Satellite
Show on map
  • Day49

    Fin de l'aventure Sri Lankaise

    May 8 in Sri Lanka ⋅ ☁️ 30 °C

    Nous clôturons ici nos 7 semaines passées au Sri Lanka.
    Nous y aurons vu une faune et une flore d'une richesse incroyable, rencontré des personnes formidables avec le coeur sur la main, et pu nous imisser dans une culture principalement hindouiste et bouddhiste.
    Comme de partout, nous aurons croisé le chemin de quelques cons, mais la bonté de 95% des personnes côtoyées nous en ferons vite oublier le souvenir.
    En 49 jours, nous aurons utilisé plusieurs moyens de locomotion à travers l'île, passant par la voiture (en stop), le tuk tuk, le train, le vélo, le catamaran, le bateau de fortune, le landmaster... quelques uns n'auront pas été de tout repos de part la conduite ou l'immense nombre de personnes au sein des transports publiques. Plusieurs heures auront été passées debout, immobile, à attendre l'arrivée avec grande impatience.
    Nous aurons eu la chance de voir de beaux paysages dans les montagnes, de belles plages parfois désertes sur la côte sud, des sites classés au patrimoine mondial, ainsi que 3 parcs nationaux qui rescellent de trésors végétaux et animaliers.
    Le Sri Lanka connait une période très compliqué à l'heure actuelle, avec la hausse des prix (qui ont parfois doublés voir triplés) de la nourriture, du gaz, du pétrole, en plus du ravitaillement qui vient cruellement à manquer. Des queues de dizaines et centaines de mètres se produisent aux stations essence, 8 personnes y ont déjà perdu la vie lors de nombreuses heures d'attente en pleine chaleur notamment. Les médicaments également viennent à manquer, et la pauvreté augmente indéniablement.
    Des protestations, parfois importantes, ont lieu en représailles d'un gouvernement corrompu jusqu'à l'os. Le président actuel, "Gotta", avait placé toute sa famille en son sein, et est un spécialiste concernant le détournement de fonds. Il finira, suite au manifestations et aux tentatives d'incendies de son domicile, à ne garder dans son clan que son frère en tant que 1er ministre. Le slogan "Gotta go home" (il vivait à la base au États-Unis) nous suivra tout notre périple. Il nous faudra aussi faire en fonction des blocus, des jours où les transports sont à l'arrêt, où les shops et restaurants sont fermés. Bien entendu, nous faisons face à cela sur 7 semaines, ce qui n'est rien par rapport à ce nouveau quotidien pour les Sri Lankais. Le gaz manquant, c'est souvent au bois que la cuisine est faite pour les endroits où cela est possible, c'est à dire dans les villages. Des coupures d'électricité quotidienne ont également lieu, allant de une à deux heures, à plus de dix heures.
    Ces quelques dernières années, entre le tsunami de 2004, les conflits importants et sanglants entre les 2 ethnies principales (cinghalaise et tamoule) jusqu'en 2019, des attentats en 2019 également dans la capitale, et bien entendu les 2 ans de COVID qui suivirent avec un arrêt total du tourisme (1ere source de revenus) et des écoles...cette crise économique, la plus grande depuis des décennies, rajoute à la colère et à la détresse de la population. C'est impuissant que nous souhaitons à ce peuple si avenant et bienveillant de pouvoir se relever de tout ces drames.
    Read more

    Bonne continuation ! Régalez vous encore et encore [TiPi]

    5/12/22Reply
    Traveler

    Merci l'ami 😉 On va essayer de ne pas se retrouver confiné pour le 2eme pays du périple cette fois 😅

    5/12/22Reply
    Traveler

    Ohhhh 😥 tellement triste tout ça... Et le réchauffement climatique qui touche encore plus ces pays là... Bref trop triste

    5/30/22Reply