Ceci sera l'endroit où j'ecrirai mes aventures tant que je n'ai pas rejoint les filles.
Currently traveling
  • Day78

    Toujojrs des photos

    August 19 in Colombia ⋅ ☀️ 29 °C

    Oui c'est moi qui est ouvert parfaitement cette noix de coco/ tête d'homme. Le dessin c'est censé être moi selon Joahanna moi je valide pas perso. Mon précieux banc 😍. Et la rivière dans toute sa splendeur.Read more

  • Day66

    Deux semaines en plein paradis

    August 7 in Colombia ⋅ 🌧 25 °C

    Je vais raconter ici rapidement ces deux semaines dans la finca perdu dans la sierra nevada.
    Tout d'abord, le trajet. En effet,pour aller à la finca, il faut prendre un moti taxi de 40 minutes dans les chemins en terre. En réalité c'est plus du moto cross que du taxi. Heureusement fabien, un local propose des prix tout a fait correctes et connait le chemin comme sa poche. Il sait où se situe chaque trou du chemin c'est impressionnant et il attache les sacs sur l'arrière de la moto avec des sangles qui sont en réalité des chambres à air de vélo. Il fait ça tellement bien que malgré mon sceptisisme au tout début je n'aurais en réalité jamais à me préoccuper de mes sacs. Il y a deux chemins pour aller à la finca. À l'aller fabien m'a emmener au début d'un chemin que je devais emprunter sur 10 minutes pour arriver, tandis qu'aux retours je passe par l'autre voisin et il vient donc me chercher beaucoup plus loin dans la cambrousse et la c'est vraiment impressionnant c'est reellement de la moto en plein montagne sans chemin😅.
    Pour ce qui est de la finca, elle est assez simplement constitué de plusieurs bâtiments séparés : d'une cuisine/salon, d'un entrepôt des outils, d'un temple pour faire de l'exercice ou se reposer avec des tapis et un feu central, d'un dortoir avec des hamacs et un lit double, d'une chambre où je dormirai qui s'appelle le dôme, des wc, de la douche et de la maison de russ. Ah non, il y a aussi une maison seul sur la colline qui a une vue très stylé. Et je construirai durant mon séjour le mont aguarapata qui est le nouveau point de vue pour le coucher de soleil. Il y a aussi une magnifique rivière qui longe la finca dans laquelle nous nous baignons régulièrement car il y a une petite piscine naturelle ainsi qu'une balançoire naturelle qui est une énorme liane descendant d'un arbre et qui y remonte pour une raison que je ne connais pas.
    Pour ce qui est du fonctionnement, normalement, il y a un tableau dans la cuisine où sont écrites les tâches que chacun doit faire chaque jour. Par exemple nourrir les animaux, vider le compost, nettoyer la cuisine ou les chiottes etc etc.
    En plus, nous avons pour travail de construire une maison. Pour la maison, on va chercher des bambous de plusieurs dizaines de mètres chez le voisin, on les traîne jusqu'à la finca en traversant la rivière puis on les découpe de la bonne longueur afin de les cloué aux poteaux et qu'il soit possible de mettre du ladrios entre les deux purs de bambous.
    Le ladrios est un mélange de terre extrêmement argileuse avec de l'eau et de la paille.
    Faire du ladrios signifie sortir la terre argileuse, amener l'eau avec des sceaux super lourds et aller chercher de l'herbe très sèche afin de la découper à la machette et l'incorporer à la boue. C'est un travail super fatiguant surtout en plein soleil.
    On fait quand même le travail avec plein de bonne humeur et c'est un sacré joyeux bordel ce chantier. Chaque matin on fait aussi un gros feu bien fumant au milieu de la maison pour évité les moustiques mais aussi pour faire tomber du toit les araignées, serpents et surtout les larves qui mangent le toit.
    Nous avons aussi construit un mur avec des briques en terre déjà faites. Nous construierons avec Romane un premier mur mais on était trop défoncé on a pas vu que le mur était pas droit donc le mur tomba quasiment arrivé à la fin. Ça nous fera un peu rire mais pas trop quand même car le travail était déjà pénible mais là alors les briques ont pris l'eau de la boue qu'on rajoutait en joint et se sont ramolis. Je reconstruirai donc le mur en le séparant en trois petits murs pour que ce soit plus facile et je mettrai beaucoup moins de terre pour faire les joints et j'enlèverai la terre que nous mettions pour recouvrir les briques. Mine de rien, ce travail de construction m'a appris pas mal de chose même si ce n'est pas les mêmes méthodes de construction que chez nous.
    À la finca, nous devons aussi nous occuper de faire chaque repas, la vaisselle, maintenir propre la cuisine et surtout le sol où tous les animaux viennent foutrent le bordel surtout les poules qui chient par terre etc etc.
    Il n'y a définitivement pas de place pour les fainéants avant le repas du midi.
    Pour aller au petit pueblo le plus proche c'est 2 heures de marche dans la sierra et c'est une randonnée aussi fantastique que dur quand il y a du soleil car ça ne fait que monter descendre dans la sierra.
    Nous ferons quand même plein d'activités pendant les différents après midi.
    Nous irons pêcher dans le rio ancho à deux fois et nous commencerons à avoir des résultats qu'à la fin sans réussir à sortir le poisson qui vient dévorer nos appâts.
    Nous irons aux cascades naturelles justes paradisiaques après une bonne marche.
    Nous irons régler les problèmes d'eau à deux fois durant le séjour avec une bonne balade de 45 minutes au milieu de la rivière. La deuxième fois après les orages ça nous prendra 4 heures pour trouver la fuite 😅. Il faut dire que quand ça pleut ici ça ne fait pas semblant et le petit ruisseau qui passe juste à côté de la finca peut doubler voir beaucoup plus. Durant les orages la rivière avait quasi triplé de niveau donc logique que le tuyau soit un peu malmené puisqu'il longe le tuyau. Pour trouver la fuite, il faut remonter tout en haut après avoir contrôler les premières connexions proches de la finca pour savoir si il y a de l'eau. Arrivé tout en haut si la pierre qui tient le tuyau ne s'est pzs barré il faut descendre le tuyau et défaire chaque jonction qui sont souvent deux tuyaux l'un dans l'autre puis cloué ou non et enfin imperméabilisé grâce à des chambres à air de vélo. Il faut dire que si il y a de l'eau on en prend plein la gueule en un rien de temps et on est trempé jusqu'au os. D'ailleurs en redescendant le tuyau nous devons tracé notre chemin à la machette dans l'épaisse végétation et le temps d'un instant d'inattention, je couperai le tuyau avec un coup de machette mal placé ce qui nous a fait beaucoup rire.
    Je construirai le mont aguarapata pour le plus grand plaisir de tous le monde. C'est une colline proche de la finca où on a une vision à 360 degrés sur la sierra. Je transerai le chemin dans l'épaisse végétation, puis creuserai un trou pour le feu, irai chercher les pierres au ruisseau en bas de la colline ( c'était horrible de ramener toutes ses pierres super lourde sous une chaleur pesante tout en haut d'une colline). J'avais le matin même construit un grand banc en bambou aussi que nous avons amèné jusqu'en haut faisant de ce mont un point de vue tout a fait incroyable.

