Nic, Jess et Sam

Nous sommes des voyageurs à temps très partiel! Nous adorons parcourir le monde, découvrir de nouveaux paysages et faire des rencontres inattendues! Cliquez sur Follow pour nous suivre et avoir les notifications des nouveautés!
Living in: Québec City, Canada
  • Day60

    Napa et Sonoma

    October 16 in the United States

    Aujourd'hui, nous n'avons pas trop de plan. L'idée générale est d'aller vers Sonoma et ensuite en direction de San Francisco. On commence donc par un vignoble (quelle surprise!) que Philippe Laperie nous a personnellement recommandé : Beringer. Tellement vip! Ce n'est pas très loin et la route se fait comme un charme.

    En arrivant, quelques 10 minutes plus tard, l'endroit est plutôt tranquille. Il faut dire qu'il est encore tôt et c'est parfait comme ça! Le manoir principal est de toute beauté et les autres bâtiments ne sont pas laissés pour compte. Nous faisons une courte marche dans les jardins qui nous amène à l'édifice principal, où nous pouvons entres autres faire la dégustation. On se lance. La dame qui nous sert est fort sympathique et nous fait goûter d'autres vins également en bonus! Les vins sont excellents, surtout le Cabernet Sauvignon. Nous avons des produits de Beringer chez nous mais ceux-ci sont exclusifs, encore une fois. Nous sortons et Nicolas décide de faire la courte visite guidée de 30 minutes. Le groupe part quelques instants plus tard pour d'abord entrer dans l'édifice où se faisait le vin aux tous débuts. Le vignoble a été acheté par les deux frères Beringer, en 1875 pour environ 14 000 dollars!! Ils ont mis les bouchées doubles et ont démarrer avec un grosse production dès la première année. Ils ont d'ailleurs érigé le bâtiment principal l'année suivante, leur permettant d'augmenter la production. L'édifice est bâti en flanc de montagne et lorsqu'on y entre, on peut accéder aux grottes creusées dans la montagne. Plutôt impressionnant. Dans la visite, Nicolas apprend aussi que le vignoble fut l'un des seuls à survivre dans la région pendant la prohibition. Pour ce faire, ils se sont tournés vers les églises et on fait du bon de messe! Pas mal comme stratégie! Le tour se termine et nous dégustons encore un peu de vin (pas trop pour Jessie) et nous achetons quelques bouteilles. C'était trop bon! On se promène encore un peu sur le domaine pour prendre quelques photos puis nous prenons la route.

    Nous retournons à Napa, au marché, pour manger dans le restaurant mexicain que nous n'avions finalement pas essayé 2 jours plus tôt! C'était bon mais nous sommes restés un peu sur notre appétit. Nous prenons la route vers Sonoma, une petite ville située dans le comté du même nom, tout près de là. C'est une ville plutôt historique, comme toute la vallée de Sonoma d'ailleurs. Cet aspect nous intéressait moins, d'où notre choix de passer plus de temps dans la vallée de Napa! La vallée de Sonoma compte également un bon nombre de vignobles (plus d'une centaine). Nous allons à la Plaza de Sonoma, où on trouve l'hôtel de ville ainsi que bon nombre de commerces. La ville fût fondée en 1823 dans la mission San Francisco, par le Mexique. On y trouve donc de nombreux bâtiments historiques qui s'harmonisent avec des constructions plus récentes. Nous passons un bon moment à se promener autour de la place centrale puis nous décidons de prendre la route vers San Francisco.

    Nous avons au total plus d'une heure à faire avant d'y arriver alors on se dit qu'on pourra dormir quelque part entre les deux. On admire le soleil qui se couche dans les montagnes de Sonoma pendant que nous quittons la région. Nous nous arrêtons dans un stationnement de supermarché pour la nuit. Nous nous sommes assurés que c'était correct avant! Bien entendu!! Demain il ne nous restera que 30 minutes à faire avant d'arriver aux portes de la ville: nul autre que le fameux Golden Gate Bridge!
    Read more

  • Explore, what other travelers do in:
  • Day58

    Vallée de Napa

    October 14 in the United States

    On part ce matin pour quitter le magnifique lac Tahoe, traverser Sacramento (la capitale de la Californie) et se rendre dans l'iconique vallée de Napa, près de San Francisco. On salue nos amis puis ont part. Le début du chemin est un peu différent d'hier parce qu'aujourd'hui il y a un marathon et la voie inverse (heureusement pour nous!) est bloquée. Ça nous permet d'arrêter à quelques points de vue sur le lac. En arrivant à Tahoe Valley, on continue sur la route vers Sacramento. Encore une fois, fiston fait dodo alors on en profite pour rouler! On a encore 2h30 à faire alors c'est parfait. Le paysage s'aplanie, la végétation se modifie aussi. On retourne aux plus petits arbres et aux couleurs jaunes. Les montagnes sont toujours visibles au loin dans un peu toutes les directions.

    On dépasse Sacramento (sans s'y arrêter) et on fait une pause pour mettre de l'essence, se dégourdir et dîner. Après un moment, on repart vers Napa. On arrive éventuellement dans la parité ville du même nom, à l'entrée de la vallée. C'est une charmante petite municipalité. Notre premier arrêt est le Oxbow Market, connu pour ses petits restaurants, boutiques et produits fins. C'est vraiment un bel endroit! On fait le tour et on se prend quelques trucs à grignoter. Nicolas prend une bière et Jessie un jus frais et on s'assied un moment dans l'espace bouffe.

