif pour la nuit, on verra demain.

    Une fois accroché, on ira prendre un petit verre de l'amitié pour fêter cette navigation dans de "fortes conditions", d'après nos capitaines, qui s'enchaînera avec un petit restau ma foi fort sympathique, où Clara dégustera un barracuda delicioso. Nous retournons ensuite à bord pour passer une nuit paisible et agréable.

    A bientôt !

    Titouan
    Read more

  • Day117

    Sailing trip sur Uoshan J15

    June 11 in Saint Vincent and the Grenadines ⋅ ⛅ 27 °C

    Aujourd'hui pas grand chose au programme alors Titouan et Armel en profitent pour faire une grosse session de chasse sous marine. Le début est un peu complexe. Un groupe de plongeur viens nous rendre visite en plein agachon (affût au fond de l'eau). C'est embêtant puisque leur presence relevant d'une discretion nule fait fuir tous les poissons mais en même temps c'est marrant de les voir arriver en étant au fond de l'eau. C'était un peu comme si on faisait partie du récif et eux étaient étrangers. Un changement de poste s'est donc imposé. En faisant donc un agachon sur une autre pierre plus loin Armel tombe nez à nez avec un énorme banc de vivaneaux. Un premier joli poisson et donc capturé. On tourne alors ensuite le reste de la session sur ce poste en amont d'un grand cassant. Titouan réussira a attraper un spécimen encore plus gros que le premier. Cette session de presque 3h sera encore une fois source de plein d'apprentissages.
    Seulement voilà arrivés au bateau on réalise que ces poissons sont susceptibles de donner la ciguatera aussi appelé la gratte. C'est une mechante intoxication alimentaire due au toxines présente dans certains poissons. Ces toxines proviennent à la base de certains corraux qui sont consommés par les poissons de récifs. Les prédateurs accumulent l'ensemble des toxines absorbées par tous les poissons dans leur chaîne alimentaire. Les poissons péchés faisant plus de deux fois le poids en deçà duquel les risques d'intoxication sont faibles, le doute s'installe dans la tête de tout l'équipage. Heureusement l'appelle de deux restaurants locaux nous confirme que la ciguatera n'est pas encore arrivée dans les Grenadines. Les vivaneaux nous font donc finalement un super repas de midi et des rillettes avec les restes.
    L'après midi sera seulement composé de jeux de cartes et d'une petite viré au bar de la plage le temps du coucher de soleil.
    Read more

    Thérèse RICOU

    Bravo pour la pêche et la cuisine

    Fabienne Guillon

    Armel : il est loin le temps où tu pêchais en no-kill.....

    Armel Guillon

    C'est une pêche raisonnée, où le poisson a clairement sa chance et en plus ça nourrit tout l'équipage !

     
  • Day115

    Sailing Trip sur Uoshan J13&14

    June 9 in Grenada ⋅ ⛅ 28 °C

    L'îlot paradisiaque

    La journée commence tranquillement dans la baie de Tyrell (Carriacou), que nous connaissons bien. Puisque nous n'avons pas pu faire la clearance la veille, Sylvain se lève et s'en occupe pour qu'on puisse partir tôt.
    Nous ne hissons même pas les voiles car la navigation s'annonce très courte. En effet, nous visons un lieu repéré une semaine plus tôt, qui nous a tous fait rêver... vous pourrez deviner facilement, nous visons la superbe plage de Paradise Beach ! Et plus précisément, nous faisons cap vers Sandy Island, un îlot de sable blanc au milieu de l'étendue d'eau turquoise, peuplé seulement de quelques cocotiers. Ce petit bout de paradis, ce sera notre mouillage pour la nuit. Comme on dit souvent, on est mieux ici qu'en prison.

    Nous arrivons donc après une mini-nav sur ce lieu magique. Quelques bateaux sont déjà ancrés sur le spot, nous saluons nos nouveaux voisins de la main. Le ciel est couvert, nous sommes un peu déçus car les couleurs du paysage sont un peu ternies par le ciel grisâtre. Nous attendons avec impatience le moment où la lumière rendra tout le spot magique !

