Ecuador
Provincia de Pichincha

Discover travel destinations of travelers writing a travel journal on FindPenguins.
Top 10 Travel Destinations Provincia de Pichincha
Show all
Travelers at this place
    • Day 21

      Mindo/ Hayulima Family 💚

      February 17, 2022 in Ecuador ⋅ ☁️ 17 °C

      It is hard to describe in words how grateful I am for the this experience.

      The Hayulima Sanctuary is a land of ~120ha pure nature, including mountains, lake, river and different kind of community houses for the guests (15 people from all over the world) and volunteers. The host families itself (3parties) live there too. It is Salvador with his wife Paulina wich are the main Shaman couple + the sisters of Paulina, Amalia & Diana including their children and three dogs.

      I got asked if I could arrive a day earlier because the transportation for the next day would be full. In exchange i would get the night + meals for free. ✅
      So I got the chance to get to know the beautiful 4 volunteers and help them with the daily tasks like cooking, wood chopping or fire preparation.
      They all were very experienced with the different types of medicine ceremonies and answered all of my questions wisely.

      As the rest of the participants arrived the program started with a temazcal / sweat lodge ceremony. It’s comparable with a sauna or steam bath. It’s a round tent were the people sit in a circle. Outside of it burns a huge fire with volcano stones in it, wich are given into the middle of the circle. The first round started with 10 stones, then the door is closed and the glowing stones are doused with water in complete darkness. Each further round the amount of stones got decreased until the final 17 stone round. 😮‍💨

      A ceremony always starts and ends with a tobacco prayer were the shamans set different Intensions. One very big and everlasting prayer was the appreciation for water, wich is the origin of everything and from wich we were surrounded permanently. I’ve never been to a place were it was raining that much and constantly!
      Then there are many people extremely beautiful songs sung supported by a drum and a rattle.

      We did four rounds, one lasts ~20min until the door is asked to get opened again, for a short entry of air and the possibility to use the toilet. Imagine a really hot sauna maybe around 80degrees with a huge humidity. After it we got served a glass of water and fruits.

      All of the 10 days were pretty well structured with some optional additions like Kambo 🐸, massages or energy cleansing.
      The sure thing we’re the delicious meals we got served three times a day, were I was also helping to prepare and serve from time to time.

      As you can see on the white board our first Ayahuasca ceremony started at 9pm at day two.
      The name “ayahuasca” originates from the Quechua language, where aya means soul or ancestors, and wasca (huasca) means vine or rope. Most people translate this as “vine of the soul.”

      The brew has been popular in regions of the Amazon for millennia, for both medical and spiritual reasons. It induces an “introspective dream-like experience” that includes visions and memories.

      If I had to explain it in a nutshell it felt to me like an knowledge exchange with my pure loving nature grandmother wich knows me better than anyone and better than myself.

      After purging I had different kind of visions and believe it or not my birth trauma was solved when my neck started to mobilise by itself.
      I was born via cesarean section because the umbilical cord was wrapped around my neck. I didn’t know what that meant but the shaman told me afterwards, that some people experience that by there first use of the medicine.

      After again many prayers and songs the ceremony ended when the sun rised around 6/7 in the morning.

      I’m still processing many of the things I experienced these days. One thing I know for sure that that this was the best thing that could have happened to me and I learned to be grateful for every step, even every mistake i did in my past wich put me on that path I am now. I am at peace with my past and I am able to continue the rest of my life with joy and gratitude.

      Gratitude for everything I have in my life and especially for my family and you my friends. I love you from the bottom of my heart.

      Gratitude for Hayulima Family who provide this sacred healing place. In one of the ceremonies I had the vision of playing football with the kids there, so in my freetime I built two goals out wood and painted them 💙🤍!

      As you can see I hardly reported about two days, but there is so much more I can tell you in persona, so I will stop at this point.

      After these 10 or 11 days I spent three more nights back in civilazation in the village of Mindo with Paul (81 years old, USA), Chris (53yo, Canada), Balthazar (41 yo Australia) and the amazing volunteers Manuell (~38yo, Québec, Canada) and Courtney (29yo USA). All of the people of the retreat got so familiar and close because we all showed our true and most vulnerable selves.

      We visited different kind of Cacao Manufacturers 🤤 and were witnesses of Carneval in Ecuador were people are having funny “water war” on the streets. So everywhere you walk, some kid would splash you with a water gun or even a bucket over your had 💦.

      Next Footprint: Back to Quito and then off to Banos.