    La journée file et on se décide à visiter un premier vignoble. La région de Napa compte plus de 300 vignobles alors le problème est surtout de décider lequel faire!! On utilise nos ressources (Lonely Planet et Google) puis on va finalement au Hess Collection. On a un peu de route à faire sur un petit chemin de campagne, montant dans la colline. On arrive sur place. C'est vraiment beau! Ici pas de vue sur la vallée mais le bâtiment comme tel est vraiment beau et chic à la fois. En plus d'être un vignoble avec une salle de dégustation et une boutique, c'est aussi une véritable galerie d'art! On fait donc la dégustation. Les vins sont très bons et on achète une bouteille de blanc, un délicieux pinot gris. Il reste encore un peu de temps avant la fermeture alors nous allons visiter la galerie. Très joli toutes ces œuvres d'art. Le bâtiment comme tel est vraiment beau aussi. Nous allons finir notre visite dans la cours avant de partir quelques minutes plus tard.

    Nous nous rendons dans la petite ville de Yountville. C'est complètement touristique comme endroit mais très joli! Plusieurs restaurants de cuisine française, des parcs et des petits boutiques. On trouve aussi un marché ici mais tout est plutôt tranquille à notre arrivée, étant donné l'heure tardive. Seuls les restaurants semblent avoir de l'affluence. Nous avons identifié un stationnement où nous pouvons passer la nuit en toute quiétude. On s'y installe et on sort faire une promenade dans les environs. On se dit qu'on ira le lendemain matin, ça sera plus intéressant! On revient donc au bercail pour souper et se mettre au lit.

    Le lendemain, il fait toujours soleil! On déjeune puis on sort. Définitivement, ce petit patelin est un incontournable dans la région! Nicolas se prend un bon café et on continue la marche. Après un moment, on retourne au camper avec pour objectif d'aller faire notre premier vignoble de la journée : Miner. L'endroit est bien et là nous avons une vue plus intéressante sur la vallée. On s'installe confortablement dans de bons divans sur le balcon et on vient nous porter nos verres de dégustation au fur et à mesure que nous les buvons! La belle vie quoi! Samuel se réveille et reste tranquillement avec nous à regarder aux alentours.

    On part ensuite pour un second vignoble, Mumm Napa. Vous connaissez sûrement, ils font du vin mousseux. Hummmm... On y arrive pas longtemps après, ce n'était qu'à 3 minutes de là. On prend une table et on se fait une petite dégustation de mousseux. C'était très bon mais on final nous n'achetons rien car juste trop dispendieux!! En plus on en a chez nous alors c'est moins spécial d'en acheter. De toute façon, le moment est fort agréable et la vue aussi. Nous allons visiter la petite galerie de photos puis nous partons. En route vers St-Helena, nous arrêtons dans un autre vignoble mais en arrivant sur place on s'aperçoit que ça prend un rendez-vous. Comme on fait semble-t-il une bonne vie, le préposé à l'accueil nous amène quand même dans un salon privé et nous donne une coupe de leur Cabernet Sauvignon. Il prend le temps de nous raconter l'histoire du vignoble, lequel a été fondé par un maître constructeur. Une autre personne est aussi venu nous servir de l'eau et en fait tout cela gratuitement! Ça donnerait le goût de revenir si nous n'habitions pas aussi loin!

    Après avoir pris quelques photos et avoir bien savouré le moment, on reprend la route... On s'arrête au village St-Helena. Il semble que cette petite ville y prête surtout au magasinage. Lequel on ne fait pas vraiment .... Mais on parcourt les rues en poussette et on s'arrête dîner à un mexicain. C'était très bon.

    Ensuite, on reprend notre route pour arrêter à deviner quoi. Un dernier vignoble!!! Mais celui qu'on voulait faire le plus car c'est en fait une reproduction d'un château en Italie: Castello di Amorosa. En plus de savourer de bons vins, nous explorons le château. C'est vraiment impressionnant. Nous adorons la visite. Le château a prit 30 ans à construire et le propriétaire a voulu que tout soit fait dans les règles de l'art, comme il y a 700-800 ans environs en Toscane. Et ça parait! On s'y croirait presque! Le bâtiment a 8 étages dont le 2/3 est sous terre. On y retrouve même des salles de torture! Nous n'avons pas pris le tour (il était trop tard) mais on a quand même pu accéder aux 2 premiers étages en plus d'une tour, ce qui donnait un très bon aperçu. Le salon de dégustation était au sous-sol. Nous y sommes allés après avoir visité ce que l'ont pouvait, mise à part la tour que nous nous gardions pour la fin. Les vins étaient très bons et généralement exclusifs au vignoble, dans le sens qu'on ne pouvait les trouver ailleurs qu'ici. C'est souvent le cas avec les vignobles, ce qui rend la dégustation d'autant plus intéressante. La jeune femme qui nous a fait la dégustation venait d'Argentine et parlait également un peu français!

    Au coucher du soleil, nous partons pour le camping de la nuit, situé à quelques minutes de là. Rien de bien grandiose mais nous ne comptions pas trop sortir de toute façon! L'idée était surtout de se reposer, après tout, nous avons fait une belle grosse journée, encore une fois!!
    Read more

  • Day56

    Reno et lac Tahoe

    October 12 in the United States

    Reno, Nevada. Gros soleil. Il fait toujours gros soleil ces jours-ci sur la région, on est tellement chanceux! Il fait pas très chaud la nuit, mais dans le jour ça monte dans les 18-19 degrés avec un beau gros soleil. À Reno, nous n'avons pas trop l'intention de visiter la ville mais plutôt d'aller au lac Tahoe, situé dans les montagnes tout près. Cependant, avant de quitter la ville, un arrêt s'impose ... dans un casino! Après Las Vegas, Reno est pas mal la deuxième place où aller pour jouer au Nevada, peut-être même dans tout le pays. Il y a tellement de casinos partout ici. Il y a même des machines dans les station services! Les règlements sont très différents d'un État à l'autre et au Nevada et en Louisiane, les casinos ont été sur tout leur territoire. D’autres États les ont légalisé sur une zone uniquement.