    Après un trop bon repas composé de fajitas, piloté par chef Martin et réalisé par ses commis/son équipage, nous sortons masques, tubas, et palmes pour certains, et plongeons avec hâte pour explorer les fonds. Quelques crawls plus tard, nous posons le pied sur Sandy Island, avec pour objectif de traverser l'ilot (ce qui prend environ 30 secondes) et d'aller nager de l'autre côté. Celui-ci est plus agité, il y a un peu de houle, mais cela ne décourage pas nos plongeurs favoris, même au contraire. Ils verront plein de poissons, beaucoup plus que de l'autre côté, et même un tarpon de 1 mètre 30 pour Armel, qui s'en souviendra longtemps. Un peu démotivée par la houle, je décide de ne pas nager de ce côté et d'explorer l'îlot à pied. Depuis que nous étions passés à Paradise Beach, je rêvais de marcher sur cet îlot. Je n'ai vraiment pas été déçue. Il y a de l'eau à ma gauche, à ma droite, et même sous mes pieds. Et oui, plusieurs piscines naturelles sont cachées entre les digues de coraux. C'est dans ces moments qu'on réalise la chance qu'on a !!

    Sur ces belles découvertes, nous retournons au bateau pour lancer quelques parties de coinche ou tarot, avant de préparer l'apéro. Comme d'habitude, nous arrivons à être en retard, même pour le coucher du soleil. Nous partons à toute vitesse à bord de l'annexe, et nous traversons l'île en courant pour admirer le coucher du soleil dans les nuages. Comment rêver mieux ??

    De retour au bateau, nous continuons l'apéro et les nombreuses parties de cartes. Pas de poisson au menu car nous sommes dans une réserve, sinon vous vous doutez bien que nos pêcheurs auraient ramené le repas.

    Au cours de la soirée, le bateau devient un véritable ring de boxe. Le maître mot : pousser tout le monde à l'eau. Il ne faut se fier à personne, la moindre inattention fini avec un plongeon forcé ! Après pas mal d'aller-retours dans l'eau et un combat de longue haleine, la team kakaraïbes réussit à mettre Thomas à l'eau, qui résistait jusque là aux attaques... En effet, les deux capitaines s'étaient alliés avec Thomas et ne s'étaient même pas mouillés une seule fois !! Pour nous, les scores étaient moins glorieux, avec beaucoup de mises à l'eau et quelques rencontres de très près avec la coque du bateau...

    Encore une belle soirée avec toute la team Uoshan, on est tellement reconnaissants de pouvoir vivre des moments comme ça tous ensemble !

    Le lendemain, il fait grand soleil quand nous nous levons. Nous passons la matinée à plonger, fouiller les fonds marins à la recherche du collier égaré de Thomas (on ne l'a pas trouvé, par contre le masque de Sylvain était sous le bateau). Nous levons l'ancre dans l'après-midi avec un combo moteur-génois (les conditions ne nous permettant pas de tout faire à la voile), pour aller jusqu'au prochain mouillage à Union Island.

    Nous nous ancrons dans une baie protégée car les prévisions annoncent des vents forts pour la nuit, mais là où nous sommes il n'y a rien à craindre. On passe donc la soirée sur le bateau, à discuter et jouer aux cartes.

    ✒️ Clara
    Read more

    Maurice Ricou

    quelle ambiance !

     
  • Day114

    Sailing Trip sur Uoshan J12

    June 8 in Grenada ⋅ ⛅ 28 °C

    Quand le courant passe...

    Petite astuce technique aujourd'hui : si vous levez l'ancre avant 8h du matin, la bouée est gratuite.

    On a appliqué ce conseil et sommes donc partis aux alentours de 7h30. L'objectif est de retourner à Carriacou pour y faire une dernière escale avant de quitter la Grenade et de rejoindre les Grenadines ! On a une trentaine de milles à effectuer, ce qui devrait nous prendre maximum 6h.

    Seulement voilà, il se trouve que nous sommes déportés par le courant et que le vent n'est pas vraiment dans la bonne direction ce qui nous oblige à tirer quelques bords, c'est à dire changer le cap d'un côté à l'autre du vent, pour le remonter. Ça rallonge la distance et le temps de trajet, mais nous sommes super content de faire quelques manœuvres (même basique) en navigation.

