Ecuador
Guápulo

Discover travel destinations of travelers writing a travel journal on FindPenguins.
Travelers at this place
    • Day 101

      Un défi de taille 🌎👶

      June 23, 2022 in Ecuador ⋅ 🌧 17 °C

      Après de longs préparatifs voici venu le temps des rires et des chants j'ai nommé l'atelier de sensibilisation. Aujourd'hui on va essayer de parler pollution, et recyclage aux enfants du quartier. On profite de la matinée pour finir les derniers préparatifs.

      14h30 début de l'atelier : seulement 3 enfants (attention ils étaient très énergiques) se présentent à l'atelier. La communication maison ne semble pas avoir porté ses fruits. Cynthia s'empare de son cellulaire portatif, du coup de fil à gauche du coup de fil à droite. On se retrouve rapidement avec une vingtaine d'enfants qui ont entre 4 et une dizaine d'années. Ça fait beaucoup de petits bonhommes qui courent dans tous les sens.

      L'atelier peut commencer. On comprend rapidement que ça va être dur entre la barrière de la langue, l'excitation plus que visible des enfants et LES BAVARDAGES INCESSAAAANTS. SILEEEEENCE LES MOUETTES comme dirait Madame Martinez ma prof de svt de 4eme. Mais bon le défi est motivant et puis on rigole bien avec les enfants.

      On enchaîne les activités en équipe, de la course au déchet en passant par du basket déchets pour finir par du foot tri. On doit jongler avec les bobos, et les envies de pipi. On présente quelques points théoriques qui ressemblent plus à des pauses entre les jeux (je rigole). J'arrive à trouver quelques élèves attentifs. Ça reste un si grand défi pour de si petites têtes. La pluie sonne la fin de l'atelier.

      On espère que ce petit atelier aura pu faire naître une petite conscience écologique et qu'au moins ils se seront bien amusés. A la fin certains enfants demandent même à quelle heure on se revoit demain. On se présentera à Tourcoing le 16 aout et à Carcassonne le 18 août . À défaut d'être experts environnement on aura été des animateurs divertissants et en espagnol mesdames et messieurs.

      Tom
      Read more

    • Day 471

      Sonntagsspaziergang durch Quito

      March 20, 2022 in Ecuador ⋅ ⛅ 16 °C

      Heute starten wir einen kleinen Sonntagsspaziergang durch "Mariscal Sucre" "La Florestina" und "Alameda", drei andere Stadtteile Quitos. Dabei können wir die typisch quitorianische Atmosphäre aufsaugen, denn am Sonntag sind hier viele Straßen für Autos gesperrt und stattdessen fahren massenhaft Radfahrer durch ihre Heimat. In den Parks ist zusätzlich einiges los: Outdoor-Spiele, Grillen, Musik... Die Quitorianer nutzen den freien Tag und das gute Wetter in vollen Zügen. Ansonsten ist es in der Stadt ziemlich ruhig. Es sind nur wenige Autos unterwegs und die meisten Geschäfte bleiben geschlossen. Uns gefällt diese andere Seite der Großstadt ganz gut.Read more

    • Day 5

      Frañol und zum ersten Mal "Cuy"

      October 30, 2019 in Ecuador ⋅ ⛅ 12 °C

      Ob Cuy noch zu einer unseren Leibspeisen wird, sei dahin gestellt. Aber das Bier und die Cocktails waren lecker :-) Und die Weisheit des Abends: Tengo dolor de mi cerveza, porque tengo muchos agujeros en mis vasos. El problema es el lupolo!Read more

    • Day 93

      Experts environnement à votre service

      June 15, 2022 in Ecuador ⋅ ⛅ 17 °C

      Premier réveil dans le barrio de San Francisco de Miravalle. Après une douce nuit, je rejoins Meli accompagné de Dani un des fils de ma famille qui a 19 ans. San Francisco se situe sur une colline. On entame donc une ascension pour découvrir le quartier. On discute de plein de choses durant le trajet puis on redescend après avoir profité de la vue sur le centre de Quito.

      C'est sympa d'avoir le point de vue d'un jeune sur la politique, sur ses rêves ou même sur ses préjugés. On comprend que la situation politique est très compliquée dans le pays.

      Cette après midi une réunion est programmée dans notre emploi du temps de trader New Yorkais. On découvre un peu l'ampleur de nos tâches, c'est assez impressionnant, on a peu de temps mais c'est motivant car on est très libre et Cynthia nous fait confiance. Elle nous considère un peu comme des experts environnement j'ai l'impression.

