Argentina
Entre Rios

Here you’ll find travel reports about Entre Rios. Discover travel destinations in Argentina of travelers writing a travel blog on FindPenguins.

5 travelers at this place:

  • Day45

    Hello Obelisco

    June 11 in Argentina

    After so many unforgettable memories and experiences, our time in South America is drawing to a close. After our short time in Salta we had both grown very fond of the place, however we are now reaching the stage where our thoughts are inevitably turning towards home.

    This morning we packed our bags for the second last time. We had been told that our transfer would collect us from our hotel at 7.00 am and that is exactly what happened. A talkative lady walked boldly into the foyer of the hotel and called our names. She introduced herself as Natalie. Or at least that's what I think she said. We have now had so many different guides and drivers that I am starting to get my Jaecos, Raouls and Natalies all mixed together.

    We bundled our gear into the boot of the waiting car, while Natalie explained that it is illegal to carry luggage in the cabin of the vehicle. It seems a little strange where its common for whole families to crowd on board a single motorbike, for cars to highball down the freeways at 140 kph while the driver is happily chewing on cocoa leaves and for all cars to completely ignore double lines to be so particular about where you can put your suitcase. But of course, this is Argentina.

    We found ourselves at the airport in plenty of time and were quickly checked in. The security scan is cursory at best and soon we were seated on our LATAM flight for the 90 minute trip back to Buenos Aires. This was really the beginning of the long journey back to Australia for Paul and me.

    Ninety minutes (and a couple of sleeps) later our plane bounced to a halt, right on time at the Jorge Newberry Auroparque, situated almost in the centre of Buenos Aires. Once again, everything had gone according to plan. We left the plane and made our way to the baggage collection area. Soon the baggage started arriving. I looked out for my distinctive blue bag. People progressively collected their luggage and departed. Paul and I tried not to get concerned, even when the carousel stopped and the trapdoor locked. In all my travels I have never had my luggage go missing and I really hoped that this would not be the first.

    After about 10 minutes the belts started moving again and, to our eternal relief, both of our cases were aboard. All we needed now was a taxi. That was never going to be a problem since there was a tangle of them all fighting for passengers. We were bundled into one of them and charged 490 pesos (about $30) for the short trip to our hotel.

    The absolute centre of Buenos Aires is marked by a huge obelisk. This is the most distinctive sight of the entire city and our hotel was as close to the obelisk as it is possible to be. At least we would never have trouble finding our way home.

    After three nights in this mighty city our adventure will come to a close.
    Read more

  • Day10

    Fischrestaurant und Strand

    February 16, 2017 in Argentina

    Heute gings mit der ganzen Gruppe mal schnell zum Strand Fisch essen und ein wenig sonnen, wobei "mal schnell" über eine Stunde Autofahrt pro Richtung bedeutet. Dabei waren wir nur im Nachbarort von Rosario :-O Zeit, um Mate-Tee herumzureichen. Auf halbem Weg passieren wir eine "gated community", eine Ansammlung großer Häuser reicher Leute hinter hohen Zäunen und Sicherheitskontrollen. Naja, wenn sie meinen ...

    Vor dem Restaurant lungern wie üblich ein paar streunende Hunde herum, die uns treuherzig und verschlafen beobachten. Klänge von Bob Marley bis zu typischer lateinamerikanischer Musik untermalen den Strand. Besonders viel los ist nicht, aber es ist ja auch ein Wochentag.
    Read more

