Marie Enaud

Joined September 2018
  • Day179

    Et pour finir: une semaine en Equateur !

    March 7 in Ecuador ⋅ 🌧 19 °C

    Nous passons une dernière semaine en Équateur, dernière semaine de ce grand voyage, dernière semaine avant de rentrer à Paris après 3 ans, dernière semaine d'aventure le sac sur le dos, c'est fouuuuu !

    On a pas eu le temps de bien explorer ce pays qui a l'air très intéressant parce que le programme ayant évolué nous avons peu de temps, et que nous aurons eu quelques péripéties imprévus !!!
    La première étant une bonne intoxication alimentaire qui déconne pas pour Arthur suite à notre dernier resto péruvien ! Après un voyage quelque peu compliqué comme vous pouvez l'imaginer, il arrive très mal à Quito et passera 48h cloué au lit. Si près du but sans tomber malade et paffff ! On aura survécu à la nourriture des nomades en Iran, à la Papouasie, au porc sacrifié des enterrements indonésien, aux ceviches dans tous les marchés du Pérou, mais non c'est un steak de quinoa qui fera tomber la bête ! Manger veggie ça vous fera du bien qu'ils disent !!!!

    Bon après avoir repris des forces à base d'un régime sec de coca/banane/riz, nous découvrons Quito. Le centre historique est plein de charme, resté très authentique. Pas de grands magasins ici, que des petites épiceries, boulangeries ou boui-boui avec leurs pancartes écrites en fer forgé. On a l'impression d'un mélange entre Bogota et Cusco. Il y a de belles églises et des très jolies perspectives. Lorsque nous nous baladons c'est le défilé du carnaval. Alors on n’est pas à Rio hein, mais c'est rigolo. Chaque groupe a un style complètement différent : des petites majorettes de 7 ans au défilé de la fanfare en passant par la danse traditionnelle.

    Sinon Arthur est allé chez le coiffeur à Quito et s’est fait 2 copains ! Il a fait avec eux une « session » comme ils disent, c’est à dire bavarder ! Ils lui ont même offert un shot de gnole a 11h du matin ! Du coup il a pris une petite photo avec eux pour immortaliser !

    En milieu de semaine nous allons à la lagune du Quilotoa, un volcan avec un lac dans son cratère dont il est possible de faire un trek autour. C'était très très beau, avec une vue imprenable sur le volcan et la nature autour tout au long de la balade, au dessus des nuages parfois. C'était aussi très très fatigant, la rando se faisant à près de 4000m.
    Et puis notre dernier gros raté aura été le marché d'Otovalo, réputé pour être le marché le plus grand des Andes, très locales et festifs, comprenant entre autres un marché aux animaux. Nous rencontrons beaucouuup de personnes qui nous disent que le marché se passe le samedi ou le mercredi ! Arthur étant accroché aux toilettes samedi, on se dit que mercredi sera parfait pour nous. Nous partons tôt le matin pour un trajet qui devait durer 2h comme annoncé, mais qui en prendra finalement 4. Arrivés là-bas, nous demandons à tout le monde où se trouve ce fameux marché et on nous dit que c'est uniquement le samedi et que ça n'est jamais le mercredi. Pour lot de consolation nous trouvons un marché artisanal touristique tout ce qu'il y a de plus banal, qui se tient tous les jours lui!!!! Bref, rien qui ne mérite 8h de bus dans la journée !.. Là on se dit qu'il est temps que l'on rentre à la maison !!!

    Le vendredi matin, nous faisons nos bagages pour la dernière fois et partons pour près de 40h de voyage pour rentrer à Paris, on est hyper excités de revoir tout le monde et de faire notre come back définitif !

    On va faire dans les jours/semaines à venir un grand bilan de notre voyage, stay tuned !

    On vous embrasse fort !
    Read more

  • Explore, what other travelers do in:
  • Day173

    Notre bilan du Pérou

    March 1 in Peru ⋅ ⛅ 14 °C

    On doit être honnêtes avec vous, au moment de prendre l'avion depuis la Colombie pour aller au Pérou, on n'était pas hyper motivés car la fin du voyage approchant la tête était de plus en plus ailleurs.

