Satellite
  • Day7

    Iles d'Uros

    August 7, 2019 in Peru ⋅ 🌙 12 °C

    Cet après midi nous avons pris le bateau pour une vingtaine de minutes depuis Puno où se trouvent 80 petites îles.
    Celles ci existent depuis 1000 avant JC. Des populations s'y sont réfugiées pour échapper aux différentes conquêtes sur les rives du lac tititcaca. A l'origine les familles vivent de la chasse et de la pêche. Une école et un dispensaire sont présents dans la lagune.
    Ces îlots reposent sur des blocs de racines (15 par île environ) sur lesquels sont entassés des roseaux. Une île a une durée de vie d'une vingtaine d'années, et les roseaux sont remplacés une a deux fois par mois.
    Ces îles ont été ouvertes au tourisme en 1996. Depuis elles ont perdu de leur authenticité, certains prétendent que les locaux ne vivent plus dessus, mais font seulement l'aller retour depuis le continent pour accueillir les touristes. Récemment des panneaux solaires et des toilettes y ont été installé. La cuisine de fait toujours à l'extérieur des maisons, dans des "fours" en terre cuite, sur la pierre (pour éviter les incendies) comme sur la photo du petit Andy.
    Pour notre part nous avons passé un bon moment, chaque duo a été invité dans une maisonnette pour voir leur lieu de vie. Nous avons rencontré le petit Andy. La maison est constituée d'une seule pièce avec le lit et quelques vêtements, ainsi qu'une table. A la sortie nous étions fortement encouragés a acheter des souvenirs fabriqués par la personne qui nous a accueillie, Anna. Pour notre part ce fut un bateau fait de roseau, impossible d'aller voir sur les autres étales si quelque chose nous tente plus.
    Six familles partage l'île que nous avons visité. S'il y avait des dissencions irréconciliables entre les familles, les habitants scient l'île pour la séparer en deux. A ce jour, nous ne savons toujours pas si ces îles sont habitées ou pas. Une chose est certaine, les Uros sont éteints depuis 1950 et les ayamaras ont récupérés leurs terres.
    Nous aurions souhaité visiter les îles Taquilé, où l'on peut dormir chez l'habitant, mais elles sont trop loin de Puno. 🤗
    Read more