    Alors, il faut bien essayer!!! On se gare en ville. Samuel est assoupis alors à tour de rôle, on part avec un 20$ et on va jouer aux machines à sous. On a choisi l'Eldorado, c'est un des plus anciens casinos de la ville, un incontournable semble-t-il. Nous ne sommes pas vraiment des gamblers mais à l'occasion, c'est amusant!! Au final on sort avec 40$ de profit au total. Pas si mal, ça paye notre nuit au camping!!

    On prend la route vers le lac. La journée est magnifique. On monte les montagnes sur la route sinueuse. Le paysage est très beau aussi. Le lac se se situe au creux des montagnes, à 6 225 pieds d'altitude et il est divisé entre le Nevada et la Californie. La partie la plus touristique (et intéressante) se trouve en Californie alors en arrivant, on quitte rapidement l'état du Nevada. On peut dire que notre séjour dans cet état aura été de courte durée! On arrive donc au lac et on se trouve un premier point de vue dans une petite baie. L'eau est limpide et bleuté, un peu comme celle de Crater Lake que nous avons visité il y a quelques jours. On roule tranquillement le reste de la journée, s'arrêtant de temps à autre pour admirer le lac. On se rend finalement à notre camping pour la nuit.

    En arrivant, on s'installe puis Nicolas va bavarder avec un voisin pour avoir quelques infos. Il s'avère particulièrement sympatique et nous invite à les rejoindre au feu plus tard en soirée car il n'y avait pas de bois à vendre sur place. On se prépare à manger et nous allons le rejoindre. Sa femme et un de ses amis est là aussi, en plus du père de sa femme et sa conjointe. Vraiment du bon monde, très chaleureux. Nous passons un bon moment avec eux au bord du feu et on se couche pas trop tard.

    Le lendemain, nous avions comme projet de continuer l'exploration du lac et d'aller dans un camping plus au sud pour être sur le chemin pour la journée suivante. On va saluer nos nouveaux amis avant de partir. On va au village pour s'arrêter dans le centre d'information pour les visiteurs et on se monte un plan pour la journée. Plus au sud se trouve Emerald Bay, laquelle est censée être majestueuse. En arrivant sur place, il y a tellement de gens qu'on se dit qu'on pourra y revenir demain, dimanche, car il y aura surement moins de monde. On poursuit la route et on se rend au sentier de Taylor Creek. On fait la petite marche qui nous permet de voir des saumons dans la rivière. Encore une fois, il y a foule et nous ne nous attardons pas trop. Juste le temps de faire la marche et on reprend la route. On continue jusqu'au village suivant, lequel est particulièrement développé pour le tourisme. On y trouve des boutiques, restaurants et microbrasseries!

    Vois nous voyez venir, on va dans une micro pour s'assoir sur la terrasse et profiter du bon soleil. C'est un bel après-midi. Nous sommes un peu fatigués et on décide de changer nos plans. On va retourner au même camping pour la nuit voir nos amis et se la couler douce. Nicolas doit changer la batterie à l'arrière du camper alors ça va lui laisser le temps requis. On refait donc le court chemin inverse et on arrive au camping en milieu d'après-midi. Nos amis sont très contents de nous voir et nous pareillement! On s'installe et Nicolas commence à travailler sur le camper pendant que Jessie et Samuel vont voir les voisins. Bear et Marty viennent rapidement aider Nicolas et fort heureusement, Marty s'y connaissait pas mal plus et a fait la job en deux temps trois mouvements! On peut ensuite profiter de l'après-midi et même jouer aux poches. Nous allons marcher sur le bord de l'eau et prendre quelques photos. Nous allons ensuite souper avec eux. Au menu: de bons hot-dogs style Ball game! Ça se mange tout seul! Ensuite c'est l'heure du feu et on veille en jasant de tout et de rien. Plutôt intéressant d'échanger sur nos différentes cultures, langues et histoires. C'est encore une fois une belle soirée en bonne compagnie!

    C'est d'autant plus inattendu comme rencontre car on s'est aperçu qu'on s'était trompé de camping à la base et aussi on avait comme plan la veille d'aller à un autre endroit complètement. Comme quoi, il n'arrive rien pour rien dans la vie!
    Read more

  • Day54

    Lassen Volcanic Park

    October 10 in the United States

    On se met en route pour faire la route restante pour arriver au parc national de Lassen. C'est un parc nommé ainsi à cause du volcan Lassen, lequel a fait éruption en 1914, prochetant de la cendre et des débris jusqu'à 12 km dans l'atmosphère, imaginez un peu! Après cet épisode, le paysage autour de la montagne a été modifié à jamais et c'est pourquoi ils ont décidé de créer un parc national pour préserver le tout.

    En chemin, on s'arrête voir des cavernes qui ont été créées par de la lave en fusion. Ça s'appelle les Subway Lava Caves, plutôt approprié car on se croirait pratiquement dans des tunnels créés par l'homme. Aucune lumière, ni trop de chaleur d'ailleurs, dans ces caves alors on part avec une lampe de poche qui se révèle fort utile! La visite est gratuite et me dure que quelques minutes.

