Nic et Jess en voyage

Nous sommes un joyeux couple de voyageurs à temps très partiel! Nous adorons parcourir le monde, découvrir de nouveaux paysages et faire des rencontres inattendues! Cliquez sur Follow pour nous suivre et avoir les notifications des nouveautés!
Living in: Québec City, Canada
  • Day1

    Départ pour Edmonton!

    April 7, 2017 in Canada

    Et oui, encore en voyage! Un peu moins exotique cette fois mais ça promet quand même! Une petite semaine de vacances en famille avec ma sœur et son amie Jen, ma mère et mon fréro de Montréal, tous chez ma sœur à Edmonton en Alberta. Notre vol prévu jeudi soir à été annulé et nous voilà donc à se lever aux petites heures pour prendre notre vol qui nous amène jusqu'à Toronto puis à Edmonton.

    Je suis en bonne compagnie, avec ma maman, et nous sommes prêts pour l'aventure!
    Read more

  • Explore, what other travelers do in:
  • Day31

    Lima... ¡Es la final!

    January 27, 2017 in Peru

    Notre plan aujourd'hui était de faire un tour de ville en bus. On trouve donc une compagnie (il y en a plusieurs) qui offre cette activité et on part pour déjeuner dans un petit café du coin. Le déjeuner est moyen, mais le café en vaut la peine! Notre départ pour l'autobus est juste à côté du café, comme c'est bien fait! On achète nos billets et on monte à bord. Avant le départ, nous bavardons avec les quelques autres passagers qui sont là. Nous ne sommes que 5, pour l'instant. Il y a un couple de russes et une dame du Texas. Le monsieur russe est très drôle! Il ne parle pas beaucoup l'anglais (quelques mots) mais nous dit "Russia, numero uno" en se pointant, en parlant avec l'accent que vous imaginez! Vraiment drôle le bonhomme! Après, quand il veut nous parler où nous montrer quelque chose, ils nous appelle juste "Canada"!! C'est efficace!

    La dame du Texas, elle, est beaucoup plus volubile! Elle vient tout juste d'arriver à Lima, elle ne semble pas savoir combien de jours exactement elle reste et semble assez conservatrice. Elle nous a dit qu'elle avait, par exemple, mangé dans les fastfoods ne sachant pas dans quel restaurant aller et surtout, si elle devait essayer la nourriture péruvienne... Un bof! Nous avons tenté de l'influencer un peu et de l'amener sur le droit chemin en lui parlant de nos quelques expériences. On était avec un bon groupe. Nous nous sommes assis sur le dessus de l'autobus et on se fait cuire lentement par le soleil. Il faut bien finir notre séjour un peu bronzé non?!!? On fini par partir pour notre tour guidé, heureusement, avant de fondre. Le vent fait un bien fou!

    Le guide nous parle des différents quartiers et bâtiments au fur et à mesure qu'on se dirige vers le cartier historique de la ville. Les bâtiments y sont très inspirés, tantôt au style français, tantôt espagnol. Nous descendons à la place d'armes, où nous marchons un peu pour se rendre à la cathédrale. Nous y passons environ 45 minutes. Notre guide nous fait le tour avec les explications. C'est tellement intéressant. Ça n'est certainement pas aussi vieux que la plupart des églises d'Europe, mais il y a quand même beaucoup d'histoire en ces lieux. On y visite entre autres, des catacombes où étaient ensevelis des hauts dirigeants ou des familles fortunées. Les fausses servaient aux gens moins bien entis. Il y avait même un endroit pour les bébés. Plusieurs mourraient à cause de maladies. On a pu voir aussi des sculptures, des crucifix en or, peintures et murales de céramiques importées d'Europe. Après la visite, nous marchons un peu dans la ville avec notre guide, puis on regagne notre gros véhicule rouge à 2 étages. Nous retournons vers Miraflores, jasant avec nos compagnons voyageurs. C'était une excellente activité, parfaite pour faire un survol de la ville et idéale pour ceux qui, par exemple, ne reste qu'une journée ou deux :-) Comme nous quoi!!! En débarquant, nous allons dîner sans une sandwicherie créole qui nous avait été conseillée par nos amis du Québec qu'on a connus à Huacachina, et qui habitent d'ailleurs Lima en ce moment. Nous voulions les voir si c'était possible plus tard dans la journée. On a finalement établi un point de rendez-vous au centre commercial de Miraflores, situé près de la falaise.

    Entre temps, nous décidons d'aller encore une fois se rafraîchir à la piscine. Il fait si beau et surtout, dans 24 heures nous serons au frette canayen. On chill un certain temps, seuls (et oui, il n'y avait que nous deux!) au bord de la piscine. Ensuite, on prépare un peu nos bagages, prend une douche et partons vers le centre commercial. On fait les boutiques en chemin et on arrive finalement sur place. Au premier abord, pas de centre commercial ici. Mais à bien y regarder, il est situé juste après le parc. En fait, il est sous le parc! Rien à voir avec Place Laurier à Québec: le centre d'achats est à ciel ouvert! Nous magasinons un peu en attendant nos copains, puis on se rejoint dans un resto avec vue sur l'océan pour le coucher du soleil. Que c'est beau! Roxanne arrive en premier. Ça fait déjà 3 semaines qu'on s'est vu dans le désert de Ica. On jase, de voyage surtout, en prenant un verre et en attendant Tommy, qui devrait arriver avant le coucher du soleil. Il arrive effectivement quelques minutes plus tard et la conversation continue de plus belle. On ne soupe pas sur place, mais on grignote un peu. Il nous reste une activité à faire avant notre départ cette nuit : le spectacle des fontaines d'eau du quartier historique. C'est un incontournable à ce qu'on nous a dit. Alors, nous passons encore un moment avec nos amis puis, on se fait l'acolade avant de se séparer. Nous prenons un taxi pour retourner dans le quartier historique où se trouve le parc de la réserve et ses fontaines.