    L'avant dernier jour, nous irons aux cascades avec joa et je m'attendais à teouver une petite casacde un peu nul et la je decouvrirai une énorme site de cascades succesives qui resssemble fortement au paradis que j'imaginais en colombie. Il n'y a personne d'autre que nous ce qui rajoute une pagie incroyable à ce moment. C'était vraiment un paradis et l'endroit le plus magnifique que j'ai vu de colombie.
    Nous aurons le droit à quelques surprises aussi durant ce séjour. En effet dès les premiers jours quand nous irons à la maison du haut pour voir le coucher de soleil, un serpent sautera du toit pour retomber sur le toit en dessous. Ça donne le ton quand on est arrivé depuis un jour à peine. Une énorme araignée tombera à moins d'un mètre de nous quand on travaillait sur la maison. Nous aurons l'occasion de super bien la voir et de jouer avec mais au début quand elle tombe ça fait tout drôle. Nous aurons également la visite de quelques scorpions plus ou moins gros. Quelques grosses araignées qui viendront dans la cuisine ou les chambres. Un serpent tombera sur Romane ce qui nous fera beaucoup rire et je marcherai sur un serpent assez fin mais très beaux lorsque nous sommes allé au pueblo d'à côté. Je verrai également le serpent marron qui est apparemment super dangereux ( mort dans les 2 h) juste devant là où be dors. Je verrai une sorte de serpent aquatique dans la nuit aussi fin je ne sais pas si c'était une sorte d'anguille ou un serpent. De plus les tiques ne maissent aucun répis. Pour que vous puissiez vous rendre compte rien que sur le trajet d'aller pour aller pêcher où l'on passe 10 minutes à traverser un champ j'ai attrapé 6 tiques assez balaise. Romane en aura choppé 3 aussi.
    Nous ferons également des pièges à écrevisses pour mettre dans la rivière et nous en attraperons une le premier soir et après nous ne remettrons plus les pièges car on avait la flemme.

