April 2017
  • Day13

    Quebrada de Humahuaca, Argentine

    April 20, 2017 in Argentina ⋅ ⛅ 7 °C

    Pendant 2 jours, nous avons fait beaucoup de voiture. Nous nous sommes arrêtés souvent pour visiter de petits villages et aussi pour faire des balades. Dans certains villages que nous avons visités​, les dames portaient des costumes traditionnels avec un chapeau, une jupe très colorée et un châle. Les briques des maisons étaient faites de terre et de paille mais étaient pourtant très solides (cette méthode s'appelle le pisé). Les toits étaient plats ou très peu pentus car cette région est très sèche. Dans tous les villages, il y avait une très jolie petite église. Dans l'une des églises il y avait des peintures d'anges portant des boucliers, des épées ou des armes à feu et je peux vous dire que l'on ne trouve pas ça partout (malheureusement nous ne pouvions pas faire de photos).

    Nous sommes aussi allés visiter une ancienne forteresse. À l'époque les villages Amérindiens (Amérindiens=ancien habitants des Andes) était très proches​ les uns des autres. Ils se faisaient souvent la guerre. De toutes les forteresses​ de la région celle de Tilcara était une des plus importantes.  Mais quand les Espagnols sont arrivés, elle a quand même été vaincue.

    Amélie
    Read more

  • Explore, what other travelers do in:
  • Day13

    Les lamas, Argentine

    April 20, 2017 in Argentina ⋅ ⛅ 7 °C

    Les lamas sont de la famille des camélidés comme les dromadaires et les chameaux. Ils résistent à de grandes variations​ de température : très chaud le jour et très froid la nuit​. Ils n'ont pas besoin de boire tout le temps. Les Indiens font beaucoup d'élevage de lamas car ça leur sert bien : le cuir, la laine pour les ponchos, les os pour faire des instruments de musique, la viande pour la manger (nous en avons goûté, c'est succulent).

    Hypoxie

    Le mal de montagne est provoqué par le manque d'oxygène lié à l'altitude : ça s'appelle l'hypoxie. Pour éviter les symptômes (mal de tête, vertiges, nausées, fatigue), les indiens mâchent des feuilles de coca.
    Nous avons plutôt bien supporté notre première nuit à 3000 m d'altitude.

    Olivier
    Read more

  • Day10

    Quebrada de las Flechas, Argentine

    April 17, 2017 in Argentina ⋅ ⛅ 26 °C

    Entre Cafayate et Cachi, nous avons serpenté le long d'une très jolie route non goudronnée dont la couleur se confond avec celle de la roche et des maisons en pisé... Impression d'être au bout du monde.

  • Day9

    Cafayate, Argentine

    April 16, 2017 in Argentina ⋅ ⛅ 26 °C

    Le jour de Pâque nous avons fait une chasse à l'œuf dans notre auberge de jeunesse.

    Pachamama 

    Pachamama est la déesse de la terre. La plupart des peuples des Andes la vénère, plus encore que les esprits des autres éléments (l'eau, le feu, la terre, l'air). En haut des cols, il y a toujours  un point pour les offrendes. Nous y mettons souvent des cailloux, faute de vin ou de sang de lama.

    Olivier

    PS : nous avons croisé de jolies églises souvent très anciennes (17ieme), en adobe ou pisé, avec charpente en bois de cactus.
    Read more

  • Day9

    Quebrada de las Conchas, Argentine

    April 16, 2017 in Argentina ⋅ ⛅ 26 °C

    Hemos andado sobre un pequeño camino que serpenteaba entre​ los piedras. Habían todos los colores diferentes : azul, verde, negra, blanca, rojo, amarilla. Estaba muy hermoso.

    Nous avons visité plusieurs quebradas (quebrada=canyon) : la quebrada de las Conchas, celle de las fléchas... Les quebradas ont été créées par l'érosion des roches sédimentaires par le vent et l'eau. Dans cette région, les roches sédimentaires (surtout composées de sable ici) se sont tassées pendant 90 000 000 d'années avant d'être soulevées lors de la formation des Andes. Dans la quebrada de las Conchas nous avons vu un immense trou nommé el Anfiteatro (l'amphithéâtre​) et un autre nommé la Gargantua del Diablo (la gorge du diable).

    Amélie
    Read more

  • Day8

    Ruines de Quilmes, Argentine

    April 15, 2017 in Argentina ⋅ ⛅ 23 °C

    Nous sommes​ allés visiter des ruines d'un peuple nommé les Quilmes. Une maison habritait 5 à 6 familles. Dans chaque maison il y avait un trou. Ce trou servait à mettre les urnes funéraires des enfants de moins de 10 ans qui étaient morts de mort naturelle (et non de sacrifice) car les natifs croyaient à la réincarnation. Les Quilmes s'étaient tellement bien fortifiés que les Espagnols ont dû s'y prendre à trois fois avant de réussir à les envahir. Ils ont pris 130 ans. Les Incas n'ont jamais réussi: ils sont partis vers le sud en les contournant. Après nous sommes montés sur une montagne pour observer la vue. C'était magnifique mais le chemin était glissant.

    Amélie
    Read more

  • Day7

    Amaicha del Valle, Argentine

    April 14, 2017 in Argentina ⋅ ⛅ 25 °C

    Avant hier nous avons pris un bus de nuit jusqu'à Tucaman dans la Cordilière des Andes. Nous avons traversé l'Argentine d'Est en Ouest. Nous avons loué une voiture. Papa nous a conduits dans un coin paumé où il fait chaud le jour et froid la nuit. C'est normal puisqu'on est à 2000 mètres d'altitude.

    Il y a plein de cactus. Les cactus sont pour la plupart centenaires, voire pluricentenaires. Leur bois était beaucoup utilisé par les natifs. Leurs​ fruits sont comestibles.

    Olivier

    PS) Nous avons visité le musée de la Pachamama. Il contient de nombreuses oeuvres d'art inspirées par les croyances locales.
    Read more

  • Day5

    Réserve guaranis, San Ignacio, Argentine

    April 12, 2017 in Argentina ⋅ ⛅ 25 °C

    Nous sommes allés visiter un des seuls villages de guaranis qui accepte les touristes. Il y a 10 familles et 40 habitants au total. Les femmes ont des enfants très jeune (dès 15 ans). On reconnait les guaranis à leur petite taille, leur cheveux noirs et leurs pommettes hautes. Les habitations​ sont faites en bambou et en plastique. Les guaranis de ce village n'ont pas de voiture : ils font tout à pied. Le matin un professeur de la ville vient pour enseigner l'espagnol, les mathématiques et l'orthographe aux primaires et l'après-midi aux collégiens. Les guaranis utilisent encore beaucoup la médecine traditionnelle. Il n'y a qu'un point d'eau potable dans tout le village. Mais avant, ils devaient aller chercher de l'eau à la rivière et la faire bouillir. Pour faire cuire des aliments, ils font encore des feux de bois.

    Amélie
    Read more