    Nous arrivons juste à temps pour la représentation de 9h30. Quel spectacle! C'est une projection sons et lumières, sur des jets d'eau. Le tout est coloré et rythmé. Les jets partent dans tous les sens, suivant la musique et les images où les couleurs qui y sont projetées. Quelle belle activité pour clore notre séjour au Pérou.

    Quel magnifique pays! Tellement surprenant avec tous ses différents paysages: désertiques ou verdoyants, ayant des plages par endroits et des sites historiques à découvrir! Il est tout aussi enivrant pour ses gens avec leurs différentes coutumes, croyances et langues. Peut-être y reviendrons nous un jour, ne sait on jamais. Mais nous recommandons fortement à tous d'y aller! Ne serait-ce que pour y admirer son incontournable bijou: le Machu Picchu! Comme la grand-maman de Jessie nous a déjà dit: lorsqu'elle avait visiter le Pérou, il y a de ça plusieurs années déjà, lorsqu'on prend le train pour s'y rendre, c'est facile de savoir qu'on se rend au Machu... car le train fait le son "Machu Picchu, Machu Picchu, Machu Picchu"!!!! Pour le moment, il est temps pour nous de planifier notre prochaine destination! :-) On est passionné ou on ne l'est pas quoi!!!

    C'est à suivre... ¡Hasta luego!
    Read more

  • Day30

    Cusco - Lima

    January 26, 2017 in Peru

    Ce matin, c'est le départ pour Lima! Dernière ville de notre périple en sol péruvien. Nous nous sommes réveillés quelques fois dans la nuit, cherchant notre air, comme des petits poissons! Juste quelques jours plus bas suffisent à nous faire perdre notre adaptation à l'altitude on dirait bien! Car lorsque nous y étions, nous avion pris l'habitude. Mais seulement 4 jours en étant un peu plus bas en altitude et en y retournant suffise pour dérégler le tout!!!

    Après déjeuner, on prend un taxi pour l'aéroport pour prendre le vol d'une durée de 1h30 qui nous mène près de la mer, dans la capitale du Pérou. Aussitôt débarqué, on est frappé par la chaleur ambiante! On a un bon 30 degrés, humide. Oh yess, ça fait du bien! Nous nous rendons à l'hôtel pour déposer nos bagages et on se déniche un excellent resto pour dîner. Et on est très bien tombé! On va au El Mercador, un resto spécialisé dans les ceviches, comme beaucoup d'autres, car c'est le met typique de la région. On déguste notre repas, avec un petit Pisco Sour, breuvage de prédilection!

    Après ce bon repas, nous partons marcher pour aller le long de la côte. Le cartier Miraflores, où nous sommes, se situe à 79 mètres au-dessus de l'eau. Le quartier est bordé par l'océan et on peut l'admirer du haut de la falaise, tout le long de la côte. La ville a aménagé des parcs et une promenade tout le long de cette même falaise, ce qui rend la visite panoramique très agréable, surtout avec la belle température que nous avons. Notre prochain abjectif était une microbrasserie que nous avions précédemment trouvé : Barbarian. C'est une des bonnes micro du Pérou et nous avons pu voir leurs bières un peu partout, mais jamais en fut à Lima, là où elle est produite. Nous avons marché dans les parcs et nous sommes dirigés vers le centre du quartier, où il y avait d'autres parcs. C'est une belle ville, surtout dans ce quartier en fait. Lima est une grosse ville (8 millions d'habitants!) et toutes les parties de la ville ne sont pas aussi jolies et sécuritaires. Miraflores et St-Isidro sont deux bons quartier où se promener librement, pour les touristes. Sinon, gare du pick-poket et autres!

    Donc, nous marchons et arrivons finalement à la micro où nous prenons des plateaux de dégustation. L'endroit est très bien et la bière est bonne, en bonne compagnie en plus, que demander de plus?! À la sortie du bar, il faisait bien-sûr encore très chaud et nous avons décidé d'aller faire trempette dans la piscine de l'hôtel. L'eau était plutôt froide, mais ça faisait du bien! Nous n'y sommes pas restés très longtemps. L'heure tourne et c'était déjà le temps d'aller souper! On dirait qu'on ne fait que manger!! Surtout à Lima, de nombreux restaurants sont réputés internationalement! Donc, on se trouve un autre resto, pas très loin de l'hôtel. On a eu moins de flaire cette fois et nous ne sommes restés que pour prendre un verre. L'ambiance était plutôt monotone, le resto plutôt vieillot, les prix élevés et ça sentait pas très bon en plus! Donc on paie l'addition et on se dirige vers un second choix. Pas de chance cette fois, il n'y a plus de table de disponible. On s'installe donc au bar où on peut quand même commander à manger. L'ambiance est bien cette fois, mais la nourriture n'est pas aussi bonne que ce midi. Bon, on devient difficile semble-t'il! C'était quand même bien! Au moins, le tartare d'alpaca était très bon, et en plus, on mange pas ça tous les jours!

