Joined February 2020 Message
  • Day49

    La Quarantaine

    March 19 in Canada ⋅ ⛅ 3 °C

    Nous sommes le 19 mars 2020 , minuit et nous prenons la route pour un endroit de confinement en Ontario.

    Nous dormirons quelques heures dans un Travelloge, d'où 2 employés d'entretien tousse tout en travaillant.. covid-19 , grippe, alergie ou juste étouffé, les gens sont craintifs.

    Nous sommes attendus, alors pas de grâce matinée.😴

    On s'arrête pour prendre 2 bouteilles de vin , Edith a l'air suspecte avec son bronzage. L'employé confirme ses craintes avec les réponses de Édith, elle se recule en se crémant de désinfectant, le client derrière nous a fait 6 pas pour se protéger. La caissière nous demande si nous allons en quarantaine....bien sûr répond Edith!

    Mike a quitte un peu avant notre arrivée. Il passera le temps nécessaire chez sa mère.

    Nous arrivons à notre destination, chez Nancy qui nous acceuille les bras ouverts, nous ferons la quarantaine avec Jasmine,Nancy et Noah pour les 16 jours à venir.
    Read more

  • Explore, what other travelers do in:
  • Day48

    Le Retour

    March 18 in the United States ⋅ ⛅ 17 °C

    3h45: On se reveil, c'est aéroport qui nous attends.

    Le Costa Rica a enregistré 10 nouveaux cas pendant la nuit et toujours aucune vérification dans les aéroports.

    On passe la douane à grande vitesse pour se mettre en attente de notre avion. Mise à part 4 ou 6 personnes avec des masques tout semble normal.
    Sauf quand quelqu'un tousse, les gens s'éloignent et Edith leur fait de gros yeux.

    À 15 minutes de notre arrivée à Atlanta nous voyons sur le petit écran dans l'avion un "Breaking News", Trump annonce la fermeture de la frontière USA-Canada. Il n'y a pas de son sur l'écran... on ne peut que penser au pire scénario (connaissant le bonhomme depuis 3 ans). C'est l'inquiétude soudaine dans l'avion pour plusieurs passagers. Edith ayant pris l'avions plus d'une cinquantaine fois dans sa vie, entend un lourd silence dans l'avion.

    À la douane, ça va vite, très vite. Mon laptop n'a pas été accepté, sûrement un problème simple qui sera résolu en 2 minutes , je m'approche, le douanier m'interpelle, dit quelque , je m'approche encore et me dit "MOVE BACK..."
    4 crises cardiaque🥶, J'ai sauté 4 pieds en arrière... Édith a vu une homme voler et a bien rit !!
    Finalement c'était "Move back .. your device under the scan again"... ouf.🤪

    Destination Salon.. On va y passer 5 heures pour relaxer, manger, boire, travailler et prendre des nouvelles sur cette inquiétante information.. Allons- nous être pris 3 mois dans l'aéroport ou au USA. Édith s'imagine déjà des scénarios pour rentrer à la maison par la voie terrestre....à pied comme sur faire Compostelle de Atlanta à Ontario, ou encore, enterrer les sacs à dos et traverser les frontières par la forêt 🤣

    Finalement notre vol décolle normalement à 19h57 pour Montreal.

    Montréal, seul aeroport avec des employés avec masque, gants et remise de documents.

    Nous récupèrons la voiture chez la maman à Edith à PAT, on dit bonjour à maman Suzanne par la fenêtre et nous quittons avec la voiture de Édith et tous nos bagage de quarantaine que Joffré le frère à Édith a eu la gentillesse de nous préparer.

    Destination quarantaine...
    Read more

  • Day46

    Costa Rica

    March 16 in Costa Rica ⋅ ☀️ 32 °C

    Chamboulements

    Départ prématuré de San Juan vers la frontière du Costa Rica suite à la pénible nuit de tracas à savoir quoi faire: Retourner à Popoyo pour s'isoler durant que la situation mondiale se passe ou repartir vers notre famille et prendre soin des parents à David, maman accompagnatrice et papa atteint du cancer.

    La décision s'est prise lors de l'échange téléphonique avec Nancy qui est avec les parents à Québec. Elle nous partage l'état de santé et d'âme des parents....merci Nancy!

    Un ami à Nando, chauffeur de taxi, nous offre de nous y amener. Il est à la frontière lorsque nous l'appelons. Il nous informe des rumeurs de fermetures des frontières.

    Les sacs à dos se font à une vitesse éclaire et la réservation de nos billets d'avion de retour aussi car avons besoin de cette preuve pour accéder au pays du Costa Rica.

    Nous payons et saluons rapidement l'hôte de l'hôtel, compréhensif de notre départ précipité. Nous y aurons passé une nuit seulement alors que nous étions prévu pour 7 jours...