  • Day9

    Le long du Rio Uruguay

    July 12, 2016 in Argentina

    C'est parti pour deux semaines de voyage à 3, et comme plus on est de fou plus on rit, nous accueillons un quatrième compagnon de route pour quelques kilomètres. Un jeune chilien, qui a démissionné de son travail de pompiste pour voyager en stop en Amérique du sud. On fait un premier arrêt dans une région ultra marécageuse, véritable sanctuaire pour les oiseaux. Le paysage est peu commun notamment avec ses habitations les pieds dans l'eau. On poursuit la route jusque Gualeguachu, où nous nous posons dans un camping lui aussi marécageux. On renoue avec une de nos activités préférés, le BBQ ! Bon par contre l'endroit est un peu trop humide pour que cela marche du premier coup, heureusement notre voisin un peu étrange vient à la rescousse avec une bouteille d'alcool, forcément ça marche mieux. Le lendemain nous visitons el Patio del maté qui, comme son nom l'indique, fabrique des matés, ainsi que les thermes de la ville. En route nous nous embourbons deux fois! Et pendant qu'on galère à sortir la voiture, des paysans nous narguent en passant tranquillement dans leur calèche. On est content d'être à trois pour s'en sortir, surtout qu'il y a une voiture abandonnée, embourbée jusqu'à mi roue, sur le bas côté. Après cette séance de sport, on profite d'autant plus des thermes. L'endroit est très relaxant, avec plusieurs piscines.

    On prend ensuite la direction de Colon ville frontalière avec l'Uruguay. C'est la rivière Uruguay qui forme une frontière naturelle entre les deux pays. Au passage de frontière, le contrôle dure plus longtemps que d'habitude. Ils tiquent sur nos deux bidons de 25L d'essence et nous les confisquent. Raison officielle, c'est dangereux de circuler avec autant d'essence dans le véhicule. Ils ne sont pas franchement sympathique avec nous mais se radoucissent illico quand ils voient nos passeports français. Là ils nous proposent de consigner les bidons pour que l'on puisse les récupérer au retour. La douanière reste super étonnée que l'on ai pu acheter un véhicule au Chili, et nous explique qu'ici c'est impossible pour des étrangers. Ce qui est bien dommage car à peine de l'autre c'est un véritable bal de Kombi. On en a jamais vu autant dans une ville. Nous visitons Paysandu puis Salto plus au nord. La première est assez grande, certains quartiers abandonnés sont pris d'assaut par des chevaux sauvages. Salto et ses alentours sont tournés vers l'activité thermale. Nous testons d'autres thermes, cette fois ci beaucoup plus familiales et accessibles à tous. Cela ressemble un peu à nos piscines municipales. Entre les deux villes le paysage est plat avec de nombreux champs cultivés.

    Nous repassons la frontière à Colon et récuperons nos jerricans, sans aucun problème. On poursuit notre route vers le nord, toujours le long du Rio Uruguay, sur la route argentine 14. On a vu beaucoup d'alertes pour cette route sur l'application iOverlander. Beaucoup de gens rapportent des mauvaises expériences avec des policiers corrompus. Et nous n'y échappons pas, encore moins avec nos plaques chiliennes. Il y a un poste de contrôle tous les 50km, et nous sommes arrêtés à chaque fois. On comprend vite que l'on ne repartira pas sans une prune, ils nous trouvent toujours quelque chose qui ne va pas. Comme d'habitude ils sont très peu aimables et se radoucissent quand on leur dit qu'on est pas chilien mais français. Ils veulent nous aligner pour l'usure de nos pneus, et nous n'avons pas trop le choix, soit nous payons en cash et pouvons repartir, soit nous devons laisser le véhicule sur place... Même pas une heure de route plus tard, c'est le même cirque, nouveau contrôle, cette fois-ci c'est pour un autre motif. On leur explique que l'on a déjà été aligné 70km plus haut, on leur montre le papier, et ils nous laissent repartir comme si de rien n'était. Nous poursuivons donc notre route, en étant toujours systématiquement arrêté par la police, jusqu'à la ville frontalière avec le Brésil. Nous avions repéré un camping, mais arrivé sur place on se rend compte par le nombre de chevaux sauvages que celui-ci n'est plus en activité. Les bâtiments sont squattés par des gens et on préfère poursuivre notre chemin pour un coin de nature désert de toutes habitations dans la village suivant.
    Read more

You might also know this place by the following names:

Entre Ríos Province, Entre Rios Province, Entre Rios, ER, Entre Ríos

Join us:

FindPenguins for iOS FindPenguins for Android

Sign up now