VOYAGE FUNKTASTIQUE
  • Day1

    Day 1: Lyon

    July 9, 2019 in France ⋅ ⛅ 17 °C

    Nos levantamos con mucha energía en casa de nuestros queridos Marc&Guenda. En una Lyon vacía nos dirigimos hacia la estación de la Part Dieu, de donde sale el tren hacia Ginebra, donde cambiaremos de convoy para ir a Berna.

    En el tren desayunamos un melón y unos croissants que entran de cine y nos despedimos (hasta pronto?) de esta maravillosa ciudad que ha sido nuestra durante casi un año.

    En nuestro compartimento vacío solo nos acompaña un tío calvo con un chándal de los 80 con una maleta más grande que él. Pasamos por un pueblo que se llama Culoz y nos hace gracia (así de simples somos).
    Read more

  • Explore, what other travelers do in:
  • Day1

    Day 1: Bern

    July 9, 2019 in Switzerland ⋅ ⛅ 17 °C

    So after a smooth journey to Bern, we drop off in the city centre of Switzerland's capital. I am quite impressed by the bikes and people respecting the pedestrian's traffic lights (Amélia doesn't look that overwhelmed). Another thing that impresses us is that a shower here can be up to 12 €!

    We follow the main street until the bridge, not without admiring the views from the park behind the Swiss Parliament. We see a poor bear locked in an urban zoo (as hipsters we dislike that).

    Afterwards we climb a little hill with incredible views of the whole city, which seems full of vegetation and just beautiful. We go back to the train station, checking out the Münster (cathedral) on our way there.
    Read more

  • Day1

    Day 1: Luzern

    July 9, 2019 in Switzerland ⋅ ☁️ 17 °C

    On arrive à Lucerne après un changement de trains à Olten et en écoutant une chanson trop motivante qui nous parle de cette ville. Juste après descendre du train je me rends compte de que je commence à être un peu lourd en remarquant les vélos sans cadenas (Amélia commence à râler de moi).

    On visite les 2 ponts vraiment vieux qui franchissent la rivière qui coupe en deux la ville quand mes épaules commencent à être trop fatiguées à cause du poids. Heureusement qu'Amé est là pour me sauver. Après d'être frappes par l'architecture de la vieille ville et de faire le con dans une église (Amé, pas moi), on goûte une délicieuse Toblerone noire.

    Notre prise de connaissance de Lucerne finit par le profitage d'une excellente vue sur le Lac avec la ville à notre gauche. Ma Montréaloise et moi même sommes vraiment bouleversés par cette ville.

    PS: je m'amuse à faire des poses modèle à chaque ville, j'espère que Claude ne sera pas très fâché contre moi, mais je n'aspire pas à être si fort que lui 😂.
    Read more

  • Day1

    Day 1: Freiburg

    July 9, 2019 in Germany ⋅ ⛅ 21 °C

    On arrive à Freiburg (en Allemagne, pas en Suisse comme Amélia a tendance à les confondre!) après une journée bien remplie. La ville nous charme immédiatement par sa vivacité, sa quantité de jeunes personnes dans les rues, mais aussi par la quantité de vélos! On se dit même qu'on se verrait y rester!

    Nous nous dirigeons ensuite vers l'appart de Luca et Ruben, des amis à Mikel qui restent pas très loin du centre ville. Et leur appart est tout simplement merveilleux : il est super lumineux et superbement décoré avec les plantes, les livres et les souvenirs de voyage. On veut maintenant voler leur appart. Après un dîner végane délicieux (la tartinade du Alnatura.. miem), on se dirige tous vers le centre ville pour visiter un peu en la compagnie de nos hôtes, et se chopper une incroyable glace muy barata!
    Read more

  • Day2

    Day 2: Freiburg

    July 10, 2019 in Germany ⋅ ⛅ 20 °C

    Aujourd'hui on en profite pour visiter Freiburg et pour pleinement apprécier ce que la ville a à offrir. On commence la journée en beauté avec un café sur la terrasse en compagnie de Luca, la meilleure guide que trip advisor a pu nous dénicher.

    Accompagnée de son vélo, c'est une vraie fribourgeoise quand même, elle nous montre les plus beaux recoins de la ville (histoire de nous faire tomber un peu plus en amour avec celle-ci!)

