Satellite
Show on map
  • Day20

    08 mai : Trek J15 Kala Patthar-Dingboche

    May 8, 2018 in Nepal ⋅ ☀️ 20 °C

    Le guide nous avait prévenu d'une nuit agitée car Gorak Shep est situé à 5140m d'altitude. Les gens se réveillent souvent la nuit avec un mal de crâne et des palpitations dus à l'altitude. Ce n'est pas notre cas, il ne fait pas froid dans la chambre et surement du à la fatigue, nous dormons bien.

    Nous partons à 5h30 avec une barre céreale dans le ventre à la conquête du fameux Kala Patthar.
    Nous devons monter de 410m pour atteindre son sommet. Il a du faire froid dans la nuit car le sentier est recouvert de givre et parfois de la neige.
    La montée est assez facile car le sentier bien lisse. La dernière partie se monte dans les rochers. À 5550m, chaque montée de jambe est éprouvante et essouffle énormément. Nous mettrons 1h20.

    Le panorama au sommet magnifique. L'Everest est au milieu, nous voyons le Nuptse, le Lothse, le Pumo Ri. Il y a beaucoup plus de monde au sommet du Kala Patthar qu'au sommet du Gokyo Ri.

    Nous redescendons en 1h et prenons le petit déjeuner au lodge.
    Nous repartons vers 9h30 en direction de Dingboche. Au bout d'1h30 nous sommes à Lobuche, nous avons du doubler des groupes entiers, en marchant sur les rochers à côté du sentier, qui marchaient très lentement. Nous croisons cette fille, qui, la veille était au bord de la mort au camp de base (avec le filet de vomi sur la bouche et à moitié pliée sur son bâton) , elle descend tout doucement et semble toujours aussi affaiblie, son guide lui porte son sac.
    Comme quoi c'est un trek très grand public.

    Nous mettrons encore un peu plus d'une heure pour arriver à Thokla où nous mangerons. Nous sommes sur l'autoroute de l'Everest trail et je suis étonnée de voir la quantité de monde qui monte vers les villages en amont. Il y a des dizaines et des dizaines de porteurs et de groupes.

    Nous arrivons après 1h30 de marche à Dingboche. Nous avons traversé une vallée balayée par des vents violents pendant tout ce temps ce qui n'a pas rendu la promenade très agréable. Nous sommes descendus de 1200m au total et les genoux s'en ressentent. Ouille ouille.

    Arrivés au lodge nous partageons un seau d'eau tiède pour notre toilette et profitons de la vue de la vallée depuis la salle commune.
    Read more