Satellite
Show on map
  • Day142

    Une randonnée inoubliable - Jour 1

    May 30, 2018 in Myanmar ⋅ ⛅ 32 °C

    Depuis notre arrivée à Kalaw, on hésitait à partir ou non en randonnée.

    Kalaw est la destination nec plus ultra du trekking au Myanmar, mais marcher des kilomètres dans la pluie battante, ce n'est pas ce qu'il y a de plus plaisant. Hé bien, « on n'est pas faits de sel », s'est-on dit en réservant une randonnée de deux jours avec Uncle Sam Trekking, une entreprise familiale reconnue de la ville.

    L'équipe nous avait proposé plusieurs trajets, dont le célèbre trek Kalaw-Inle Lake, un forfait de trois jours prisé de tous les touristes qui passent dans le coin. Toutefois, notre choix s'est arrêté sur une randonnée de deux jours beaucoup moins populaire dans les villages ethniques environnants. Sachant qu'une partie des frais versés à la compagnie est offerte aux villages d'accueil, on trouvait important d'encourager des communautés qui sont moins souvent visitées.

    On était fiers de notre choix, mais on ne vous cachera pas notre déception, le 30 au matin, quand on a vu la température. C'était clair qu'il allait fort probablement pleuvoir, mais là, il mouillait à verse! Tellement, qu'on s'est demandé si notre randonnée n'allait pas être annulée.

    Little did we know, les guides d'Uncle Sam, il n'y a pas grand chose qui leur fait peur. Sur le moment, on n'était pas certains d'être contents de savoir qu'on partirait quand même. Par contre, après deux jours incroyables dans les montagnes de l'état Shan, on peut vous dire avec conviction qu'on est vraiment, VRAIMENT contents d'être partis.

    Voici, en quelques points, les moments forts de notre première journée :

    1. Faire une visite au marché avec notre guide Kyaw qui nous a fait découvrir quelques produits locaux en plus de nous donner un aperçu des bons plats que nous allions déguster avec lui.

    2. Regarder les fermiers guider leur bétail, malgré la pluie qui créait des ruisseaux partout.

    3. Faire une pause dans un village Pa-O pour se réchauffer / manger et voir les yeux de la matriarche s'illuminer quand Caro lui demande, en Birman, comment elle s'appelle. Selon Kyaw, les 7-8 claques que Caro a reçu sur les cuisses et les mains par la suite étaient sa façon de témoigner son amour et sa joie.

    4. Une fois que la pluie s'est calmée, avoir un premier coup d’œil clair sur les paysages qui nous entouraient.

    5. Poser mille et une questions à Kyaw sur tout et rien en poursuivant notre route d'une montagne à l'autre. Ses connaissances sur le territoire, la faune, la culture et la vie en générale étaient tout simplement incroyables. C'était une mine d'or, ce Kyaw. Gentil comme tout, ouvert, patient et curieux. Tout ce qu'un bon guide devrait être.

    6. Croiser des visages accueillants ici et là dans les montagnes.

    7. Avoir droit à une vraie éclaircie et regarder la rivière élargir tout en bas à cause des pluies diluviennes des derniers jours. Des villageois étaient d'ailleurs responsables de surveiller un endroit précis de la rivière. Si l'eau y débordait, cela voulait dire qu'une partie de Kalaw allait inonder et c'était à eux d'en avertir les gens avant que l’eau n’arrive au bas de la vallée.

    8. Arriver dans le village où on allait passer la nuit après 23 kilomètres de marche. Quel bonheur pour nos pieds pleins de bouette et fatigués!

    9. Installer notre campement pour la nuit et réaliser qu'il y a une gigantesque araignée qui se cache tout près (not so nice).

    10. Déguster un bon repas (probablement le meilleur auquel nous avons eu droit jusqu'à date au Myanmar) préparé sur le feu par Kyaw.
    Read more