      If you have read until here, i won’t hide that I shaved my head completely 😬🧑🏼‍🦲
      Read more

    • Day 478

      Abschied aus dem Secret Garden

      March 27, 2022 in Ecuador ⋅ 🌧 10 °C

      Der Abschied aus der kleinen Oase am Cotopaxi fällt uns recht schwer. Das liegt nicht nur am hervorragenden Essen, an unserer gemütlichen kleinen Cabaña mit Kamin oder am Jacuzzi, sondern viel mehr an den vielen netten Menschen um uns herum, die wir in kürzester Zeit lieb gewonnen haben.

      Einziges "leider" unseres Aufenthaltes blieb die Aussicht, denn bis auf den ersten Abend zeigte sich der Cotopaxi nie in seiner vollen Pracht. Die vielen Vulkane im Panorama blieben meist in den Wolken versteckt. Ein weiterer Grund irgendwann nochmal zurück zu kommen.
      Read more

    • Day 19

      A la mitad del mundo

      June 4, 2022 in Ecuador ⋅ ☁️ 12 °C

      Un drame s'était produit la veille: notre trio de totally spies a été séparé en deux par manque de place dans un même dortoir. Si Anais se retrouve seule, elle a au moins la chance de ne pas cohabiter avec le plus grand performant, endurant et dormeur des ronfleurs que j'ai rencontré dans ma jeune vie. Dès le matin, nous faisons une découverte surprenante: des marmottes se logent à Quito, Anais, Julie et moi-même. Nous sommes en total décalage horaire avec notre France: nous dormons de 4h à 12h (de 11h à 19h pour vous).

      Et après une courte hibernation, direction notre seule (et favorite) activité: manger. Après une visite de notre quartier, on craque pour un menu complet et varié. Ensuite, pour la gourmande de rubia, on s'arrête dans une boulangerie en pleine montée pour atteindre une cathédrale. Et désolée Madeleine, mais on ne rentrera pas dedans car l'entrée est trop coûteuse pour notre budget de backpackeuses et notre envie d'une bonne crêpe à la place.

      Mais attention, on ne s'arrête pas en si bon chemin - nous irons jusqu'à la moitié du monde. Oui, oui, nous n'en revenons toujours pas. Nous avons fait de nombreuses photos mais nous n'avons pas pu expérimenter si l'eau ne savait plus dans quel sens tourner (nos cours de physique de prépa nous réuniront même à la mitad del mundo). Et après ces sorties intenses, on retrouve Solène (une copine d'école d'Anana) et sa coéquipière de voyage, Juliette, pour éviter la crise d'hypoglycémie: direction un apéro. Mais jamais 1 sans 2, nous continuons notre restauranthon dans un endroit très local: Pizza & Beer. Malgré 2 heures d'attente, c'était très bon et typique.

      Et pour terminer cette soirée en beauté, le trio (jamais fatiguée et en plein décalage horaire) se dirige vers Cali (pas la ville, le nom de la boîte) pour mettre en application les cours de salsa d'Anana. Et pour être honnête, Juju & moi dansaient mieux que les callaberos qui nous proposaient une danse. Puis quand le reggaetton ainsi que les propositions de mariage des latinos nous ont épuisées notre énergie, nous sommes rentrées en musique dans notre taxi très sympathique.

      Par contre, Anais a changé de dortoir pour être avec nous et pour son plus grand plaisir, ses oreilles ont été bercées par la musique latine et les bruits du ronfleur qu'on commence à connaître par coeur.

      Riri
      Read more

    • Day 86

      Comme un mercredi

      June 8, 2022 in Ecuador ⋅ ⛅ 16 °C

      Journée très tranquille. Emma part en direction de baños avec la team niçoise pendant que Meli et moi même partons pour Quito.

      Drôle de sensation au moment de la séparation pour le trio qui a passé déjà 3 mois ensemble non stop. C'est un mélange d'inconnu, excitation et un peu de manque.
      J'ai prévu ce soir de me rendre directement à Otavalo une ville à 2h au nord de Quito pendant que Meli va passer quelques jours à la capitale.

      Comme c'est une journée très tranquille et que je n'ai pas bien préparé mon itinéraire, mon plan est très bancal. Dans les rues de Quito on entend "Meli, Tom !". Quel hasard, on retrouve Alice et Clémence deux Françaises du trek de Santa Cruz. Elles logent dans la même auberge que Meli. Elles nous proposent d'aller au bar ce soir avec leurs amies. Et voilà c'est la fin de la mission Otavalo pour Tomy qui dormira à Quito ce soir.

