French Polynesia
Parea

Here you’ll find travel reports about Parea. Discover travel destinations in French Polynesia of travelers writing a travel blog on FindPenguins.

8 travelers at this place:

  • Day10

    Les raies de Huahine

    February 23, 2017 in French Polynesia

    Au cours d'une balade en bateau nous avons vu des raies.

    Raie Léopard : La raie Léopard va très vite et broie des coquillages pour les manger.

    Raie Pastenague : La raie Pastenague va lentement et a un dare sur sa queue qui peut transpercer la coque d'un bateau.

    Raie Manta : la raie Manta  a beaucoup d'envergure. Son corps est bleu et gris. Elle se nourrit uniquement de plancton. Elle n'est pas dangereuse : on peut nager à côté d'elle.
     
    Olivier
    Read more

  • Day106

    Around Huahine & off to Bora Bora Pt.1

    August 2 in French Polynesia

    Womer hüt morge früeh hend welle uschecke, het scho dChatzedame vu geschter uf eus warted und sich mit es paar letzte Schmeicheleinheite vu eus verabschiedet. Nu bevor mer Huahine hüt Namittag verlah hend, hemmer nu die vu eusem Reisefüehrer heiss empfohlni Inselumrundig welle mache... gesagt, getan: so hemmer eus wieder mal en Roller gmieted und eus ufe Weg gmacht.
    Huahine bestaht eigentlich us zwei Insle: Huahine Nui (gross) und Iti (chli). Die zwei Inseli sind durch die längst Brugg vu PF verbunde, die isch allerdings nur gschätzli 50m lang :) Während sTikehau Atoll eigentlich nur en Chreis us mit Palme bewachsnem Sand und Koralle isch, wo nid meh als 1-2m usem Wasser ragt, isch Huahine en "richtigi Insle" mit fascht 500m höche, dicht bewachsne Berge. Zudem gits da au nid nur Palme, sondern obe an de Häng gseht mer sogar Nadelbäum und lustigerwis au die Bäum mit de flache Chrone, womer suscht klassischerwis nur us de Savanne vu Afrika kennt :)
    Es git nur ei Strass uf Huahine, die füehrt meh oder weniger de Küste entlang, teilwis fahrt mer nur en Meter vum Ozean entfernt. Hinder jeder Kurve wartet en wiiteri kristallklari, türkisi Bucht oft miteme saftig grüene Inseli i dr Mitti und derzwüschet (fascht scho kitschigi) wissi Segelböötli.
    In einere vu dene Buchte lit die einzig Perlefarm vu Huahine, sie schwümmt als en Art Huusboot zmitzt i dr Lagune. Mer sind ja scho vor chli meh als 2 Jahr in Broome en Perlefarm ga aluege, da lauft das Ganze ca. glich ab - sogar dMuschelart isch die glich, nur produziert die in warme Gwässer ebe schwarzi statt wissi Perle. Da numal de grobi Ablauf zur Erinnerig:
    DPerle wachst imene Art Sack in de Muschle - damit die aber entstah cha mues dMuschle gschlechtsriif si, also scho mind. 3-jährig si. Denn öffnet mer die Muschle en Spalt wiit und planzt ihre en chline Chern in der Sack. Der Chern chan entweder us Plastik si (git aber nur in 5% en Perle drus) oder isch selber scho us günstigem Perlmuett, d.h. wird maschinell usere andere Muschelwand usegschnitte (denn gits in 50% vu de Fäll en Perle drus). De Chern alei langet aber nu nid fürd Perleproduktion us, er wird nu durch en anderi Muschle "besamt". Also suecht sich de Perleexpert en Muschle mit bsunders schönem Perlmuett und "opfered" die "Schlabberhut" wo die innere Organ vu de Muschle umgit. Die Hut wird denn zerchlineret und zämä mit de künstliche Cherne in Sack vu de Muschle pflanzt. Denn hängt mer dMuschle anere Leine in ca. 10m Tiefi (si siged sehr empfindlich uf Temperatur-Unterschied) und holt sie erscht nach 1.5 Mönet wieder use. Bis denn erchennt mer öb dMuschle de Chern abgstosse het oder öb sich tatsächlich en Perle am bilde isch. Wenn de Chern abgstosse worde isch, chamer entweder neui Cherne and Muschelwand chlebe, das git denn in nur 6 Mönet so halbi Perle, oder mer hofft as dMuschle nu en natürlich deformierti Perle hervorbringt - die sind denn günstiger, bestehnd aber denn zu 100% us Perlemuschle wel kei künstliche Chern igsetzt worde isch. Wenn hingege dMuschle de Chern nid abstosse het, denn chamer 1.5 Jahr später en Perle ernte. Falls die wohlgformt und schön glänzig isch, chamer in die glich Muschle numal en neue Chern ipflanze - ca. glich gross wie dPerle womer vorher gerntet het. So gits überd Jahr immer grösseri Muschle - wo aber allerdings immer die glich Dicki an Perlmuetter dra hend, schliesslich wird ja eifach de Chern immer grösser! Nach vier Mal Ipflanze (also 9 Jahr) isch denn Fiirabig, aber es isch zimli selte as en Muschle so lang schöni Perle produziert, meischtens werdeds scho vorher abgstosse.
    Nach de Perlefarm simmer nu dÜberrest vumene Marae ga aluege - das isch früener es wichtigs Besammligs-Hus zu religiöse und soziale Zwecke gsi. In Neuseeland hend das dMaoris bis hüt nu :)
    Am früene Namittag hemmer eusi Insel-Rundfahrt abgschlosse und sind zum Flughafe - knapp 15 Minute später simmer scho ufem legendäre Bora Bora glandet! Nur scho de Landeaflug isch sehr schön, die bergig Insle i dr Mitti, umgä vu mehrere Gürtel-Insle und natürlich em berüehmte türkise Wasser! Hie isches denn umgekehrt als uf Tikehau oder Huahine gange: zerscht simmer mimne Boot-Shuttle zur Hauptinsle (mer landet ufem Insel-Gürtel im Norde) und denn mim Auto bis zu eusem Hotel Maitai (heisst btw au "ja" uf Tahitianisch, nid nur glich wie de Cocktail :)). Gemäss Google isch das es "simples Hotel am Strand" resp. scho spräferierte "Budget Hotel"... und das bi fascht 500 CHF pro Nacht! Eus gfallts uf jedefall guet, wohl au wel mer es Upgrade inen Overwater Villa becho hend, das hemmer eus bis etz nu nie gleischtet :)*
    Read more

