Parcourir le Mexique en vélo et plonger dans toutes les mers que ce pays possède, voici mon programme sur 5 mois. À suivre aussi sur insta @dive.and.bike Ou sur Strava
  • Day171

    ✒️ - Fin

    April 6 in France ⋅ ☁️ 12 °C

    Avec 24h d'escale supplémentaires, plus aucune raison de louper le vol pour Paris. De retour en région parisienne, dans le froid et la pluie avec mon ami jetlag. Sentiments étranges d'arrachement, de n'être jamais partie, de me réveiller d'un rêve de 5 mois.

    Retrouver mon vélo de ville en attendant de trouver un gravel, des vêtements différents, des chaussures qui me torturent les pieds, le parc de Sceaux tout fleuri, une vie sans masque, sans restrictions, et surtout mes amis avec qui partager tous ces moments et tous ces fromages qui m'ont manqués ces 5 derniers mois.

    Je rentre changée, des cheveux plus longs et plus clairs, des marques indélébiles de bronzage de ma montre et de mes sandales et le bonus, beaucoup de kilos en moins. Que du physique, j'ai toujours les mêmes doutes, les mêmes peurs et les mêmes envies. Le mental a sûrement moins peur, sûrement sûr qu'il faut seulement s'écouter soi, essayer, écouter son instinct et non toutes ces personnes qui essaient de te transmettre leur peur. Mais j'avais déjà tout ça en moi, sûrement moins profond. Et puis avoir moins peur de cette solitude qui m'a aidée à aller vers l'inconnu. C'était beau et tellement enrichissant.

    Celui qui a le plus grandi, le lâcher prise qui permet de prendre les événements comme ils viennent en toute relaxation, et de descendre dans les profondeurs.

    Tellement de personnes m'ont dit que j'étais courageuse. J'ai la certitude que ce n'etait pas du courage, ni de la folie, ni de l'insouciance. En fait il me fallait bien plus de courage de me lever chaque matin avant. Depuis octobre, tous les jours étaient bien plus motivants que ma routine d'avant. Aucun courage juste de l'envie de sortir de ma zone de confort, de découvrir l'inconnu et de profiter de la vie.

    Ce fût tout de même assez étrange de passer d'une cage dorée à une vie sur un vélo. De perdre tous les jours ses repères, de ne plus avoir de chez soi, c'est ce qui m'a le plus troublé. Cependant, ma curiosité a été nourrie bien plus que prévu. Des tonnes de souvenirs en boîte.

    Cette boîte à souvenirs est devenue bien trop petite, j'en ai faite une bibliothèque. Avec plusieurs Billy.
    Parce que si j'avais voulu écrire ces 5 mois, cela aurait été impossible de penser à tous ces moments inattendus qui me sont arrivés. Alors un bébé rempli de pages sera en projet pour que l'histoire soit concrète.

    L'aventure est finie, les aventures, les journées toutes différentes, les découvertes, les paysages fabuleux, les rencontres et les cris de joie.

    Demain, je commence une nouvelle aventure pro à Paris, un nouveau départ, un nouveau bureau, une nouvelle cage dorée. Une cage dorée qui sera différente d'avant, où l'eau chlorée sera malheureusement bien plus proche que l'eau salée, et où le soleil joue bien trop souvent à cache-cache avec les nuages. Plus qu'à se replonger dans la tonne de photos.
    Croyez-en vos rêves, il se pourrait qu'ils soient encore plus beaux en vrai. Et ne surtout pas mettre de réveil.
    Read more

  • Day171

    📍- Paris

    April 6 in France ⋅ ⛅ 7 °C

    Arrivée sous les nuages à 16h30 comme annoncé.

    Démarre les labyrinthes de CDG, entre le labyrinthe des douanes, la navette à prendre pour aller dans l'autre terminal pour les bagages puis le labyrinthe pour le RER, je pars à 18h de l'aéroport.

    Karen m'attends à Bourg la Reine, on va récupérer les clés et direction Cachan mon nouvel lieu de vie temporaire.
    Japonais et bain chaud pour cette fin de journée.
    Claquée le jetlag attendra le lendemain.

    Fin de ce voyage, fin de ces 5 mois fous, improbables, incroyables.
    Heureuse de tous ces souvenirs magiques.
    Read more

    Coco Latulipe

    Merci pour cet incroyable reportage Elo, le récit quotidien de tes aventures va me manquer ! 😘

    4/8/22Reply
    Élodie Dellier

    merci Corinne, ça m'a fait tellement plaisir de vous partager tout ça. ça va me manquer aussi. 😘

    4/8/22Reply
     
  • Day170

    ⏰️ - Quotidien

    April 5 in Mexico ⋅ ☀️ 24 °C

    Parce que ces 5 mois au Mexique n'ont pas été que du goudron et la tête dans l'eau. Mon quotidien ressemblait en fait bien plus à cette suite de photos.