      Tom
      Read more

    • Day 92

      Le fantôme de Atahualpa

      June 14, 2022 in Ecuador ⋅ ⛅ 17 °C

      Hier soir, j'ai donné une mission aux garçons : vider mon pot de 100ml de sirop d'érable que j'ai acheté il y a quelques jours. Alors ce matin, c'est pancakes ! 🥞 Arrosés abondamment de sirop d'érable s'il vous plaît 😌

      Aujourd'hui c'est le départ pour le volontariat dans le quartier de San Francisco de Miravelle de Quito. La grève continue aujourd'hui ce qui empêche notre iguane Emma de nous rejoindre... 😥 Avec Tom, après quelques couacs d'organisation, on se met enfin en route pour le projet. On a pas croisé d'indigènes avec des lances mais plusieurs rues sont bloquées dans Quito pour protéger le palais présidentiel. On se croirait à Versailles en 1789 mais heureusement pas de guillotine cette fois-ci 🤴

      On arrive dans la communauté du quartier San Francisco et on est accueilli par Cynthia et sa maman Gloria qui ont préparé un panneau de bienvenue 🥺 Cynthia a 25 ans et c'est elle qui est responsable du programme de développement environnemental du quartier. Le planning qu'elle nous a préparé est très détaillé, entre mise en place d'un système collecteur d'eau, ateliers pour les enfants, découvertes culinaires... On a de quoi faire pendant 3 semaines! 📝

      Je vais donc rester dans la famille de Cynthia et Tom lui va habiter chez Suzanna qui a une graaande famille 👥 On a pas compris tous les liens de parenté mais ce qu'on peut vous dire c'est qu'ils sont bcp! Il y aura donc de l'animation du côté de Tom 🎉

      Le soleil est en train de se coucher, l'heure d'aller admirer le coucher de soleil du haut de la "colline", on monte dans la première camionnette qui passe 🚙 Je pourrais vous dire que c'est parce qu'on est devenu des pros du stop mais ce serait mentir, il s'agissait juste de la tante de Cynthia qui nous a pris dans son pick up pour monter tout en haut. La vue en vaut la chandelle (surtout qu'il fait nuit lol) 🕯️

      On redescend avec nos petites pattes qui n'ont pas beaucoup travaillé aujourd'hui il faut dire 🦵
      Ce soir, on mange dans la famille de Tom. Évidemment, pendant la soirée on parle de la France, des plats typiques, du Pérou, du cuy bien sûr (comment l'oublier) et Tom ne manque pas d'expliquer la signification française du mot, ce qui fait bien rire tout le monde 🐹

      C'est l'heure de rentrer, j'ai littéralement 20 mètres à marcher mais Suzanna insiste pour que son fils me raccompagne. C'est au final lui qui a plus peur que moi puisqu'il me confie qu'il a déjà vu et entendu des fantômes dans les environs et qu'il y croit dur comme fer! 👻 Ça me fait doucement rire mais bon j'ai quand même vérifié que ma fenêtre était bien fermée. Personne ne veut se faire étrangler dans la nuit par le fantôme d'un chef inca non? 😨

      Méli
      Read more

    • Day 94

      La Rose de Guadeloupe

      June 16, 2022 in Ecuador ⋅ ⛅ 18 °C

      Ce matin, je passe derrière les fourneaux pour mon plus grand plaisir. Adieu les pancakes, on passe au niveau supérieur: les crêpes! 🥞
      Olalala mais quel régal ! Je vous raconte même pas le bonheur que c'était de manger des crêpes 😋

      Après un tour au paradis, il est temps de redescendre sur terre et de reprendre nos bons vieux réflexes de Cotahuasi 🚜

      On chausse les bottes, on attrape les pelles et là on ressemble comme deux gouttes d'eau a deux nains sortis de Blanche Neige 👸
      He oh he oh, on va creuser un trou! Gloria nous demande de creuser profooond, je commence à croire que c'est une serial killeuse 🔪 qui nous demande d'enterrer ses dernières "obtentions" Ouf, elle nous ramène seulement un sceau rempli de restes alimentaires que les cochons ne mangeront pas. On a eu chaud 🔥 on s'occupe des poules, on égrène le maïs 🌽 que de souvenirs de Cotahuasi !