  • Day11

    Huahine - jour 3

    August 31 in French Polynesia

    Nous partons en voiture explorer Huahine côté terrestre.
    On se balade dans la belle forêt polynésienne jusqu'à Fare, la capitale de l'île où se trouve un petit marché authentique.
    Ensuite nous nous rendons sur un site archéologique de l'île qui comprend un ensemble de marae.
    Après quelques pauses point de vue et une belle balade en voiture on retourne déjeuner dans la petite ville de Fare.
    On finit la journée par une séance de snorkeling sur la belle plage de notre hôtel, encore un beau spot plein de poissons!
    Read more

  • Day13

    Huahine

    October 26, 2016 in French Polynesia

    Von den vier Inseln die ich in Französisch Polynesien besucht habe, hat mir Huahine am besten gefallen. Landschaftlich wunderschön aber deutlich weniger touristisch als Bora Bora. Einen Tag habe ich mir einen Motorroller gemietet und bin um die Insel, oder besser die Inseln, sind ja eigentlich zwei, gefahren. Einen anderen Tag bin ich mit einer Bootstour um die Insel gefahren. Und bei meiner Abreise kam gerade der Präsident am Flughafen an und wurde landestypisch begrüßt.Read more

  • Day0

    Du 23 au 25 décembre : le voyage

    December 23, 2017 in French Polynesia

    23/12/2017 : jour J du grand départ. Réveil à 3h30 du matin, départ du Airbnb à 4h direction  l'aéroport de Toulouse en uber. Décollage à 6h, arrivée à Paris CDG à 7:30. Vol 1/5 check.

    Prochain vol prévu à 16:10. Nous n'avons pas très envie de patienter 8h assis dans l'aéroport alors nous essayons de trouver des chambres d'hôtel à la journée mais ça n'existe pas ou c'est trop cher, c'est toujours très compliqué à Paris. Il est déjà 10h quand nous abandonnons notre recherche. Nous trouvons un petit coin un peu isolé pour patienter.