    Épuisés de cette bonne journée, on retourne à l'hôtel se coucher. Voilà ce qui complète notre première journée à Lima. Et demain, c'est la dernière journée déjà de notre voyage!! Que le temps passe vite!

    Buenas noches!
    Read more

  • Day29

    Parc national Manu j4 - Cusco

    January 25, 2017 in Peru

    Encore ce matin, on se lève tôt, vers 6h, pour faire nos sacs et ensuite aller déjeuner. Et oui, aujourd'hui on doit déjà quitter la jungle et retrouver la civilisation. Pour y arriver par contre, nous avons 1 heure de bateau et environ 9 heures de camion, si tout va bien! On espère se rendre à Cusco pour 17h. Donc, après un bon café et des fruits, nous saluons les gens qui nous ont accueillis pour les deux derniers jours. Nous embarquons dans le bateau longiforme et partons pour le port où nous attend notre chauffeur.

    À l'arrivée au village, on débarque nos trucs et surprise, pas de chauffeur. Nous n'avons pas de nouvelles et notre guide, José, tente de le contacter mais sans succès. On espère qu'il n'est rien arrivé de grave et on patiente. Quelques minutes plus tard, notre guide réussi à lui parler au cellulaire et il dit qu'il est en chemin. Rien de cassé, juste un détour semble-t'il. Fiou!!!!

    On engouffre nos bagages dans la camionnette et on prend la route des montagnes. Pas beaucoup d'arrêts en vue, si ce n'est que pour dîner, une fois passé la forêt nuageuse. On a une superbe vue sur la vallée et il fait beau, encore une fois! Nous arrivons à Cusco vers 16:45, le temps de saluer notre guide et notre chauffeur, puis nous allons récupérer nos bagages pour se rendre à notre autre hôtel, un coin de rue plus loin. On y dépose nos sacs et on part découvrir le marché San Pedro, à quelques rues de là. C'est un marché où on trouve de tout, surtout pour l'alimentation : viandes, fromages, fruits, etc. C'est grand et varié. Au final, nous n'achetons rien car nous y allions surtout par curiosité. Nous allons au supermarché en face où nous achetons quelques trucs et on se dirige ensuite vers la place de la cathédrale.

    On s'y est fait recommandé un pub pour prendre un verre en mode 5 à 7! Le pub est au deuxième étage et le petit balcon offre une belle vue sur la place et la cathédrale. On y déguste une bonne IPA locale avec un plat de papas fritas (frites). Nous allons ensuite souper dans un resto près de notre hôtel : Chifa Sipan. Les chifas sont en fait des restaurants chinois, mélangés avec la cuisine péruvienne. Notre repas est convenable et au moins, c'est pas très cher: 47 soles pour 2 (grosses) assiettes avec une coupe de vin, ce qui fait environ 22$. Mais, on ne recommande pas vraiment. Prochain arrêt : dodo! On part tôt demain matin pour Lima, notre dernière destination péruvienne avant de retourner à la maison vous rejoindre! Snif snif!!! C'est déjà bientôt la fin.
    Read more

  • Day29

    Parc national Manu j3

    January 25, 2017 in Peru

    La température est bien ce matin, alors notre guide vient cogner à notre porte à 5h, comme prévu. On s'étaient entendu comme ça, car s'il fait beau, on va voir le Claylick, l'endroit où les perroquets vont pour lécher l'argile. Ils doivent faire ça plusieurs fois par semaine pour éliminer les toxines qu'ils auraient pu ingérer en mangeant des plantes. C'est aussi un rendez-vous pour socialiser et pour se trouver un partenaire. Les Macao sont monogames.

    On prend le bateau pour 20 minutes environ et on arrive à l'endroit en question. Un petit observatoire y est aménagé et un petit groupe de chercheurs est déjà installé, attendant patiemment l'arrivée des oiseaux. Nous attendons une dizaine de minutes et, par chance, les oiseaux arrivent enfin. C'est un beau spectacle : on voit les péroquets multicolores arriver, deux par deux, de l'autre côté de la rivière et se diriger vers la falaise d'argile (Clay). À mesure qu'ils s'assemblent, certains restent dans les arbres en haut pour surveiller, tandis que d'autres vont se poser sur l'argile pour en ingérer une petite dose. Ça n'arrête pas pendant plus de 30 minutes. Nous sommes à une bonne distance, mais nous pouvons les observer avec des jumelles. Même de notre point d'observation, on peut très bien les entendre croasser. Il y a plusieurs sortes de Macao, mais cet endroit est assez spécifique aux Macao à tête blanche et ceux à tête bleue. Pas de grands Macao rouge, jaune et bleu ici. Vers 6h, ils commencent à se disperser et nous faisons de même. Nous retournons au logis pour prendre le petit déjeuner.

