January - February 2018
  • Day26

    19 janvier - 21 janvier : Nana Polynésie

    February 19, 2018 in Thailand ⋅ ⛅ 30 °C

    La nuit a été courte. Nous sommes rentrés à 23h30 passé. Le temps de faire les sacs nous nous en dormons il est 00h30. Le réveil sonne à 4h30 car nous devons partir de la maison à 5h15.

    Nous quittons la Polynésie avec nostalgie. Les "iaorana" pour dire "bonjour", "maruru" pour dire merci et "nana" pour dire "au revoir" vont nous manquer. Tout comme les "born to dive" et les 👌👌👌🤙🏽🤙🏽🤙🏽depuis que nous nous sommes découverts une passion pour la plongée. Nous n'oublierons sûrement pas les majestueuses raies mantas, mais aussi les tortues, requins pointes noires et autres.

    En 1 mois nous avons bien eu le temps de nous imprégner de la culture de la Polynésie, surtout culinaire. Moi qui ne mangeait jamais de poissons, je me suis bien rattrapée.
    Nous nous sommes aussi calqués sur le rythme de vie polynesien : coucher tôt, lever tôt. Nous aussi nous sommes "fiou" maintenant.

    Nous avons appréciés les magnifiques spot de camping sur la plage au bord du lagon grâce à la tente d'Aurelie et Hugo que nous avons mis à rude épreuve. Pluie tropicale quasiment tous les soirs et vents digne d'un cyclone a Tikehau, elle nous a toujours maintenu au sec.

    Ce voyage nous aura permis de rencontrer 2 couples attachants : Mathieu et Nathalie et Callypso et Charlie.
    Callypso et Charlie continuent leur tour du monde en nouvelle Zélande et ils prennent ce matin le même avion que nous.

    Hine nous dépose à l'aéroport, elle s'est vraiment appliquée à bien s'occuper de nous. Encore une démonstration de la gentillesse des polynésiens.

    Nous arrivons après quelques heures de vol à Auckland, le 20 Février à cause du passage de la ligne de changement de date.
    Nous disons au revoir à Callypso et Charlie et prenons notre 2eme avion pour Sydney.

    Une fois à Sydney, Pierre prend rapidement sa correspondance pour Dubai. Quant à moi je patiente 3heures avant de prendre mon vol pour Bangkok.

    Le duty free de Sydney est rempli de colonnes de Tim Tam.
    Le voyage avec Émirates sur l'a380 est sûrement l'un des plus confortables possible. L'avion est silencieux, les sièges sont larges, la décoration et le service soignés. Chaque passager dispose de 2h de WiFi pendant le vol.
    Read more

  • Explore, what other travelers do in:
  • Day25

    17 Février : Moorea encore

    February 18, 2018 in French Polynesia ⋅ ⛅ 27 °C

    Hine notre guide locale nous amène faire un tour de l'île amélioré aujourd'hui. Le temps est partiellement nuageux mais chaud et humide.
    Nous nous arrêtons à la jolie plage publique de Tamae et faisons trempette pour nous rafraîchir.
    Après ça nous nous arrêtons au Moorea Tropical garden. Comme son nom l'indique il y a un joli jardin avec plein d'arbres fruitiers. Nous dégustons des confitures faites maison (banane coco, goyave, ananas vanille, papaye, potiron). La structure propose une assiette de ma'a tahiti à midi, nous décidons de patienter un peu afin de manger là bas. On nous sert un très bon jus de fruits frais papaye, ananas. Le ma'a est lui aussi savoureux, comme il a été cuit au four traditionnel et pas au four tahitien il y a moins le goût du fumé (et je préfère ça).

    Pour digérer nous marchons une dizaine de minutes sous les arbres pour atteindre une petite cascade. Une averse soudaine nous trempe, juste histoire d'arriver mouillés dans la voiture.

    Notre 3eme arrêt est à l'hôtel intercontinental où il y a la clinique des tortues. Les tortues malades sont recueillies, soignées puis relâchées. Il y a en a des grosses et des petites, elles ont des carapaces avec de jolies couleurs vives.
    Au même hôtel il y a aussi le centre des dauphins. 3 dauphins y sont enfermés et assurent le spectacle. Les touristes payent pour aller dans l'eau, toucher un dauphin et se faire prendre en photo avec. Même si le concept n'est pas très éthique nous passons quelques minutes à les regarder.

