Satellite
Show on map
  • Day22

    Du tango, du tango, du tango

    January 26, 2020 in Argentina ⋅ ☀️ 29 °C

    Après un après-midi de repos à la piscine (eau de mer, 30°), nous avons pris la route du cabaret Tango, le Tango Porteno, un établissement « historique ». En fait, une grande salle genre Lido, salle et scène immenses. Repas standard. A noter toutefois la viande qui nous a été servie, un morceau d'environ 350 Gr. On est pas en Argentine pour rien.
    Le spectacle quant à lui était superbe avec une vingtaine de personnes, musiciens, danseurs et chanteur. La photo à 20€ avec une danseuse et un danseur...on leur a laissée.

    Ce matin, visite complète de la ville. En fait, trois quartiers: le centre ville où l'on retrouve les bâtiments officiels, la cathédrale, le palais du gouverneur (tout rose). Là, on se croirait parfois sur les grands boulevards à Paris, tant les bâtiments ressemblent aux immeubles Hausmann. Ce n'est pas une coïncidence, c'est un disciple du Baron qui a sévit ici.

    Puis direction du quatier de la Boca. Une sorte de Greenwich Village avec toutes ses vieilles maisons peintes de toutes les couleurs. Une débauche de bleu, de jaune, de rouge,... De la musique, des restaurants, des danseurs de tango et des gauchos qui tentent d'attirer les clients. Et des clients potentiels, il n'en manque pas. C'est une suite quasi inintérompue de cars qui se vident de leurs touristes. C'est Montmartres, Venise ou la Rambla de Barcelone. Il faut venir un jour où il n'y a pas de bateau dans le port.

    Enfin, le nouveau port, à l'est. C'est un quartier complètement réhabilité. On y trouve d'immenses promenades le long du canal, de beaux immeubles flambant neufs, des hôtels, des restaurants, des touristes...

    Et le quatrième tiers était consacré à la visite du cimetière. Oui, celà peut paraître lugubre, mais ce ne sont que des caveaux extraordinaires, tant pas leur taille que par leur style. Même le Père Lachaise ne joue pas dans la même cour. Ca sent l'ISF dans ces allées. Même le caveau d'Evita Peron.

    Tout à l'heure, on appareille pour Montevideo. Attention l'Uruguay, on arrive.
    Read more