Colombia
Santa Teresita

Discover travel destinations of travelers writing a travel journal on FindPenguins.
Travelers at this place
    • Day 186

      Popayán

      March 10 in Colombia ⋅ 🌧 21 °C

      Popayán it's called the "Ciudad blanco - white city". The city if full of churches and beautiful historical houses. I took free tour while Simon was playing on the street. We also spend some time with our cousurfers and his friend.Read more

    • Day 42

      De Cali à popayan

      March 26 in Colombia ⋅ 🌧 21 °C

      Ok, ok ce matin on s'est laissé aller, en même temps on s'est couchés à 2h avec toutes ces histoires.
      Lever en douceur à 10h.
      On se dirige vers le centre de Cali, en longeant la rivière qui traverse la ville.
      Les rues sont vides, en même temps, on est Dimanche.
      Les monuments à visiter à proximité sont liés à la musique, et particulièrement à la salsa évidemment.
      Un de ces monuments est une sorte de trompette géante, dans laquelle on peut aller pour écouter les sons d'un grand compositeur de Salsa naît à Cali.
      La prochaine étape nous intéresse un peu plus que la grande ville qu'est Cali. On part donc assez tôt pour notre prochaine destination : popayan.

      Après 3h de bus dont Camille n'a pas vu grand chose 😴😴😴😴😴, on arrive sur place.
      L'hôtel qui nous attend est tout à fait charmant, on prend nos repères avant d'aller visiter un peu la ville. On en apprendra plus demain pendant le tour !
      On se fait plaisir en mangeant italien ce soir.
      Read more

    • Day 43

      Tour de Popayan

      March 27 in Colombia ⋅ 🌧 20 °C

      Au programme de la journée, un tour de popayan. Ce village aux nombreux surnoms est surtout connu par son sobriquet de Village Blanc. On comprend vite pourquoi, tous les murs sont blancs, et d'un blanc presque étincelant.

      Pourquoi blanc ?
      Lors de la colonisation par les espagnols, les colons se sont installés dans la région. Or, la région hébergeait des indigènes, décimés en masse, mais aussi une petite puce locale : la nigua . Et cette puce n'était pas aussi facile à éradiquer que les indigènes. Non seulement elle démangeait les colons mais les rendait fous et pouvait même les tuer.
      Ils ont donc passé toutes les maisons à la chaux, d'où la couleur.

      Pourquoi étincelant ?
      La semaine prochaine est la semaine sainte, LA semaine importante de Colombie. Ils remettent toute la ville en état pour accueillir les hordes de touristes qui vont venir (la procession est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO à Popayan).

      On apprend plein d'anecdotes sur l'histoire de la ville, et surtout sur les défilés lors de cette fameuse semaine sainte.
      Notre guide étant une locale, elle nous ouvre les portes de divers bâtiments, de vieilles maisons coloniales, le théâtre, un bâtiment administratif accueillant les remises de diplômes des étudiants des universités voisines.

      S'en suit ensuite un petit tour de cuisine locale. Popayan a la particularité d'avoir de nombreuses spécialités propres à la ville. On se propose de les essayer à midi. Rien de bien nouveau sous le soleil, on est toujours sur des ingrédients frits, mais au moins il n'y a pas de viande !

      On continue avec une petite visite d'un mirador voisin, une ancienne pyramide indigène recouverte de végétation, lieu de culte indigène.
      (On ne parle pas de grandes pyramides incas comme dans 'les cités d'or, on est plus sur une colinette de terre).

      L'après-midi s'avèrera beaucoup plus tranquille, notre seule sortie sera raccourcie par l'arrivée de la pluie. Il faut savoir que la majorité des bâtiments publics, dont les musées, sont fermés le lundi !

      On continue sur cette lancée de flemme totale en restant à l'hôtel, où l'on mangera un délicieux repas à base de pain et de légumes.
      Read more

    You might also know this place by the following names:

    Santa Teresita, Barrio Santa Teresita

    Join us:

    FindPenguins for iOSFindPenguins for Android