Satellite
Show on map
  • Day14

    05 Février : Bora à vélo

    February 7, 2018 in French Polynesia ⋅ 🌧 29 °C

    Mission du matin : apres s'être fait depouiller à Maupiti Pierre doit se racheter un short de bain et moi des savates.

    Nous prenons les vélos chinois laissés à disposition par Marc et Rosalie et roulons vers le centre ville. Pierre trouvera son bonheur dans un petit magasin et moi au super U. Ça fait du bien de ne plus marcher pieds nus sur le bitume ou d'être en basket.

    Nous faisons le tour de l'île accompagnés de Nathalie et Mathieu. Nous avons 32 km à parcourir et nous partons vers le nord puis l'est sous les conseils de Marc.

    Contrairement à ce que l'on pourrait croire l'île est sauvage et authentique. Le tourisme de luxe reste cantonné aux hôtels et les touristes ne sortent pas des structures.

    Les maisons sont simples et le long de la route il y a comme sur les autres îles quelques petites boutiques d'alimentation.

    La route qui fait le tour de l'ile est plate quasiment partout. Mais sur une île il y a toujours un petit raidillon à monter. Nous sommes obligés de descendre du vélo pour grimper.
    Arrivés en haut une dame nous interpelle et nous dit qu'il y a des canons américains, des bunkers sous terrain et un marae à visiter sur son terrain qu'elle entretient. Comme on a pas du tout l'air de touristes ;) elle nous dit qu'elle nous fait le prix de l'entrée à 300 francs au lieu de 500 pour les touristes :D.

    Les canons sont effectivement gros. Nous avons la vue sur la baie depuis la colline. Les pieds de mangue sont bien chargés et avec l'autorisation de la propriétaire nous les cueillons pour le rougail mangue qui accompagnera le rougail saucisse de ce soir. Le ciel noircit et nous nous prenons une bonne saucée pendant quelques minutes.

    Nous reprenons le velon et nous séchons jusqu'a arrivés à la plage de Matira. Elle est réputée à Bora pour être un paysage de carte postale lorsqu'il y a du soleil. Malheureusement pour nous il fait couvert et même si la plage est belle nous avons du mal à nous extasier. Nous nous baignons quand même avant de boucler de le tour de l'île.

    De retour à Vaitape, nous passons à l'épicerie chinoise où nous achetons les saucisses fumées et les autres ingrédients dont nous avons besoin pour le rougail saucisses.

    Tout le monde met la main à la pâte pour la préparation du repas et nous passons à table à 19h30.

    Nathalie nous a préparé un bon moelleux chocolat banane pour le dessert. Ce n'est pas encore ce soir qu'on va maigrir.
    Read more

    Johny Boyer

    j'étais pas invité?

    3/11/18Reply