Denis et Véga

Bike and Malamute tour! Check our Facebook & Instagram @denisetvega
Living in: Puymiclan, France
  • Day87

    Semaine 13

    January 21 in Spain ⋅ ☁️ 7 °C

    21/01/2020 : Semaine 13
    2281 km: Teba (Espagne - Andalousie)

    Un kilomètre. C'est peut être la plus petite semaine que le compteur enregistre. Ce kilomètre on l'a fait aujourd'hui pour tester le vélo et surtout sa nouvelle transmission, qui j'espère me durera plus longtemps que l'ancienne. Cette semaine j'ai rayonné une roue de vélo ! Qui est à peu près la seule choses que je n'avais jamais fait sur un vélo jusqu'à présent. C'est très minutieux et il faut pas se rater au risque d'avoir une roue voilée ou de la casse, fracture de rayon ou fissure de jante. À priori c'est réussi mais seuls les kilomètres nous le diront.
    On est toujours basé à l'école de parapente, les premiers vols que j'ai fait avec l'école m'ont permis un progrès énorme. À présent j'ai le sentiment de savoir voler.meme si je ne prétends pas être pilote de compet', je sais maintenant me débrouiller avec mon aile et même faire quelques figures. Ces jours-ci je ne vole pas et… Attention roulement de tambours… Il Pleut ! Bon pas énormément bien sûr, ça sèche entre chaque passage de nuage mais bon. C'est quand même la première fois de l'année ! En tout cas ça fait que je ne peux pas voler, le programme a donc tourné à la théorie et météorologie. Véga aussi préfère quand je peux voler, elle reste en bas avec les formateurs ou plutôt quelque part autour dans les champs à chasser. De temps en temps elle revient et pointe le bout de son museau. Parfois noir de vase parfois roux de terre. En tout cas quand on reste à l'intérieur elle vient demander son temps de jeu !
    Read more

  • Explore, what other travelers do in:
  • Day80

    Semaine 12

    January 14 in Spain ⋅ ⛅ 10 °C

    14/01/2020 : Semaine 12
    2280 km
    Teba (Espagne - Andalousie)

    On a pas beaucoup roulé cette semaine ! Ce peu de kilomètres s'explique tout simplement parce que l'école de parapente dans laquelle j'ai prévu de prendre des cours m'a proposé de nous installer dans les locaux le temps du stage ! Un luxe auquel il est facile de s'habituer. La chose qui m'a le plus fait bizarre, c'est la première fois que je suis allé faire des courses. Pas besoin de surveiller le vélo toutes les minutes ou de vérifier que personne n'est en train de faire des gros câlins bisous à Véga. En plus de notre QG qui ne nous incite pas vraiment à avaler des kilomètres tous les jours, le vélo est cassé ! Le corps de roue libre plus précisément. Et il s'est cassé juste un peu avant que le formateur me propose le logement… Comme quoi encore une fois, un malheur n'arrive jamais sans une bonne nouvelle !
    Question parapente je n'ai fait qu'un vol avec l'école pour qu'on fasse connaissance et qu'ils voient mon niveau. Rien d'exceptionnel. En revanche j'ai signé cette semaine mes deux premiers "vrais" vols seul, sans un formateur au bout de la radio. Dont un d'une heure aujourd'hui. Quel bonheur que de découvrir ce qu'est vraiment voler et de se sentir bousculé par l'air comme l'eau remue les surfeurs.
    Read more

  • Day71

    Semaine 11

    January 5 in Spain ⋅ ⛅ 13 °C

    08/01/2020 : Semaine 11
    2260 km
    Teba (Espagne - Andalousie)

    Nous avons fini la semaine de vacances en famille en passant par Gibraltar, morceau du royaume uni perdu entre péninsule ibérique et Maroc. Mais aussi par Tarifa, le point le plus méridional de l'Europe. Avec une vue sur l'Afrique à moins de 20 km. Ce même point où se rencontrent Méditerranée et Atlantique.
    Ensuite on a repris la route en prenant la nationale qui longe la côte. Pour passer au plus vite la grande ville industrielle de Málaga et se retrouver dans les montagnes. Nous sommes donc maintenant arrivés dans un nouveau paysage merveilleux où nous allons rester quelques temps pour se mettre à niveau en parapente et changer quelques pièces du vélo. Ça fait déjà trois nuits que l'on passe dans le coin, on a trouvé une piscine, disons semi-naturelle. C'est une piscine en béton, tout ce qu'il y a de plus banal, mais l'eau y circule en continu d'une source chaude à 20 mètres de là, et se jette dans un ruisseau juste en dessous. C'est un endroit de passage où je rencontre de tous les âges, dont un vieil homme qui passe tous les jours discuter 5 minutes, et un de mon âge, slacklineur et musicien, l'entente est évidemment instantanée. J'entends parler de ce qu'il se passe autour et j'ai bien envie de circuler un peu autour pour découvrir la région.

