Satellite
  • Day82

    Death Valley

    November 7, 2018 in the United States ⋅ ☀️ 27 °C

    Au petit matin, le soleil se lève et nous montre les alentours. Bon on est dans un parking de Walmart mais autour de ça, c'est relativement le désert et il y a des cactus et des petits arbres dans les plaines sèches avoisinantes. Le paysage change! On prend la route vers Death Valley. Comme prévu, il nous reste plus de 3 heures à faire et Samuel fait une grosse sieste la majeure partie de ce temps-là!

    Nous arrivons au parc en fin d'avant-midi. Et là, le paysage est vraiment différent. C'est plat, plutôt désert mais avec des montagnes tout autour, une vrai vallée donc! Une des choses qui est frappante est le silence. Mis à part les voitures qui passent de temps à autre, c'est le silence complet. Il ne vente pas, il n'y a aucune habitation près, aucun oiseau qui gazouille, même pas un criquet. Rien. Il fait gros soleil et c'est une belle journée pour visiter le parc. En fait c'est aussi dans le bon temps de l'année parce qu'en été, les températures peuvent êtres cuisantes! En fait tellement que les touristes apportaient des œufs pour les faire cuire sur la carrosserie de leur voiture! Et en 1913, la température la plus élevée sur Terre a été enregistrée à Furnace Creek à 56.7 celcius! Ouch. C'est là qu'on va dormir ce soir! Alors le 29 degrés prévu aujourd'hui n'a rien d'exceptionnel! On s'arrête pour manger un peu et on reprend la route. Ici il faut ménager son moteur et les break évidemment!!! On a eu notre leçon. Les côtes sont longues et la chaleur monte rapidement. Donc, en ce qui concerne le moteur, il ne faut pas trop le faire chauffer.

    Notre Bumblebee fait ça #1 et nous nous rendons jusqu'à "l'accueil", qui est en fait fermé. On prend un guide papier et on se fait un petit itinéraire pour la journée. On commence par les dunes de sable de Mesquite Flat. Tout est plutôt rocheux ici sauf une grosse patch de sable, en plein milieu de nulle part! On stationne et on va y marcher un peu. Les dunes sont quand même grosses et ça donne une belle vue des environs aussi. On est loin du Sahara mais ce qui est impressionnant c'est vraiment de voir ça avec le décor qui ne concorde pas tout à fait. Nous reprenons ensuite le chemin vers Furnace Creek qui est en fait le point névralgique du parc.

    En route nous arrêtons faire un petit sentier d'interprétation sur les plaines de sel. C'est une petite marche facile de 30 minutes environ qui nous permet de voir les accumulations salines de près. Ici, un peu d'eau subsiste, ce qui permet, avec l'érosion, de créer les marres de sel. Nous allons ensuite au centre d'information pour déterminer pour quel camping nous allons opter pour la nuit. Le préposé nous donne aussi différentes infos pour compléter notre itinéraire de demain. La journée tire à sa fin et nous allons directement au camping pour la nuit. Ce fût encore une grosse journée avec la route mais aussi, et surtout, les beaux paysages de la vallée. Et en plus, ça se termine sous un magnifique ciel étoilé!

    Le lendemain, nous commençons par une petite marche sympathique qui part de notre camping et nous offre une petite vue panoramique sur les environs. La marche se fait facilement et nous sommes de retour au camper environ 30 minutes plus tard. Le nuage de poussière qui recouvre une partie de la vallée se disperse tranquillement. Nous allons ensuite sur la route qui nous mène jusqu'à notre premier arrêt : Natural Bridge Canyon. Nous y faisons là encore une jolie balade, dans un étroit canyon. Comme son nom l'indique, à un certain point, la formation rocheuse du canyon passe au-dessus de nos têtes, formant un pont de roche. En plus de cet élément inusité, il y a aussi plusieurs glissades et colonnes de roches arrondies qui sont plutôt spectaculaires.

    Nous reprenons ensuite la route jusqu'à un endroit appelé "Devils Golf Course"! Ils ont appelé l'endroit comme ça car c'est sûrement à ça que ressemblerait un terrain de golf créé par Satan! Il y a des formations de cristaux de sel partout, à perte de vue! C'est comme des pas pires grosses roches ainsi toutes trouées et inégales. Mettons que ça serait vraiment un cauchemar de jouer là! Plus loin sur la route, nous arrivons à Badwater. Ici c'est une mer de sel, encore là à perte de vue! On y marche sur un sentier en ligne droite jusqu'à l'endroit où c'est le plus blanc. Vraiment impressionnant! Ils ont appelé l'endroit comme ça car un des premiers prospecteurs qui est venu dans la région a tenté de faire boire son âne dans l'eau qui s'y trouvait mais la bête n'a rien voulu savoir. Avec raison car l'eau était hyper salé! Il existe certains insectes et limaces ici qui ne vivent nulle part ailleurs en raison de cette forte concentration saline. L'homme a donc dit que l'eau était mauvaise et le nom est resté.

    On revient ensuite sur nos pas (en roulant) et on fait le petit chemin pour voir l'endroit appelé Artist Palette. Les rochers ici sont de toutes les couleurs, en raison des différents minéraux qu'on y trouve. Encore là, la chaleur et le soleil font réagir les métaux et minéraux différemment selon leur type et donné différentes couleurs. Très joli tout ça! On s'arrête à plusieurs reprises pour prendre des photos et admirer le paysage.

    Nous avons ensuite un dernier arrêt sur notre liste: Zabriskie Point. On doit conduire un peu plus pour s'y rendre mais ça vaut le coup, surtout que le soleil descend tranquillement dans le ciel et que les couleurs se réchauffent. En arrivant au stationnement, on part avec la poussette pour monter au point de vue juste un peu plus loin. C'est probablement la plus belle vue qu'on ait eu aujourd'hui! Du haut de belvédère, nous voyons le Golden Canyon et les sortes de dunes rocheuses qui l'entourent. En arrière-plan, nous voyons même mes montagnes qui sont situées de l'autre côté de la vallée! De toute beauté!! On se rince bien l'oeil avant de partir vers le camping.

    En chemin on décide d'aller prendre une douche au Ranch, lequel est en fait un super Oasis. On se croirait dans un gros resort dans le sud! Ici les gens se baignent, jouent au golf, sirotent des drinks sur la terrasse. La grosse vie quoi! Rien ne laisse croire que tout ceci se trouve au beau milieu d'un des endroits les plus inhospitaliers de la planète!! Mais bon, on y goûte un peu aussi car on se prend un passe journalière qui nous donne le droit d'accès à la piscine d'eau de source thermale! Oh que ça fait du bien! L'eau est tellement bonne! Même Samuel y fait trempette, sa première piscine en fait! Il semble beaucoup plus à l'aise que dans l'océan quelques jours auparavant! Après la piscine, on va chacun notre tour prendre une divine douche chaude. La cerise sur le gâteau! Ça fait tellement longtemps qu'on avait pas eu une aussi bonne douche! On se réjouit de choses si simples parfois!

    Dernier arrêt : le camping. On retourne au même site que la veille pour s'y endormir paisiblement.
    Read more