    Malgré tout le Pérou nous a énormément plu et a su nous replonger pleinement dans ces derniers moments du voyage. Voici ce qu'on retiendra (dans le désordre) :

    -La bouffe ! Quel délice, bon même si mon dernier repas m'a cloué au lit pendant 3 jours (en Équateur du coup), c'est fantastique ils ont vraiment une très bonne cuisine, même dans des boui bouis sans prétention on mange bien... Ces ceviches notamment... quel bonheur !!
    -La gentillesse des gens, toujours gentils et serviables!
    -La mixité, la différence de peuple entre la côte et les Andes est impressionnante, a Lima on se croirait en Argentine quand dans les Andes on est vraiment face à des indigènes, comme en Bolivie.
    -L'altitude, dans les Andes on est en moyenne à 3500m et clairement ça a un impact sur notre forme, on se sentait parfois complètement léthargique !
    -Les sites Incas impressionnants avec ces murs façon Tetris comme dit Marie. En point d'orgue évidemment le Machu Picchu
    -La nuit chez Manuel et sa famille sur le lac Titicaca. Ils étaient vraiment adorables avec nous, ça restera un temps fort!

    Malheureusement nous n'y étions pas à la bonne saison, genre pas du tout il y a 2 mois à éviter et on était en plein dedans, donc ça a eu un impact sur notre programme. Nous qui voulions faire des trek dans la vallée sacrée près du Machu Picchu, on ne pouvait pas et c'est un peu dommage car le Pérou offre des rando avec des vues somptueuses sur des montagnes à plus de 6000m. Une prochaine fois!

    En tout cas, on ne peut que recommander ce pays, c'est très beau et culturellement très riche! Assurément un must go en Amérique Latine selon nous!

    On vous retrouve maintenant en Équateur pour notre dernière semaine de voyage avant le grand retour !!

    On vous embrasse !!
    Read more

  • Day172

    Tout en haut il y a Cusco !

    February 28 in Peru ⋅ 🌧 15 °C

    Perchée à 3300m d'altitude se trouve la magnifique ville de Cusco. A notre grande surprise, Cusco est une grande ville, alors que l'on s'attendait à un petit bourg minus. Cusco était la capitale de l'empire Inca, et a donc été un lieu d’une grande importance pour les espagnols qui sont venus ici pour tuer tout le monde (en gros). Aujourd'hui, le centre historique est un mélange de magnifiques bâtiments coloniaux et de construction Incas. On retrouve dans la ville des superbes églises, des vieilles maisons et surtout les murs impressionnant Inca façon Tetris.

    La ville est vraiment belle et chaleureuse. On se sent tout de suite à la maison et on voudrait y rester. Coincée au milieu des montagnes, toutes les vues sont jolies. Très vallonnée, il est impossible d'échapper à de long escalier en se baladant, et à cette altitude on les sent passer !
    C'est une ville d'artisanat magnifique, on voudrait craquer pour tout, tout est beau.
    Nous avons beaucoup aimé aller au marché San Pedro, où l'on y mange un Ceviche délicieux pour trois fois rien accompagne d’un jus de fruit frais. 
    Nous habitions dans le petit quartier bohème de San Blas, que des petites ruelles colorées qui s'entremêlent. A cette altitude, quand le soleil se cache il fait vite très froid, et notre chambre n'a pas de chauffage, glagla !! Le soir on disparaît vite sous 4 couches d’épaisses couvertures.

    On restera une petite semaine à Cusco, entrecoupé par notre excursion dans la Vallée Sacrée et au Machu Picchu, et on est super content de prendre le temps de vivre un peu dans cette ville. 
    L'ambiance à l'hôtel était très sympa, il n'y a que des grands voyageurs qui bossent pour l'hôtel en l'échange d'une chambre (pas de proprio à l'horizon, il est lui-même en voyage haha) 

    Pour notre dernier jour, nous partons voir le joli village de Pisac, à une heure de Cusco. Pisac est le repère des hippies expats, connu pour son marché et ses ruines. La ville est encerclée de montagnes, l'ambiance est très paisible. Nous montons (en voiture, on triche) voir les ruines et redescendons à pied. Et à voir le nombre d'escalier on est très content de le faire dans ce sens-là. La balade est super agréable, et traverse toutes sortes de sites Incas très bien conservés.
    Superbe dernière journée ! 

