Chile
Reñaca Bajo

Discover travel destinations of travelers writing a travel journal on FindPenguins.
Travelers at this place
    • Day 34

      Strandtag - Viña del Mar

      December 10, 2022 in Chile ⋅ ☀️ 25 °C

      Ferie vom Reise - nochem Usschlofe ond Zmörgele hemmer üsi Badisache iipackt ond send metem Colectivo Bus Rechtig Viña del Mar gfahre. 🚍 D Fahrt esch wie do üblich sehr abentüürlich gsi. Bevors öberhaupt los got, muesmer de Bus dör Wenke zom Halte brenge.👋 D Fahrt esch de es Wächselspeli vo Vollgas gäh ond Brämse gsi - ond de erst no die rechtig "Haltestell" gfende brucht chli Üebig. 🤓 De Räst vom Tag hemmer am Strand verbrocht. 🏝 Noch de Dosis Sonne vom Vormittag ond ere chorze Abchüelig im (rechtig) chalte Pazifik hemmer am Nomittag de Schatte bevorzogt. ☀️ Före Sonneontergang semmer nochli wiiter ade Köste entlang noch Reñaca gloffe.🌅 En entspannte Tag met (Hör)buech, Speli spele ond feinem Ässe got z Änd. 🤗Read more

    • Day 83

      Valpo : fêtes, dunes, et aurevoir ✌️

      April 30, 2023 in Chile ⋅ ☀️ 17 °C

      Par Léonard ✌️

      Jour 4 : On décide un peu au dernier moment de rester une nuit de plus à Valpo car l'ambiance est super cool dans l'hostel et surtout on nous a parlé d'une fête ayant l'air plus que culte.🎊 Réveil tranquille aux alentours de 10h, pas de folie aujourd'hui chacun vaque à ses occupations (ca fait du bien aussi). Étant rattrapé par les cours je dois de mon côté me rendre dans un cybercafé pour trouver un ordi et rédiger des dossiers pour l'école. Au moment de partir un français rencontré la veille me prête finalement son ordi, sauvé !💻 Quand on vous dit que l'ambiance est vraiment sympa ici. Arzoo de son côté part en balade et Maël reste chiller à l'hostel. On sort ensuite manger tous les 3 dans une cantine péruvienne. A savoir que les Péruviens sont (normalement) les meilleurs cuistos d'Amérique du Sud, tout le monde nous en parle et on se rend donc au restau confiants.🇵🇪 Vous devinerez la suite, on a été déçu.. Mais sans rancune les péruviens, vous avez tout le temps de vous rattraper. On profiteras de la sortie pour visiter le quartier et observer le port embrumé de Valpo. Sur le chemin du retour on croise un bar proposant des caïpi en promoçao, impossible de résister.🍹

      Viens ensuite la fameuse soirée qui commence tranquillement autour d'un cocktail au pisco, inventé pour l'occasion, à l'hostel. Point culture : le pisco c'est l'alcool local au chili, cest l'équivalent de la cachaca au Brésil ou du fernet en Argentine (les sud americains sont ils tous alcoolique?). C'est très bonne ambiance on est devenus bien potes avec les responsables de l'hostel, ils ont même invité un amis à eux pour mixer.🔥 On s'en ira ensuite tous ensemble vers la soirée soundsystem (reggae/dub) en question. Une première pour Arzoo et Maël dans ce genre de soirée, on s'est tous bien marré et l'ambiance babos est un régal. On ira ensuite dans une soirée techno pour revenir en terrain plus connu avant de rentrer vers l'hostel. De fil en aiguille la soirée s'est terminé bien tard mais ça fait vraiment plaisir de voir Valparaiso comme on l'avait imaginé : une ville de fête.🍺

      Jour 5 : Le réveil sera remplacé par la responsable de l'hostel nous sortant du lit pour le checkout.⏰️Ce qui n'est pas plus mal car c'est notre dernier jour ici et il nous reste quelques trucs à cocher. A noter qu'il fait hyper beau pour la première fois et que ça change toute la ville. On se met d'abord en recherche de nourriture et on tentera un restau (bien meilleur) pour nous venger de la veille.🍝 On prend ensuite un énième bus direction concon et ses dunes de sables en pleine ville. Les dunes sont immense et on se croirait en plein désert avec la ville en fond. Notre talent pour le freestyle et les cascade en tout genre se réveil et on tente toutes sortes de figures et de sauts dans le sable en attendant la coucher de soleil.🏖 Ça s'envoie même quelques saltos et 360 approximatifs. La coucher de soleil sur les dunes est une superbe conclusion pour notre séjour ici, on repart vers de nouvelles aventures comblés ! C'est donc le moment de dire aurevoir à nos amis de l'hostel avant de prendre un bus direction mendoza, la capitale Argentine du vin.🍷
      Read more

    • Day 80

      Pisco in Vina del Mar

      May 10 in Chile ⋅ ☁️ 11 °C

      This evening we met up with a local Everton Vina del Mar fan named Daniel Gonzalez and his girlfriend Antonia! We were put in touch by Dan T's contact John. Dan G picked us up and took us to a few bars, insisting that we tried the Chilean favourite of pisco. It was a strong spirit and we both enjoyed it very much, probably me more than Dan as I went on yo order a few more. They even took us on an interlude down to the beach to look across to Valparaiso!Read more

    • Day 113

      Concón, un atardecer sans précédent

      May 1 in Chile ⋅ 🌬 16 °C

      Les dunes de Concón, un lieu
      connu pour être le théâtre de couchers de soleil (atardecer en espagnol) magiques. Je m'y rends en bus en compagnie de Laura, mon amie des Mines, et Frangeli, sa coloc vénézuelienne. Les bouchons incessants autour de Valparaíso nous contraignent à prendre beaucoup de marge. Après quelques parties de Uno pour passer le temps, le spectacle commence. Cela offre des vues extraordinaires qui nous font vite oublier le froid glacial.