    Nous arrivons donc vers 16/17h à Carriacou, dans la même baie où nous avions mouillé la dernière fois. Il est trop tard pour faire notre Clearance de sortie, c'est à dire signaler notre départ du pays, ce qui est obligatoire pour pouvoir rentrer dans un autre pays ensuite. Nous allons faire des courses tout les 3, avec de très forts symptômes de mal de terre, nous obligeant à nous accrocher à l'échoppe du monsieur vendant les fruits 😂
    Nous restons donc finalement là nuit dans la baie, un peu fatigué de cette longue navigation.

    Bonne nuit !

    Titouan
    Read more

  • Day113

    Sailing trip sur Uoshan J11

    June 7 in Grenada ⋅ ☀️ 26 °C

    La rapide chasse de la veille à laissé Titouan et Armel sur leur reste. Seulement voilà aujourd'hui c'est rando au programme donc pas vraiment le temps d'y retourner, à moins de se lever tôt. À 7h les deux compères sont donc dans l'eau. La session durera 2h et ne sera pas vraiment couronnée de succès. Les énormes pagres qu'on a vus la veille ne sont plus là, en revanche les belles sardes queue jaunes sont toujours dans le coin mais notre niveau ne nous suffit pas pour en attraper. Ce qui est super c'est qu'on a une grande marge de progression à tous les niveaux : apnée, technique dans la descente, sélection du poste , camouflage, repos, etc. Chaque session, en plus de permettre l'observation d'une faune incroyable, nous fait progresser un peu plus.
    C'est donc complètement lessivés qu'on arrive au petit déj avant de partir pout la rando.
    Thomas et Martin sont eux aussi réveillés tôt mais contre leur grès par des "MORNING MORNING" d'un homme venu demander un payement surprise pour la bouée de mouillage.
    En chemin pour le point de départ de la rando on s'arrête à Saint George pour y acheter un pic nic. On découvre alors la ville et son marché en pleine activité. L'ambiance est totalement différente que dimanche, deux jours auparavant.
    La rando a pour but de rejoindre les Seven sisters, Sept cascades. Après 20 min de marche on rejoint la cascade principale et on comprend que le programme de la journée sera plus proche de la balade que de la rando. On s'arrête donc à la cascade pour manger. Après ça s'en suivra un modeste tour dans les bois pour trouver les autres cascades qu'on nous a indiqué comme beaucoup plus petites, ce qui nous étonne étant donné que la premiere n'était déjà pas bien grosse. La recherche est un échec et on décide donc de rentrer.
    De retour à Saint George on fait des courses pour ravitailler le bateau. C'est l'heure de pointe et on a jamais vu autant de monde attendre le bus. Effarouchés on décide de faire les 3 km qui nous séparent du bateau à pieds, au moins on aura sauvé l'honneur pour une soit disant journée rando.
    Juste avant d'arriver au bateau on s'arrête dans une Épicerie/bar/jesaispasquoi, qu'on avait repéré à l'aller pour son billard et son jeu de fléchettes. On enchaînera quelques parties de flèchettes, ou plutôt Martin nous enchaînera sur quelques parties de fléchettes. Il semblerait que notre entraînement en Dominique n'ai pas suffit.
    On est ensuite rentré au bateau en essayant de se coucher tôt pour déguerpir tôt et éviter de payer une deuxième fois la bouée de mouillage.

    Armel.
    Read more

  • Day112

    Sailing Trip sur Uoshan J10

    June 6 in Grenada ⋅ 🌧 28 °C

    On a trouvé Atlandide

    Qui dit fête dans des bars locaux dit réveil tardif. La matinée est donc déjà bien avancé mais nous décidons de passer faire quelques plouf dans la piscine du port, qui nous fera le plus grand bien. On effectuera également une lessive bien nécessaire, ainsi que les derniers pleins du bateau en eau (pas dans l'essence cette fois) et en nourriture.

    Au menu aujourd'hui : on quitte le port pour rejoindre un mouillage non loin de là, histoire d'être dans un endroit plus sympa et moins chère. On largue les amarres dans le milieu d'après-midi, car notre destination est vraiment proche (30/40 min). Nous trouverons une bouées pour la nuit à côté de Dragon Bay.

    Il se trouve qu'à une centaine de mètre de notre spot se trouve une attraction touristique de l'île : le Parc Sous-marin de Sculpture de Grenade. Nous y filons donc en annexe, avant que le soleil ne se couche. L'eau est un peu trouble ce qui rend les sculpture parfois flippante, mais c'est assez marrant de visiter une sorte de musée de cette façon. De plus, la végétation sous marine a pris le contrôle des statues, ce qui rajoute de la couleur et des formes à tout cela.