    Nous partons ensuite faire une marche dans la jungle, aux abords du Lodge pour une heure et demie environ. La forêt est différente de la veille et nous pouvons observer davantage de papillons et d'oiseaux. Les papillons aux ailes de verre (transparentes) sont particulièrement jolis. Les autres insectes sont toujours présents mais les araignées sont plus discrètes. On voit des pistes de plus gros mammifères mais sans pouvoir les apercevoir, ce qui n'est peut-être pas une mauvaise chose! Ce sont des traces de Tamir et de gros cochons d'Inde, les mêmes que nous avons vus au centre de sauvetage des animaux la veille. On termine notre marche et on retourne au Lodge. En arrivant, on parle aux 2 guides qui nous avaient amenés faire de la tirolienne pour voir si on peut aller se baigner au bassin dont ils nous avaient jasé la veille. Ils acceptent, alors on se met en tenue de marche mais avec nos maillots, puis partons pour ce fameux bassin secret. Même notre guide ne savait pas où c'était.

    Quelques 20 minutes plus tard, on débouche sur la petite rivière où se trouve le bassin en question. Petit coin de paradis! La rivière coule de bassin en bassins, son courant continu arrondissant les roches au passage. C'est pas très profond mais parfait pour y faire trempette, avec les petits poissons qui vivent dans l'eau limpide. Nous y restons plus d'une heure, à rigoler et à profiter du moment avec nos deux jeunes compagnons. De temps à autre, un papillon Morpho nous passe au-dessus de la tête. Ceux qui sont immense et tout bleu! Quel moment magique! On prend quelques photos, on se sèche un peu et on fait le chemin inverse jusqu'au logis.

    On arrive juste à l'heure du dîner. Le repas est un met traditionnel : du riz parfumé, avec du poulet, le tout enveloppé dans des feuilles d'arbres locaux. Il y a même une salsa pour accompagner le tout. Quel délice! Après tout ça, nous allons nous assoupir dans les hamacs avant notre prochaine sortie.

    À 15h, nous partons avec notre guide faire une autre marche dans la jungle. Seulement cette fois, nous devons nous rendre au sentier en bateau. Nous faisons donc une vingtaine de minutes à contre courant avant d'arriver sur la berge. De là, nous débutons la marche en forêt. Nous suivons le lit d'une rivière presque asséchée pendant un moment avant d'arriver à un emplacement où il y a des Stinky Birds. Cet oiseau à la taille d'un coq et avec une crette comme un punk, possèdent 3 systèmes digestifs. Ils peuvent ruminer comme une vache. Tout cela semble expliquer le fait qu'ils puent, d'où leur nom! Quoi qu'il en soit, ils sont plutôt jolis à observer. On en voit quelques un dans le bois mais c'est en arrivant au lac qu'on en voit davantage. Le petit lac est en fait un refoulement de la rivière, dans un des sillons de cette même rivière. Cela crée un petit lac, peu profond et marécageux. On peut trouver dans ce type de lac des anacondas et des caymans, en plus d'une multitude d'oiseaux.

    Notre guide nous fait monter dans l'embarcation, une sorte de radeau fait de bois local qui a la propriété de flotter à merveille. Il doit pousser le radeau à l'aide d'une grande perche, à la manière d'un gondoliste! Il fait un temps magnifique. On profite de la vue et on observe plusieurs Stinky Birds et d'autres oiseaux plus petits. Notre guide nous explique que les Stinky Birds sont un des rares animaux à ne pas avoir de période de reproduction. Ils peuvent s'accoupler quand ils veulent, comme les humains et les singes. On n'a pas vu d'anaconda cet après-midi là, ni de cayman d'ailleurs, seulement de beaux oiseaux, ce qui n'est pas rien.

    En revenant sur le sentier, nous avons vu des traces de félin. C'était possiblement un jaguar ou un puma, les deux vivants dans le parc. Encore une fois, pas possible de voir l'animal mais le simple fait de voir de telles traces restent impressionnant! On reprend le bateau pour rentrer au bercail pour souper. Il nous reste un peu de temps alors nous relaxons à l'ombre, dans notre coin préféré : les hamacs! Lorsque le soleil se couche, on aperçoit des singes bruns qui viennent se promener dans les arbres près de la rivière. Quel bel endroit! Ce soir, étant donné que c'est notre dernier souper, on a droit à une bouteille de vino! C'est un bon petit vin argentin. On déguste le repas et on va terminer la bouteille, bien évachés dans les hamacs, question d'en profiter pour une dernière fois. Nous allons finalement nous coucher, sans coquerelles ou autres araignées dans notre chambre (pas le choix de faire une petite vérification!). Faut dire qu'on avait trouvé une belle araignée loup la veille!! Énorme!!!!!! Pas question d'avoir un chambreur supplémentaire cette nuit ;-)
    Read more

  • Day27

    Parc national Manu j2

    January 23, 2017 in Peru

    On se réveille doucement ce matin. C'est une superbe journée qui commence dans la jungle. Pas de coqs, pas de voitures ni de portes qui claquent. On entend les oiseaux et la nature qui s'éveillent. Nous commençons la journée avec un café et un bon déjeuner avant de partir marcher. Étant donné qu'il fait beau, nous avons plus de chances de voir des animaux, mais s'il fait trop chaud, ils se cacheront! Donc le matin, c'est un bon temps pour les observer. Nous partons donc sur le chemin qui nous mènera jusqu'au Erika Lodge, là où on passera 2 nuits.