    Et pour finir cette belle semaine à Cusco, rien de tel qu'un petit resto veggie qui filera une violente intoxication alimentaire à Arthurito !!! Cadeauu pour le voyage. 
    On vous retrouve donc, malades, en Équateur très vite ;) ! 

    On vous embrasse !
    Read more

  • Day169

    La Vallée Sacrée et le Machu Picchu

    February 25 in Peru ⋅ 🌧 17 °C

    La région de Cusco est le berceau de la civilisation Inca, peuple qui régna sur toutes les Andes entre le 13 et 16e siècle jusqu'à l'arrivée des espagnols.

    On ne sait finalement pas grand chose des Incas car ils n'avaient pas d'écriture, ce que l'on sait provient donc de théories scientifiques basées sur des vestiges retrouvés. Cette civilisation était experte en construction de temples et autres terrasses dans des terrains abruptes.

    La vallée de Cusco, au milieu de montagnes à plus de 6000m était une zone sacrée par les Incas car les terres fertiles de cette vallée étaient souvent considérées comme « magique ». Dans cette vallée, au climat tempéré et traversée par le fleuve Urubamba, les cultures y étaient riches et variées. C’était donc une mine d’or pour l’empire Inca. Les terrasses agricoles, construites à l’époque inca sont d’ailleurs toujours utilisées.

    Il y a de nombreux sites, villages et ruines à visiter dans cette vallée. Le point d'orgue étant le célèbre Machu Picchu. Nous sommes parti 2 jours depuis Cusco, le premier jour nous avons visité 4 sites dont 3 ruines de site Inca, principalement des forteresses avec terrasses servant à l'agriculture. Notamment la patate (plus de 3000 variétés !), quinoa, haricots...

    Les sites sont impressionnants et surtout le plus incroyable est la manière dont les murs de soutènement sont construits, chaque pierre est taillée pour parfaitement s'emboîter avec les autres (voir photo). Il n'utilisent aucun ciment ou joint, c'est donc au millimètre. Aussi, l'empire Incas étant sur une zone hautement sismique, ils avaient inventé des systèmes anti sismique grâce à un emboîtement ingénieux de pierres entre elles. Assez bluffant !

    Le dernier site que nous ayons fait sont des salines d'où sont extrait un sel d'une très belle qualité. Une eau salée jaillit des montagnes et le sel est exploité ici depuis les Incas. C'est un très beau spectacle !

    Une fois la visite de ces sites terminé, nous prenons le train pour le Machu Picchu. Ce train est assez luxueux, ça fait un peu Orient Express, cuir, bois et grandes fenêtres pour admirer la jolie vallée défilant sous nos yeux. Bon ça coûte un bras mais c'est une jolie expérience !

    On fait une toute petite nuit, on se réveille à 4h et c'est parti pour l'ascension jusqu'au fabuleux site du Machu Picchu. 2h plus tard, 600m de dénivelé et plus de 2000 marches à plus de 2500m d'altitude, nous arrivons à l'entrée du site et là c'est nuageux on voit rien!!!! On est KO et un peu dépités mais on continue d'y croire donc on attends que ça se lève...

    ... Et ça se lève!! Vers 8h les nuages se dissipent enfin et on peut admirer ce lieu impressionnant et incroyablement bien conservé. Il reste quand même encore pas mal de nuage mais ca donne une mabiance assez mystique qui va bien au lieu! Le site a été redécouvert au début du 20eme, ainsi pendant des siècles le lieu a été isolé et donc préservé. Ce lieu semble avoir été une ville d'une assez haute importance, on y trouve des vestiges religieux et administratifs. Apparemment il aurait fallu 50 ans à des milliers d'hommes pour achever cette ville. On continue notre balade sur le site pendant encore 2 bonnes heures pour s'imprégner de l'atmosphère puis on redescend nos 2000 marches et une fois arrivé à la gare pour reprendre notre train, il se met à pleuvoir, on l'a échappé belle !

    Maintenant retour à Cusco pour quelques jours dans cette ville particulièrement agréable.

    On vous embrasse !
    Read more

  • Day165

    Sur le lac Titicaca

    February 21 in Peru ⋅ ⛅ 12 °C

    Apres ces quelques jours à Arequipa nous partons pour le lac Titicaca, immense lac à 3800m d'altitude, berceau de la civilisation Inca et frontière naturelle entre la Bolivie et le Pérou.