    On reprend notre chemin pour arriver au parc national Lassen et on s'arrête au lac Manzanita, à l'entrée du parc. On y prend quelques sublimes photos du paysage sur lequel on y voit le reflet des montagnes dans l'eau du lac, le fameux Lassen Peak entre autres. Wow! Parfaite journée, car il faut super beau :-). On décide de prendre ça relaxe et de profiter du camping pas trop loin de là! Ceat aussi le seul qui est ouvert! On avait pas vraiment prévu le coup mais à ce temps-ci de l'année, c'est l'automne partout. Alors, il fait plus frais et ce n'est pas tout qui est ouvert... En soirée, on se fait un petit feu pour se réchauffer car il fait environ 2 degrés! Plusieurs personnes étaient dans le camping mais aucun n'étaient assez téméraires pour faire un feu!! Il faisait bien trop froid. Mais pour nous, ce n'était pas assez pour nous arrêter faut croire!!!

    Le lendemain on se prépare tôt et on part traverser le parc. La route principale traverse le parc du nord au sud et on trouve l'ensemble des points d'intérêts aux abords de cette route. Ça se fait super bien et on peut arrêter quand on veut. On s'arrête d'ailleurs à un point qui nous permet de faire un petit sentier d'interprétation avec des pancartes qui explique la fameuse histoire de l'éruption du volcan et des différentes roches qu'on trouve maintenant dans le paysage. Certaines sont anciennes et datent de plus de 10 000 ans et d'autres ne datent que de quelques centaines d'années. Difficile de voir la différence par contre! Après cette courte marche avec la poussette, on reprend le chemin jusqu'au point suivant, une marche en forêt qui nous amène au Cold Boiling Lake. Le sentier est plutôt facile et c'est une belle balade en forêt, ce qui est parfait pour nous vu que nous n'avons pas eu une super nuit! En arrivant au lac, c'est plutôt décevant! C'est un tout petit lac au milieu d'une petite plaine et on peut effectivement voir quelques bu-bulles sortir de l'eau à quelques endroits mais disons qu'on s'attendait à quelque chose d'un peu plus impressionnant!! Bah c'est pas grave, on retourne au camper et on roule!

    On s'arrête à quelques points de vue pour prendre des photos. Le chemin monte toujours plus haut vers le Lassen Peak et cela nous donne de beaux belvédères sur les montagnes et le paysage au-delà du parc. La marche la plus intéressante à faire serait celle du mont Lassen justement, mais avec Samuel et surtout notre niveau d'énergie de la journée, on va oublier ça! On passe donc notre chemin mais on s'arrête au lac Helen, juste après le mont pour dîner. Le lac est très bien situé et nous donne une belle vue sur le mont, avec la réflexion sur l'eau. Le lac est un peu comme à Crater Lake, très clair et bleuté. De toute beauté. Parlant de beau lac, on en voit aussi un autre un peu plus loin en reprennant la route, le lac Émeraude. Celui-là est plutôt verdâtre mais tout de même très clair.

    Plus loin on arrive à Sulphur Works, un endroit où on peut voir un paysage complètement différent. Les rochers sont plutôt jaunâtre avec un peu d'oranger. On a une odeur de souffre intense (ça sent le pet!) à cause des marres de boue qui expulsent des gaz. C'est d'ailleurs pas mal plus actif que le super Cold Boiling Lake! C'est impressionnant de voir que la route passe en plein milieu de tout ce spectacle et que le trottoir est même juste à côté d'une marre de boue bouillonnante!

    On reprend la route et on voit encore des beaux paysages et c'est déjà la fin du parc. Il faut dire que plusieurs sentiers, dont l'un que l'ont voulait faire étaient fermés. C'est plutôt dommage mais que voulez-vous! Il n'est que 13:30 alors on poursuit la route vers... Reno, au Nevada! On est tout près de cet état et on veut aller voir le lac Tahoe, qui est semble-t-il superbe! Alors on fait la route. On arrête mettre de l'essence à Suzanville (information très pertinente) et on arrive bientôt au Nevada. En chemin, le paysage se modifie. On voit les couleurs vertes des forêts de conifères laisser place aux petits arbustes rabougris jaunâtres. La forme des montagnes aussi changent: elles sont plus en longueur et de forme arrondie. Avec les couleurs du soleil de fin de journée, c'est de toute beauté. On se répète mais pour vrai, maudit que c'est beau! On arrive éventuellement à notre RV park pour la nuit. Nous sommes clairement le plus petit véhicule du parc!! C'est un gros stationnement avec que des roulottes-remorques et des gros Winnebago. On y passe une paisible nuit.
    Read more

  • Day53

    Crater Lake

    October 9 in the United States

    On se réveille dans la forêt enchantée près du parc national de Crater Lake. Pas âme qui vive aux alentours! On se fait un café, déjeune et prépare Samuel pour le peu de route qu'on a à faire. Quelques minutes plus tard, on arrive a l'entrée du parc et la dame nous dit que c'est plutôt nuageux et qu'on ne verra probablement pas les montagnes autour du cratère. Bah, ça ne va pas nous arrêter! On étudie un peu la carte et on se rend au premier point de vue sur le lac cratère. Il vente pour écorner un bœuf, et pas un petit là! Samuel dort et on décide de sortir chacun notre tour pour aller jetter un œil sur le lac. C'est beau mais effectivement pas mal nuageux.

