Satellite
  • Day59

    Mascate, salut.

    March 4 in Oman ⋅ ☀️ 26 °C

    Nous quittons Oman, ce pays qui ressemble à une partie de SimCity jouée avec les codes pour des ressources illimitées. En 1970, c'était un désert habité par des bédouins avec seulement 10km de routes, et aujourd'hui c'est un état aux infrastructures hyper-modernes offrant un niveau de vie élevé. L'agglomération de Mascate est comme une autoroute, le long de laquelle se déroule un chapelet de quartiers résidentiels, administrations, mosquées et autres réalisations monumentales. Le tout semble sorti de terre il y a moins de 15 ans sur un modèle à l'américaine (4x4, parkings, malls à gogo et étalement maximum des villes).

    On a rendu la Sunny après un carwash aux petits oignons, car on a besoin de faire bonne impression. Le pare-chocs a bien pris cher dans les routes de caillasse... Alors, la fourberie nous pousse à attendre la nuit et se garer dans un coin sombre du parking, histoire de planquer notre oeuvre. Ça plus le dépassement de 600 km... On craint que ça nous coûte bonbon. Mais les employés du loueur ont tellement pas envie de se bouger, ils regardent 2 secondes et nous disent : c'est nickel (et même : la prochaine fois on vous fait une ristourne). Oh la vache, le bol. Sainte Flemme, nous vous rendons grâce. Alors on dit merci et on se carapate vite fait. Khalid a du mal à dire adieu à ses sandales Quechua qui sentent le bouc, alors il se fend d'une petite photo souvenir.

    A l'aéroport c'est le bal masqué. Pour l'instant on ne s'inquiète pas trop, mais on voit bien que le coronavirus est dans le coin.
    Read more