    1. SOLEIL. 95% de jours de soleil, 100% de températures au-dessus de 20°, de vie en sandales et short.
    Par contre, quand il a plu, ce n'était pas à moitié. Des levers et couchers de soleil toujours sublimes.

    2. SOURIRE. Parce que tous les jours, il y a eu un sourire, un geste gentil, un bonjour, une attention d'un mexicain. Ils sont d'une patience, d'un calme et d'une gentillesse. Mon niveau d'espagnol m'a malheureusement beaucoup limité dans les conversations mais le regard et les gestes ne trompent jamais.

    3. ARGENT. Tout se paye en espèce au Mexique. J'avais souvent l'impression de jouer au Monopoly. Peu de distributeurs et tellement de billets de 500 pesos qu'il fallait réussir à casser. 100 pesos vaut environ 4,2€. En photo, ma collection des différentes versions des billets et pièces, le billet de 1000, celui de 20 tout neuf et la pièce de 20 sont des raretés.

    4. NOURRITURE. La base des plats mexicains est le maïs sous toutes ces formes, tortillas, nachos et tostadas. Puis selon l'ordre des ingrédients ou la cuisson, cela donne un nouveau plat. Mon plat préféré, les tostadas aux crevettes. Une tuile de chips, recouvert de crevettes parfois marinés ou panés. Les poissons entiers pour un prix dérisoire ont été aussi excellents, accompagnés de riz et frijoles (haricots noirs), moins ma tasse de thé. Avec en dessert, une marquesita, un mélange de gaufre et de crêpe, un délice surtout celle banane/Nutella.

    5. BOISSON. Je découvre l'Agua del Dia saveur Jamaica (hibiscus) dès ma première soirée à Tijuana avec Roberto. Depuis, j'en ai bu des litres et des litres, chaque resto en propose! J'alternais avec de la limonada. D'autres saveurs étaient possibles: Horchata, Sandia, Tamarino, Pepino y limón. Frais et sucré, c'était parfait pour se réhydrater. Niveau alcool, le mezcal a été une jolie découverte, sorte de Tequilla avec une vingtaine d'agaves et une distillation différente. En fomat margaritas, cela donne mezcalitas, le parfait cocktail.

    6. OXXO/TIENDA. Oxxo, la supérette ouvert 24/24h 7/7j, au moins une dans chaque ville (même dans le désert) et parfois deux qui se font face dans la même rue! Dans les rayons, 1/3 de soda, 1/3 de chips, 1/4 de gâteaux et le reste pour le reste! Qu'importe la taille du magasin (les tiendas) au couleur de Coca-Cola, toujours cette même proportion et toujours les mêmes produits! Un vrai casse-tête pour trouver des produits frais mais des sauveurs de pause réhydratation.

    7. TOPE. ma hantise quand je roulais. Ce sont des dos d'ânes de toutes les formes. Des cordes, des bosses, des ronds, du béton, fin, large, simple, double, aucun n'a été identique. Pour pimenter le tout, seulement 10% avait un panneau pour le prévenir. Une horreur. Un fabricant d'armotisseur doit être millionnaire au Mexique.

    8. DOUCHE. La douche au Mexique est un jeu de hasard, soit pour avoir de la pression ou soit pour avoir de l'eau chaude. Parfois les deux, souvent aucun des deux. Parfois avec juste un tuyau sans pommeau, dans de rare cas au seau. Tellement hâte de me refaire couler un bon bain chaud.

    9. CHIEN. Chaque jour, des dizaines de chiens croisés. Soit avec un maître, soit sauvage. Des chiens partout! Je les ai détesté quand j'étais sur le vélo, adoré quand il me réclame des câlins. Je pense qu'il y a au moins 2 à 3 fois plus de chiens que de mexicains.

    10. LAVANDERIA. La gestion du linge sale est un casse tête en voyage. Mais au Mexique, il y a dans chaque ville, chaque village, au moins une lavanderia. Endroit où on te lave, sèche et repasse ton linge pour une poignée de pesos. Parfait!

    Il y avait aussi ces mangues délicieuses, ces oeufs cuisinés de toutes les manières, ces moustiques, ces bidons d'eau de 20L car l'eau n'est pas potable, ces paysages tellement sauvages, ces trottoirs complètement illogiques, ces voitures qui te laissent la priorité, ces prises électriques placées au milieu du mur inutilisables, ces chambres avec deux lits doubles voir quatre, ces hamacs bien trop confortables, ces bornes kilométriques, ces tortillas assez fades, cette bière immonde, cette musique toujours trop forte.... au final bien compliqué de résumer ces 168 jours de vie mexicaine.