    Nous embarquons dans le taxi à toute vitesse...course contre la montre avant la fermeture de la frontière.

    David est complètement bousculé par Edith l'éclair...comme l'image de cette ancienne cycliste en course folle pour arriver à la ligne d'arrivée! Désolée chéri...c'est ça une femme d'action qui suit ses intuitions d'urgence...

    Arrivés à la frontière entre le Nicaragua et le Costa Rica, on nous annonce qu'elle se fermera dans quelques heures. Certains disent à 15h00...il est 14h20....ouffff!

    Nous apprenons par internet que Trudeau est sortie de son coma et annonce aussi aux Canadiens de revenir rapidement.

    Les gars de taxi sont non négociables: 100$US... un prix fou pour nous amener à Libéria, ville où se trouve l'aéroport, à 50 minutes de la frontière. Leurs arguments: sous prétexte qu'il n'y a plus d'autobus l'autre côté de la frontière.
    On négocie un peu...pas facile...puis, ils acceptent à 90$US.

    Nous traversons la frontière à une vitesse folle, pas le temps de bien étudier la situation, nous sommes maintenant chamboulés par un gars de taxi qui nous amène au comptoir de paiement,et ensuite, au comptoir d'immigration. Il dit qu'il nous attend avec nos sac dans sa voiture. Ouffff, faut faire confiance!!

    Nous passons les douanes alors que nos sacs sont dans le taxi, et ceux avec nous sur le dos ne sont pas passé dans le scanner...on sens là l'état d'urgence dans les procédures...avoir su, nous aurions apporter des litres de rhum !!
    Ouffffffff

    Arrivés à l'hôtel, 233$ pour deux nuits, c'est le premier choc!
    Une chance, il y a le petit déjeuner et une piscine!
    Nous prenons nos espadrilles et allons découvrir la ville de Libéria à 2 kilomètres de l'hôtel.

    Nouveau décor et 2e choc: Un Macdonald....aïe! Bienvenue dans la civilisation américaine!!
    Des restaurants fastfood partout...on capote!
    Petite bouteille de rhum (3 fois plus cher) pour terminer la dernière journée au Costa Rica avant notre prochain voyage dans le pays.

    Demain matin, 3h45 le matin, une navette nous attendra à l'hôtel pour nous amener à l'aéroport.

    Que nous attend notre arrivée à l'aéroport avec la crise planétaire?
    Read more

  • Day45

    San Juan del sur

    March 15 in Nicaragua ⋅ ⛅ 30 °C

    Choc!

    Nous arrivons d'une semaine de retraite sur bord de mer à Popoyo, avec bruit des vagues continuel, peu de personnes, le calme plat, yoga, musique et surf.

    Nous voici donc partis pour prendre un bain de civilisation . San Juan Del Sur, une petite ville sur la côte pacifique qui grouille de "Gringos" et de bars de tout genre et de drapeaux du Canada.

    Ici à San Juan, des kiosques et restaurants pour les touristes, du bruit, des cossins et au loin dans la baie, un immense bateau de croisière... ayayayaye!

    Lieu touristique!

    Nous irons marcher à la statue de San Juan et irons découvrir quand même les rues. On s'amuse avec les animaux ici et là.

    Mais comme dans toute chose on y découvre du beau.
    Des gens heureux avec un rien.

    Notre Hôte, BaBa, un sympatique Français nous à bien accueilli dans son Hostel aux couleurs Zen d'inspiration Indien installé sur un promontoir qui nous offre une belle vue sur la baie et la ville.

    Pour le travail: Il n'y a pas Internet...comment allons-nous travailler?

    On commence à sentir l'inquiétude et le moment urgent d'une décision importante que nous aurons à prendre, soit de retourner à Popoyo pour s'y réfugier le temps que la crise mondiale passe et là où nous sommes très confiant que le Covid-19 ne nous atteindra pas, soit de repartir auprès de nos proches, sous la recommandation du PM Trudeau de revenir au pays et se mettre à risque face à la pandémie dans les aéroports et les lieux publics....

    Nuit d'insomnie...

    Quelle est notre décision finalement?
    Read more

  • Day38

    Popoyo

    March 8 in Nicaragua ⋅ ☀️ 31 °C

    Popoyo, le paradis ici!

    Ici, c'est l'abondance en tout: la mer qui danse devant nous à perte de vue, les poules, le camion rempli de légumes qui vient à tous les jours directement des paysans, légumes et fruits frais à tous les jours, la pêche au loin, les palmiers remplis de coco...c'est un coup de coeur assuré!

    Notre hôte, Nando de son prénom, un beau grand Italien d'origine, est très gentil. Il habite dans ce petit BnB depuis cinq ans déjà. Il a quitté son pays natal pour vivre de surf sur les plages de Popoyo. Il est instructeur de Surf et aussi de Yoga. Nous sommes servi!