    Elle nous quitte ensuite pour le travail, alors que nous poursuivons notre aventure par une randonnée (ou balade dans le parc selon Amélia) dans la forêt noire. Nous arrivons au sommet de la tour de Schlossberg, laquelle nous donne un panorama sur la ville en entier ainsi que la forêt l'entourant. Un selfie est de mise. Mikel se fait des amis sexagénaires espagnols et leur raconte sa vie. Typical Doris.

    On termine notre balade en explorant le côté sud-est de la ville, à la recherche d'une carte postale. Nous trouvons facilement la localisation de l'auberge de jeunesse d'où provient la carte grave à GPS-Mike, mais malheureusement la carte ne s'y trouve pas. Tant pis! La marche en a bien valu la peine!

    Direction la vieille ville pour vivre la vraie expérience fribourgeoise. Nous savourons une vraie bière allemande (ou un raddler pour Amélia, convaincue par sa soeur) avant de mettre à l'eau la Medusa I. , notre voilier à toute épreuve. En effet, Freiburg est arpentée de petits canaux, et il est essentiel pour un vrai enfant digne de ce nom de mettre son voilier à l'eau. Même si nous n'avons qu'une boîte de fraises du marché et une feuille d'érable, nous tentons quand même l'expérience. La Medusa I. se prouve étonnamment résiliente et fait bien rire les gens à son passage (peut-être parce qu'elle est suivie par deux géants).

    On termine la journée par un délicieux sandwich au falafels, mangé au sommet d'un viaduc (noter le vertige dans les yeux de Mik.. il va sans dire que le sandwich a été fini au sol!).
    Read more

  • Day3

    Day 3: Rhine Falls

    July 11, 2019 in Switzerland ⋅ ⛅ 16 °C

    Nos levantamos en Friburgo a las 6:15, para rápidamente ir a la estación. Desafortunadamente perdemos de una forma estúpida el tren en Basilea y tenemos que esperar 1h en esta ciudad suiza que tampoco nos interesa. !Pero estamos de vacaciones hombre! Así que tampoco nos preocupa. Además un señor trajeado nos dice hola 😆, ya estamos contentos (no necesitamos tanto).

    Las cataratas del Rin no son las del Niágara (para no ofender a una verdadera canadiense que desayuna come y cena sirope de arce, y por cierto, en este viaje estoy aprendiendo lo que son los arces) pero son increíbles.

    Evitamos la cola y los 5 francos que sufren los guiris y subimos a una colina donde hay una especie de castillo que domina las imponentes cascadas. Pasamos un puente ferroviario que también es peatonal y conseguimos una vista clara del meollo. Después de disfrutar de las vistas, la escasez de gente (será la hora) y del clima fresco, nos cogemos un tren que nos llevará a la Constanza de nuestros amigos. Hablando de amigos, en el tren hacemos una genial de como 7 años que nos regala caramelos 😊.
    Read more

  • Day3

    Day 3: Konstanz

    July 11, 2019 in Germany ⋅ ⛅ 18 °C

    Donc on arrive à Constance, d'où nos amis Luca et Ruben viennent. Cette ville est certainement magique: néanmoins, Amélia a pu remarquer les conséquences que la consommation de fromage à ce rythme-là peut avoir (réfletés dans une belle statue), tandis que j'ai réalisé que je ne peux pas mettre plus de livres dans mon sac à dos, sous risque de qu'il finisse comme le jumbo backpack qu'on a trouvé aléatoirement en dehors d'un magasin de sacs à dos.

    Même si le centre ville est plutôt pour les riches bourgeois allemands, on a bien aimé la belle cathédrale, la gentillesse des gamins qui nous saluent dans la rue et les oiseaux (même si j'ai découvert que ce n'étaient pas les animaux préférés d'Amé, je suis un peu deçu). J'ai goûté une des meilleures glaces de l'histoire pendant que la mangeuse de Syrop d'Erable savourait son café avec de la glace, qui semblait aussi très bon.
    Read more

  • Day3

    Day 3: Innsbruck

    July 11, 2019 in Austria ⋅ 🌧 15 °C

    En Constanza cogemos un tren que nos lleva a Zurich, donde cambiamos a otro que lleva directamente a Innsbruck. Las vistas que tenemos desde éste son maravillosas, no nos las podemos creer. Al principio pasamos por una orilla del lago que está al lado de Zurich (Obersee), que da directamente a las colosales montañas calcáreas que están en el otro lado, y que forman unos abruptos precipicios llenos de vegetación.

    En estas a Amélia le envían las notas del segundo cuatrimestre: en un principio alegría (todo aparece como aprobado), sin embargo, descubrimos más tarde que en una nota hay un error, que la uni tendrá que corregir... suspense.

