Nous voilà mariés et partis pour un voyage de noces de 2,5 mois ! Direction l'Asie avec le Cambodge pour commencement :)
  • Day86

    Coron

    January 13 on the Philippines ⋅ ⛅ 29 °C

    Bonjour,

    Comme vous le savez, nous sommes à Coron. La vie y est plaisante, la nourriture locale encore plus. Ici, nous avons à nouveau eu l'opportunité de faire un tour de bateau. Nous avons ainsi pu revoir notre ami Coréen Jay, rencontré lors de "l'expédition Baraccuda" (cf. post précédent) et observer les fonds marins. Au menu cette fois ci : coreaux et épaves. Nans et Jay ont pu une nouvelle fois plonger ensemble et ainsi visiter les épaves. Comme la dernière fois nous avons eu le droit à un festin ! Cette fois ci par conte, le repas était sur une île. Nous avons pu grassement nous repaitre avant de retourner sur le bateau et de continuer l'expédition.

    Nous avons également savouré les hot springs (sources chaudes) de Coron. La température de l'eau est de 38°C ! Cette eau serait la même que la couche d'eau inférieure du lac Baraccuda. Étrange !

    Nous voilà maintenant sur l'eau, en direction de Manille, nous prenons le ferry pour 11h de trajet !
    La fin du périple est toute proche...

    TENTEZ VOTRE CHANCE !!
    Petit jeu concours pour ce peut-être dernier article : Dans la vidéo, vous pouvez voir à plusieurs reprises, Jey, notre ami coréen. Le but est de deviner son âge. Celui ou celle qui sera le plus proche remportera une magnifique bouteille de 35ml du plus mauvais gin des Philippines :)
    Pour participer c'est simple : dans les commentaires mettez l'âge sur lequel vous pariez plus un pseudonyme reconaissable (OursBrun c'est bon). Voss avez jusqu'au 31 janvier pour participer !!
    Read more

  • Explore, what other travelers do in:
  • Day83

    Comme un gamin

    January 10 on the Philippines ⋅ ⛅ 29 °C

    Salut la compagnie !

    Un petit article pour vous partager quelque chose de curieux, de fou, de grisant, une escapade assez particulière qui plaira aux esprits scentifiques qui nous lisent.

    Nous sommes désormais sur l'île de Coron après un voyage en speedboat de 3h30 un peu mouvementé. Nous sommes allés à Coron, dernière étape du périple et pas des moindres. C'est Nans qui écrit ce soir, et je suis encore comme un gamin de ce que je viens de vivre. C'est Elsa, ma magnifique femme, qui a déniché cette pèrle sur internet, et qui, en fouinant sur la toile, m'a très certainement permis de vivre ma meilleur expérience sous-marine.

    Le suspense monte hin ?

    Voila ce qu'elle a trouvé : faire de l'apnée dans le lac Baraccuda. Vous allez me dire "mon cher Nans, il n'y a rien de fou la dedans." En effet sauf que. Sauf que ce lac, en plus d'être magnifique possède quelque chose d'extraordinaire : un termocline inversé. Je m'explique. Un termocline est un phénomène qu'on trouve principalement dans les mers les océans et les lacs. C'est une franche séparation momentanée ou plus rarement constante, de deux masses d'eau. Cette séparation peut être due à des courants spécifiques, à l'immobilité d'une masses d'eau ou encore à un taux de sel différent. On observe très souvent une différence de température entre ces deux masses d'eau. La masse d'eau qui se trouve en haut est chaude puis la température chute d'un coup quand on entre dans la seonde masse d'eau, plus basse.

    Dans le lac Baraccuda il y a donc un termocline mais celui-ci n'est pas du tout commun. L'eau en surface est à 28°c ce qui en soit est déja pas mal. Le truc c'est que quand tu arrives au niveau de la séparation des deux masses d'eau la température passe d'un coup à... 37°c !! Donc, tu plonges, hop hop hop tu arrives à 14m, profondeur ou les deux masse d'eau se rancontrent, là tu vois une ligne floue, tu perses la ligne et BAM ! Méga douche chaude XD Franchement, la première fois c'est carrément bizarre. Tu as l'impression qu'un volcan sous-marin entre en éruption sous tes pieds ou un truc du genre. Tu remontes, repasse dans la première masse et Hop ! Douche froide...

    Dans mes études de plomberie on m'a toujours dit que l'eau chaude ça montait... Snif.

    Pour la petite explication : la couche du dessus n'est que très peu salée donc moins dense que la couche du dessous qui est elle très salée. Pour l'instant, rien de trop nouveau, l'eau douce en surface, l'eau sallée dessous. Par contre pour la température c'est assez mystérieux et vraiment bizarre. Je manque de notion de physique et même les quelques recherches sur internet ne m'ont pas aidé. Le guide qui était avec moi et qui plonge ici depuis 4 ans a arrêté d'essayer de comprendre.