    Il y a quelques années, j'étais déjà venu sur ce lac mais côté Bolivien et en avais un super souvenir, j'étais donc très curieux de voir le côté péruvien et j'avoue qu'on n'a pas avoir été déçus, c'était canon !

    Nous sommes parti pour 2 jours sur le lac et avons dormi chez l'habitant sur une des îles du lac à plus de 3h de bateau (oui c'est un très grand lac). Nous avons été accueillis par Manuel chez lui avec sa femme, sa fille et ses deux petits enfants. Manuel est très gentil et très curieux, nous avons beaucoup parlé avec lui. Nous étions aussi dans la maison avec une finlandaise super sympa. 

    Il y a un super état d'esprit d'entraide sur l'île, par exemple dès que le tourisme s'est développé la communauté a mis en place un système de rotation pour accueillir les touristes, afin que chaque famille puisse bénéficier de cette rente. Cela fait que chaque famille reçoit des touristes une à deux fois par mois en fonction de la saison, et on pouvait donc vraiment sentir qu'ils faisaient cela avec plaisir ! 

    Notre famille s'est donc occupée de nous pendant presque 24h avec beaucoup d'attention! On a mangé des soupe de quinoa absolument délicieuse et le soir nous avons été invités à la fête du village! Manuel était très excité d'aller danser haha (en fait grâce à la rotation ils ne font pas ça tous les soirs et sont donc super contents quand c'est leur tour). Ils nous ont habillé en poncho et tenue traditionnelle, et manuel nous a montré comment danser !!! Même si très touristique, l'ambiance était super sympa! (voir video)

    La journée, on a fait une petite marche jusqu'au sommet de l'île où il y a des lieux sacrés de civilisations pré Colombienne en l'honneur de la Pachamama (la mère nature) et du Pachatata (l'univers), de là haut on avait une superbe vue sur le lac. On a eu beaucoup de chance avec le temps car on est dans le pire mois pour visiter le Pérou (on s'en est rendu compte dans avion, no comment...) et malgré tout on a eu un grand soleil pendant les 2 jours sur le lac.

    Après une nuit absolument horrible sur le pire matelas de ma vie (mais bon ça n'a pas empêché Marie de dormir comme un bébé, comme d'hab...) on est parti sur une autre île pour une jolie balade mais très éprouvante car à 4000m chaque pas est un gros effort. Enfin, on est allé sur des îles flottantes faites avec des plantes genre roseaux, ces îles sont peuplées par une ethnie qui après avoir été persécutée par les Incas a fui la terre ferme et vit depuis sur ces îles artificielles qui demande un sacrée entretien. Aujourd'hui c'est clairement un truc à touristes et n'est plus trop authentique mais ça reste intéressant à voir.

    Ces 2 jours auront été notre premier vrai enchantement au Pérou avec la rencontre de Manuel et son adorable famille Quechua.

    On part maintenant direction Cusco l'ancienne capitale Inca et carrefour des Andes.

    On vous embrasse!
    Read more

  • Day163

    Arequipa et son magnifique couvent

    February 19 in Peru ⋅ ⛅ 19 °C

    De Lima nous prenons un treeees long bus de nuit de 17h qui nous mène jusqu'à Arequipa. Mais les bus sont très confortables et à notre grande surprise le voyage passe très vite.

    Nous arrivons dans une auberge de jeunesse tenue par une dame adorable. Nous comprenons au fil du séjour qu'elle est entourée de personnes qu'elle a pris sous son aile à un moment donné. Un vieux monsieur qui a perdu sa femme et dont la santé s'est beaucoup dégradée ces dernières années; maintenant il vit ici et elle s'occupe de lui. Une dame américaine qui voyageait beaucoup, qui est arrivée gravement blessée à Arequipa il y a très longtemps, elle s'est occupé d'elle à ce moment-là. Depuis ce temps elles sont amies et cette dame reviens aider à l'auberge plusieurs mois chaque année... Une vraie samaritaine quoi, c'est toujours chouette de voir ça !