    S'ensuit une rapide session de chasse sous marine pour Armel et moi même sans grand succès, mais où l'on aura vu de très beaux et gros poissons. Nous commençons à prendre un peu d'aisance sur la chasse, et à vraiment découvrir le monde sous marin accessible si l'on reste sous l'eau, avec ou sans harpon.

    On ira ensuite se coucher pas trop tard, car le lendemain on prévoit une petite randonné sur l'île.

    A bientôt !

    Titouan
    Read more

    AlexBenJules Garcia

    Superbes les statues. Je comprends qu’elles fassent un peu flipper quand on est proche d’elles

     
  • Day111

    Sailing Trip sur Uoshan J9

    June 5 in Grenada ⋅ ☀️ 29 °C

    Visiting Grenada

    Ce matin chacun vaque à ses occupations. Certains sont occupés par la réparation de leur bêtise, d'autres profitent de la terre ferme pour faire un peu de sport et de yoga.

    Cette marina est remplie de bateaux luxueux, tous plus brillants les uns que les autres. C'est super agréable de se balader et de regarder tous les autres voiliers, et s'imaginer l'agencement à l'intérieur ! Nous sommes un peu envieux de leurs nombreuses terrasses. Drôle de coïncidence, à chaque fois que je me balade je croise la petite voiturette des techniciens du port, qui veulent être sûrs que je me plais sur l'île et que tout va bien. Quelle prévenance, ils sont aux petits soins ici.

    Il est temps de dire au revoir à Petit Poisson, qui part en direction de la Colombie en passant par les îles Venezueliennes. C'est ici que nos chemins se séparent ! Nous largons les amarres avec eux et les regardons partir vers de nouvelles eaux, en leur souhaitant de belles aventures. Pour Thomas, c'est seulement un au revoir car il rejoindra Petit Poisson pour traverser l'océan pacifique en passant par le canal du Panama.

    Un plein d'essence et quelques plongeons plus tard, nous partons visiter la ville de Saint-Georges. Le fort Saint-Georges, en haut d'une colline, a retenu notre attention. C'est un bout de forteresse avec une superbe vue sur toute la côte. Nous traversons une place qui semble être celle du marché mais qui est complètement vide, tous les magasins sont fermés. Une petite rue en montée nous mène vers une église, détruite il y a plusieurs années par un ouragan, aujourd'hui en reconstruction.

    Nous nous enfonçons dans les petites ruelles, prenons des chemins qui parfois ne mènent nulle part. Finalement, on arrive de l'autre côté de la colline et on aperçoit un énorme stade de sport. Nous sommes loin mais on peut entendre de la musique qui vient de là bas !
    Par curiosité, on descend jusqu'au stade et on continue de se balader. On atterrit dans le petit bar de Banana Tree, très local et super bonne ambiance, qui fait le fameux 3 for 10, que vous connaissez maintenant. Les locaux sont adorables, ils se démènent pour nous trouver de quoi manger car tous les restaus sont fermés. Ce sera donc un bouillon de viande non identifiée accompagnée de ses petites patates. Pas dingue mais on apprécie l'effort ! On enchaîne les parties de cartes, et on échange même quelques parties de dominos avec les locaux.

    Sur la route du retour, on s'arrête dans un petit restau pour attraper de quoi se nourrir un peu plus. L'attente sera extrêmement longue, mais nous repartons vers le bateau le ventre bien rempli. Demain, nous partons du port !

    ✒ Clara
    Read more

  • Day110

    Sailing Trip sur Uoshan J8

    June 4 in Grenada ⋅ ⛅ 29 °C

    The big bêtise

    C'est notre deuxième réveil sur l'île de Grenade. Ce matin on petit déjeune et on lève l'ancre assez vite pour aller quelques centaines de mètres plus loin, dans la Marina de Port-Louis (qui se trouve dans la baie de Saint-Georges, on a pas tout compris). C'est notre premier arrêt dans une marina depuis le départ de Martinique. C'est ici qu'on va pouvoir faire le plein d'eau, ainsi que des grosses courses.