    Et comme si tout ça ne suffisait pas, on plonge dans une eau de crystal en compagnie d'intimidentes falaises de calcaire de quelques millions d'années s'enfonçants vers les abysses. Bref, un truc de fou qui prend un tout petit peu plus de gout en vidéo. Les plus attentifs pourrons voir la limite des deux masses d'eau :)

    Au fait, j'en oublie ma préférée. Elsa était aussi présente durant cette découverte ! Elle a pu profiter du paysage magnifique et de la baignade avec le masque et le tubas :)
    Read more

  • Day78

    Palawan, Sibaltan

    January 5 on the Philippines ⋅ ⛅ 29 °C

    Sibaltan est à 1h de la ville d'El-Nido. C'est un petit bourg situé sur la côte Est de Palawan. L'ambiance est complètement différente ici qu'à El-Nido. Alors qu'El-Nido regorge de touristes qui arpentent les rue de la villes ainsi que les routes et plages à proximité, Sibaltan est local. Ici il y a deux restaurants, l'un se trouve à 10m de notre maison en bambou, l'autre est plus loin sur la plage. Elle se trouve d'ailleurs à 20m de notre case. Là où nous dormons, le groupe électrogène tourne de 18h à 22h et il n'y a pas de wifi. Nous avons le confort d'une douche extérieur d'environ 1,5m^2, commune avec les staffs du restaurent. Cette dernière dont les "murs" en bambou s'élèvent à 1m50 de haut, possède une option économie d'eau : quand quelqu'un tire de l'eau dans les wc où la cuisine quasi-mitoyenne, il n'y a plus d'eau dans la douche. Il faut donc attendre que les protagonistes aient fini leur opération pour reprendre la sienne. L'attente est plus ou moins longue. On a par exemple, connu les bonnes grosses 5 minutes. Dans ce cas, on s'occupe, on regarde les fourmis se battre, on estime les dimensions de la douche, on regarde les étoiles, on guette les araignées, on essaye de savoir quelle est la prochaine zone du sol en bambou qui va s'éffondrer sous ses pieds, on se demande si les gens de la cuisine peuvent apercevoir son entrejambe et enfin, après s'être posé toute ses questions plus ou moins angoissantes, on se dit que de toutes manières, on est à l'autre bout du monde, que le vent est chaud et qu'on est bien.

    Les touristes viennent rarement dans le coin car soit ils n'ont pas le temps, soit c'est trop loin ou trop difficile d'accès. Nous avons loué un scooter pour 5 jours donc pas de problème pour bouger. D'ailleurs, faire la route avec tous les sacs sur le scooter + nous deux, est une expérience assez rigolote.

    Nous profitons de ces journées paisibles pour découvrir les environs. La route principale est assez sauvage et laisse apparaître la mer au détour des virages. Des kilomètres de forêt-vierge donnent l'effet d'un beau tapis vert bien molletonné. De temps en temps, des villages bordent la route. Les enfants comme les adultes nous font des saluts et nous sourient. Il y a partout des petits stands d'essence. Ici on vend l'essence au litre dans les anciennes bouteilles de rhum.

    C'est un endroit parfait pour prendre le calme, déconnecter d'internet, lire, s'ennuyer, observer, réfléchir, apprendre à s'occuper autrement que par la consommation d'argent, de data, de monuments etc, ou encore se faire couper les cheveux par un local à la mode...

    Le seul bémol ici : pas de cuisine en accès libre. Nous sommes donc dépendant soit du restaurant, soit des boites de sardines. C'est un moindre mal surtout quand on sait que deux parfums de sardines sont disponibles.
    Read more

  • Day74

    Plalawan, El-Nido

    January 1 on the Philippines ⋅ ☀️ 29 °C

    Bonne année !

    Des nouvelles des voyageurs : nous allons très bien ! Non nous ne nous sommes pas envolé avec le "typhon" Usman, non nous n'étions pas là où le dernier tremblement de terre des Philippines a eu lieu. Ceci dit, voyagons mes bons !

    Nous sommes désormais sur l'île la plus à l'ouest des Philippines, l'île de Palawan. Après du ferry, du bateau-bus, du taxi local, de l'avion et du mini-van, nous y voila enfin. Palawan c'est plutôt grand. Nous sommes arrivé par avion au milieu de l'île et avons mis 5h pour arrivé à El-Nido, la ville la plus au nord de Palawan. Nous ne savons pas se qu'il y a à faire au sud de l'île, apparemment aucun touriste n'y va. Il nous a traversé l'esprit de louer un scooter et d'aller à la découverte mais les prévision météo nous ont fait choisir la sécurité. En effet, le passage d'une grosse dépression atmosphérique sur l'ile était programmée pile poile pour notre arrivée. On a bien fait de choisir la sécurité, Cf vidéo.