    Une certitude, à l'opposé de tout ce qu'on peut imaginer sur ce pays.
    Le dépaysement fût bien plus qu'enrichissant.
    Read more

  • Day170

    🎁- Journée Bonus

    April 5 in Mexico ⋅ ☀️ 19 °C

    Une journée bonus à Mexico City, totalement fou!
    Petit dej de luxe à l'hôtel en compagnie de Yasmine. Je la bassine sur Casa Frida que je voulais faire à Noël mais qui était complet.
    Des places sont dispos pour l'après-midi sur le site. Impossible de payer sur le site malgré 3 cartes bleues.
    On va sur place en Uber, on nous dirige vers un resto qui a une borne. Top. On y va, on prends 2 billets pour 14h15 .... mais pour le lendemain 🤦🏻‍♀️
    On retourne à Casa Frida pour leur expliquer le bug de leur machine, on nous dit d'envoyer un mail.
    On visite le quartier très mignon que je connaissais déjà, passage au marché aux souvenirs où je trouve enfin mon bonheur.
    Puis repas au resto qui avait la borne pour la Casa, tacos crevettes excellents !
    Aucune nouvelle par mail, il est 14h. On tente tout de même d'y aller. Persuadée que c'était mort.
    Et bim la personne à l'accueil super gentille nous dit , mettez vous dans la queue c'est OK.
    Tellement heureuses avec Yasmine!

    Super visite de la maison/atelier de Frida Kahlo et de son mari. Je m'étais imaginée ça tout petit et au final non 3 pièces expositions d'œuvres, puis cuisine, salon, chambres et atelier de l'artiste. Avec beaucoup d'explications. Joli jardin en prime.
    Et touche finale, une expo avec les robes et corset de Frida.
    Top, on y reste 2 h.

    Puis direction Parque Mexico où je rejoins les suisses. Incroyable de se revoir dans ces conditions. Fou car ils ne sont que 2 jours à Mexico, et c'est le moment où j'ai une escale loupée.
    2h à refaire notre dernier mois. Je redeviens leur éclaireuse, il décolle le lendemain pour Bruxelles.

    Je repasse en coup de vent à l'hôtel récupérer mes sacs, j'oublie mon chargeur #petitpoucet.
    Direction l'aéroport avec yasmine, sans bagages à enregistrer et un billet en main, en 5min on est dans la salle d'embarquement.
    On profite du billet repas pour acheter à manger mais en fait il n'est valable qu'à Starbucks.
    Dernier achat, dernières formalités covid à remplir pour la France (formulaire qui n'est même pas à jour et écrit en français... du n'importe quoi)

    Embarquement à l'heure, tellement heureuse de cette journée bonus, je pars satisfaite.

    Comme tous ces 5 mois, cette journée était improbable. Frustrée de n'avoir qu'1h30 d'escale, le destin m'en offre 24h. Fou!
    Merci le Mexique 💙
    Read more

  • Day169

    La dernière journée à Playa

    April 4 in Mexico ⋅ ⛅ 30 °C

    Vol à 18h30 à Cancun, le temps de profiter une dernière fois de Playa.

    Tour pour acheter des souvenirs et faire un test antigenieque. Au final je descend jusqu'à la quinta qui donne sur la plage. Alors 1h de plage une toute dernière fois, pour un dernier coup de soleil.
    Tout ça en mode automatique pour essayer que les émotions ne prennent pas trop le dessus.

    Dernier resto cantine puis taxi, et car jusqu'à Cancun. Dans le taxi, je me rends compte que j'ai oublié mes baskets chez Peter ... trop tard je voyagerai en sandales 😅

    Arrivée à l'aéroport, 3h avant, en 10min je suis à la salle d'embarquement. La valise et le hamac saucissonné en soute.
    Le vol est annoncé 1h en retard. On embarque à 19h20, mais on est toujours sur le tarmac à 20h ...
    2h de vol normalement mon vol suivant à 22h35 est toujours possible. Bon bien sûr les bagages n'auraient pas suivi.
    Finalement on reste 20min dans le ciel de Mexico, puis 20min sur le tarmac. Avec vue sur mon avion qui embarque. Une fois atteri, je cours, il est annoncé en retard en plus, 22h50 arrivé à la porte ... trop tard parti.
    Juste derrière, le bureau des correspondances, juste devant une française dans le même cas.
    On doit aller au bureau d'aeromexico en bas. Je ne vois aucun vol pour Paris annoncé le matin ...

    Au bureau d'aeromexico, en 5 min on se retrouve avec des billets pour 2 nuits d'hôtel, 3 repas, le taxi et un billet pour le vol le lendemain à 22h35.