    On marche pendant une heure avec notre guide qui nous montre encore une fois, plusieurs sortes de plantes tropicales. Nous apercevons aussi d'autres oiseaux et de grosses sauterelles. On voit un colimaçon écrasé, mais il était immense! On souhaite en voir un vivant!! Après cette séance de marche, nous sommes rejoint par notre conducteur. Il commence à faire chaud et l'ombre de la voiture ne fera pas de tort!

    On roule un bon moment pour se rendre jusqu'à un village où nous allons visiter un centre de sauvetage pour les animaux. Là ils réhabilitent des animaux qu'ils ont trouvés ou qui leur ont été confiés. On peut y voir plusieurs péroquets Macao, un petit cayman (cousin des aligators), des tortures (qui font des tortues!), un hibou, des singes et surtout, un bébé paresseux! Il est tellement adorable! Jessie le garde dans ses bras pendant que nous marchons vers des gros cochons d'Inde quand même sympathiques. Ils se laissent flatter derrière la nuque. On retourne éventuellement le petit monsieur "slow-mo" et nous retournons au camion. On s'arrête un peu plus loin pour voir des singes qui se promènent dans la forêt, d'une branche à l'autre. Ils sont plutôt nombreux une dizaine d'après ce qu'on peut voir. On les appelent les singes écureuil, probablement parce qu'ils ont une longue queue et marchent tranquillement dans les arbres.

    On fait le reste du chemin pour se rendre au bord de la rivière, d'où on doit prendre un bateau. La petite balade nous amènera jusqu'au Erika Lodge. On fait quelques emplettes au village puis, on embarque pour la traversée de 20 minutes environ. La rivière n'est pas très profonde (6m au maximum, 1m en moyenne) mais étant donné que c'est la saison des pluies, le courant est très fort et heureusement, notre conducteur aussi!! On n'a jamais vu un capitaine aussi efficace! C'est tellement impressionnant, il prend les virage et remonte à contre courant pour nous amener jusqu'à la rive de notre logis. Respect!!!

    L'endroit est paisible et on a même des hamacs pour chiller. On en profite d'ailleurs un moment puis, vers 3h, nous allons faire des zip-lines! Donc pour se rendre à la première plate-forme, on doit marcher un bon 30 minutes. Ça nous donne le temps de jaser avec nos deux guides dédiés pour l'activité. Ils sont plutôt jeunes et on rigole bien. Après les démonstrations d'usage, on descend la première ligne de tirolienne de 70 mètres. C'est la plus molo des 3, juste pour s'échauffer! La deuxième est un peu plus rapide et on apprend à utiliser davantage le frein. C'est un nouvel équipement qu'ils ont: on peut monter les bras pour accélérer et les descendre pour ralentir ou arrêter. Ça c'est de la technologie! La troisième et dernière ligne est la plus rapide et le frein est nécessaire. Que du plaisir! Du haut de la dernière plate-forme, on peut apercevoir des péroquets qui voltigent d'un arbre à l'autre. On redescend au sol en rappel pour retourner dans le sentier qui nous ramène au Lodge. Au début du sentier, on arrive à un petit étang où on peut voir un cayman qui se fait chauffer la couenne au soleil! Quelle belle activité!

    À l'arrivée, on profite des douches "froides", car on a tellement eu chaud! Faut dire qu'il fait 32 degrés environ avec un taux d'humidité aux alentours de 90%, ça c'est de la chaleur!! On ouvre les champlures! On va ensuite relaxer encore un peu en attendant le souper. Après avoir repris des forces, on prend nos lampes frontales et on part pour une marche nocturne avec notre guide. On en a une pour une heure de marche environ où on voit principalement des insectes : araignées et sauterelles de toutes tailles, oiseau et 2 petites grenouilles dont une vénéneuse et un oiseau. À la fin nous avons vu une araignée scorpion, vraiment cool! Après notre chasse aux bibittes, nous sommes allés nous coucher. On se couche tôt mais, il est possible qu'on se lève tôt demain, vers 5h environ. À suivre...

    Buenas noches!
    Read more

  • Day26

    Cusco - Parc national Manu j1

    January 22, 2017 in Peru

    Ce matin, c'est un gros départ. On vient nous chercher vers 7h pour se rendre au parc national de Manu. C'est une zone protégée de 2 millions hectares carrés, située de l'autre côté des montagnes, en Amazonie. 90% de sa superficie n'est pas accessible au public, seulement à quelques chercheurs triés sur le volet. Des petites communautés habitent tout de même cette zone et on ne doit pas les approcher. Ils ne parlent pas l'espagnol et peuvent être agressifs, selon ce qu'on nous a dit. La première journée des quatre consiste surtout à se rendre au premier logis, le San Pedro de Orquideas Lodge, situé dans la forêt nuageuse (Cloud Forest) et à 8 heures de route en bus de Cusco.

