Satellite
Show on map
  • Day287

    Amazonie - Croisière sur l'Amazone

    August 30, 2018 in Peru ⋅ 🌧 25 °C

    Que dire de cette journée à part qu’elle était magique ! Je n’avais jamais fait de croisière auparavant, mais je dois dire que c’est vraiment exceptionnel. Certes nous sommes cloisonnés sur un bateau mais il y a tant à faire, à observer ... Cette nuit a été assez agitée, nous avons eu un orage assez violent avec des trombes d’eau importantes ! Ce matin nous décoinçons assez tardivement car jusqu’à 11h le temps était assez couvert. Malgré l’orage et une nuit assez fraîche, nos hamacs ont vraiment fait l’affaire, on a plutôt très bien dormi. Partis hier dans la nuit, c’est donc au petit matin que nous découvrons le cadre dans lequel nous naviguons. Nous commençons à réaliser que nous sommes sur l’Amazone, c’est improbable 😱 !!!! Par endroit le fleuve fait plusieurs centaines de mètres pour ne pas dire kilomètres de large. Les rives sont bordées d’habitations et la végétation luxuriante est omniprésente. On peut pleinement profiter du cadre car le bateau fait peu de bruit et l’air est pur. Au déjeuner nous ferons d’ailleurs la rencontre d’un homme et son oncle de 71 ans qui fait la croisière pour revoir sa sœur qu’il n’a pas vu depuis 31 ans, histoire incroyable 😳. Pendant ce temps le soleil fait peu à peu son apparition et heureusement car le bateau doit desservir beaucoup de villages qui attendent patiemment leurs commandes. Je profiterai d’ailleurs des escales pour faire du drone, encore une fois les enfants sont ultra intrigués et me collent pour voir ce que je filme. Nous jouerons avec 3 d’entre eux qui, malgré le petit bordel qu’ils font sur le bateau sont très mignons. On en profitera également parfois, lors des longues escales, pour sortir mettre un pied sur la terre ferme et observer la perspective de l’autre côté. Concernant les vivres, le système est plutôt simple, les commerçants vivants dans les villages reculés commandent par téléphone ce dont ils ont besoin et payent leurs marchandises lors de la livraison. Nous participerons d’ailleurs lors de l’une des escales, au déchargement des sacs de ciment, des sacs de pâtes, des œufs ou encore du papier toilette. Le personnel de bord est ravi que des occidentaux les aident et nous nous sommes ravis de nous sentir utile. L’entraide est le maître mot ici et nous sommes ravis de prendre part à ce genre de moeurs, c’est le genre d’expérience que nous sommes venus chercher ici. À présent nous faisons partie de la famille, on trinquera d’ailleurs avec eux une fois le travaille terminé. Nous discuterons un moment avec le personnel, notamment Hernando qui gère le transit de passagers sur le bateau, ainsi que la gestion du déchargement (poste clé). Il connait très bien la région puisqu’il fait cela depuis 20 ans, son fils lui aussi présent prendra sûrement la relève dans quelques années. Nous rencontrerons également un colombien arrivé il y a un mois du Venezuela, celui-ci a été pris sous l’aile d’Hernando qui l’a recruté au sein de l’équipage. Nous n’avons pas osé lui demander s’il fuyait la crise économique, politique et sociale de son pays ainsi que l’énorme inflation, mais dans tous les cas il paraît heureux ici et c’est le principal. La nuit commence à tomber, le coucher de soleil est radieux, le cadre est tellement magnifique... La sensation de bien être est indescriptible, nous n’avons juste qu’à nous laisser porter et profiter des ces couleurs sublimes. C’est d’ailleurs l’heure du repas ! C’est plutôt bon jusqu’à ce qu’à ma grande surprise, je découvre une patte de poulet dans mon assiette, burkkkkk 🤢. Matthieu et moi prendrons une bière et des cacahuètes en guise de dessert, le tout à la proue du bateau, face aux éclairs qui jaillissent du ciel au loin. Il est à présent temps d’aller nous coucher, demain de nouvelles aventures nous attendent.Read more