    Nous déposons Jeremie à sa 2eme plongée. En attendant nous en profitons pour faire les derniers achats de souvenirs. Nous continuons d'attendre sur la jolie plage du centre de plongée.

    Ce soir nous reprenons du chao men à la roulotte et Hine nous apprend à faire le poisson cru au lait de coco. Nous rapons les cocos épluchés et cassés par Pierre, puis nous pressons la noix râpée dans un torchons pour obtenir le lait de coco. Nous faisons également un carpaccio de thon. C'est un régal.
    En dessert nous apprécions une glace au tiaré et une autre à la goyave.
    Read more

  • Day25

    18 janvier : derniere journée Moorea

    February 18, 2018 in Thailand ⋅ ⛅ 32 °C

    Dernière journée pluvieuse en Polynésie. Comme c'est dimanche nous trainons à la maison. Le temps ne nous motive pas à sortir. Nous finissons l'après midi par une partie de monopoly Polynésien.
    Nous prenons le ferry de 18h45 avec Hine. Une fois à Tahiti nous allons sur la place où il y a toutes les roulottes et nous passons une dernière soirée avec Nathalie et Mathieu et Calypso et Charlie. Nous mangeons aussi nos derniers poissons cru à la chinoise et derniers Chao men.
    Nathalie et Mathieu nous raccompagne ensuite jusque chez Hine. La nuit va être courte.
    Read more

  • Day23

    16 février : plongée et tatoo Moorea

    February 16, 2018 in French Polynesia ⋅ 🌬 29 °C

    Nous décollons à 8h car nous avons rdv à 8h30 pour nos 2 plongées du matin et une trentaine de minutes de route jusqu'au club de plongée. Le soleil brille ce matin.
    Avec Pierre nous serons seuls avec Christian notre moniteur. Il nous laisse monter notre matériel sur le bateau et après avoir fait les branchements nous partons, direction l'océan. Nous faisons 20 minutes de bateau dans le lagon où l'eau est transparente et turquoise. La passe est calme, Christian attache le bateau. Nous nous équipons, bascule arrière, et pour la 1ere fois nous faisons la descente via la corde à laquelle est attachée le bateau.
    Les poissons ont l'habitude d'être nourris sur ces sites et ça se voit. Un banc de poissons tourne autour de nous dans l'espoir d'être nourris. 5 requins pointes noires, 4 mâles et 1 femelle, nous suivent durant les 2 plongées.
    Le fond est joli, les coraux sont colorés, et les petits poissons abondent. Nous voyons une 1ere tortue qui dort posée sur le corail au fond de l'eau puis 2 autres qui se laissent porter par le courant.
    Au moment de remonter, un requin citron de 2m50 nous passe sous le nez une 1ere fois, puis revient faire des boucles en dessous de nous. La bête est impressionnante, et nous sommes ravis car nous n'en avions jamais vus.
    Nous remontons progressivement à la surface via la corde.

    Nous faisons une pause de 45 min sur le bateau avant la prochaine plongée avec du thé et des biscuits.

    La 2eme plongée se fait au niveau des coulées de lave qui dessinent des canyons. Au moment de la bascule arrière Pierre perd la caméra, heureusement elle est blanche et se repère facilement. Nous arrivons à la récupérer. Nous voyons de nouveau 3 tortues, 1 tortue verte et 2 tortues imbriquées. Le même groupe de requins pointes noires nous suit encore.

    Au total nous avons fait 2 plongées de 50 minutes chacune, à 23 et 20m.

    Nous rentrons au club vers 13h. Nous mangeons un sandwich sur la jolie plage des tipaniers. Jeremie commence son niveau 1 à 14h30 avec Fun dive le même centre avec lequel nous avons plongé le matin même. Le reste du groupe accompagne Pierre au tatoueur pour 15h.
    Le tatoueur dessine d'abord au crayon puis commence à tatouer pour de vrai. La 1ère heure se passe bien, la 2ème heure se passe avec plus de grimaces. 2heures de travail et 25000 Xpf soit 208 euros le tatouage. Gilles Lovisa papote bien avec nous pendant les 2heures et explique au fur et à mesure la signification des symboles.