    Je suis tellement heureuse, l'occasion de revoir Mexico. L'hôtel est en plus en plein centre et luxueux. Appel du room service à 1h du mat pour un hamburger, parce que avec tout ça je n'avais pas mangé depuis midi.
    Cela me donne une journée bonus ici. Tellement contente. En compagnie de Yasmine qui elle était bien énervée.
    Read more

  • Day167

    🍷 - Soirée piano

    April 2 in Mexico ⋅ ⛅ 30 °C

    Matinée geek pour faire la carte,
    Aurevoir à Julien. Retour chez Peter au lieu de Puerto Morelos.

    Soirée pique-nique/piano pour ce dernier samedi, ça donne beaucoup trop de bières et de vin rouge dans le sang.
    Chouette soirée.
    Read more

  • Day166

    ✒️/🤿 - Cenotes cachées- J6

    April 1 in Mexico ⋅ ⛅ 29 °C

    Direction celle de Palomitas que j'avais faite en baignade avec Émilie et Karen.
    Aujourd'hui avec du soleil, beaucoup. 36°. La dernière fois on s'était réchauffées en dessous, là on s'est refroidis.

    Conditions optimales pour enfin descendre, malgré les 40 min entre chaque descente, à 6 on est bien trop nombreux.

    15m trop rapide, 25 bien, 29m (31 annoncé)
    Pas de freefall pour la dernière, la compensation ne passe pas au fond, manque de lâcher prise. Ne pas penser à la destination mais au voyage

    Les filles ne veulent plus descendre, 25min après je me retrouve sur la bouée. Avec une pause séchage.

    31m annoncé, 31,1m fait sur l'ordinateur! Enfin! Une semaine que je voulais le faire.

    Et avec la manière. De la glisse, du freefall, une compensation qui marche nickel, une remontée sans contractions ni envie de respirer dans le masque.
    1'31'' de descente et remontée parfaites.
    Tellement contente.

    5min plus tard je refais une descente à 25m en palme, le retour de la respiration dans le masque. La tête était ailleurs.

    Retour à Playa au club d'apnée. Soirée wrap.
    Fin de cette semaine cenotes cachées.

    ------------

    Une semaine magique à découvrir des cenotes autour de Valladolid, celles où il faut marcher dans la jungle, ou être accompagnée d'un local qui a la clé d'un trésor.
    De ces cenotes où des cérémonies maya sont célébrées, où des musiciens jouent de la flûte, où mon vertige a été mis à rude épreuve par des accès avec des échelles.

    Pour chacune, les palmes et les plombs étaient de sortie. La bouée d'apnée aussi. Des performances et des shooting photo au programme. Et avec des américaines, ça ne rigole pas niveau photo.

    Toute dernière aventure mexicaine où j'ai été la touche française d'un groupe d'américains @socaldivebabes de cette semaine roadtrip organisée par Julien Borde @pranamaya_freediving. Il connaît en plus les meilleurs endroits pour voir le coucher de soleil dans la jungle.

    Le Blue Hole s'est ainsi fait transformer en mini Blue Hole, finish magnifique et inattendu.
    Read more

    Coco Latulipe

    Record battu, bravo Elo !

    4/2/22Reply
    Élodie Dellier

    merci Corinne, tellement contente d'avoir finie avec cette plongée

    4/3/22Reply
     
  • Day165

    🤿 - Cenotes cachées - J5

    March 31 in Mexico ⋅ ☀️ 34 °C

    Direction Centillito
    Une cenote toute proche de celle d'hier, Las Crucas je crois.
    Je voulais faire 31m aujourd'hui.
    On arrive, l'entrée est en réalité 3 échelles, mon vertige a su se tenir ... les jambes tremblés tout de même. Matos par une corde.

    Julien met la corde à 15m mais en fait s'occupe de faire des photos des filles.
    Alors 4 descentes à 15m où j'essaie de faire des exos, frc, cwt calme, départ derrière.
    Au bout d'un moment, je comprends que ce sera séance photo toute la session.
    Je remonte, une des filles me propose que j'essaie la robe de mariée qu'elles avaient emmener pour le shooting.
    Me voilà en robe de mariée trop mignonne mais bien trop grande avec la ceinture de plomb en ceinture. Sans masque, la noyade a été évitée alors avec un masque pour la fin. Et sur le rocher.
    Je me suis prise au jeu, Apparemment il y a des superbes photos. Manque plus que le mari maintenant 😅
    C'était bien de s'amuser.

    Soirée visite de Valladolid (que je connais deja), renco très d'un cyclotouriste mexicain aux lettres de la ville. On discute 5 min, bien trop contente de revoir un vélo de voyage et un aventurier.
    Resto italien où ce fût long et la fatigue n'a pas aidée.
    Read more

    Coco Latulipe

    Va t'on les voir ces belles photos ?

    4/2/22Reply
    Élodie Dellier

    oui oui, j'ai eu celles de Chukum hier. Il a du taf à tout éditer et trier.

    4/2/22Reply