    Après la pluie, le soleil. Enfin le soleil, depuis le temps qu'on l'attend au Philippines ! El-Nido sous la pluie c'est vraiment moche; sous le soleil tout se transforme et nous pouvons apprécié la majesté de cette création si diversifiée. La ville d'El-Nido est en pleine expention touristique. Mais que viennent faire les touristes ici ? Ils viennent y voir les montagnes et falaises de limestone qui crèvent la surface d'une eau turquoise. Et oui, El-Nido grandi dans une baie entourée d'un archipel de nature à couper le souffle. Alors on en profite, on fait du scooter, du bateau, du farniente, on découvre, on s'en met plein la tête.
    Read more

  • Day67

    Noël sous les tropiques

    December 25, 2018 on the Philippines ⋅ ☁️ 29 °C

    Alors, ça ressemble à quoi un Noël sous les tropiques ?
    En quelques mots, ça donne ça : Soleil, baignade, porc, manger, scooter, cocotiers.

    Joyeux Noël à tous et bientôt joyeux jour de l'an ! Nous sommes sur une île du nom de Siquijor (350km2) au beau milieu du méli-mélo des îles des Philippines. Il fait beau, il fait chaud et l'eau est turquoise :) On ne croise que rarement des touristes ici.
    Pour nous, c'est la première fois qu'on passe un Noël hors de france et loin de notre famille respective. Voici comment c'est passé notre Noël. En cherchant notre hotel nous sommes passés devant une église évangélique, l'île en compte 52. On a demandé notre chemin et on s'est fait inviter pour le jour d'après. Le lendemain matin, nous sommes allés à l'église et avons assisté au culte. Il n'y avait quasiment que des enfants sans oublier les quelques mamans, et ils s'occupaient de tout : chant, instrument, danse, sourires :) Le pasteur, le seul homme présent si on oubli Nans, s'occupait de la guitare et du prêche. Les enfants jouent de plusieurs instruments, ils ont appris petit à petit, à l'église, sur le tard.
    Après le culte on nous a invité à rester pour partager un repas commun. Il y avait deux fois trop de nourriture, on pensait avoir vu le pire mais non. Pendant ce repas on s'est fait inviter pour une autre célébration l'après-midi. Le temps de faire une sièste et on est reparti. On arrive dans une église plus grosse, la célébration touche à sa fin et à nouveau on mange... Seulement cette fois-ci il n'y a pas deux fois plus de nourriture mais trois fois plus. On vous laisse regarder les photos, c'est plus simple.

    Le sur-lendemain, 25 décembre, on fait une petite escapade à la plage et surprise, c'est blindé, toutes les tables sont prises, ça mange dans tous les coins et recoins, toutes les familles sont là et continuent la fête. Certain ont pris leur cochon rôti avec eux.

    Enfin de compte on a appris que Noël durait deux semaines aux Philippines et que pendant ces deux semaines ça mange partout et sans arrêt.

    Moral de l'histoire : Sur Siquijor, il ne fait pas bon être un cochon en décembre.
    Read more

  • Day64

    Petite escale

    December 22, 2018 on the Philippines ⋅ ☁️ 28 °C

    Petit escale à Oslob, bien connu pour quelque chose de complètement fou : la possibilité de nager avec les plus gros poissons du monde. Il s'agit du requin-baleine ! (la baleine, elle, est un mammifère pas un poisson). Ce poisson peut atteindre 20 metre de long pour 34 tonnes. Il peut vivre jusqu'a 70 ans. Les poissons avec lesquels nous avons pu nager sont jeunes donc pas bien gros. Enfin c'est quand même un peu flippant. Mais pas de panique, ils mangent des planctons, pas des hommes. En gros, l'individu avale de l'eau avec son énorme bouche, la filtre, garde ce qui est bon et rejette le reste.
    Là, on était préparé à les voir. Des gens leur balancent des trucs bons du coup ils sont au rendez-vous, pas bète la bête. Mais quand même, s'imaginer en rencontrer un lors d'une plongée lambda : le flippe total...
    Read more

  • Day61

    Moalboal et les sardines

    December 19, 2018 on the Philippines ⋅ ☁️ 28 °C

    Coucou !

    On est bien arrivé aux Philippines :) Parti à 19h de Bali (Indonésie), arrivé à 14h à Moalboal petite ville située sur l'île de Cebu aux Philippines. Une bien belle nuit /journée de transfert avec un taxi, un avion pour Manille (le traqueur n'a pas marché), un avion pour Cebu, un bus de 4h pour Moalboal, 15min de marche et enfin l'hotel. Autant dire qu'on était content d'arriver.