      Les missions sont multiples :

      - sensibiliser les enfants du quartier sur le recyclage et sur comment protéger l'environnement à l'aide d'un atelier. Une semaine est prévue pour tout prévoir ça va être intense mais c'est un beau challenge.

      - fabriquer et installer un collecteur de brouillard pour produire de l'eau. C'est un premier test pour voir si le système peut être viable dans le quartier.

      - créer un atelier pour sensibiliser les adultes à l'écologie ou les impliquer dans un projet durable durant une journée. Cynthia la tutrice avait pensé à leur expliquer comment faire un compost. Soucis ici tout ce qui peut aller dans le compost va dans le cochon. On est donc à la recherche d'une autre activité (peut être une marche pour nettoyer le quartier des déchets)

      - mettre au point un premier plan d'installation de poubelles de tri (route de points verts) dans le quartier qui pourra servir pour de futurs volontaires

      On sort de la réunion avec beaucoup d'informations (en espagnol) et plein d'idées en pagaille. On passe ensuite derrière les fourneaux pour préparer un bon repas avant de filer au lit.

      Tom
      Read more

    • Day 102

      Bailo-thérapie et pommes d'api

      June 24, 2022 in Ecuador ⋅ 🌧 14 °C

      Coup de pression ce matin, on doit ramener le vidéo proj avant 11h a la Kasa Roja (aka la maison des volontaires) sinon gare à nous parce que la Katho devra repayer un projecteur 📽️ Alors on part, on court, on vole en direction du quartier de Guapulo. Mission accomplie! Maintenant, on se balade un peu. Le parc apparremment très sympatoche est fermé à cause des manifestations. Dommage, à la place on va voir l'église creepy du quartier. Pas trop la même ambiance ⛪

      Après un repas du midi à base de yuka, qui est un dérivé du manioc (je vous l'ai dit que j'étais prête pour Koh Lanta) 🍠on prépare l'atelier pour les adultes du quartier. On était parti sur une clean walk mais Gloria et Cynthia nous conseille plutôt un cours de "bailo-therapia" c'est-à-dire de la thérapie via la danse 💃 On ne voit pas trop le rapport avec l'aspect écologique de l'atelier. Il faut dire qu'on a encore jamais vu une bouteille en plastique danser la salsa 🧴 Et puis surtout malgré les cours de Gloria de l'autre soir, on est clairement pas des pros. Alors on esquive la proposition et on réfléchit à autre chose.

      A chaque jour son gâteau, aujourd'hui l'accent est mis sur les pommes. Ils nous disent qu'ils n'ont jamais mangé de gâteau aux pommes. Impensable alors c'est parti, en cuisine! 🥮

      On enchaîne sur le repas du soir avec un fond musical aussi doux que du Mozart: le tube "Rompe zapatos" (littéralement casse les chaussures, ça en dit long sur la musique) Je vous invite à aller écouter cette pépite 🎵😌

      Et enfin, on finit avec quelques jeux équatoriens : le cuarenta et la bura (plus communément appelé le pouilleux en France). On me surnomme désormais "la bura francesca". Je vous laisse deviner pourquoi 🃏

      Méli
      Read more

    • Day 113

      La larme à l'oeil

      July 5, 2022 in Ecuador ⋅ ☁️ 16 °C

      Journée très difficile pour le trio, en effet on avait plus eu des réveils si matinaux. Deux équipes se forment. Je me lève à 4h30 pour partir direction le marché. Les filles se lèvent un peu avant 6h direction une soit disant livraison de pavés qui vont servir à rénover la route du quartier.

      Je déambule donc dans le marché de San Roques en nocturne. On arrive dans la rue des poissonniers et là c'est poisson à gogo. Des gros, des petits, il y en a pour tous les amateurs d'écailles et à des prix dérisoires. On prend quelques kilos de mulets pour seulement 11€.

      Pendant ce temps les filles découvrent leur tâche. Il s'agit de charger des camions et des camionnettes de pavés qui proviennent des manifestations. Je dois l'avouer c'est une tâche peu épanouissante et surtout difficile. La plupart des habitants du quartier ne sont même pas là pour aider c'est un peu frustrant. Les larmes montent l'émotion les prend. Il faut préciser que les pavés sont encore couvert de vendre mais surtout de gaz lacrymogènes ce qui explique les pleurs et les difficultés à respirer. Après le marché j'ai la chance d'aller aider à la tâche.

      Ce soir est prévu un repas pour notre départ Les équatoriens gèrent le plat et les français le gâteau. On se dit qu'on a fait une bonne affaire parce que c'est facile de faire des gâteaux. On part donc sur 3 gâteaux différents. Quel fiasco ! C'est cauchemar en cuisine. Le chocolat ne fond pas, une des pâtes à un aspect étrange. Au final on se retrouve avec un gâteau cramé et, un qui a trop gonflé et qui a perdu une bonne partie de sa pâte. Cyril Lignac verserait sa larme he pense. On rigole beaucoup mais en même temps on a un peu peur des jugements.

