India
Madla

Discover travel destinations of travelers writing a travel journal on FindPenguins.

1 travelers at this place

  • Day14

    Village de Kolyari

    November 6, 2017 in India ⋅ 🌫 6 °C

    Ce matin, nous quittons Udaipur vers 10h pour un village situé à environ 2h de route, Kolyari.
    La route est sinueuse et nous approchons la chaîne des Aravelli. C'est un plaisir de voir un paysage différent, plus montagneux mais aussi tropical, avec beaucoup de palmiers.
    Nous sommes accueillis par le propriétaire de l'ashram, Nanalal. "Ashram" veut dire "accueil" et n'a pas ici pas à voir avec un lieu de prière ou de retraite. "Ashram" signifie un endroit où l'on accueille des personnes, et qui n'est pas une famille.
    Nanalal possède beaucoup de terres, sur lesquelles il cultive de l'ail, du curcuma, des bananes, des mangues (il y en a 430 variétés en Inde), des amla, des pois chiches,...D'après notre guide il joue aussi un rôle "social", il fait de la prévention et de l'éducation auprès des gens des villages, qui viennent parfois plusieurs jours pour apprendre à cultiver.
    Il est assisté par une femme souriante et énergique qui me semble différente des autres femmes rencontrées auparavant : dans sa tenue, sa façon d'être. Je m'en ouvre à Madan qui effectivement me confirme qu'elle vient du sud de l'Inde et que mes impressions sont justes.
    Elle nous offre un chaï puis un délicieux déjeuner avant que nous allions nous reposer un peu.
    Dans l'après-midi, nous allons faire un tour sur les terres. Des femmes sont en train d'enlever les mauvaises herbes dans les plants d'ail. Il est environ 16h, depuis notre arrivée à midi elles sont en train de travailler en pleine chaleur, il doit faire autour de 35° !
    Le propriétaire cultive aussi le "musli", un type de céréale que nous ne connaissons pas et qui a rapporté beaucoup d'argent l'an dernier. Madan nous montre un article dans le journal local parlant de notre hôte.
    Nous continuons vers un autre type de culture, les "amla", ce sont de petits fruits qui ont l'apparence de petites prunes vertes mais le goût et la texture plus proche d'une pomme acide. Les femmes ramassent par terre les fruits puis ils sont cuits dans l'eau, avant d'être taillés (notamment pour retirer le noyau) et mis à sécher au sol. Ensuite ils sont soit réduits en poudre, et servent de médicament, soit mélangés avec du sucre et conservés en bocaux et sont servis comme dessert.
    Ce travail est réalisé par des intouchables, des hommes et des femmes de la plus basse caste. Ils habitent à 15km d'ici, et viennent pour plusieurs mois. Ils ont installé un campement de fortune où ils préparent les fruits mais aussi dorment et vivent.
    Dur de voir ces hommes et femmes vivre dans ces conditions de vie mais cela ne choque nullement notre guide, habitué à la situation des personnes de basse caste.
    Il y a également des poules et un homme veut nous offrir des œufs. Madan notre guide propose un jeu un peu bête à Guillaume, de gober l'œuf cru. Après que le guide l'ait lui-même fait, malgré ses premières réticences, Guillaume gobe aussi son œuf cru, un peu dégouté et en en recrachant une petite partie...
    Read more

You might also know this place by the following names:

Madla

Join us:

FindPenguins for iOSFindPenguins for Android

Sign up now