    Nous avons plusieurs jours de passés ici déjà et nous ne voulons pas quitter l'endroit, même si San Juan del Sur nous attend et la suite du périple, de l'aventure.

    Le rhum est toujours aussi bon l'heure de l'appéro arrivée 😉

    Yoga, cours de surf, baignade dans la mer avec les hautes vagues, repos dans les hamacs, marches sur la plage et dans la seule rue de pierre de ce petit village....le beau temps, le bruit des vagues, les nouveaux arrivants le soir venu et la musique avec notre nouvel ami Nando et sa guitare...tout est magnifique!

    Le travail est difficile parcontre. Il y a beaucoup de vent et il y a du sable partout, même jusque dans le clavier de nos ordinateurs, nos branchements de téléphone...sans compter des coupures fréquentes d'Internet ou sinon, des coupures d'électricité.

    Voyager et travailler parfois s'avère une dure combinaison.

    Nous pensons à vous tous, sous un ciel noir étoilé de milliers d'étoiles!
    Read more

  • Day37

    L'île de Ometepe

    March 7 in Nicaragua ⋅ ☀️ 30 °C

    Destination Volcan!

    Après 2 semaines dans la ville de Granada, nous partons enfin pour l'aventure et le grand air... l'île de Ometepe nous attend... La visite du Parc Naturel Chaco Verde, la pointe de Jesus Maria et le volcan Concepción haut de ses 1610 mètres (5400 pieds). Nous avons pleins de projets pour cette ile et seulement 48h pour la visiter.

    À peine arrivés, nous louons un scooter (qui a peut être vécu les bombardements d'Irak ou je ne sais d'où à voir sa piteuse état. Le propriétaire nous demande de prendre des photos pour prouver son état de retour. Après 20 photos de tous les bris existants (Et tout autant de photos pour Édith) nous partons à la découverte de L'île pour y voir le parc et la pointe. Le ciel est radieu sans nuage... Et maudit que les dos d'âne sont hauts!!!!

    En soirée à l'auberge nous rencontrons notre guide qui sera notre accompagnateur pour le volcan de demain.

    03h45am (Ouf) la journée débute dans le noir des plus total, notre guide vient nous chercher en tuktuk pour notre ascension du volcan la Concepción.

    Si notre visite de Chaco verde nous avait permis que de voir 4 singes et 3 chevaux pour (10$ us) en 1 heure de marche dans le noir .. la vie nocturne grouille de vie nous permet de croiser multitude d'animaux et de bestioles (souris, scorpion, insectes, chouettes, crapeau, singes hurleur et j'en passe).

    Le volcan nous offre son plus beau spectacle (ou celui auquel je suis si souvent habitué, vent , rafale, humidité), l'ascension à 30 degrés n'est pas facile, quelques cheminées par ci et par là nous offrent une chaleur surprenante et une odeur de souffre.

    Au sommet du cratère , mon guide s'inquiète de mon habillement (en t-shirt), lui qui est couché au sol tellement il y'a du vent ! Édith, qui les bras ouverts , fait le plein de toute cette beauté ... Et nous redescendons la montagne où 8 personnes nous attendent au quart du chemin hésitant à gravir le sommet.

    Finalement, moment unique et fête d'Édith , nous ferons halte dans un resto de L'île pour déguster un plat de pâtes et une bouteille de vin bien chaude.
    Read more

  • Day31

    Granada 2e et dernière semaine

    March 1 in Nicaragua ⋅ ⛅ 29 °C

    Ahhhh Granada, ville très touristique et assez en activité les jours dans les rues; stands de commerces partout, chiens, passants, motos, commerçants, chevaux, autos, touristes et autobus se partageant les rues étroites....une symphonie cacaphonique dont on se passerait bien après une journée d'activité cérébrale très active! On rêve de montagnes, de nature et de silence!!
    Somme toute, la ville témoigne d'histoire et de culture intéressante mais pas très riche tout de même, pas comme Léon.
    Nous hébergeons dans un Sélina , très confortable et très intéressant pour y travailler le jour et s'amuser le soir venu 🙂
    Read more

  • Day30

    Mombacho volcano avec cratères

    February 29 in Nicaragua ⋅ ☀️ 31 °C

    Nous partons en Chicken bus de Granada pour passer la journée en montagne faire l'ascension du volcan Mombacho. J'ai ma caméra et deux lentilles plus l'eau de la journée dans mon petit sac à dos. Je suis chargée à bloc.

    L'histoire comence avec le tuk tuk que nous prenons avec d'autres touristes. Habituellement, la capacité de charge est de 4 personnes, incluant le chauffeur. On se retrouve 6... Fous de rire assurés, surtout lorsque ce petit bolide tente de monter la côte nous menant à l'entrée de la réserve.
    Journée brumeuse, calme et sans trop de touristes.