    En chemin, nous passons à nouveau par Pisac, puis bifurquons vers les montages. Au sommet, nous sommes à 3650 mètres, dans les Andes. C'est assez impressionnant même si on commence à avoir l'habitude de ce genre d'altitude! De là, on se rend à Paucartambo, une petite ville coloniale pitoresque. On s'y arrête 45 minutes environ, le temps de visiter un petit musée qui relate essentiellement l'histoire du village et des habitants des montagnes. On peut aussi voir les costumes qu'ils portent pour le festival annuel, dédié à la vierge Carmen. On regarde surtout les photos, car tous les textes ne sont pas traduits en anglais, notre espagnol laissant quelque peu à désirer!

    On reprend la route, dans les nuages. Le chemin est sinueux et majoritairement juste au bord du précipice. Heureusement, notre conducteur fait du bon boulot et la balade est beaucoup moins stressante que celle du canyon de Colca! Nous sommes d'ailleurs seuls dans le van avec notre guide et le chauffeur. Le gros luxe!! Nous arrêtons casser la croûte au bord d'une falaise. Le temps se dégage quelque peu lorsque nous reprenons le chemin. On fait quelques arrêts pour admirer le vue. Lorsque nous sommes plus près du Lodge, nous descendons pour marcher pendant une heure. Ça fait du bien de se dégourdir un peu!

    Notre guide nous montre plusieurs plantes et nous pouvons apercevoir quelques oiseaux. On peut, entre autres, observer le fameux Cock of the Rock, cet oiseau emblématique du Pérou. Le guide nous explique aussi que le parc compte plus de 700 variétés d'orchidées et le pays environ 3000! Ça c'est de la variété! Le Pérou est un des 5 pays ayant ce qu'on appelle une méga bio diversité. Ce titre est attribué parce qu'on y retrouve une multitude d'écosystèmes, de climats, de végétaux et d'animaux, comme à très peu d'endroits au monde.

    En plus des oiseaux et des plantes, nous avons la compagnie d'une multitude de papillons et d'insectes. Nous arrivons bientôt au logis où nous relaxons quelque peu avant de prendre le repas avec notre guide. Les habitations sont bien et il y a une bonne dizaine de chambres mais nous ne sommes que 5 dans tout l'emplacement, en incluant notre hôte! Donc, nous mangeons une bonne soupe de quinoa, suivi d'un spagetti. On termine avec un dessert traditionnel, quelque chose qui ressemble à du jello mais fait avec du maïs noir. C'est pas méchant!

    L'heure du dodo est arrivé et c'est avec plaisir que nous nous couchons, même si le lit semble ne pas autant apprécier!! Les petites planches sous le matelas semble avoir beaucoup trop de vécu et ne tiennent pas très bien en place. Bref, on se demande si on va pas se réveiller par terre au beau milieu de la nuit! Mais bon, ça semble tenir alors, on s'installe avec le voile à moustiques et on s'endort rapidement...
    Read more

  • Day25

    Machu Picchu

    January 21, 2017 in Peru

    Wow! Magnifique avant-midi au Machu! On part ce matin pour visiter le bijoux du Pérou! Après déjeuner, on embarque dans un bus qui nous amène directement sur le Machu. Bien oui! On est paresseux aujourd'hui! Anyway, deux heures de marche pour ensuite marcher environ 4 heures sur le Machu... On va se sauver les deux heures et le faire en bus, héhé!

    Le Machu Picchu n'a plus besoin de présentation. C'est une magnifique et gigantesque ruine inca situé au sommet d'une montagne, d'où on peut aussi voir le mont Waynapicchu. En fait c'est le pic qu'on voit derrière les ruines sur toutes les photos. Même si on voit cet icône souvent, ça n'en demeure pas moins impressionnant! C'est nuageux et brumeux ce matin alors, à notre arrivée en bus, on commence par la partie du bas, soit les habitations et temples. Au travers des bâtiments, on peut voir des lamas qui broutent paisiblement, ça c'est jusqu'à ce qu'on touriste sorte une banane! Alors là, il guanbade jusqu'à la gâterie! Sinon, la marche se fait bien, on profite du paysage et de la température, qui est somme toute pas si mal. Ça se dégage éventuellement et on peut même se mettre en t-shirt et sortir la crème solaire. C'est dégagé, mais ça reste nuageux tout autour des autres sommets montagneux, comme si on était dans l'oeil de la tornade!! Rien à craindre cependant, il fait beau!

    Côté historique, le Machu Picchu est considéré comme étant la pièce maîtresse de l'empire inca. Il fut d'ailleurs abandonné lors de la chute de l'empire alors que sa construction n'était pas encore achevée. Il est situé à une altitude de 2 430 mètres et couvre une superficie totale de 13 km carrés. Il aurait été construit autour de 1450 et aurait du être l'une des résidences de l’empereur Pachacútec. Il fût oublié pendant des siècles et fût redécouvert en juillet 1911 seulement. Il est aussi reconnu comme l'une des 7 nouvelles merveilles du monde par l'Unesco depuis 2007.