    Sylvain tente de contacter le port pour prévenir qu'on arrive, mais ils sont complètement injoignables ! Plusieurs appels lancés à la VHF (=radio) ne suffisent pas, pourtant on les entend parler avec d'autres bateaux sur la radio, bizarre bizarre. On tente même de les appeler au téléphone mais toujours pas de réponse. Alors on décide de faire un peu comme chez nous, on rentre dans le port et on s'amarre sur un ponton inoccupé.

    Sylvain part aussitôt se signaler à la capitainerie, notre emplacement leur convient et heureusement car on avait pas trop envie de bouger. Un peu plus tard on reçoit la visite d'un des gars du port qui nous indique la capitainerie pour qu'on aille se signaler... Oui merci, c'est déjà fait ! Ils semblent avoir des petits soucis de communication dans ce port.

    Maintenant que nous sommes en règle, on peut commencer la logistique du bateau. La première mission, c'est le remplissage des cuves d'eau. C'est là que nous assistons à la bêtise qui arrive sans hésitation en tête du classement des bêtises faites sur Uoshan - espérons qu'aucune autre ne lui volera la vedette, sorry Martin je sais que tu lis les posts.

    Nous ne citerons pas les noms des coupables pour ne pas les accabler (mais bon petit indice, c'est pas Armel, ni moi).
    Le remplissage des cuves d'eau était lancé depuis un moment, 2 cuves étaient déjà pleines. Continuant leur mission dans un élan de motivation et de bonne volonté (un peu trop de bonne volonté), les 2 individus en question remplissent d'eau...la cuve d'essence. Oupsi.
    S'ensuit donc toute une réflexion sur la démarche à suivre pour réparer ce léger dérapage. Finalement, les 2 individus dont les noms commencent par un T vont chercher un technicien du port pour qu'il effectue la vidange de la cuve d'essence, car nous n'avons pas le matériel nécessaire pour le faire nous-mêmes.

    Le technicien devrait passer en fin d'après-midi, ce qui nous laisse plein de temps pour gérer les autres missions. Une équipe part faire des grosses courses pour refaire les stocks du bateau, d'autres cherchent à faire une lessive des affaires, puis d'autres encore profitent du wifi de la marina pour passer de très longs appels et donner des nouvelles.

    Notre après-midi se passe tranquillement dans la piscine de la marina, qui vaut vraiment le détour. Nous retrouvons avec joie un des petits plaisirs de la vie : de grandes douches avec de la pression !! Peut être une des meilleures douches de ce voyage. Vous vous direz que je suis dans l'excès mais c'était vraiment une douche de luxe, j'en ai même pris deux au cas où.

    Le technicien ne passera pas ce soir car il est fatigué... Nous espérons qu'il passera tôt demain pour éviter d'être bloqués par ce problème. On se fait un repas tranquille sur le bateau, et au cours d'une balade dans le port, on discute avec un Américain visiblement éméché mais surtout très Américain qui nous raconte que "Yeah, me and my gun", il a hâte d'être "back to Florida and have barbecues on some big land", et il est habitué aux beaux bateaux car il avait "the sexiest boat of the f*ckg marina man".

    On file au dodo car demain on a l'intention de visiter la ville de Saint-Georges.

    ✒ Clara
    Read more

    Christine RAVEL

    C’est vraiment pas bien T.....

     
  • Day109

    Sailing trip sur Uoshan J7

    June 3 in Grenada ⋅ ⛅ 29 °C

    Reveil tardif pour l'équipage de Uoshan aujourd'hui. Sauf pour titouan qui s'attaque à la chasse aux langoustes alors tout le monde dort encore. Il attrape un joli spécimen et alors que Armel l'avait rejoint pour en attraper d'autres la sortie est interrompue net par un banc de "méduses" très désagréable. Ce sont les mêmes espèces de "filaments" qui nous ont posé plus d'une fois problème en Dominique.
    Les deux équipages (Uoshan et Petit Poisson) se retrouvent ensuite sur la plage pour un brunch original puisqu'accompagné d'une langouste cuite au feu de bois. En plus le cadre est super sympa puisque la plage de cette île inhabitée est deserte, on se sent un peu comme des pirates.
    Après le repas, à leur habitude, Petit Poisson se sauvent, sans demander leur reste pour partir en avance. Malgré nos efforts et la longue navigation à réaliser nous ne réussissont pas à les rattraper et les perdons de vue jusqu'au lendemain. On arrive donc de nuit sur l'île de Grenade où l'on mouillera sur une bouée dans la baie de Saint George.
    N'ayant plus grand chose à manger on fonce à terre pour trouver un bouiboui pour nous sustenter. On trouve une enseigne qui nous sert notament des burgers de qualité très discutable mais économiques. On a bien senti que les employés se seraient très bien portés sans client. La serveuse qui attendait que Clara finisse sont assiette retire la nappe dès sa dernière bouchée. On rentre donc au bateau sur cet au revoir prématuré.