      Tom réussit à apprivoiser l'enceinte Google et c'est parti pour du Karol G et Shakira a fond sur la terrasse 🎵 on s'habitue bien à la culture comme vous pouvez voir

      Tels des entrepreneurs overbookés, cet après-midi nous avons rdv avec Katherine que l'on surnomme Katho ici (et pas catho, attention 😌). Elle nous donne le matériel pour mettre en place le collecteur d'eau, à savoir: un filet, des tubes en PVC et des bâtons. On est loin du système déjà tout prêt accompagné de sa notice Ikea qu'on pensait avoir. Mais au contraire, on est content du défi et on a hâte de se tourner les méninges pour faire le meilleur collecteur possible 💪

      Une chose à savoir sur Katho c'est qu'elle est bavarde, que dis-je bavarde, treeees bavarde. Alors, elle nous parle de pleins de choses sur le pays : la politique, les manifestations (forcément) mais aussi l'inceste qui est courant dans le quartier de San Francisco de Miravelle, la bisexualité en Amérique du Sud...

      Pour digérer toutes ses informations et profiter de la vue, on rentre en marchant. Pas de répit, on enchaîne sur un cours d'anglais avec Cynthia sur les adjectifs possessifs, de quoi bien se mélanger le cerveau entre les deux langues 🧠

      Au menu ce soir, empanadas d'oignon et fromage 🥟 saupoudrées ... Tenez vous bien... de sucre ! Et figurez vous que c'est pas si mauvais, alors ne soyez pas étonnés si on saupoudre de sucre la quiche lorraine en rentrant en France 😋

      On finit la soirée en beauté devant ma novela préférée depuis 1h : "La Rosa de Guadalupe" (si si senor). J'avoue avoir versé ma larmichette quand Jessica a avoué son amour a Rodrigo. A suivre...

      Méli
      Read more

    • Day 95

      Meli en prison !

      June 17, 2022 in Ecuador ⋅ ⛅ 17 °C

      Aujourd'hui on part de bonne heure avec Meli et Cynthia à l'ex école du village. L'école est proche d'une crevasse et a donc fermé. On nettoie petit à petit les 3 petits bâtiments qui sont en fait juste des salles de classe. Dans une des pièces on retrouve des projets d'architecture de l'université, visant à réinventer le quartier. On discute orientation sexuelle avec Cynthia qui semble plutôt ouverte par rapport au reste des habitants.

      Cette aprem on réalise une affiche d'invitation pour notre atelier. D'ailleurs pour créer un peu de lien on part direction le terrain de foot. Une frappe à droite, une tête plongeante, une main à gauche, un petit pont c'est football champagne (ou tir au pigeon par moment). Meli enchaîne sur un touche touche (ou loup glacé). Décidément aujourd'hui après l'école c'est un vrai retour en enfance pour nous deux. Un tel retour en enfance qu'on ne fait plus 23 ans (on offre un bon 15 ans à Meli), si bien qu'un bonhomme de 16 ans demande le numéro de Meli. Il l'obtient avec facilité, quel Don Juan (Je vous rassure actuellement Meli est surveillée par la police). La suite au prochaine épisode.

      Tom
      Read more

    • Day 34

      Le presque vomi

      June 19, 2022 in Ecuador ⋅ ⛅ 15 °C

      Deuxième étape de la trajectoire folle vers Quito avec objectif de choper mon avion le 23 et pouvoir manger des gnocchis à la daube dès le 23 au soir (papa, maman, le message est passé).
      Spoiler Alerte : cette journée a presque été trop facile.

      On démarre à 11h, direction non pas le prochain barrage mais un bon brunch pour démarrer bien vitaminées. Notre hôtel nous donne le contact d’un taxi qui peut nous amener directement de Tena à Quito. C’est un grand oui ! Après une négociation enflammée (on réussit tout juste à ne pas se faire arnaquer) on embarque dans le taxi, on passe un barrage très simplement puis on prend un autre taxi qui a la particularité de vouloir éviter chaque trou sur la route. Et ça ralentit, et ça accélère, à gauche, à droite, les sacs à vomi sont clairement prêts. On se lance dans une séance de karaoke qui nous fait oublier notre nausée. Au bout de 3h de route, nous y sommes et la capitale est déjà sous nos yeux ! Nous restons loin du centre pour éviter d’être bloquées, car les manifestations doivent s’intensifier, les indigènes ont prévu de tous monter à Quito pour envahir les lieux stratégiques et les bâtiments politiques.