    Enregistrement des bagages pour Londres sur british airways à 13:10. Puis nous passons les formalités de police et contrôles de sécurité.
    Nous nous restaurons dans un fast-food sain trop cher, trop peu copieux et trop fade mais on est content quand même parce que c'est les vacances.
    J'en profite pour passer les derniers coup de fils aux copines.

    40 min après le décollage nous arrivons à Londres à 16h 10 après avoir quitté Paris à 16h passé, merci le décalage horaire. Vol 2/5 check. Prochaine correspondance pour Sydney via Dubai dans 4h a 20h45.
    Nous nous offrons un petit luxe : une douche à 15 livres avec produits l'occitane en Provence cat le voyage est encore long et nous n'aurons plus l'occasion de faire ça. On sent trop bons, cette douche nous a fait le plus grand bien, nous sommes requinqués.
    On se paie un petit apéro bon marché à base de chips sandwich anglais et barre de céréales en attendant que l'embarquement de notre vol commence.

    C'est parti pour 7h de vol à peu près jusque Dubai pour une escale technique. Nous voyageons à bord d'un A380, les sièges nous semblent beaucoup plus spacieux que ceux que l'on connaît sur les liaisons Réunion Métropole.
    L'avion est d'un silence incroyable au décollage et aussi lors du vol.
    A peine le décollage fini on nous sert bouteille d'eau et boisson indéterminée au "cranberry". Le personnel naviguant est joliment décoré aux couleurs de Noël avec bonnets et guirlandes. Puis viens l'heure du repas, je m'endors devant mon film. 1h avant l'atterrissage soit 4h heure de Paris et 6h heure de Dubai, on est réveillés pour le petit déjeuner où on nous sert une Margherita calzone. On comprend toujours pas le pourquoi du comment. On a quand même dormi 3 ou 4h et ça fait du bien.
    C'est à ce moment que le pilote nous informe qu'il y a des difficultés pour atterrir à Dubai. D'abord on nous annonce que c'est à cause de la forte affluence et qu'il se peut qu'on soit dérouter sur un autre aéroport. Puis on commence à faire des tours dans le ciel en attendant l'autorisation de la tour de contrôle. À travers les hublots nous voyons plein d'avions à différentes altitudes faire la même chose que nous. Finalement on nous dit que l'aéroport de Dubai est fermé à cause du brouillard, que l'atterrissage devra se faire en pilotage automatique à cause des conditions météo. On atteri enfin pas très loin de Dubai pour attendre que les conditions météo s'améliorent pour repartir à nouveau.
    Effectivement tout d'un coup l'avion touche le sol sans qu'on ait pu distinguer quoique ce soit à travers la fenêtre. On aperçoit vaguement du sable sur le côté de la piste.
    Le problème c'est que pour notre vol pour Auckland nous n'avions qu'1h30 de correspondance depuis Sydney. Ça nous semble cuit.
    Nous restons 4h au sol jusque 12h avant de redecoller pour le vrai aéroport de Dubai.
    Ils vont nettoyer l'avion donc nous sortons pour repasser les contrôles de sécurité. Une vaste blague puisqu' on ne nous demande ni piece d'identité ni billet ni d'enlever quoique ce soit des sacs. Pierre sonne au détecteur on lui dit de repasser une 2eme fois, il ne sonne plus, le personnel est satisfait.

    Nous embarquons à 13h15 mais des passagers sont absents il faut sortir leur bagage de l'avion. Au total l'avion décollé à 15h15 soit 2h après l'embarquement et avec 6h de retard. La cadence a l'aéroport de Dubai est impressionnante. Au point d'arrêt nous faisons la queue pour le décollage : au moins 6 avions sont devant nous.  Il faut également laisser 3 avions qui sont en finale atterrir.
    Au moment du décollage un vieux monsieur se lève et traverse l'avion à pied ce qui nous retarde encore.

    C'est reparti pour le même protocole : petite bouteille d'eau, cranberry juice
    Read more

You might also know this place by the following names:

Parea

Join us:

FindPenguins for iOS FindPenguins for Android

Sign up now