      Le repas est délicieux et très copieux on a chacun le droit à un poisson entier. Vient l'heure du gâteau et d'une petit joyeux anniversaire à Gloria. Les gâteaux font beaucoup rire nos hôtes, surtout la couleur noir d'un de celui ci, mais bon ils ont le mérite d'avoir bon goût. On finit la soirée sur un canelazo (un cocktail chaud local), un petit discours de chacun (tout le monde donne un peu son ressenti merci à Susana qui a dit je cite "pareil que Gloria") , puis des parties de cartes endiablées. On est un peu triste de se dire que c'est déjà fini.

      Avant de se coucher on va rendre visite aux fantômes de l'école avec Dany. Dommage ils ne sont pas réveillés ce soir...

      Tom
      Read more

    • Day 24

      Quito

      September 29, 2022 in Ecuador ⋅ ⛅ 11 °C

      Not a whole lot to say about Quito, we spent the day coming back from Otavalo on our way to the Galapagos Islands.

      We visited the equator monument which was pretty cool! It was fun to officially cross the equator on our journey south. It was Zachs first time in the southern hemisphere, and Anna had been once before when she went to the Cook Islands.

      We learned a little about the experiments carried out in the 17th century by explorers and kings to prove the location of the equator, which was an effort by the French, Spanish and Ecuadorians, called the geodesic missions, and the monument was built to commemorate the bicentennial in 1920s and redone in the 1970s.

      Cool day, fun to see!
      Read more

    • Day 63

      Reisetag von Baños nach Quito

      December 7, 2023 in Ecuador ⋅ ☀️ 20 °C

      Heute gibt’s nicht viel zu erzählen. Nach dem gemütlichen Frühstück mit Kolibri packten wir wieder unsere sieben Sachen, dieses Mal so, dass der 90 Liter Rucksack schon für den Flieger morgen bereit ist.
      Da ich Magen-Darm-technisch immer noch nicht ganz auf der Höhe bin, übernahmen die Männer alle schweren Aufgaben für mich 😜.

      Die Fahrt von Baños nach Quito haben Felix und ich so gut es ging verschlafen. Was wir jedoch schon mitbekommen haben ist, dass die Flüsse hier in der Gegend, die in weiterer Folge den Amazonas bespeisen, extrem wenig Wasser führen.
      Vor einem Monat (oder zwei) habe ich gelesen, dass sehr viele rosa Delphine starben, da der Amazonas in einigen Gebieten einen viel zu geringen Wasserstand hat.
      Papa war in der Zwischenzeit der Paparazzi.

      In Quito angekommen, zogen wir wieder in unser schon bekanntes Hotel Vieja Cuba ein, nur dieses Mal haben wir ein Doppel- und ein Einzelbettzimmer. Der Ausdruck Einzelbettzimmer bekommt eine neue Bedeutung, denn Papa hat in Wirklichkeit vier Betten zur Auswahl 😜.

      Die nächsten Tage werden wie folgt verlaufen:
      Morgen, 8.12.2023 fliegen wir am Abend bzw. über Nacht nach Mendoza, Argentinien.

      9.12. gemütlicher Tag in Mendoza.

      Am 10.12. geht’s IN den Aconcagua Park, wo wir voraussichtlich zehn bis zwölf Tage mit Bergsteigen verbringen und keine Internetverbindung haben werden.

      11.12. wir wandern von Penitentes (2713m) zum Camp Confluencia (3368m).

      Der 12.12. wird ein sehr langer Marsch von 18km auf 4320m zum Camp Plaza de Mulas. Bis dorthin wird uns von Maultieren unser Gepäck, Essen, Zelt usw. getragen.

      Am 13.12. tragen wir einen Teil unseres Gepäcks zum nächst höher gelegenen Camp namens Nido de Condores („Kondornest“) hinauf (5365m) und wandern wieder zurück um „niedrig“ zu schlafen.

      14.12. Pausentag mit optionalem Gipfel auf 5463m.

      15.12. Summit Push! Wir steigen zum nächsthöheren Camp Nido de Condores auf und schlafen dann dort.

      16.12. es geht weiter auf das Colera Camp auf 5900m!!!!! Um Gottes Willen ist das hoch!!!