    Il est presque 18h et nous rentrons prendre une douche car nous avons rdv à 19h30 au sofitel pour assister à un spectacle de danse polynésienne contre une consommation au bar.
    Les costumes sont végétaux et colorés. Les danses parfois très rythmées, parfois douces. Le spectacle dure 1h et personne n'est venu prendre notre commande. Nous attendons encore 5 minutes et comme personne ne s'occupe de nous, nous partons. Au final nous avons profité du spectacle gratuitement.

    Nous mangeons ce soir un délicieux Chao men et poisson cru à la chinoise de' à roulotte. Nous sommes tous fatigués et passons une sage soirée.
    Read more

  • Day22

    15 Février : tour de Moorea

    February 15, 2018 in French Polynesia ⋅ ⛅ 29 °C

    Réveil encore matinal pour la troupe. Nous souhaitons partir pour un tour de l'île qui fait une soixantaine de kilomètres.

    1er arrêt à un point de vue sur l'hôtel International via la route un petit peu en hauteur. Bungalows sur pilotis dans une eau turquoise... Ça fait rêver mais il faut avoir un porte monnaie en acier pour pouvoir y aller.

    2ème arrêt chez Gilles Lovisa, tatoueur, le même qu'Aurelie et Hugo. Pierre se renseigne, regarde un peu ses réalisations. Il saute le pas, le rendez vous est pris pour demain 15h.

    Nous continuons à travers la baie de Cook et d'Opohonu. Les paysages sont magnifiques avec d'un côté l'eau turquoise et de l'autre des montagnes aux forêts luxuriantes.

    3eme stop à l'usine Rotui. Moorea est réputée pour ses ananas Victoria. Une usine fabrique donc des jus de fruits exotiques et de l'alcool à partir de l'ananas. Nous dégustons gratuitement du vin d'ananas, du rhum, le tahiti drink original à base d'alcool d'ananas, jus de mangue, banane etc.

    Nous continuons un peu la route. Après avoir commandé un casse croûte, nous nous arrêtons à la plage publique pour faire trempette et pique niquer. Rien de mieux qu'un bon bain avec la chaleur et le soleil qu'il y a.

    Nous rencontrons par hasard à la plage Ronan, le frère de Hugo installé depuis peu à Moorea et venu aussi se rafraîchir.

    Pierre s'amuse à dépiauter des noix de coco et à les casser avec la main. Malgré sa pédagogie, Cyril et Jeremie n'y arrivent toujours pas.

    Sur le chemin du retour nous passons au club de plongée, nous réservons 2 plongées pour le lendemain matin.

    Retour à la case départ, nous déposons Cyril au ferry pour Tahiti. Remy son âme sœur arrive demain matin très tôt et il va le récupérer à l'aéroport.

    Nous faisons quelques courses pour cuisiner nous même un carpaccio de thon. Nous avons du mal à bien couper le thon mais malgré ça notre assaisonnement est délicieux.

    On ne veille pas trop tard car demain nous avons rdv à 8h30 au club de plongée.
    Read more

  • Day21

    14 février : Tahiti tour de l'île

    February 14, 2018 in French Polynesia ⋅ 🌬 27 °C

    Reveil matinal spontané pour tout le monde. Quelques uns nettoient la piscine de Hine, d'autres font des bonbons bananes. Nous avons prévu de faire le tour de l'île de Tahiti aujourd'hui. Le temps est mi figue mi raisin avec une averse de temps en temps. Nous roulons d'une traite jusqu'à Tehahupo sur la presqu'île de Tahiti. Les paysages sont beaux mais après être passée sur les îles j'ai du mal à m'émerveiller. Trop de routes, trop de voitures, trop grand. Tehahupo est connue mondialement des surfeurs pour sa vague.
    Nous remontons ensuite la côte ouest qui déjà moins humide et plus plaisante. Nous mangeons encore très bien dans un snack restaurant : carpaccio de thon, poulet citron, poisson curry au lait de coco.
    Nous faisons un arrêt baignade à la plage la plus connue de Tahiti, celle du PK18. Elle est toute moche. Il a beaucoup plus ces derniers jours à Tahiti, les rivières déversent donc dans la mer leur eau boueuse, ce qui contribue à rendre les plages moins paradisiaques avec en plus l'absence de soleil. À peine rentrés à la voiture il se remet à pleuvoir.
    Nous revenons ensuite vers Tahiti car nous prenons le ferry de 17h30 pour Moorea.