    Je ferai régulièrement des jus de fruit avec les poires d'eau, les bananes et les fruits de la passion. Joa qualifiera un de mes jus comme le deuxième meilleur qu'elle ai bu en colombie. J'aurai pas été jusque là mais il était pas mal en effet. Surtout que nous n'avions pas de mixeur.
    Une activité assez et régulière aussi est le taillage de machette, quasiment tous les matins après le café c'est affitage de la machette pour que si jamais on mette un mauvais coup on puisse se couper proprement.

    Niveau ressentit j'ai vraiment été au paradis pendant ces deux semaines. C'était tellement bien de pouvoir parler anglais espagnol et français car romane est français. L'ambiance était super cool et très détendu car on s'entendait tous super bien et l'environnement était vraiment propice pour faire plein de choses et voir des choses incroyables.
    J'ai pris un plaisir immense à vivre dans cette finca et j'y retournerai sans aucune hésitation en amenant une canne à pêche quand même car ce rio ancho doit réserver une ou deux surprises.
    Read more

  • Day63

    Grande balade à minca

    August 4 in Colombia ⋅ 🌧 22 °C

    Aujourd'hui, le programme de base que je devais faire c'était grimper au cerro kenedy et dormir la haut. N'ayant pas regardé la météo et ayant eu la flemme de me lever à 6 heures, je me dis que je vais "juste" faire une balade en prenant un sentier qui fait une boucle pour revenir à minca.
    Je regarde à peu près sur maps et il y a un peu plus de 20 km de balade à faire.
    Je pars donc après avoir mangé un petit déjeuner à base de galette frites et fourrés à la viande ou aux oeufs.
    Je pars donc avec un bon stock de bananes, de l'eau et un téléphone avec 10% de batterie car il y a eu une coupure général de l'électricité et il n'y a plus d'éléctricite depuis hier soir. Je m'arrête à une première cascade au début du chemin. Elle est très sympa mais je reste 10 minutes à peine car je sais que je ne peux pas perdre de temps. Je continue à marcher et je vois que le chemin ne fait que monter durant les 13 premiers kilomètres. En fait, le chemin monte en haut d'une montagne ce que je ne savais pas. La pluie commencera à tomber au bout d'une heure trente de marche et ne s'arrêtera que de temps en temps durant l'après-midi. Il y avait un brouillard monstrueux qui m'a empêché de voir une quelconque vue. Je ne voyais pas à plus de 50 mètres. Alors que la vue devait être monstrueuse en haut.
    J'ai même une petite anecdote sympa. Quasiment à la fin de la montée, une très grande envie pressante est arrivée. Je me pose à un endroit où en temps normal il y aurai eu une super vue et je fais caca dans un coin afin de me soulager. Il est à noter que je n'ai pas croisé une seule personne qui marchait dans le même sens que moi pendant plus de 2 heures. Je surveille donc dans le brouillard si personne n'arrive en face mais là, j'entends des voies qui viennent et qui vont dans le même sens que moi. En panique je m'essuie en deux secondes et pose une énorme pierre sur mes besoin pour cacher. J'ai à peine le temps de mettre la pierre et me rhabiler qu'un couple sort du brouillard alors moi je fais comme si je regardais le paysage alors qu'on ne voit rien à plus de 50 mètres. Pensant qu'il y avait un beau point de vue, le couple me rejoint et se pose à deux mètres de mon caca. J'ai donc été obligé d'attendre en faisant semblant de regarder la vue en me demandant quand est ce qu'ils allaient partir et je me demandais si ça puait la où ils étaient car de mon côté ça sentait fort J'ai donc attendu 15 minutes à 1 mètre de la pierre que je venais de mettre afin qu'ils ne s'assoient pas dessus. Ça m'a fait beaucoup rire cette situation et ils ne se sont rendus compte de rien je crois.
    C'est donc mort de rire que j'ai repris la route après eux.
    Le chemin se poursuit et j'arrive enfin en haut après 4 heures de marche. Je ne vois toujours rien donc je décide de descendre direct pour essayer d'avoir le temps d'aller à une autre cascade naturel. Je descends donc rapidement et au hasard d'un trou dans la haie qui borde le chemin, j'aperçois 3 toucans magnifiques à une vingtaine de mètres de moi dans un arbre mort. J'ai donc eu l'immense privilège de voir ses animaux mythiques, pour moi, si proche et en grand nombre. Il était facile d'observer leurs becs si haut en couleur et si majestueux. J'ai vraiment eu le droit à un moment magique et j'en ai été tellement submergé de fascination que je n'ai même pas pensé à faire une photo de peur qu'ils ne partent. Au final la nature ne m'aura pas donné la possibilité de voir les différents paysages qu'offrait cette balade mais elle m'a donné ces 3 toucans ce qui m'a amplement suffit pour être comblé de bonheur.
    J'ai réussi à aller jusqu'à la casacade qui était tout simplement incroyable. Elle formait des piscines naturelles immenses. Étant arrivé un peu tard je ne paie pas l'entrée mais j'ai à peine le temps de faire un plouf avant de repartir.
    Je me suis arrêté aussi juste après, à un tout petit bar avec une super vue car le brouillard s'était un peu enfui. Je prendrais un jus de carambole tout a fait incroyable je le trouverai vraiment excellent ce grand jus. Dans les 5 meilleurs jus bus en Amérique du sud.
    Je rentrerai à l'hôtel en passant acheté de quoi faire un riz aux poireaux et aux oignons. Comme d'habitude j'ai acheté beaucoup trop il y en a pour minimum deux repas.
    Read more