      17.12. erster möglicher Aufstieg zum Gipfel des höchsten Berges Südamerikas, des Aconcaguas mit einer Höhe von 6962m.
      Danach Abstieg und Schlafen am Colera Camp.
      Wir haben zwei Back-Up Tage, falls das Wetter nicht passt, dann würden sich die Folgetage dementsprechend verschieben.

      18.12. sechs Stunden Abstieg vom Camp Colera zu Plaza de Mulas.

      19.12. von Plaza de Mulas zurück nach Penitentes. 10-12 Stunden Marsch und dann sehr gut schlafen im Hotel in Penitentes.

      20.12. Rückfahrt nach Mendoza und ANSAUFEN!

      Am 23.12. 😍😍😍 fliegen wir von Mendoza nach Bariloche zu Doris Klepatsch.
      Read more

    • Day 94

      Par Titouan le paon,

      Petite journée tranquille à Quito avec Damien qui est dispo pour se promener en ville avec nous. On en profite donc aujourd'hui pour aller à la capilla del hombre (chapelle de l'homme en français), un musée que n'a pas encore fait Damien !

      Il faut savoir que ce musée porte sur l'oeuvre d'Oswlado Gayasamin, un peintre équatorien très connu d'art moderne. Ce musée est en deux parties : d'un coté la chapelle d'architecture moderne et centre d'exposition des œuvres de Gayasamin qu'il a lui même conçu. Et de l'autre sa maison pensée dès sa création comme un musée, présentant son atelier et ses collections privées. Ces deux bâtiments prennent place dans un quartier riche de Quito offrant une super vue sur la ville et le volcan derrière : le Guagua Pinchincha (panorama qu'il peindra a de nombreuses reprises suivant son inspi).

      On a donc suivi une visite guidée de la chapelle en premier puis de la maison dans un second temps. Ça nous a permis de découvrir d'abord son oeuvre qu'on a vachement aimé parce que ça change de l'art colonial et ça fait du bien. En gros c'est un humaniste qui a peint la misère, la famille, la douleur, la musique et son pays. Je vais pas dire grand chose de plus parce que j'y connais rien mais voilà ça nous a vachement plus !

      Après ça il était déjà 14h donc on avait tous super faim. On sait fait un petit almuerzo des familles avant de laisser Damien au lycée français pour la réunion de répartition des classes de l'année pro (un peu stressant).

      Bon là il est déjà 16h et on est dans un quartier qu'on connait pas. Dans l'intention de trouver un jour un routard sur la Colombie on visite un eeeenorme centre commercial où on ne trouvera rien. On va ensuite se poser dans le parc a coté avant de réaliser qu'il est trop tard pour essayer le téléphérique de Quito.

      Pour la soirée Adri ira rejoindre les Loop pour un resto pendant que moi je rentre chez Damien pour le voir un peu plus et pour préparer un rdv que j'ai demain avec un prof pour discuter des filières.

      La bise !
      Read more

    • Day 112

      On ne reviendra pas seuls... 👨‍👩‍👦‍👦

      July 4, 2022 in Ecuador ⋅ ☁️ 15 °C

      C’est l’heure de dire au revoir à Béa et à la belle vue sur Quito, mais pas seulement. On ira faire un petit tour d’aurevoir chez les voisins également, très fières d’avoir construit un dôme de type espace de travail avec vue et piscine à bulle. Personnellement, avec tout ça à ma disposition je ne sais pas si je serais apte à travailler. En tout cas, à chaque aurevoir on ne manque pas de nous rappeler qu’à leur venue en France, ils seront très heureux de venir nous voir et que si l’on connaît quelqu’un pour leur donner du travail, ils en seraient ravi. Le fameux Mediteranean dream ne manque pas de nous rappeler à quel point naître en France est perçu comme une grande chance par beaucoup de sud américains.

      Nos sacs sur le dos, on dévale les pentes en se remémorant les semaines passées. Le séjour Miravalois est passé très vite. On retrouve nos familles nombreuses pleines de joies et on rédige un petit retour d’expérience à propos du fameux attrape nuage.

      Après de nombreuses parties de cartes endiablées avec le C et le G, c’est l’heure du repas. Avec Tom on remonte aux côtés de notre famille. Tapis rouge déroulé, s’ouvre alors un véritable remake du festival de Cannes. La famille acclame tous les films du voyage, des films de nos maisons, de nos familles et même de nos plus folles soirées. Ça rigole à gorges déployées.

      Ps: Aujourd’hui nous avons assisté aux premiers pas d’Émilio.
      Pps: Son père a 21ans soit deux ans de moins que nous.

      Emma
      Read more

    You might also know this place by the following names:

    Guápulo, Guapulo

    Join us:

    FindPenguins for iOSFindPenguins for Android