    On reste garé un moment et on se fait même un deuxième café en attendant que les nuages s'estompent. Éventuellement, notre stratégie est payante car les nuages se font de moins en moins présents. On retourne prendre des photos et c'est vraiment spectaculaire comme vue. Imaginez, nous sommes au bord d'un cratère de 6 miles de largeur, remplie d'eau limpide, avec une île volcanique en plus! L'eau provient uniquement de la pluie alors la couleur est un bleu pur! Le facteur de clarté de l'eau est l'un des plus haut au monde! C'est aussi le lac le plus profond des États-Unis avec une fausse de presque 2000 pieds de profondeur! En plus de tout cat, c'est tout simplement magnifique à regarder.

    On prend la route qui fait le tour du cratère et en chemin on s'arrête à quelques points de vue. Plus l'avant-midi avance, plus les nuages se dispersent. Nous bifurquons sur un chemin différent pour aller faire la marche Pinnacle. C'est de courte durée mais ça nous permet de voir des sortes de stalagmites si on veut, qui montent du sol dans un petit ravin. Ils ont été formés par l'érosion. Les couleurs ne sont pas particulièrement intéressantes mais c'est plutôt spécial comme paysage! On retourne sur la route qui fait le tour du cratère pour terminer au petit village touristique. Normalement c'est bien plus agité comme endroit mais comme nous ne sommes pas dans la saison achalandée, c'est plus calme.

    Pendant 400 000 ans, les éruptions volcaniques répétées ont érigé une montagne, le mont Mazama, qui avait 12 000 pieds de haut. Une éruption plus violente eu lieu il y a environ 7 700 ans, créant de multiples cheminées et affaiblissant la montagne. Éventuellement, le poids de la montagne était trop grand et ses fondations affaiblies ne pouvait plus soutenir le tout, le sommet de la montagne s'effondra, créant ainsi le cratère. La pluie et la neige le remplirent au fil du temps, créant le lac qu'on peut admirer aujourd'hui.

    On admire le cratère une dernière fois avant de prendre la route pour de bon, direction Parc Volcanique de Lassen, en Californie! On a plusieurs heures de route à faire alors on coupe le trajet en deux et on dors quelque part dans le nord de l'état. Demain il nous restera une heure et demie environ, ce qui se fait plutôt bien quand fiston fait sa sieste du matin! Donc nous passons la frontière et arrivons en Californie. Nous sommes au coucher du soleil et les couleurs des champs et montagnes qui nous entourent sont magnifiques.
    Read more

  • Day52

    Sparks Lake - Newberry Volcanic Monument

    October 8 in the United States

    La première activité de la journée est d'aller à Sparks Lake, qui est en fait tout près! On part de notre camping et on prend un embranchement de la route qui nous mène au lac. Il y a pas mal de nuages et ils sont assez bas pour masquer la tête des montagnes avoisinantes, encore une fois! Mais bon, on ne se laisse pas abattre, le lac est vraiment beau! C'est un magnifique mélange des couleurs qui se présente à nous, avec le lac, les herbes, les arbres et les montagnes en arrière. Que c'est joli! On fait une marche qui nous prend environ 2 heures. Ça se fait plutôt bien et on a certains points de vue, à l'occasion. Le ciel se dégage un peu mais on ne voit toujours pas la cime des montagnes avoisinantes.

    On part ensuite vers le Newberry Volcanic National Monument, un parc où on trouve, entre autres, une montagne que l'on veut faire. Ils l'appellent Lava Butte et c'est un petit volcan, en fait un des cônes volcaniques du gros volcan Newberry situé à quelques kilomètres de là. Le parc est fermé mais on peut quand même faire la marche jusqu'en haut. En temps normal on aurait pu y monter en auto mais c'est pas si grave, une belle marche de 3.5 miles à faire et il fait beau maintenant! Plus on monte, plus on voit les alentours et le champ de lave au pied de la montagne. Les coulées de lave couvrent environ 14 500 kilomètres carrés sur neuf à trente mètres d'épaisseur! C'est impressionnant, même s'il n'y a pas eu d'activité vocalique ici depuis plus de 1000 ans, les pierres volcaniques des coulées de lave sont toujours bien visibles et les plantes n'y poussent pas vraiment. En arrivant au sommet, on voir le cratère et on peut marcher tout autour, ce qu'on fait bien-sûr. Une petite marche supplémentaire, Samuel dort toujours alors tout va bien! On y apprend que le volcan Newberry a créé des cônes comme celui-ci jusqu'à 40 miles de distances! On refait la marche inverse pour redescendre. Le chemin fait une spirale jusqu'au stationnement. On part ensuite en direction du parc de Crater Lake, un incontournable semble-t-il. On se trouve en endroit pour dormir quelque part près du parc. Rien de bien fancy mais on sera tranquille pour la nuit, paisiblement installés dans la forêt.
    Read more

  • Day51

    Le col Mckenzie

    October 7 in the United States

    Nous commençons la journée encore une fois avec un bon café. Les nuits sont assez courtes et très bien agités... Alors, on a besoin de cette bonne dose de caféine pour démarrer la journée. Vous vous imaginez pourquoi j'espère. Bien oui, le beau Samuel. Mais il est de mieux en mieux. On vous le garantie ;-)

    Nous marchons dans les rues de Sisters. C'est une petite ville d'environ 2000 habitants et les bâtiments sont décorées style western. C'est agréable mais on fait vite le tour du quartier, surtout un dimanche, tout n'est même pas ouvert. On part ensuite dans la forêt Willamette, en direction du col de McKenzie. Dès qu'on sort un peu de la ville on aperçoit les montagnes Three Sisters au loin. Ce sont trois montagnes plutôt rapprochées ayant une altitude maximale de 3157 mètres. Ce sont tous des volcans, ceux du nord et du centre sont éteint mais celui du Sud qui est en sommeil depuis 2000 ans. La montagne est sous surveillance depuis que des mouvements sismiques ont été détectés par des satellites il y a quelques années.