  • Day63

    Observation des oiseaux

    August 4 in Colombia ⋅ 🌧 24 °C

    Je raconterai pas la journée en entier car je ne me souviens pas ce que j'ai fait l'après midi.
    Cependant, le matin, je pars faire un tour avec un guide afin d'observer les oiseaux.
    Ce tour sera incroyable car le guide est plus enthousiaste que nous d'aller voir ces oiseaux et il fait tout pour qu'on puisse obsserver au mieux ces oiseaux mythiques de la sierra nevada.
    Il passera son temps à être à l'affût du moindre chant d'oiseaux et il imite à merveille ceux ci afin que les oiseaux lui répondent.
    On aura droit à de supers moments où on pourra observer plein d'oiseaux dee couleurs tailles et ceis différent dans leur milieu naturel.
    Nous aurpns même l'occasion de voir le fameux toucan avec son bec incroyaboe perché sur un arbre à une centaine de mètres mais très bien exposé pour l'observation avec les jumelles prêtés par le guide.
    Read more

  • Day62

    Transfert vers minca

    August 3 in Colombia ⋅ 🌧 28 °C

    Aujourd'hui, c'est la journée oû je m'organise, fait un peu de sport et je me déplace vers ma retraite spirituel : Minca.
    Le matin, je m'organise donc en prévoyant mon itinéraire tant bien que mal, en calculant le budget nécessaire.... Je fais donc aussi un peu de sport, je vais retirer de l'argent et manger mon petit déjeuner au marché. Mon p'tit déjeuner sera à base de patacones ( bananes écrasées et frites) et un bon morceau de porc bien tendre.
    Après je remange à midi au marché, je dégusterai un poisson hérisson comme vous le verrez sur la photo. Après cela, j'achète des petits fruits sur le marché. Ce sont comme des baies noirs avec un fort goût dont il faut sucer le noyau qui est entouré d'un voile blanc et après, recracher la peau et le noyau. Certaines sont un peu passées et ça a le même goût que celui du raisin passé c'est impressionnant car le fruit en soit n'a pas le goût du raisin.
    Je prends donc mon bus direction Minca. Arrivé la bas c'est un petit coin de paradis au milieu des montagnes. Mon hôtel est un peu perdu dans la forêt et l'ambiance y est incroyablement agréable et détendu 😍. J'aurais le droit a un super coucher de soleil.
    J'ai acheté plein de légumes et un gros ananas pour diner. Les ananas sont tellement bon ici j'en suis fou, mais le problème c'est qu'ils me brûlent la langue puisque je m'enfile un ananas entier à chaque fois que je veux en manger un.
    Je m'endormirai comme un bébé à la suite de ce repas. Ça faisait super longtemps que je n'avais pas eu de cuisine en tant que bon français mon réflexe a été de faire un grand café parce que ça faisait trop longtemps que je ne m'en étais pas fait.
    Read more