    Bref, à Moalboal il y a la mer et un truc un peu particulier : des bancs de sardines qui nagent à 30m du bord. Comme d'hab, masque et tubas, on va dans l'eau. Il y a du corail à 1m de profondeur sur 25m et d'un coup, une falaise sous l'eau. Tu ne vois plus le fond ça décroche comme ça, sans prévenir. Et là, dans le vide, des milliers de sardines parmi lesquels tu peux nager :) Trop bien ! On a entendu un gars dire qu'il n'y a que deux endroits dans le monde où tu peux faire ça, celui-ci et un autre en afrique où il faut prendre la bateau. En tous cas, spectacle magnifique, les sardines nagent toutes ensembles dans le même sens. Quand quelque chose vient les perturber, elles fuient en un seul mouvement, toutes d'un coup. Et quel spectacle de déscendre un peu et de regarder vers la surface !

    Dans un autre registre, Noël approche à grand pas et ici pays très chrétien, ça se voit. Il fait 30°c mais il y a des crèches un peu partout, les gens chantent des chansons de Noël dans la rue, il y a des guirlandes, tout le monde se prépare... Apparemment ici à Noël, tout le monde claque un max d'argent. Cochon à l broche, location de salles pour des grosse réunions de famille et rassemblement etc. Nous, on ne sais pas vraiment ce qu'on va faire. On sera sur une île du nom de Siquijor.

    Ce pays est assez différent des autres pays asiatiques. Ici on trouve pas mal de fast-food et une forte culture américaine. Chants de Noël, terrains de basket partout, marques américaines. Ça parait aussi plus structuré, moins "à la rache". C'est un pays qui se montre pour l'instant assez développé dans le sens où on l'entend de nos jours.
    Read more

  • Day54

    Nusa Penida

    December 12, 2018 in Indonesia ⋅ ⛅ 32 °C

    Nusa Penida... Cette île, nous semble-t-il, est la plus belle, la plus calme et la plus naturelle île que nous ayons visité jusqu'à présent.
    Ici, dès notre arrivée, il a été facile de louer un scooter pour rejoindre notre guesthouse et se reposer après pas mal d'heure passées dans les différents bateaux pour arriver jusque là.
    Cette île n'est pas si grande, mais pourtant, il faudrait bien plus d'un mois pour visiter tout les recoins, decouvrir les paysages ainsi que les fonds marins.

    Ce qui est drôle en Indonésie, c'est qu'à chaque fois qu'on part pour une destination, on ne sait pas trop ce que l'on trouvera, et quand on arrive, on se rend compte que c'est "the place to be".
    Ici, Nusa Penida est connue pour les magnifiques raies Manta qui viennent profiter toute l'année des stations de nettoyage : lieux où des petits poissons viennent nettoyer les raies Manta pour les rendre luisantes :)
    Nans a pu se jeter en mer pour en voir une.
    Nusa Penida offre également des paysages de coraux à seulement quelques mètres de la plage. Et puis, ses paysages... nous vous laissons les découvrir.

    Après ça , la barre est haute, nous verrons si les Philippines peuvent rivaliser avec Nusa Penida, prochaine étape du voyage !
    Bisous !
    Read more

  • Day50

    Kuta Lombok

    December 8, 2018 in Indonesia ⋅ ⛅ 31 °C

    Coucou les amis !

    Lombok est l'île voisine de Bali, juste après les 3 petites iles gili. Nous avons donc décidé d'y séjourner quelques jours. C'est directement au sud que nous allons, Kuta : village fréquenté par les surfeurs australiens. Et oui, de beaux spots de surf sont à disposition pour tous les kiffeurs de vagues ;) Ici, mis à part les surfeurs, nous ne rencontrons pas de touristes, et pourtant, les plages sont magnifiques. Nous privilegirons les moments de repos le long des plages, des plages à en perdre le souffle !Read more

  • Day48

    Guili guili guili

    December 6, 2018 in Indonesia ⋅ ⛅ 32 °C

    Salut !

    Petit bonjour de l'île Gili Air où il fait beau malgré la saison des pluies. On se croirait dans une carte postale. Sur cette île, pas de moteur thermique donc on se déplace à pied, à vélo ou en calèche ! Avec le cheval, tout à fait (l'île fait 2km2). C'est vraiment reposant. De plus, sur l'île il n'y a pas de chiens mais des chats à foison ! Ça c'est encore mieux.
    Les trois îles mitoyennes sont une nurserie à tortue, elles y viennent et y reviennent toute l'année pour y pondre. On peut en voir pas mal quand on se balade avec le masque. C'est plutôt joli. Pas de requin pour cette fois ci, ça sera peut être pour la prochaine. À force d'avoir le nez dans l'eau, on va bien en trouver un !

    Bises à tous !

    Ps : gili ça veut dire "île" en indonésien, il y a donc plein de gili partout. Ça se prononce guili.
    Read more