    #Travel #Traveltheworld #Discover #Explorer #Planetearth #Voyageur #Wanderer #Bike #Love #Biketravel #biketrip #bikepacking #trip #sport #voyage #Malamute #Dogsandhumans #velo #chien #dog

    @ Teba, Andalucia, Spain
    Read more

  • Day67

    Semaine 10

    January 1 in Spain ⋅ 🌙 10 °C

    01/01/2020 : Semaine 10
    2080 km : Perdu dans la montagne (Espagne - Andalousie)

    Pour être plus exact, nous sommes sur les hauteurs de Jete. Arrêtés pour une semaine dans une villa avec vue sur la vallée. La montée à été la plus raide que l'on ai vu jusqu'à maintenant ! Obligé de pousser et même de décrocher la remorque. Si nous sommes arrêté c'est que (presque) toute la famille est descendue en Andalousie pour passer le nouvel an ensemble. C'est notamment la première fois depuis plus d'un an que je revois mon frère François et sa femme Meshair , qui sont rentrés d'Asie un peu après mon départ. Au programme de la semaine, retrouver le goût de la cuisine française, du fromage, du champagne, du vin et de la bière. Mais également excursion en méditerranée à la voile, visite de Gibraltar (qui ne fait pas partie de l'Espagne), surf (peut être), téléscope, musique, marché aux puces et fou rires. L'endroit est magnifique, on mange tropical. Ce point d'arrêt me permet de mettre à jour le chargement du vélo. Je laisse des affaires qui rentreront en France en voiture. En échange je n'oublie pas de me charger encore plus notamment avec un surf et un parapente. Véga prend un bon repos elle aussi. Elle est surtout bien contente de retrouver son copain Paco. Ils n'arrête pas de jouer, Véga gagne haut la main à la bataille mais n'est pas en tête au bâton et à la course.
    Nous vous souhaitons que cette année soit merveilleuse et qu'elle vous apporte du bon dans vos vies. Que cette année soit pleine d'amour, de partage, de respect et avec un peu de sport bien sûr. Et surtout, n'oubliez pas de vivre vos rêves !
    Read more

  • Day59

    Semaine 9

    December 24, 2019 in Spain ⋅ ⛅ 16 °C

    24/12/2019 : Semaine 9
    1950 km : Perdu dans la montagne (Espagne - Andalousie) 

    Pour être plus exact, nous sommes quelque part entre Albondón, Torvizcón et Lobras. À peu près à égale distance. À quelques 1350m d'altitude. Il n'y a plus grand chose ici. Les maisons sont toutes espacées de quelques centaines de mètres au minimum, autant à l'horizontale qu'à la verticale. C'est ici que nous passons le réveillon de Noël avec une vue imprenable à la fois sur l'Afrique et la neige. 
    Côté sud la pente est raide jusqu'à la Méditerranée, qui semble se perdre jusqu'à l'horizon qui n'est plus plat mais dessine les montagnes du Maroc à quelques 150km de là. Côté nord la Sierra Nevada, ce massif qui compte le plus haut sommet de l'Espagne continentale, est le deuxième plus haut après les Alpes. C'est une drôle de bosse neigeuse qui s'est installée dans la région chaude et sèche qu'est l'Andalousie. Nous avons dans le panorama de notre salle à manger du réveillon : désert, mer, lac, plaine, colline, falaise, montagne, plateau asséché, fleuve, neige, route, chemin champ, vigne, verger, et deux continents. Sans compter un panorama à 360 degrés sur le ciel étoilé puisque nous sommes au plus haut point de la colline en question. Demain pour Noël nous allons ouvrir une longue descente jusqu'à la côte. On s'arrêtera probablement se baigner dans les eaux douces de Guadalfeo et Izbor.
    Read more

  • Day52

    Semaine 8

    December 17, 2019 in Spain ⋅ ⛅ 15 °C

    17/12/2019 : Semaine 8
    1835 km
    Almería (Espagne - Andalousie)