    On roule environ 30 minutes pour arriver au col. C'est plutôt impressionnant. L'endroit est entouré de champs de lave solidifiée. Plusieurs éruptions ont eu lieu aux cours des millénaires par tous les volcans qui entourent la région et ça a laissé beaucoup de rochers de pierre volcanique. En plus des 3 sisters, on trouve aussi les monts Washington, Bleknap, Jefferson et bien d'autres. La lave a coulé autour de cet endroit, a refroidi et s'est éventuellement solidifiée. Ça ne fait pas de très belles photos colorées mais c'est impressionnant comme endroit et c'est plutôt historique! On imagine qu'à un moment de son histoire, il devait y avoir des feux et de la lave rouge partout qui coulait lentement autour d'où on est. On monte dans l'observatoire, puis on fait une petite marche avec des panneaux qui nous donnent plus d'informations sur ce qui nous entoure et le processus par lequel tout ce paysage s'est créé. On y apprend entre autres que certains arbres qu'on trouve sur les rochers peuvent avoir jusqu'à 80 ans même s'ils sont tout petits! Le manque de minéraux et les conditions ardues explique tout cela.

    On dîne puis on prend la route vers Bend, une petite ville située non loin de là. Pas vraiment d'arrêt à y faire, mais on fait quand même une pause dans un parc où le passage de la rivière a été aménagée pour que les gens puissent y faire du surf! Ingénieux! On poursuit le chemin jusqu'au camping de Soda Creek où nous passons la nuit avec les montagnes en arrière-plan! Nous avons même eu droit à un mot aléatoire de Samuel : moka! On sait bien que c'était pas voulu mais ça nous a bien fait rire!
    Read more

  • Day48

    Smith Rock

    October 4 in the United States

    Ce matin, on part pas trop tard en direction de Portland. C'est un passage obligé pour aller à notre destination suivante: la région de Bend. Au passage, on arrête à Portland faire des courses mais aussi on fait un arrêt chez Pip's Doughnuts. On avait vu que c'était une institution au niveau des beignes cette place, encore meilleur que Voodoo, l'autre place où on est allé lors de notre passage précédent. Ils font également des thés chai alors on se prend une douzaine de mini beignes de toutes sortes et des thés chai et on prend la route. C'était probablement parmis les meilleurs beignes que nous avonst mangés!! C'était un style différent, plutôt traditionnel avec de la cannelle. Celui au bacon était un peu moins traditionnel mais quand même très bon! Et que dire des chai, c'était succulent et parfait pour la route!

    Il ne fait vraiment pas beau aujourd'hui alors les quelques arrêts qu'on avait peut-être prévu de faire, bien on les oublie! Dommage car ça semble très beau. On longe la gorge du Columbia et on y trouve plein de chutes impressionnantes. C'est la rivière qui sépare l'état de Washington et de l'Oregon. Ce sera peut-être pour un prochain voyage!! Portland vaut vraiment la peine d'être visité! On poursuit la route et on s'arrête dans un vignoble un peu plus loin. On y est très bien accueilli et on fait la dégustation. La spécialité de la région sont les Pinots Noirs. On en goûte quelques-uns et on repart avec une bouteille. Ce fût notre dernier arrêt avant d'arriver à notre endroit pour la nuit: un pseudo camping (gratuit) vide près de la rivière. On aimait bien l'idée de pouvoir faire un feu au bord de la rivière mais ce sera pour un autre jour car il pleut! On est pas mal fatigués aussi alors on reste blottis dans notre petite maison sur quatre roues, on se fait à souper et on s'endort de bonne heure!

    Le lendemain, on prend notre temps le matin. On se fait même un deuxième café. Il pleut et on est pas pressés! Éventuellement, on se met en route. Nous sommes au pied du mont Hood mais à cause de la température brumeuse, impossible de le voir! Plus loin on doit traverser la réserve amérindienne de Warm Springs, laquelle est impossible à visiter à moins d'être un membre de la communauté. On ne fait donc que passer sur l'autoroute mais ça ne nous empêche pas de prendre quelques photos. Le paysage est tellement différent. C'est plat et clairement plus aride que dans les montagnes. Avec la pluie, le jaune des herbes haute apparaît encore plus intense.

    On s'arrête pour dîner aux arches dorées. Un peu plus loin, on arrive à un petit State Park aux abords d'un profond Canyon, sur lesquels sont édifiés plusieurs ponts. Sur l'un d'eux, des gens y sautent en bungee! Méchant beau spot pour ça! On en regarde quelques uns s'élancer dans le vide avec joie puis on marche un peu près (pas trop) du canyon. Les roches qui forment le canyon sont plutôt impressionnantes et la profondeur de celui-ci aussi. Éventuellement, on reprend la route et on arrive au Smith Rock State Park en milieu d'après-midi.

    Dès notre arrivée, on peut voir les formations rocheuses qui sont face à nous: de couleurs rougeâtres et jaune, c'est de toute beauté. Ce sont des petites montagnes propices pour l'escalade et il y a d'ailleurs plusieurs personnes qui sont clairement là pour ça, et avec raison! La vue est magnifique! On entreprend notre balade dans le petit canyon. Ça se fait très bien et il y en a pour tous les goûts avec des pistes plus difficiles et d'autres plus facile d'approche. Nous optons pour une marche le long de la rivière au fond du canyon. Malgré que le ciel soit encore couvert, on perçoit bien les couleurs chaudes de la roche et les coloris de la flore environnante.