    Nous passons 3 jours calme à Arequipa, c'est une très jolie ville coloniale. Ville toute blanche construite avec la pierre volcanique provenant des volcans alentours. Normalement nous avons une belle vue sur le volcan Misti depuis la ville, mais le temps était couvert pour nous.
    L'autre point fort de la ville c'est la visite d'un couvent de sœurs créé au 16e siècle par une veuve espagnol. Le couvent est une véritable ville dans la ville. Les architectes étaient espagnols, on se croirait à Séville ou même au Maroc. Des murs peint à la chaux, ocre, bleu jaune ou blanc. Les ruelles sont magnifiques. Le couvent est surprenant car c'est l'un des seuls dans lequel les sœurs venaient avec une dot, et vivait dans des appartements plus ou moins luxueux en fonction de leur dot. Ce fonctionnement changera plus tard.
    Nous avons une guide pour cette visite qui parle français parfaitement, et a vécu plusieurs années à paris, elle est fan de tous les grands chanteurs français et espère avec impatience la visite de Jean Louis Murat à Arequipa haha .... Si jamais vous le croisez faites lui savoir qu'il a une fan qui l'attend au Pérou.

    On vous fait des gros bisous et on vous retrouve sur le lac Titicaca !
    Read more

  • Day160

    Régalades à Lima

    February 16 in Peru ⋅ ⛅ 26 °C

    Nous voilà au Pérou et plus particulièrement à Lima sa capitale. Notre très bonne amie Morgane avec qui nous étions à Bangkok y a vécu plusieurs années donc nous étions munis de plein de très bons plans, notamment culinaires !!

    Pour ceux qui l'ignorent, le Pérou est devenu depuis une quinzaine d'années l'une des principales destinations culinaires du monde avec un nombre impressionnant de restaurants primés au guide Michelin.

    Bref on a surtout mangé pendant ces 3 jours avec des super petites adresses !! Des ceviches (morceaux de poisson cru marinés) à tomber, du poulpe à la plancha, des sushis incroyables en mode fusion (mieux qu'au Japon, si si!)... Bref on s'est RE GA LÉ!!

    Sinon entre les repas on s'est un petit peu baladé dans la ville avec notamment une visite guidée du centre ville historique et on a été agréablement surpris par la beauté de la ville, qui possède de magnifiques ouvrages, places et églises. On en apprend toujours plus sur la perfidie et la cruauté des espagnols lors de leur arrivée au 15e siècle. En à peine un siècle ils ont quasiment éradiqué les autochtones dont la population est passée de 10M à seulement 600 000 personnes.

    Il y a quelques années, j'ai voyagé avec quelques copains en Amérique du Sud et j'étais persuadé que les Péruviens seraient physiquement comme les Boliviens, à savoir un peuple andin: pas très grands, cheveux très noirs et teint buriné etc mais pas du tout! Enfin pas du tout à Lima, c'est une population très mixte, on voit bien que l'influence espagnole s'est surtout faite ici.

    Sinon, on commence à sérieusement penser au retour, il nous reste à peine 3 semaines de voyage et avons maintenant hâte de rentrer pour lâcher le sac à dos et se poser un peu! Malgré tout, ces premiers jours au Pérou nous ont beaucoup plu et nous donnent vraiment envie de continuer à découvrir...et à bien manger !!

    Direction maintenant Arequipa à l'entrée de la cordillère des Andes, on part pour 18h de bus!!..

    On vous embrasse!
    Read more

  • Day157

    Bilan de la Colombie

    February 13 in Colombia ⋅ ⛅ 30 °C

    Et oui c'est déjà le temps de faire le bilan de la Colombie car notre aventure dans ce beau pays était très rapide puisque les parents avaient une douzaine de jours seulement. Difficile donc de faire un bilan alors que nous n'avons pas été dans beaucoup d'endroits mais voilà ce que nous en retirons.

    Tout en haut de la liste ce sont les colombiens qui resteront dans nos mémoires, leur joie de vivre, leur accueil et leur gentillesse. D'autant plus avec les conflits des narco et des farcs qui ont dévastés des villes comme Medellin, il se dégage aujourd'hui une vraie volonté de changer les choses, des projets communautaire très fort pour désenclaver des zones dangereuses, l'expression par l'art et la danse. Et nous les touristes, synonymes de paix, nous sommes très bien accueillis !