    Grosse semaine pleine de plein de choses. On a vu une mer se faire de plus en plus belle. On a vu des levers et coucher de soleil sur la mer dans une même journée. On a vu des roches de toutes les couleurs et de formes que seule dame nature est capable d'imaginer. On a vu quelques animaux. On a vu pas mal de kilomètres et de dénivelé. On a vu pleins de plages de toutes les sortes, de sable et de rochers. On a vu des insectes dont la nature reste à identifier. On a vu une pointe de vitesse à 70 km/h. On a vu la pleine lune. On a vu plus de palmiers que d'oranger ! On a vu des arbres de taille et forme inconcevable. On a vu le vent. On a vu la pluie, un peu seulement. (une première depuis 13 jours). On a vu de français à vélo, 9 d'un coup. On a vu l'entrée en Andalousie !
    Après Altea de la semaine dernière, on a continué la descente sur la côte en se dirigeant de plus en plus à l'ouest. On est passé par Alicante où un parc regorge d'arbres exceptionnels. Puis la route nous a mené à Cartagena (prononcez à l'espagnole svp), qui, il faut l'avouer se pare d'un bien plus beau nom que ce qu'elle a à offrir. On y a quand même vu jouer un orchestre devant un joli bâtiment. À partir de la sortie de cette ville, la côte s'est litoralement transformée. Beaucoup moins de constructions, un peu moins de cultures, et même des sentier peu fréquentés, où on a pu s'offrir une nuit dans le plus grand calme qui soit.
    Read more

  • Day45

    Semaine 7

    December 10, 2019 in Spain ⋅ ☀️ 16 °C

    10/12/2019 : Semaine 7
    1400 km
    Altea (Espagne - Pays de Valence)

    Cette semaine a été très méditerranée ! Le long de la mer on trouve quelques marécages qui enferment de grandes étendues d'eau où se retrouvent quantité d'oiseaux, y compris des flamants roses, à ce qu'on m'a dit. Mais on n'en a pas vu, même en ayant passé la nuit dans une cabane d'observation. C'était paisible d'ailleurs cet endroit. Le calme, juste le bruit de la mer à quelques dizaines de mètres. Je n'apprendrai que le lendemain qu'il est interdit d'y dormir.
    La côte nous a amené dans des endroits très (trop ?) investis par l'humain. On est passé à Valence notamment, qui est une très belle ville, où on trouve un long parc bien vert à la place d'un fleuve, qui de toute façon ne devait pas voir beaucoup d'eau. La ville aime aussi montrer ses belles pierres, bien espagnoles. La langue Valenciennes m'a parue plus chanteuse que le catalan ou l'espagnol. Ça me faisait penser à l'italien parfois.
    Je ne peux pas faire l'impasse sur la quantité de déchets étalés le long des routes. Je me suis souvent senti indigné en France en voyant la quantité de canettes, paquets de tabac et poches macdo dans les fossés. L'Espagne est en réalité bien pire. Et particulièrement la côte méditerranée. On trouve clairement de tout, et dans des quantités impensables.
    Malgré ça, quand on admire de loin on ne le voit pas et la route de côte nous a offert de magnifiques et immenses rochers surplombants une mer bien calmée. Les falaises imposantes ne se laissent pas faire et détournent les routes dans leurs creux, ce qui m'arrange le plus souvent question vitesse de croisière !
    Voyager c'est aussi toucher du doigt des lignes qui n'existent pas. On a croisé un panneau indiquant le méridien de Greenwich, que l'on a rencontré trois fois cette semaine.
    Read more

  • Day38

    Semaine 6

    December 3, 2019 in Spain ⋅ ☁️ 10 °C

    03/12/2019 : Semaine 6
    1060 km
    Santa Magdalena de Pulpis (Espagne 🇪🇸 - Pays de Valence)

    Et oui un petit chiffre supplémentaire s'est installé au compteur ! Notre carte postale n'a pas arrêté son défilé, le relief perdu autour de Lérida s'est réformé en descendant encore vers la côte. Beaucoup moins haut, pointu, et blanc que les Pyrénées bien sur. Cette fois ci les montagnes sont basses, vertes et grises de roche, et dispersées par petits groupes autour de la route. En s'éloignant de Lérida, les oliviers et amandiers se sont installés dans les bordures qui accompagnaient notre chemin. Aujourd'hui un peu plus au sud, ce sont les orangers et grenadiers qui sont au rendez-vous. J'ai eu ma première (pseudo-)crevaison et comme un malheur n'arrive pas sans consolation, on m'a donné trois grenades et des noix, du jardin juste à côté de là où j'ai crevé. Le Ségré s'est transformé en Ébré, qui nous a mené jusqu'à son delta. Sur la route, une dernière vue sur les Pyrénées enneigées, avec en premier plan des paysages secs de cultures d'oliviers, pour nous rappeler la différence de température entre la haut et ici. J'ai particulièrement apprécié les petits villages de la campagne catalane que l'on a traversés. On roule maintenant sur des grosses routes de la côte et tout y est bien différent. Le calme n'existe plus, j'ai même du mal à nous trouver des endroits reculés pour passer nos nuits. Mais nous avons échangé les villages folkloriques contre la Méditerranée ! C'est aujourd'hui que nous l'avons vu pour la première fois. Après un aperçu lointain, depuis une longue route en pente direction Vinaros, on s'est arrêté le temps d'un pique nique en bord d'une mer bien agitée par la météo.
    Cette semaine, première intervention des forces de l'ordre. La guardia civil a 5h20 du matin :
    "Buenas, ah tu es de voyage (en voyant le vélo à côté). Tu repars demain ?
    -Oui
    -Bonne nuit, repose toi bien.
    -Merci. Zzzz"
    Read more