    Tras pasar la frontera (y sin parar en Liechtenstein) nos encontramos avanzando por el fondo de un valle flanqueado por, otra vez, una muralla de titánicas montañas que todavía guardan nieve, ríos de agua cristalina que bajan de éstas y pueblos que parecen salidos de un cuento de hadas. El viaje en tren de 4 horas se nos pasa en realidad volando.

    Después de este espectáculo nos toca aterrizar en Innsbruck, donde pensamos acampar en el bosque que rodea la ciudad. Tras pasar por debajo de una autopista y adentrarnos un poco en un valle lleno de frondosos pinos y por el que pasa un turbulento río de montaña de caudal generoso, descubrimos el sitio perfecto: en una playa del arroyo, donde no hay absolutamente nadie y con la protección de una gran roca.

    El lugar es espectacular, prueba de ello es que hasta Amélia está impresionada 😋.
    Read more

  • Day4

    Day 4: Innsbruck

    July 12, 2019 in Austria ⋅ 🌧 15 °C

    On se réveille dans notre emplacement de rêve à l'abri de la rivière de montagne et le rocher qui nous protège avec les premières lumières de la journée. On essaye de rester discrets: certes, on apperçoit les premières runners de la journée dans la forêt. Aussi, le respect de la nature est essentiel: on laisse tout comme on l'a trouvé.

    On se dirige vers la ville de Innsbruck. Une journée de pluie s'avère, les nuages collés aux immenses montagnes en font preuve. On profite d'un petit déjeuner dans une boulangerie locale pour se diriger au centre ville: cette fois-ci sans nos lourds sacs à dos, qu'on laisse dans la gare de train.

    Notre centre d'opérations sera l'office de tourisme: on trouve qu'on nos accueille bien ici, malgré les rongeurs. On organise une première expédition vers un parc très bien aménagé, ou on rencontre des jeunes canards très aventuriers. Après trouver un échiquier à taille humaine, on décide de jouer aux dames (vu notre inutilité pour les échecs). Amélia joue très intelligemment et gagne très facilement la partie. Frustré, je monte en colère. Je secoue plusieurs pièces du jeu d'échec en me croyant possesseur d'un bazooka, puis je monte sur un balai en me croyant capable de voler comme un sorcier. Amélia panique: elle se rend compte de qu'elle a encore 27 jours de cette souffrance devant soi.

    Cependant, on est bien capables de rediriger la journée vers la cohérence et la maturité des adultes: on monte dans un point de vue (malheureusement on ne voit rien), on passe notre après midi à prendre des cafés et des bières et à discuter passionnément (avec quelques rayons de soleil!) et on ferme cette journée avec une date dans une pizzeria et un concert autour du film de ET.

    Bien que notre plan original était de revenir camper dans notre petit spot, on décide finalement de passer la nuit à la chaleur de la gare: on pourra dormir à Zagreb.
    Read more

  • Day5

    Day 5:Salzburg

    July 13, 2019 in Austria ⋅ 🌧 15 °C

    We spend the night at Innsbruck train station's waiting room along with many homeless. A security guard doesn't hesitate to interrupt our rest to ask us if a random bike is ours, and she also strictly reminds us that sleeping is totally prohibited in this place (so be careful if you ever want to take a nap here). 😒

    We take the first train to Salzburg which allows us to be there at 7 AM. This fact isn't a banality: indeed, we now belong to an upper social class, the early-waking-up-poor-homeless tourists, which is of course better than the poor-homeless-stinking tourist category we were in before going to Salzburg.

    After checking out the empty streets of the beautiful city (that has nothing but Mozart stuff), we decide to climb the hill to the spectacular castle. We are invited to enter by a really nice worker, a gesture that saves us from paying the €12 entrance fee (as I said, we have some privileges considering our new social class). We enjoy a very scenic walk around a promenade located on top of the city's hills. After that, we go back to the Old Town where we find out quite outraged that foreign visitors have taken over, and that we can't barely walk on the streets- we belong to an upper category now. We can only say here: TOURISTS GO HOME.

    Other stuff from Salzburg I will quickly synthesize: Amé becoming crazy about Mozart's marzipans and buying a lot of them, a shitty hotel, a random woman who talks to us about big doors, Amé loving some bizar puppets and a very happy Indian guy taking kitschy pics of himself in the Puppet Museum.
    Read more