    Hine nous rejoint au port pour nous donner les billets du ferry qu'elle a acheté à des prix moins chers au salon du tourisme. Comme elle travaille le lendemain elle nous rejoindra que vendredi soir. Nous embarquons la voiture sur le ferry et nous 5 (Virginie, Jeremie et Cyril).

    La traversée dure 45 minutes et ça bouge pas mal avec la houle. Les garçons, malgré la pluie, vont sur le pont du bateau. Je reste avec Virginie sur le pont inférieur. Nous essayons de nous lever pour rejoindre les garçons mais le bateau tague tellement que nous sommes totalement déséquilibrés. Les habitués de la traversée se moquent de nous. Nous retournons prudemment à nos sièges.
    À 10 minutes de l'arrivée Virginie me regarde et me dit "Blansette je vais vomir". Je me hâte de demander un sachet vomito à une dame du bateau. Timing parfait à peine le sac tendu, Virginie passe à l'action.

    Tout le monde va mieux une fois à terre.
    Nous faisons quelques courses au champion, et après quelques hésitations retrouvons la maison de Hine.
    Nous commandons un saladier de riz cantonnais à la roulotte non loin de la maison. Nous passons jne soirée à la maison.
    Read more

  • Day20

    13 Février : Retour à la civilisation

    February 13, 2018 in French Polynesia ⋅ 🌬 25 °C

    La nuit a été agitée niveau météo. Un vent digne d'un cyclone a soufflé toute la nuit. La tente semble résister aux conditions météo extrêmes de la Polynésie.
    Ce matin il n'y a pas de pluie mais le vent souffle encore très fort. Nous partons à 12h15 pour Tahiti, nous ne faisons donc pas grand chose de la matinée. Le vent ne nous aide pas pour le démontage de la tente mais on finit par y arriver en s'abritant. Nous croisons Gilles et Patricia, le couple de Toulousain qui a plongé avec nous la vieille, sur la plage de notre camping avec leur 2 filles. Ils discutent un moment avec nous.

    Une dame du camping vient nous offrir une jeune noix de coco pour qu'on boive son eau. Nous faisons quelques photos du camping et nous partons pour l'aéroport après avoir reçu notre collier de coquillage. On nous explique que traditionnellement c'est un cadeau de départ, pour que l'hôte n'oublie pas son séjour et c'est aussi une invitation à revenir.
    On nous avait aussi prévenu que Justine de la pension n'était pas sympa. Au final nous ne savons pas si nous l'avons croisé mais tous les gens qui se sont occupés de nous ont été bien gentils. Le camping a besoin d'un bon coup de rafraîchissement et d'entretien. Les toilettes et douches sont correctes mais l'équipement et l'hygiène de la cuisine laissent franchement à désirer.

    À l'aéroport nous croiserons les moniteurs de la plongée de la veille venus accueillir les vrais propriétaires du club.

    Le soleil fait son apparition. On est déçus de partir maintenant que le soleil revient. Il est plus dur d'apprécier les plages sous la pluie et le vent que sous le soleil.

    Nous faisons escale à Rangiroa avant d'arriver à Papeete. Nous n'étions plus habitués à une si grande île autant civilisée. Nous avons le petit choc du retour à la civilisation.

    Cyril, Virginie et Jeremie sont venus nous chercher....et nous accueillent sans les colliers de fleurs !!! C'est un scandale.
    Ils nous amènent au marché de Papeete où il y a de l'artisanat et des fruits et légumes. Nous rentrons chez Hine après avoir fait un tour en ville. Elle habite chez ses parents dans les hauteurs et ils sont bien gentils de nous accueillir. La maison est grande et il y a assez de place pour nous tous. Virginie nous cuisine ce soir un délicieux poulet massalé.
    Read more

  • Day19

    12 Février : matinée plongée Tikehau

    February 12, 2018 in French Polynesia ⋅ ☀️ 0 °C

    Aujourd'hui 2 plongées prévues dans la matinée à Tikehau. Le réveil sonne à 6h45 et malgré tous nos espoirs nous nous levons sous la grisaille et un petit grain de pluie. Le club de plongée nous récupére devant la pension à 7h45. Nous passons au club pour récupérer nos combis et nos palmes. Nos bouteilles et gilets sont déjà installés sur le bateau. Le bateau et le quai se trouvent juste en face.