      Bref, nous sommes dans notre hôtel tout confort, suite des aventures dans les prochain épisode.
      Read more

    • Day 96

      Truite dans tête

      June 18, 2022 in Ecuador ⋅ ⛅ 16 °C

      Difficile de s'en passer une fois qu'on a goûté. Deuxième petit déjeuner a base de crêpes ce matin 🥞 sucrées et salées cette fois, sinon c'est pas assez !

      Et pourquoi s'arrêter en si bon chemin, après une petite heure de digestion, on remet le couvert pour manger du crabe, la première fois pour moi. Claude n'a qu'à bien se tenir, je vais vite débarquer sur Koh Lanta 🌊

      On a bien mangé, on a bien bu, on a la peau du ventre bien tendue! Au programme pas de sieste mais un appel avec Albane pour parler de tout et de rien et refaire le monde 🌍💛

      Demain c'est la fête des pères (el día del padre ici) mais on le célèbre aujourd'hui avec ma famille alors direction abajoooo (touuuut en bas) aux bassins des truites avec Tom 🐟
      Et on repart sur l'activité du jour : man-ger. Des mûres, citrons, grenadillas en veux -tu en voilà mais toujours avec du sel s'il vous plaît ! 🧂

      On enchaîne avec des assiettes remplis d'avocats mous comme du beurre. 1 tournée, 2 tournées, 3 tournées. Il faut dire que les avocatiers sont chargés comme jamais. Un vrai paradis sur Terre 🥑

      C'est le moment de pêcher ! Enfin "pêcher" puisqu'il suffit juste de plonger l'hameçon sans rien dans le bassin pour que les truites s'affolent. Première truite pêchée pour moi et en la sortant, elle part directement dans la tête du père de famille. Je vous laisse imaginer la scène : un hameçon, une truite, un arc de cercle, une tête. Paf! La scène était très drôle

      C'est l'heure des vraies tournées maintenant. On ouvre la cerveza et 1,2,3 tournées ! 🍻 Rien que ça. Les jambes se délient et Cynthia et Gloria sont ravies de nous apprendre toutes les danses d'Amérique du Sud (on rivalise presque avec Anaïs maintenant) 💃

      La peau du ventre encore plus tendue qu'avant, il est temps de rentrer. Il fait nuit mais heureusement nos amies les lucioles sont de sortie 💡 En vrai, ça éclaire rien du tout surtout qu'elles clignotent mais c'est quand même très beau 🤩

      21h, je m'attèle a la préparation d'un tiramisu pour le déguster demain. Ça ne s'arrête jamais de manger par ici vous l'aurez compris 🥧

      Méli

      PS : Tom a eu le droit dans sa famille à tout le processus du cochon dans son pré à la côte de porc dans l'assiette. Un vrai événement pour la famille. On vous passe les détails.
      Read more

    • Day 97

      Feliz día del Padre

      June 19, 2022 in Ecuador ⋅ ⛅ 15 °C

      Bonne fête à tous les papas pingouins ! Aujourd'hui c'est aussi la fête des pères en Équateur. C'est journée repas avec les famille.

      Meli descend dans le bas du quartier avec sa famille pour profiter d'un gros repas dans les champs du grand père avec toute sa famille équatorienne.

      De mon côté les soeurs de Susanna ainsi que leurs familles sont venues. J'assiste à la découpe des côtes de porcs à la hache plutôt original ma foi et je participe à la réalisation de la marinade. Tout est cuisiné au barbecue.

      Avec alcool la fête est plus folle et avec intestin la fête est un festin. J'ai le droit en entrée à une soupe de tripes de porc, un régal pour les locaux. Je me convaincs que le bouillon a goût de cacahuète (je ne sais pas pourquoi) pour le boire rapidement. Heureusement les chiens sont là, je prétexte un appel pour me débarrasser des morceaux au fond de mon assiette. Le chien est vraiment le meilleur ami de l'homme ou de Tom je ne sais pas. La famille me regarde avec un grand sourire en me disant "c'est bon hein ?", les chiens n'ont pas l'air de nier ahah.

      On enchaine avec un plat et un dessert plus classique pour mon ventre. La pluie pointe le bout de son nez et sonne la fin des hostilités. Tout le monde rentre chez soi en vitesse. Du côté de Meli la baignade programmée a été vite annulée. Fin de journée très calme j'en profite pour préparer rapidement un entretien prévu le lendemain matin.

      Tom
      Read more

    You might also know this place by the following names:

    Provincia de Pichincha

    Join us:

    FindPenguins for iOSFindPenguins for Android