Satellite
  • Day6

    Wróclaw - Kryzstof and the dwarfs

    April 3, 2019 in Poland ⋅ 🌬 18 °C

    Arrivée en Pologne, première destination Wroclaw élue ville européenne de la culture en 2016. A peine la frontière passée, la route devient cahoteuse à l'image de certaines en Belgique (clin d'oeil à nos amis belges ^^). Notre couchsurfeur, Krysztof un jeune polonais travaillant avec les enfants trisomiques, vient nous chercher à la gare et nous accueille comme des rois et reines. Les polonais sont extrêmement polis, il est d'usage de respecter les aînés, d'être galant envers les femmes et d'accueillir au mieux ses invités.

    Malgré les ravages de la Seconde Guerre mondiale dû notamment aux affrontements entre russes et allemands, le centre ville possède encore de nombreux anciens bâtiments datant du Moyen-Âge qui en font tout son charme. Les alentours par contre ressemblent davantage à certaines banlieues francaises avec leurs grandes tours HLM.
    Wroclaw est traversée par le fleuve Oder qui sépare la ville en 12 îles enjambées par plus de 120 ponts, ce qui vaut à Wrocław le surnom de "Venise polonaise".

    Les spécialités culinaires polonaises sont riches en viande  : dumplings au porc, le zurek (un bouillon servi dans un pain rond avec du lard, des oeufs et des patates), le borscht (une soupe de betterave), le goulash et toute sorte de saucisses. De quoi tenir au corps ! Comme de coutume nous sommes obligés de tester et on est agréablement surpris, c'est certes copieux mais très goutu.

    Après le repas, place à la vodka que les polonais affectionnent particulièrement. Pour tenir la distance, ils les accompagnent de sortes de tapas : rollmops, tartare de boeuf, cornichons, etc. Il n'est pas rare de trouver des groupes de polonais assis à une table de pub partageant une bouteille de vodka entière.

    La religion fait partie intégrante de la vie des polonais. Pour preuve, les multiples églises présentes dans la ville, les nombreuses représentations de Jésus chez notre hôte ou encore le groupe de jeunes prêtres que nous croisons en train de prier dans la rue.

    Krysztof nous explique que 350 statues de nains en bronze - érigées à partir de 2001 pour commémorer le mouvement anticommuniste Alternative orange - se cachent dans la ville. Le jeu commence, nous tentons de les dénicher sans grand succès (on en trouve une vingtaine) les coquins sont trop bien planqués !
    Read more