    La pluie s'intensifie et c'est en combi et en imperméable que nous montons à bord du bateau.

    Nous nous arrêtons à un hôtel sur un motu pour récupérer un couple qui parle anglais.

    La plongée se fait côté océan derrière la passe. Il faut une demi heure de bateau pour rejoindre le site.
    Il y a 2 palanquées : 1 avec 4 personnes qui ont l'air expérimentés puisqu'elles ont leur propre matériel et la 2eme composée d'un couple de Toulousain très "moi je" et de Pierre et moi.

    La mer est agitée, on s'équipe entièrement dans le lagon avant le passage de la passe, mouvementé. Le bateau bouge pas mal et de temps en temps une vague remplit le bateau d'eau.
    Des dauphins jouent dans les vagues de la passe.

    Nous nous mettons à l'eau un peu à l'abri mais la mer reste bien agitée. Nous descendons sans attendre. Nous sommes bien plus confortables sous l'eau à l'abri des remous.

    La visibilité est très bonne et nous voyons de gros poissons : Napoléons, barracudas, thons, requins gris, requins pointe blanche. Il y a des bancs de carrangues et le corail est joli.
    Un peu plus loin nous voyons une 1ère tortue, elle nous repère et s'approche de notre moniteur Denis. Elle lui fait quasiment un bisou sur le masque puis remonte à la surface. Quelques mètres plus loin il y a une 2eme tortue qui picore le sable. Le courant lui fait prendre des positions acrobatiques (tête dans le sable, sur le dos).
    Jessica la toulousaine a beaucoup consommé son air et est donc obligée de respirer sur le détendeur de Denis alors que nous avons encore pas mal d'air. Bizarrement après ça elle sera beaucoup moins chauvine.

    Lorsque nous remontons à la surface ça bouge encore pas mal et le marin a du mal à nous approcher.
    Nous enlevons notre équipement et réussissons à remonter à bord tant bien que mal. Nous récupérons la 2eme palanquée et filons se mettre à l'abri sur un motu.

    On nous sert coco frais et thé pour nous réchauffer. Avec le vent et la pluie qui bat toujours son plein nous avons un peu froid.
    Après la pause, la mer s'est un peu calmée et le trajet à travers la passe est plus calme tout comme la mise à l'eau. Nous voyons à peu près la même population de poissons qu'à la 1ere plongée et une tortue. Les requins gris sont plus près de nous cette fois ci.

    À la 1ere plongée j'ai 3 plombs de lestage et j'ai tendance à devoir pas mal gonfler mon gilet pour m'equilibrer. À la 2eme Denis me conseille de n'en mettre qu'un.
    Plus le temps passe et moins la plongée sera confortable pour moi car ma bouteille se vide, je suis plus légère et avec les plombs en moins j'ai tendance à remonter à la surface. Je passe donc mon temps à souffler tout mon air pour descendre au maximum.

    Juste avant de remonter à la surface une jeune raie manta se la coule douce au fond de l'eau sous nos yeux.
    La mer s'est calmée et nous remontons sur le bateau avec plus de facilité la 2eme fois même si ça bouge encore pas mal.

    Retour au quai et au centre de plongée il est quasiment 14h. De retour à la pension nous mangeons à 15h le reste de nos noodles et pâtes.

    S'en suit une sieste de 30 min prévue qui dure en fait 1h30. Nous décidons à 18h d'aller à velo au snack au bout du motu pour se prendre à manger pour ce soir. Avec le poisson cru à la chinoise dans le panier du vélo nous décidons de prendre une route non goudronnée qui longe la côte côté océan pour rentrer. La nuit tombe, la pédale du vélo de Pierre se casse et sa lampe s'eteint. C'est la loose. Nous arrivons quand même à rentrer sain et sauf à la pension. Le poisson cru est très bon ça valait le coup. Nous ne trainons pas dans la cuisine infestée de moustique et courrons nous réfugier dans la tente. Il est 20h30.
    Read more

  • Day18

    11 Fevrier : Welcome to Tikehau

    February 11, 2018 in French Polynesia ⋅ 🌙 1 °C

    Le temps est couvert ce matin, nous ne faisons rien de spécial à part se préparer pour le départ.
    Nous devons partir à 11h30 pour notre vol pour Tikehau prévu à 12h35.
    Nous passons la matinée avec Nathalie qui ne peut pas plonger avec Mathieu à cause de son entorse.