    David et moi décidons de monter à pieds. Les guides sont vraiment surpris et nous disent que c'est très à pic. Je sens David devenir à pic 😉
    (On se fait continuellement clémander pour acheter des produits ou services)

    Une ascension de 1 160 mètres nous attend dans un décor majestueux avec la brume qui décore le tableau dont nous sommes heureux témoin.

    Oiseaux noirs et jaune vif qui chantent, animal sauvage non identifié qui traverse le chemin, lequel est très abrupte avec une pente moyenne de 17% jusqu'au sommet...aïe! Pas de sentier dans le bois, c'est le chemin principal et le seul qui nous mène au sommet.

    Plusieurs jeeps et autobus nous dépasserons durant la montée, ne nous laissant pas décourager...un moment donné, on sera rendu au sommet et notre lunch nous attendra.

    Au sommet, de la fraîcheur, enfin disons-nous David et moi. Une pluie fine et nous sommes dans les nuages.
    Nous n'aurons pas vu les deux cratères, lesquels auront été cachés par les nuages. Nous aurons eu droit à de la senteur de souffre et d'un trou de cheminée qui dégage de la chaleur et du vent, du gros vent. Amusant !

    Nous retour, en pente descendante très abrupte, nous aura permis d'entendre une forêt de criquets et de cigales. Un bruit tout à fait impressionnant. Il serait impossible de dormir avec ce son, lequel est très agréable cependant.
    Tous ceux qui montent en jeep ou en camion n'entendent pas tous les sons et le silence que nous avons agréablement entendu tout le long de notre randonnée David et moi. Une expérience nécessaire à cette excursion.

    Aux quelques mètres avant la fin du parcours, une chèvre vient de mettre bas. Le vieil homme de l'endroit voit que je photographie maman avec son petit. Il prend le chevreau dans ses bras et il vient vers moi. Je suis très heureuse et touche l'épaule du monsieur en guise d'affection et aussi pour lui donner de l'Amour.

    C'est moi qui aura reçu double amour: celui du vieil qui déposera sa tête sur mon épaule, heureux, et le chevreau tout calme qui se laissera prendre dans mes bras....et le bonheur de ce moment présent!
    La vie est belle!
    Read more

  • Day24

    Las Penitas à Granada, choc!

    February 23 in Nicaragua ⋅ ☀️ 31 °C

    Granada

    La route aura été longue de Las Penitas à Granada Plus de 6 heures de route avec 3 transferts d'autobus de différente qualité et de différents prix dont la distance la plus courte avec un autobus en décrépitude au plus cher des 3...rien à comprendre... Une expérience en soi.

    L'arrivée à Granada fut un choc culturel pour David et moi: Bruit continuel, touristes, vente de cossins, vendeurs à tous les cinq pas criant ce qu'ils vendent en nous interseptant, nous touristes à la peau blanche "Hola amigo", sifflets, oufff!

    L'hostel où nous avions réservé est en décripitude, pas de fenêtre dans notre chambre, seulement un grillage moustiquaire donnant sur le couloir interieur de l'hostel,, offrant du coup un réveil continuel lorsque les fêtards arrivent chantant aux petites heures du matin.

    David et moi s'amusons malgré les photos et commentaires trompeurs du site Internet de cet hostel.
    Hier soir justement, nous avons joué au ping pong. Trois frappes et hop, David a fendu la table en deux....les gens capotaient, David aussi...et moi, je riais.....

    Nous avons laissé la table dans sa décripitude pour adopter la table de billard.
    Que dire?
    La balle blanche trouée...ça commence bien!
    Aïe!!

    David tente de voir une solution, celle de changer d'hostel. Ce que nous avons fait.
    Nous sommes maintenant installés au Sélina, juste en face de la grande Basilique jaune, la plus visitée.

    Le temps manque pour écrire et faire de la photo.
    Notre prochain post de ce WE en Expédition au Mombacho.
    Read more

  • Day17

    Las Penitas - Enfin de l'eau! ‍♂️

    February 16 in Nicaragua ⋅ ☀️ 33 °C

    Nous voici débarqués à Las Penitas sur la côte Pacifique.
    Une semaine de pur plaisir à marcher dans le sable au soleil levant, se baigner dans les vagues, déguster un bon rhum local tout en travaillant ou se reposant dans un hamac. Les journées de travail son agréables sous le son des vagues, la beauté du paysage et la tranquillité des lieux. Vers 16h30 chaque jour, le groupe de Volcano Day débarque avec son monde pour animer la fin de journée avec freezeby , vollé-ball et soirée animé. Un environnement qu'on ne se lasse pas.Read more

Never miss updates of Fox Trotteurs with our app:

FindPenguins for iOS FindPenguins for Android