    On termine notre journée dans un endroit gratuit pour passer la nuit, dans une petite ville appelée Sisters. La suite demain!
    Read more

  • Day47

    Canon Beach

    October 3 in the United States

    Ce matin, étant donné qu'il fait beau et qu'on a manqué de temps pour le faire la veille, on fait le Japanese Garden de Portland. C'est un must! Les jardins sont de toute beauté : de la verdure, des points d'eau et des bâtiments style japonais, tout y est. Il y a même les plus gros poissons rouges qu'on ait jamais vu dans les bassins. Notre visite nous prend une bonne heure après quoi, on se met en route pour Canon Beach.

    C'est une station touristique où l'on trouve plusieurs gros rochers près de la plage. La vue est donc pas mal impressionnante. En arrivant, nous nous arrêtons dans le centre d'information pour établir un peu notre plan de visite! On commence par se balader dans le village. Les rues sont bondées de petites boutiques, cafés et restaurants. On arrête dîner dans un resto recommandé par la dame au centre d'info et c'est une belle surprise! La chaudrée de palourdes est sublime! La bière de Nicolas aussi, par ailleurs! Après cet excellent repas, nous marchons encore un moment puis allons au parc Ecola, situé à quelques minutes de là. C'est depuis ce point de vue qu'on a notre première expérience de la magnifique plage avec les rochers. C'était de toute beauté malgré les nuages qui commençaient à se faire de plus en plus présents. On prend quelques photos et on profite du moment avant d'aller à notre camping.

    Nous avons appris aujourd'hui (grâce au centre d'information encore une fois!) que certains camping offrent des "dry site", soit un site sans service. Ça revient à s'installer dans le stationnement mais on a le droit d'accéder aux installations (toilettes, douches, salle de lavage, wifi, etc.). L'intérêt est bien sûr d'avoir un prix réduit car ici, c'est 54$ US la nuit et il n'y a que des sites avec branchement complet. Donc, on opte pour le parking nocturne à 28$ (pas mal mieux!). Ce n'est bien-sûr pas une option qu'ils nous proposent, alors il faut le savoir!

    On relaxe un peu. Le temps file et c'est bientôt l'heure d'aller souper. Au moment de partir pour un autre resto qu'on avait trouvé en ville, Samuel nous fait comprendre que ça ne lui tente pas, lui, d'aller en ville... On se résigne à rester au camper. Plus tard, on réalise que, malgré les nuages qui sont arrivés en après-midi, le coucher de soleil semble magnifique! Les couleurs dans le ciel sont d'un rosé et ça semble très joli. On part donc en urgence se trouver un endroit pour voir le couché du soleil sur la beach. C'etait à couper le souffle!!!!! En roulant, on entrevoit le fameux rocher Haystack de 72 mètres de haut au travers des maisons pendant qu'on roule pour trouver un endroit, au plus maudit! On va dans une rue (aussi appelé chemin privé) et on se gare dans un grand stationnement où il ne semble y avoir personne. On descend les marches en toute vitesse pour se rendre à la plage. Wow. C'était grandiose. Si on vous disait qu'avec tous nos voyages, on en a vu des couchers de soleil mais que, celui-là, c'est sans hésitation le plus beau! Imaginez si on avait vu le début!! Avec les rochers qui sont en fait assez près de la plage, et leur taille imposante, c'etait toute qu'un spectacle avec les couleurs rouge et jaunes du ciel. Même nos photos ne peuvent rendre justice à ce qu'on a vu exactement. Juste au moment de remonter les marches, Nicolas realise quelque chose: cet endroit lui semble très familier. En fait, il réalise que c'est l'endroit précis du couché de soleil qu'il a peint quand il était jeune! En fait, c'est une photo de cet endroit qu'il a prit pour faire sa première peinture quand il avait 9 ans environ! Imaginez le hasard! Sans savoir que c'était là, on s'y retrouve et pour un superbe coucher de soleil en plus! La vie nous réserve toujours des surprises on dirait bien!!

    Nous décidons de rester une deuxième journée. Le matin, on reste alors un peu au camper pour faire du ménage. On part ensuite avec la poussette pour se dénicher un petit café et déjeuner. C'est une belle journée et on en profite pour voir l'autre partie du village, qui a moins de boutiques mais plusieurs restos et cafés. Au final, on va dans un restaurant pour déjeuner. Ce n'était pas aussi bon qu'on aurait pu le penser mais au moins, on avait une vue sur la plage. Après avoir mangé, on part faire du off-road avec la poudre sur la plage! On passe près des rochers de la veille et Nicolas peut confirmer que c'était bien le même endroit, avec le même angle et tout. C'est magnifique. On jase avec quelques personnes en chemin. Plus tard, le ciel se couvre un peu. On retourne marcher dans la partie du village qu'on avait commencé a explorer la veille. On ne fait pas d'achats mis à part une crème glacée! L'après-midi passé et nous sommes de retour au camper.