    Nous arrivons à Tikehau après 15 minutes de vol (les 2 atoll sont distants de 30 km). Côté météo c'est le déluge.
    Nous sommes accueillis avec collier de fleurs et conduits jusqu'à la pension Justine où nous allons camper au bord de la plage. Nous montons la tente rapidement car il pleut.

    Après une petite sieste nous prenons les vélos toujours sous la pluie pour aller au centre de plongée afin de préparer nos 2 plongées du lendemain matin.
    Nous profitons d'une accalmie pour aller faire quelques courses et rentrer à la pension.
    Read more

  • Day17

    10 Février : l'île au récif

    February 10, 2018 in French Polynesia ⋅ 🌫 15 °C

    Léon vient nous récupérer à 8h30 pour notre sortie à la journée sur l'île aux récifs. Nous sommes 10 + 4 "membres d'équipage". Nous embarquons sur le bateau, un peu serrés sur les 2 banquettes.
    Nous naviguons 1heure avant d'atteindre le motu familial de Léon (tous les motus sont privés à Rangiroa). Le lagon de Rangiroa est très grand (80x20km) à tel point qu'à un moment donné nous n'apercevons ni le motu de départ ni le motu d'arrivée alors que nous sommes toujours dans le lagon.

    Une fois débarqués, nous avons une petite heure pour faire du snorkeling dans le petit lagon devant l'île aux recifs. Il n'y a rien d'extraordinaire à voir à part quelques petits poissons et quelques patates.

    Léon est parti nous préparer à manger. Pendant ce temps ce sont 2 jeunes polynesiens qui nous encadrent. Ils nous préparent du coco frais et un me donne un chapeau en feuille de cocotier.
    Après le snorkeling ils nous amènent à pied jusqu'à récif qui est hors de l'eau. C'est en fait de la roche volcanique qui forme une barriere avec de l'autre côté l'océan. Au pied de ce mur volcanique il y a quelques petits bassins naturels dans lesquels nous nous nous baignons.
    Après ça c'est l'heure du ma'a, nous traversons à pied plusieurs plages et parties du lagon avant d'arriver au motu où le repas est organisé.

    À notre arrivée le couvert est déjà mis avec des feuilles de cocotiers en guise de nappe. Léon fait cuire le pain coco au barbecue entre 2 grosses feuilles. Son pain coco est délicieux et il ne veut rien dévoilé de sa recette à part les ingrédients de base : farine, eau, sucre, nous de coco râpée. Nous nous régalons avec le riz, poisson cru au lait de coco (il y a du cumin dans celui là), poisson grillé (bec de dinde), poulet grillé et gâteau à la banane.
    Plein de requins pointes noires sont au bord de l'eau (attirés et habitués par la nourriture que Léon leur donne).

    Nous prenons le chemin du retour vers 15h. Nous avons le vent de face et il y a un peu de houles. Nous avançons donc tout doucement et mettons quasiment 1h20 pour atteindre notre point de depart. Ça bouge pas mal dans le bateau. Avant de rentrer au port Léon nous amène dans la passe de Tiputa : c'est l'heure de la récréation pour les dauphins et nous profitons du spectacle qu'ils nous offrent. Sauts devant le bateau, surf dans les vagues. Nous en voyons une dizaine. Nous sommes tous en admiration.

    Le dernier stop est à l'aquarium, non loin du motu où j'avais effectué ma 1ere plongée. Il y a plein de poissons habitués à être nourris qui attendent avec impatience devant le bateau qu'on leur jette du pain coco. Je plonge dans l'eau avec du pain coco dans les mains, résultat des courses je me fais mordre les doigts par les gros poissons goinfres. Nous voyons également passé des requins pointes noires et de grosses balistes.
    Le staff du bateau nous offre un petit concert avec chants polynésiens accompagnés à la guitare et ukulélé.
    Il est 18h quand nous rentrons.
    Nous passons notre dernière soirée avec Mathieu et Nathalie qui a eu une mésaventure l'après midi. Après avoir validé leur niveau 1 le matin, Nathalie s'est faite une entorse à la cheville en marchant l'après midi. Elle a eu le droit à un tour dans le camion non climatisé des pompiers. L'infirmier lui a bandé la cheville et les voisins lui ont fait un cataplasme avec farine levure et vinaigre.
    Read more