  • Day61

    Cocotier, plages blanches et animaux

    August 2 in Colombia ⋅ ⛅ 25 °C

    Aujourd'hui, c'est lever avec le soleil (fin le jour plutôt parce qu'il pleut déjà). Il y a un fort vent ce matin et la même quantité de nuage noir qu'hier soir donc impossible de voir le lever de soleil sur la plage.
    Je me lève donc gentillement et prend mon petit déjeuner en me baladant sur cette plage incroyable. Petit déjeuner à base de pommes et de pains au lait.
    Je ne perds pas plus de temps, après avoir été faire un tour pour voir si les têtards sont toujours de ce monde ( ce qui était le cas ), je prends mon sac et repars sur les sentiers de la jungle.
    Au tout début je m'arrêterai à côté d'un arbustre où une dizaine d'oiseaux se sont regroupés pour chanter. Il y a des oiseaux très différents dont un qui a une espèce de crête rouge assez stylé.
    Le début c'est principalement de la montée mais qui se fait rapidement après un si bon ptit déjeuner. Nous sommes deux à être partis assez tôt, je rejoindrai et dépasserai dans la montée le gars qui était dans le même camping que moi puis nous ferons que de nous doubler et redoubler. Ce sera l'occasion de se dire un peu ce qu'on a vu comme animaux. Lui verra un serpent et moi je verrai une sorte de pan même pas à 20 mètres de l'endroit où le gars s'est arrêté se reposer. Le sentier est juste génial car bien dégagé mais au milieu de la jungle qui est magnifique.
    Petit regret de ne pas pouvoir accéder au temple qui appartient à la civilisation ancienne encore présente dans le parc et qui est donc fermé.
    Après une bonne marche, j'arriverai sur la première plage. Les plages sont très stylés et s'enchaînent les unes après les autres après un petit passage dans la forêt à chaque fois.
    Au vu de la météo assez capricieuse même si il n'a pas beaucoup plu, il y a beaucoup de vent et l'eau n'est pas couleur émeraude comme sur les photos du parc. L'ambiance plage de sable blanc et cocotier amène quand même un certain style on ne peut pas le nier. Dommage que je n'ai pas de machette sur moi pour boire le lait de coco. J'arrive donc au lieu mythique du parc où l'eau est censée être incroyable et tout et tout. Forcément avec le vent et la houle, l'eau est beaucoup moins belle mais on comprend que ça doit être majestueux avec une eau calme. Je m'éloigne un peu et voit sur la carte une plage et je demande si le chemin que je vois va à cette plage. Un gars me dit que oui mais qu'après il va falloir revenir par le même chemin pour repartir. Étant arrivé très tôt je ne rechigne pas à un petit bout de chemin en plus pour voir une plage. J'arrive donc à un endroit où la plage est petite mais déserte. L'endroit est vraiment paradisiaque et je décide donc de pêcher avec le pain que j'ai emmené comme appât. Je me mets donc sur un gros rocher et je commence à pêcher. Au vu de la mer très trouble et de la houle je me dis que je ne vais rien attraper et je perds patience. Pile au moment où je vais arrêter, un énorme poisson vert et bleu sort de son trou pour gobber mon appat. Malheureusement il le rate, mais d'un coup la confiance est revenu et l'enthousiasme aussi. Malheureusement deux minutes plus tard un gars m'interpelle en me disant que cette plage n'est pas ouvert au public et me dit que je n'ai pas le droit de pêcher dans le parc. Il me gronde en me disant que ça pourrait m'envoyer direct au commissariat etc etc, il me dit que mon seul devoir est de lire les panneaux etc etc. Mais j'ai lu tous les panneaux à l'entrée du parc et il n'a jamais été question de pêche interdite mais je fais profil bas, m'excuse et repars donc sans avoir eu ce bon gros poisson au bout de la ligne.
    Je continuerai donc ma route le long des plages, je prendrai le chemin le plus long pour continuer à profiter de cette nature au maximum. Sur ma route je croiserai deux espèces de singes différentes ainsi qu'un espèce de marcassin. Animal que j'ai déjà vu sur des panneaux mais je ne me souviens plus du nom.
    À la fin, je n'ai plus d'eau et je commence à avoir sacrément soif car il fait super lourd et je transpire à grosses gouttes.
    Je continuerai quand même en finissant le chemin à pied alors qu'il y avait des mini bus qui proposaient de m'emmener jusqu'à la sortie du parc.
    Voilà donc la fin de cette belle journée avec plein de rencontres d'animaux effectuées, de la sueur en paquet laissée sur les sentiers et de magnifiques moments à se remémorer.
    Read more