    Donc après avoir fait le tour de la partie inférieure pendant, bon au moins une heure et demie, on monte vers la partie supérieure où se trouve la maison de garde, tout en haut. On se rend jusqu'au sommet à la queue-leu-leu avec la multitude d'autres touristes. Ouf! Ah oui et en passant, c'est le festival du selfie et plus précisément du selfie-stick! Pas évident de prendre de bonnes photos sans qu'il y ait quelqu'un dans le cadre. Nous n'avons pas pris de guide mais la majorité semble avoir opté pour cette option. Plusieurs sont même en gros groupes, ça semble pas si jojo! Parenthèse faite, on arrive en haut du mont Machu Picchu et là... Quelle vue! C'est à couper le souffle. Tellement majestueux et grandiose, avec le mont Waynapicchu en arrière-plan. C'est à ce moment que tous les efforts et les sous dépensés pour s'y rendre prennent leur valeur!

    On profite du spectacle pendant un bon moment, prenant des photos ou juste regardant le tout en silence. On fini par se décider à quitter cette cité dans les nuages pour retourner au village. Il faut dire que notre estomac nous envoyait des signaux! On reprend donc la bus pour descendre jusqu'à Aguas Calientes. On dîne au même resto que la veille (les pâtes étaient si bonne!), puis Jessie se fait faire un petit massage pendant que Nicolas se promène un peu dans les environs.

    L'heure est déjà arrivée de reprendre le train pour se rendre à Ollantaytambo. Cette fois-ci les amis, pas de première classe pour nous. Paraît qu'on est pas assez jetset! Sans rire, il n'y a pas de première classe sur le train de 16h, alors on devra voyager avec le p'tit monde. Pas facile la vie! Ah ah! Donc on prend le train, en relaxant et admirant le paysage. On arrive à destination et là, on transfert vers un autocar qui nous amène jusqu'à Cusco, où nous passons la nuit.

    Demain, on part pour un 4 jours dans la forêt amazonienne! Ça promet mais, pas trop de chance d'avoir de la connexion aux Internet dans ce secteur... Nous ferons une mise à jour du blog sans faute au retour, ne vous en faites pas fidèles lecteurs ;-)

    Asta pronto amigos!
    Read more

  • Day24

    Ollantaytambo - Aguas Calientes

    January 20, 2017 in Peru

    Pour bien débuter la journée et avant de quitter le village splandide d'Ollantaytambo, nous visitons la forteresse. C'est une ruine Inca, témoignant d'un village authentique de cette civilisation. On peut voir au pied de la montagne, plusieurs habitations et le temple de l'eau, lequel est encore alimenté d'un ruisseau. La forteresse quant à elle surplombe Ollantaytambo et offre aussi une magnifique vue sur la vallée sacrée. La visite nous prend plus d'une heure et on part par la suite vers la station de train du village.

    Petit soucis à l'arrivée, nous n'avons plus nos billets imprimés. Un préposé fort sympathique nous accompagne alors jusqu'à la billetterie de Inca Rail pour régler le tout. Nous bavardons avec lui quelque peu et, sans savoir trop pourquoi, il nous donne un ugrade gratuit pour la première classe! Ça c'est du voyage! On embarque dans le train et c'est la totale. On a droit à un cocktail de bienvenue, une entrée, un plat principal de truite avec galette de pommes de terre et un dessert. Ah oui et du vin en prime. En plus de tout ça, la vue est fantastique! Le paysage défile devant nos yeux pendant qu'on se rapproche du Machu Picchu!

    Après le repas, on nous invite à passer dans l'autre wagon qui est un espace bistro! Il y a un bar, des fauteuils confortables pivotants et duo de musiciens! En plus, une porte est ouverte et un mini balcon est aménagé à l'extérieur alors on peut sortir un peu pour admirer encore davantage le paysage! On se prend chacun un petit drink (inclus!) et nous profitons de la vue. Wow, la grande classe!! Le trajet prend en tout 1 heure 40 minutes et on arrive finalement à Aguas Calientes, aux portes du Machu Picchu!

    La température est toujours clémente et un représentant de l'hôtel est là pour nous accueillir, et nous amener jusqu'à l'établissement. Le village n'est pas très grand mais regorge d'hôtels, de restaurants et de boutiques. Ça bourdonne de monde! Imaginez en haute saison, c'est vraiment l'attraction principale du Pérou il nous semble! On dépose nos bagages (en fait on largue du stock seulement car on voyage léger avec juste de notre sac de jour). On part ensuite pour une marche de 2 heures 30 au total pour voir la chute Mandor. Ce n'est pas très loin mais pas forcément bien indiqué. Au départ, on doit marcher le long du chemin de fer. On passe dans les tunnels (pas trop rassurant alors on fait vite!) et on voit finalement une pancarte indiquant que nous sommes à mi chemin et surtout, sur la bonne voie. En chemin, on peut voir les montagnes majestueuses qui nous entourent et, à un certain moment, on voit même le Machu Picchu au sommet d'une montagne! Ce sera pour demain car en attendant, on arrive éventuellement à l'entrée pour le jardin de la chute Mandor.