    Nous avons découvert la région du café et la vallée de cocora unique au monde avec ses loooongs palmiers, spectacle unique ! Quant aux plages donnant sur la mer des Caraïbes, elle sont superbes avec des eaux turquoises et un sable cristallin !

    Enfin la ville de Cartagene qui, bien qu'elle soit devenue une ville uniquement pour les touristes, est absolument magnifique : le charme opère complètement !

    Surtout, on était super contents de passer ces 10 jours avec mes parents, qui sont arrivés tout blancs et tout enrhumés (glaglagla le retour fait peuuur) et sont répartis tout bronzés et en pleine forme !

    Pour nous maintenant c'est direction le Pérou pour notre dernier mois d'aventure, le retour approche !!

    On vous embrasse fort
    Read more

  • Day155

    Cartagena de Indias

    February 11 in Colombia ⋅ ☀️ 29 °C

    Pendant toute la durée du séjour Colombien, ce sont les parents de Marie qui vont écrire ce blog, ici le récit de notre séjour à Carthagene par Francois :

    Dès la sortie de l'avion venant de Medellín, nous avons l'impression d'avoir changé de pays. Nous sommes accueillis par un grand soleil, du vent des caraïbes et une bonne chaleur estivale et pourtant le vol n’a durée qu’à peine une heure.
    Nous profitons d'une journée sur la Playa Blanca, grande plage de sable blanc à 1h de Carthagene, eau turquoise et sable blanc Caro : est ravie !  Nous dormons dans un des bungalows tout colorés sur la plage.
     
    Le lendemain soir nous reprenons la route pour la vieille ville de Carthagene. 
    Carthagene est une très belle ville coloniale dont le quartier de la vieille ville regorge de maisons luxueuses colorées aux jolis balcons en bois auxquels s'accrochent des bougainvilliers flamboyants. 
    L'histoire de Carthagene est intimement liée à celle de l'invasion des espagnols et de leur colonisation. Les premiers colons au début du 16eme siècle avait bien repéré l'abondance d'or dans ce pays notamment par sa présence massive dans les tombes. La ville est aussi fortement marquée par la traite d'esclaves. Les espagnols ne considérant les indigènes pas assez forts ont fait acheminer un nombre important d'esclaves africains qui débarquaient à Carthagene ou ils étaient triés, marqués au fer rouge comme du bétail et vendus selon leurs capacités physiques. 
    Plus tard quand la colonie s'est développée, la ville n'a pas échappé à l'inquisition de l'église espagnole et ses violences. 

    L'ambiance de cette ville est à l'opposé de celle de Medellín. Ici on arpente les ruelles de la vieille ville en allant de place en place toutes aussi mignonnes les unes que les autres. Elle est malheureusement très visitée et la densité de touristes lui font perdre un peu de son authenticité locale. 

    Jouxtant la vieille ville, Getsemani est un autre quartier historique de Carthagene mais un peu plus "populaire". Il est aussi très coloré avec ses maisons peintes de couleurs vives. Un peu moins blindé de touristes que la vieille ville nous sommes tombés sous le charme qui s'en dégage. 

    Ce qu’on a aimé
    - La beauté de la ville et son histoire 
    - Son climat de bord de mer des Caraïbes 
    - Notre très joli hôtel
    - Les délicieux Ceviche
    - Les limonade fraiches dans la rue 
    - Comme partout dans le pays la gentillesse des colombiens toujours souriants et accueillant. 

    Ce qu’on a moins aimé
    - Le trop plein de touristes, (il faut dire qu’il y avait un bateau de croisière rempli de touristes qui avait débarqué le jour de notre arrivée !)
    - La surabondance de petits vendeurs de rues qui vous sollicitent en permanence

    On vous embrasse !
    Read more

  • Day153

    Medellin

    February 9 in Colombia ⋅ 🌧 23 °C

    Pendant toute la durée du séjour Colombien, ce sont les parents de Marie qui vont écrire ce blog, ici le récit de notre séjour à Medellín par Caro:

    Medellín, quelle ville extraordinaire !