    On va ensuite avec notre condo mobile faire des emplettes et on va à un resto pour souper, près de la plage afin de voir le coucher de soleil. Encore une fois, le resto est décevant mais au moins la vue est très jolie. À l'heure du coucher du soleil, nous sommes sur la plage, pas de retard cette fois! Cependant, le spectacle est différent de la veille et nettement moins coloré. Zit!!! Même si c'est moins impressionnant, ça reste très beau et paisible alors on profite bien du moment. On retourne ensuite au camping pour la nuit. Quel bel endroit que ce Canon Beach!
    Read more

  • Day45

    Portland, Oregon

    October 1 in the United States

    Aujourd'hui, on sort du parc national du Mont Rainier pour aller voir le Mont St-Helens, un icône de la région et surtout un volcan actif! En route, on fait le plein d'essence et de nourriture. Nous nous heurtons à un mur plus loin car le chemin est bloqué, impossible de poursuivre du côté Est du mont. La route pour aller du côté ouest est beaucoup plus longue mais c'est aussi le chemin qui mène vers Portland. On ne baisse pas les épaules et on rebrousse donc chemin pour aller dans cette direction.

    En route, on se rend compte de plus en plus que le ciel est pas mal enuagé et que possiblement nous ne pourrons pas voir le mont. On évalue nos options. Notre arrêt suivant sur l'itinéraire était Canon Beach puis Portland. La météo s'annonce ordinaire à Canon Beach alors on choisit d'inverser les deux. Portland ce sera! On poursuit donc la route sur l'autoroute qui s'élargir jusqu'à 3 puis 4 voies près de la ville. Nous avons trouvé un stationnement dans une partie de la ville qui ne coûte que 1,50$ pour la nuit!! Pas pire deal ça!? En arrivant, nous constatons qu'il y a bien une place pour nous, que nous prenons et allons se promener dans les environs en poussette. Dans le coin, on trouve des restos, des boutiques sympatiques et des food trucks. C'est une rue commerciale mais dans un quartier moins achalandé de la ville. C'est parfait pour la soirée et la nuit. On essaye une microbrasserie qui faisait des excellentes bières!! On reprend notre marche et on s'arrête dans des petites boutiques sans rien acheter. Plus tard, on va souper à un food truck qui prépare des sushis burritos et des poke bowls. C'était vraiment excellent!

    Le lendemain matin, on se lève, prenons notre café expresso dans le camper et on part pour le Visitor Center au centre-ville. Le premier défi est de se trouver un stationnement mais étant donné qu'on est sur semaine, on fini par trouver plutôt rapidement. La ville est divisée en quartiers bien définis grâce à la rivière qui les séparent et l'artère principale au centre. La dame du centre d'information nous explique tout ça et on fait rapidement un petit planning pour la journée. La plupart des endroits du centre-ville sont accessibles à pied, ce qui facilite les choses. On va d'abord marcher vers le quartier chinois et on s'arrête dans un café en chemin. Vraiment excellent et on y fait des provisions!

    Après il est bientôt temps de déplacer notre véhicule (limite de 2h!). On en profite pour faire une marche dans le parc qui borde la rivière Willamette pour se rendre au parking. Ça nous donne une belle vue sur la rivière et les multiples ponts qui la traverse. On se rapproche ensuite du Chinatown et on se trouve un bon resto où on peut manger des excellents dumplings et des ramens. On va ensuite se gâter un dessert dans une institution et où les donuts sont emblématiques de la ville: Voodoo Doughnuts. Ouf... vraiment cochon ça! Ils ont une foule de choix tous plus sucrés et cochons les uns que les autres! Même un gigantesque en forme de falus, pour les intéressés! Et ils s'appelle bien le cock and balls où les Balls sont fourés à la crème!!! Sacré Américains! On a quand même pris un chacun mais ouf, on aurait peut être pas dû! C'était bon mais juste bien trop gros et sucré!! En tous cas, on a survécu en marchant jusqu'au Chinese Garden. Vraiment un bel endroit. C'est très compact car, le jardin occupe seulement un bloc au beau milieu des édifices, mais c'était très joli et apaisant comme endroit.

    Après cette belle visite, on quitte la Chine pour se rendre dans un quartier complémentaire différent, Pearl. On y trouve des magasins en tous genres et beaucoup de restaurants et microbrasseries. On fait une boutique ou deux et on va dans une première micro. La bière est pas mal mais le clou de la visite c'est de jaser avec un couple avec enfant de San Diego. C'est un des endroits où l'on veut aller dans notre périple alors on prend avec joie les conseils et idées qu'ils nous donnent. Leur petite fille a un mois de plus que Samuel mais elle est plus petite quand même. On a vraiment un beau gros bébé nous!!!! Lol

    Après ça, on marche encore un peu pour profiter du beau temps, on fait quelques boutiques et on arrête dans une dernière micro avant de regagner le véhicule. On se déplace vers le jardin des roses. C'est un jardin, a l'accès gratuit, qui regroupe une quantité impressionnante de sortes de roses. Pour être plus précis, le jardin rassemble plus de 7 000 rosiers de 550 variétés environ! On peut s'y promener librement et sentir les fleurs à notre guise. Pour la nuit, on tente notre chance au stationnement de la veille. Après tout, on a déjà notre billet valide jusqu'à 7h le lendemain matin! Encore une fois, on a un espace de libre! Sans trop perdre de temps, on se prépare et on part souper dans un resto pratiquement en face. C'est un resto végétarien qui était très bien noté. Sans dire que ça vallait le détour, on peut dire que c'était bon! Il nous reste un peu d'énergie alors on décide de marcher un temps sur la rue principale, nommée Alberta Drive. La région semble avoir un lien avec le Canada puisque la ville juste au nord s'appelle Vancouver. Original! Sur cette pensée, c'est l'heure du dodo!!
    Read more

Never miss updates of Nic, Jess et Sam with our app:

FindPenguins for iOS FindPenguins for Android