    Armel.
    Read more

    Thérèse RICOU

    Bravo pour les langoustes

    Clara Ricou

    Grace à nos 2 pecheurs acharnés !

     
  • Day108

    Sailing Trip sur Uoshan J6

    June 2 in Grenada ⋅ ⛅ 28 °C

    "Ronde" comme des queues de pelles

    Aujourd'hui, on quitte Carriacou direction Ronde Island, une petite île quasi inhabité qui nous rapproche de l'île de Grenade. La navigation est courte (environ 10 milles) d'autant plus qu'on fait la course ! En effet, nous y allons avec Petit Poissons et l'on compte bien arriver avant eux !

    Le matin est tranquille, on se repose, on joue aux cartes, on va jeter les poubelles... Mais que vois-je ??? Petit Poisson entrain de lever l'ancre, sans rien nous dire malgré nos discussion sur le fait que l'on partirais ensemble ! Ni une ni deux, nous remontons à bord de Uoshan pour quitter la baie au plus vite. On était déjà plus ou moins prêt à partir alors ça ne prend pas trop de temps et on file à toute allure pour les rattraper.

    Heureusement, on a un léger avantage : notre bateau est plus gros que le leur, ainsi notre vitesse moyenne est plus élevé et nous réussissons finalement à les rattraper un peu après la moitié de la navigation. On prend même le temps de se placer sur leur tribord, afin de pouvoir les narguer, tout assis sur notre bâbord, à les regarder avec une bière à la main 😂

    Puis assez rapidement nous arrivons sur Ronde Island, qui semble vraiment très sauvage ! L'idée est que Uoshan jete l'ancre tandis que Petit Poisson viendra s'ammarer sur notre tribord. On se rend compte assez rapidement que ça va être vite insupportable tant au niveau du bruit que du mouvement des bateaux, ils iront finalement se garer un peu plus loin, et nous rejoindrons en annexe.

    Une petite baignade et un essais de chasse sous marine sans résultats plus tard, nous entamons les choses sérieuses ! En effet, il est temps de vraiment fêter les retrouvailles avec Petit Poissons, et on ne va pas faire semblant. Nous préparons les Ti Punch que nous commençons à bien connaître, avec notre sirop de sucre maison. Tiens d'ailleurs, vous vous souvenez du bouillon de poisson du J3 ? La casserole utilisé pour le faire étant la même que celle du sirop, nous avons eu droit à un léger goût de poisson au sucre dans nos Ti Punch. Heureusement, en pensant à notre bien, Armel a pris soin de renverser le dit sirop sur les canapés du bateau, pour nous éviter de trop en boire: merci Armel. Finalement Bière, Rhum, vin et même manzana, tout y passe ! On a vidé les réserves d'alcool de Uoshan, sacré exploit. On a le droit à un superbe couché de soleil encore une fois, mais ce qui va être le plus ouf ce soir là est notre baignade. En effet, au milieu de la soirée nous décidons d'aller tous se baigner à côté du bateau et nous pensons nager en plein rêve. Du plancton fluorescent est venu autour de nous, illuminant l'eau à chaque mouvement. Nous étions donc là, sous la nuit étoilée entrain de nager dans de l'eau brillante: c'était magique. Puis on fini par aller se coucher sous le roulis très fort du bateau, bien qu'il n'y ai ni vent, ni houle... Allez savoir pourquoi 😉

    A + !

    Titouan
    Read more

    AlexBenJules Garcia

    Rigolo 😁

    Thérèse RICOU

    Merci pour le magnifique coucher de soleil

     

Join us:

FindPenguins for iOSFindPenguins for Android