    Le jardin en tant que tel est en fait un sentier que l'on emprunte jusqu'à la chute. On peut voir plusieurs espèces de plantes (bananiers, coléus, orchidées, oiseaux du paradis, etc) ainsi que des oiseaux et des papillons. Jessie a d'ailleurs déniché un "Coq-de-roche péruvien", lequel est, nous a t-on dit, est l'oiseau national du pays. Il est dans la même famille que les péroquets, il est rouge et a une bosse sur la tête, comme si on l'avait assommé! Pas le temps de le prendre en photo, il est déjà parti! Avec un peu de chance, nous en reverrons dans le parc de Manu, en Amazonie. La chute se trouve à un km de l'entrée et on y parvient rapidement. Au final, elle n'est pas si impressionnante mais ça reste une belle chute. Jessie va y saucer ses pieds un peu. Les pieds seulement car l'eau est assez froide merci mais aussi, il y a du courant et le bassin n'est pas très grand. On reste quelques minutes et on repart en direction de notre chambre.

    On se change pour aller à notre dernière activité de la journée : les eaux thermales. Et oui, une autre soupe à touristes! C'est beaucoup mieux que celle de Chivay par contre! L'eau est plus chaude et il y a plus de bains et après tout, ça coûte juste 20 soles (même pas 10$).

    Après la trempette, nous allons nous coucher, question d'enlever l'odeur de souffre. On va ensuite souper dans un bon petit resto italien où on mange de bonnes pâtes! Parfait pour bien dormir et être en forme pour la journée suivante: Machu Picchu baby!

    Buenas noches!
    Read more

  • Day23

    Urubamba - Ollantaytambo

    January 19, 2017 in Peru

    Tout prêt de Urubamba, qui est un petit village d'environ 3500 habitants, il y a Moray et Maras que nous voulons aller visiter. On s'est donc pris un tour guidé la veille avec un guide privé.

    Il vient donc nous chercher tôt le matin. Premier arrêt: Moray. C'est en fait un ancien centre de recherche agricole​ pour les Incas pour y expérimenter l'agriculture. Formé circulairement et en terrasses comptant 10 niveaux, cela permettait pour chacun des plateaux d'avoir une température différente. Les Incas faisaient donc pousser leurs produits et tentaient de valider et de rechercher la meilleure température pour y faire pousser leurs types de produits. Cela permettait de générer différents micro-climats, car au milieu, cela était plus chaud, et tout cela permettant d'y faire pousser plus de 250 espèces variés. Ce site fut trouvé uniquement en 1932 par un certain Johnson qui volait par hasard par là. Mais le site était caché par la végétation. Ils ont donc du tout défricher. Assez intéressant!

    Deuxième endroit, nous allons dans un petit village où notre guide nous a fait essayer la Chicha qui est en fait une boisson locale préparée à base de maïs auxquels on ajoute des fruits. La fermentation peut durer de quelques jours à quelques mois et est faible en alcool ou forte si le temps de fermentation est plus long. On s'arrête donc au petit kiosque pour boire ce breuvage. C'est super bon!

    Troisième arrêt, Maras. Le village à pu survivre économiquement grâce aux salines situées tout prêt. Une source d'eau jaillit de on ne sait où exactement et donne naissance à un ruisseau saturé de sodium qui remplit plusieurs bassins, construits en terrasses aussi. Aujourd'hui, 700 à 800 familles possèdent les quelque 3 600 bassins qui sont organisés en coopérative. A chaque année, ils en construisent plus de 15. Et le sel récupéré sert à la vente aux touristes et aux résidents. En plus de servir à l'alimentation, la dernière couche de sel extraite sert à différents usages médicinaux. L'installation est impressionnante et belle à la fois. On n'avait jamais rien vu de comparable auparavant.

    Ce dernier arrêt complète notre tour avec Giovanni à Urubamba avec notre guide, et on nous reconduit à la station pour prendre le collectivo pour aller vers Ollantaytambo.

    Encore un déplacement! On a l'habitude et cela prend moins de 30 minutes pour se rendre jusqu'à cette ville. On nous débarque sur la place centrale et on peut déjà voir que le village à du charme! Les routes et les bâtiments sont en pierre et on peut voir, perchés sur les montagnes avoisinantes, des ruines inca! Ça promet! Comme à l'habitude, on rejoint notre logis puis on se prépare pour monter une des deux montagnes, soit celle la moins touristique.

    C'est difficile, mais on s'est beaucoup acclimaté à l'altitude. Donc, c'est beaucoup moins dure qu'à Puno où l'altitude était à son top. Rendu au haut de la montagne, on relaxe et prend le temps de savourer chaque instant. Magnifique!

    Après l'entraînement, vient le plaisir. On va donc dans une microbrasserie de la place située à 10 minutes en collectivo. La bière est bonne et on se croirait quasiment à la Korigane!! Il manquait juste les amis pour que ce soit parfait.

    Retour au logement, on se repose dans notre super bel hôtel qui donne la meilleure vue sur le site de la forteresse, laquelle nous ferons d'ailleurs demain matin.

    Asta mañana!
    Read more

Never miss updates of Nic et Jess en voyage with our app:

FindPenguins for iOS FindPenguins for Android