  • Day31

    Semaine 5

    November 26, 2019 in Spain ⋅ ⛅ 11 °C

    26/11/2019 : Semaine 5
    810 km
    Lérida (Espagne-Catalogne)

    Pays numéro 2 : Espagne!

    Nous avons vraiment passé du bon temps en Andorre. J'ai beaucoup apprécié les montagnes, ces hauteurs et leurs beautés. Véga était bien dans cette météo et ces grandes étendues de neige. Cette étape touchant à sa fin, nous nous sommes mis à descendre, autant sur la carte vers le sud que sur la montagne vers le bas ! Les Pyrénées se sont assez brusquement transformées, de dents blanches pointues et verticales à de larges falaises ocres formées autour du fleuve Ségré. La route jusqu'ici à été une longue carte postale défilante qui s'est peu à peu érodée au fil des kilomètres. Autour de Lérida (Lleida) le relief est beaucoup plus plat. En avançant dans les terres espagnoles, les maisons et le décor ont tournés au sec et désertique. Comme si en descendant les Pyrénées, on changeait de continent. On voit quand même les traces des grosses pluies qui sont passées récemment. Dans tous les villages où nous sommes passés, on nous a parlé en catalan et des drapeaux sont accrochés à toutes les fenêtres. Il y a une grande soif d'indépendance ici ! Depuis l'Andorre, où l'on parle aussi catalan, j' ai le sentiment qu'avec du français et de l'espagnol on peut se débrouiller pour parler, du moins pour comprendre.
    J'ai ressorti un short ! Et je marche pieds nus le soir ! Les réveils sont aussi beaucoup moins froid et donc plus facile de sortir du duvet...
    Read more

  • Day25

    Semaine 4

    November 20, 2019 in Andorra ⋅ ⛅ 12 °C

    20/11/2019 : Semaine 4
    650 km
    Andorre-la-Vieille 🇦🇩

    Une semaine chargée en émotions en altitude et en neige ! Après avoir quitté les lacs au bord desquels on a passé quelques temps, on a commencé à prendre du dénivelé de plus en plus sérieusement. On est passés par Foix, Ax-les-thermes et le Pas de la Casa. À ce moment, on était vers 2100m au dessus du niveau de la mer, et c'était notre première frontière franchie. On a donc poursuivi le chemin en Andorre, avec le col d'Envalira. La descente s'est faite sur des pentes plus raides encore que pendant la montée ! Les freins ont chauffés mais on est arrivés à Andorre-la-Vieille. Après quelques vogues en ville, on est allé s'exiler à pied dans les refuges de montagne. On a passé la nuit dernière au Refuge del Riu dels Orris. L'endroit était absolument magnifique, pour y arriver on a suivi un chemin enneigé. Plus on avançait plus les traces de pas diminuaient jusqu'à ce qu'on se retrouve sur un chemin complètement vierge de toute trace humaine. Quel bonheur de se retrouver dans ce silence immense et immaculé ! On s'est fait un petit feu au refuge et Véga s'est endormie sur moi alors que je l'avais prise sur les genoux pour la faire sécher ! Petit moment de bonheur… En repartant ce matin on a pris un chemin différent pour voir plus de choses et on est passés au refuge de Perafita, qui m'a donné envie de revenir pour plus d'une nuit ! La randonnée était un peu hasardeuse, on s'est presque perdus dans ces étendues de neige et de sapin dont les seuls habitants sont les lapins et les isards. On en a vu un d'ailleurs. Et des chevaux en liberté en redescendant. Véga s'est bien sur éclaté dans toute cette neige, elle a quand même eu froid une nuit où on a vu -7 !Read more

Never miss updates of Denis et Véga with our app:

FindPenguins for iOS FindPenguins for Android