    Construite dans un fond de vallée le long d'une rivière, la ville a grossie sur les collines autour pour devenir maintenant la deuxième ville de Colombie. Ses collines abritent les "comunas" qui sont organisées par numéro. Ce sont les quartiers populaires de Medellín, l'équivalent des Favelas brésiliennes.

    Nous restons à Medellin 3 jours et demi dont une journée à Guatape, dans un appart-hôtel très bien placé, dans le quartier "El Poblado".
    Nous profitons de ce passage à Medellin pour aller visiter l’école d’une association dans laquelle une amie de Sèvres est très impliquée. L’ecole "Santa Maria de la Cruz" se trouve au sommet d'une Comuna... arrivée très spectaculaire en Uber puis en taxi sur les routes les plus pentues que nous n'ayons jamais vues !
    Il s'agit d'une école allant du primaire à la terminale, un très beau projet avec des fonds privés de l'étranger et de Colombie mais aussi la participation de l'état pour les enseignants et le financement de la cantine. L'école accepte tous les enfants quel que soit leur âge et leur niveau scolaire mais surtout ceux du quartier. Les parents les envoient volontiers, conscients de l'importance de l'éducation pour sortir de leur condition. On voit donc dans les classes de grandes différences d'âge. Cette visite fut le premier temps fort de notre séjour à Medellín.

    Les deux autres ont été les visites guidées du centre-ville et des œuvres de street art de la comuna 13. Avec deux guides natifs de Medellín, Juan et Mélissa. Tous deux nous ayant parlé de l'histoire de la ville et de leur histoire personnelle dans la ville. Tous deux ayant pour maîtres mots l'espoir, la paix et la reconstruction.
    Il est temps maintenant de rentrer dans le cœur du sujet, 50 ans de guerre civile d'une extrême violence dans cette ville qui a grandi trop vite : 4 forces différentes s'affrontant alternativement : les guerillas d'extrême gauche, les para-militaires d'extrême droite, les narcotrafiquants de Pablo escobar, et les militaires du gouvernement. Tout ce petit monde profitant largement de l'argent de la drogue.
    Juan au cours de la visite nous a parlé de sa famille, de son oncle et son frère, l'un kidnappé et enfermé plus d'un an dans la jungle, l'autre blessé par balles à deux reprises. De lui qui a vu quatre de ses meilleurs amis tués en pleine rue. De son exil à New York, de son retour après avoir été expulsé, de ses différents boulots ... Et du message qu’il nous laisse de pardon et de mémoire nécessaires.

    Mélissa nous informe que la comuna 13 était la plus violente, et elle est celle qui aujourd'hui est la plus résiliente, grâce à l'art de rue, au hip hop et à l'éducation ...
    Elle-même habite dans une autre comuna en face et elle a vu l'intervention des forces militaires durant 3 jours en 2002 pour désenclaver ce lieu totalement hors la loi. Des échanges de tirs au milieu de la population. Et le début du programme de reconstruction par l'art et l'éducation. Était-ce un mal pour un bien ?

    Nous avons assisté à un show de hip-hop extrêmement beau et spectaculaire, nous avons vu des œuvres magnifiques et fortes de signification sur ce qui a été vécu, beaucoup autour de la " Pacha Mama", avec une énergie et une force de vie rare ! Bref, il est impossible de passer à Medellín sans être marqué par la force de reconstruction déployée.
    La journée à Guatape fut une vraie bouffée d'oxygène. Sortir de ce paysage très urbain était bienvenu. Guatape est une petite ville charmante où toutes les maisons sont décorées de bas-reliefs relatant de la profession du propriétaire ou de ses passions. Des baguettes et croissants chez le Boulanger, des clés et serrures pour le Serrurier ou des guitares pour le mélomane du village, tout le monde y va de sa déco murale. Des couleurs vives et des mélanges improbables donnent une impression de gaieté. Pour terminer, Marie et Arthur ont grimpé les 750 marches menant au sommet d’El Penol, formation rocheuse qui offre une vue magnifique sur les méandres d’un lac artificiel.

    Ces quelques jours à Medellin auront été passionnants et une vraie fenêtre sur l’histoire recente du pays.

    Nous sommes maintenant en route vers Cartagena sur la côte caraïbe, on vous embrasse !
    Read more

Never miss updates of Marie Enaud with our app:

FindPenguins for iOS FindPenguins for Android