      Le cadre et la compagnie fond de ce moment un coucher de soleil sans précédent. Toutefois, tout cela donne faim. Et quoi de mieux que de découvrir la cuisine vénézuelienne avec Fran qui connaît un bon endroit sur Viña. Au menu : perro caliente (hot-dog en espagnol). Et à l'unanimité, nous sommes tous d'accord pour dire que le perro caliente venezuelano met la pâtée aux completos chiliens et aux superpanchos argentins ! 🌭 🇻🇪
      Read more

    • Day 48

      Un peu de plage

      April 10, 2023 in Chile ⋅ ⛅ 10 °C

      Aujourd'hui dernier jour dans la région de Valparaiso avec pour programme la visite de Vina del Mar le matin et Concón l'après-midi avec en prévision coucher de soleil sur les dunes. De plus, le soir, nous devrions rencontrer nos contacts français, faire un apéro avec eux et discuter, entre autres, de notre voyage. Cela dit, rien n'est encore définitif et comme notre seul espoir de wifi repose dans les institutions publiques (type musées) ou privées (restaurants, bars, ...) que nous visitons, la finalisation de l'organisation de cette rencontre risque d'être chaotique mais pas impossible.

      On se réveille donc dans notre dortoir après avoir été accompagné toute la nuit par une harde de chevaux déchaînés en la personne d'un cycliste anglais (foutu rosbif, on peut pas leur trouver une seule qualité). Fort d'une ancienne expérience en dortoir, on sort cette fois-ci de notre chambre avec plus de discrétion pour filer engloutir notre petit déjeuner.

      Une fois prêt, on se met en route pour déambuler dans Vina del Mar, en passant par des petits parcs. Le premier parc que nous rencontrons rapidement comporte un musée archéologique et historique gardé par un moaï (statue de l'île de Pâques) de taille raisonnable. On décide donc d'y faire un tour.
      Dedans, on découvre l'histoire de la colonisation des terres d'Amérique du Sud et en particulier celle du territoire Mapuches (qui couvre une grande région entre le Chili et l'Argentine dont Vina del Mar), des premiers hommes et de l'évolution de leurs modes de vies. Étrangement, il est aussi présenté l'histoire de peuples ayant vécu et prospéré à différentes époques mais surtout ailleurs, plus au nord du Chili, en Bolivie et surtout au Pérou (entre autres, la culture Nasca, responsable pour les grands dessins tracés dans le sud du Pérou représentant des animaux et autres formes). Louis et Joseph sont relativement critiques de ces cultures en raison de la faible diversité artistique de ces peuples se résumant souvent à de la poterie. Mais ils sont aussi critique de l'avancement technologique de ces peuples en comparaison des européens, point sur lequel on ne peut pas trop leur donner tort non plus. Cependant, des raisons culturelles, sociales, climatiques ... doivent expliquer ces différences. N'oublions pas non plus que les cultures Incas, Mayas, Aztèques entre autres ont été de grandes et florissantes civilisations. D'ailleurs, ils ont été forcés d'admirer et de reconnaître le courage des hommes qui, vers le premier millénaire, sont allés coloniser l'île de Pâques (3600 km des côtes du Chili), qui y ont survécus et ont érigés des statues magnifiques de plusieurs mètres de haut et de plusieurs tonnes.
      L'étage supérieur est un museum d'histoire naturelle de quelques pièces. Il est bien sympa et nous permet surtout de constater que la diversité des insectes européens par rapport aux autres continents est un peu nulle. Cependant, ils s'avèrent capable de s'adapter facilement à d'autres environnements et de se comporter en espèce invasive (un clin d'oeil historique et à l'expansion européenne sur tous les continents est-elle à voir?).
      Enfin bon, comme lors de notre visite du musée navale à Valparaiso la veille, on passe un long moment dans ce musée. On sort donc pour se rendre au prochain parc et à un autre musée mais celui-ci s'avère fermé. Afin de ne pas être déçu, Louis et Joseph décident de s'abandonner, le temps d'un court instant, à des danses romantiques au balcon de l'escalier de l'édifice du musée.

      Mais il se fait tard et surtout faim. On revient donc vers le bord de mer pour trouver des commerces vendant des empenadas à bon prix. Peu convaincu par nos recherches, on s'arrêtera donc dans un kebab manger de délicieuses assiettes de poulet et de vaches avec leurs frites et légumes. Ensuite, Louis nous a délicieusement concocter la visite du bord de mer de Vina del Mar ainsi que de très belles maisons dont celle du président chilien.

      Le tour terminé, agrémenté de beaux points de vues sur la ville et les hauteurs, on repart dans le centre pour prendre un bus afin de se rendre à Concón.
      Il faut savoir que Concón c'est un peu les dunes du Pilat version Chili. Une partie de la ville, des grandes tours d'immeubles, sont pour la plupart situées en haut ou à hauteur des dunes et un petit chemin en bas des dunes suit le littoral. Le bus nous pose en hauteur. Comme nous avons envie de faire le tour de ce littoral, cela nous oblige de trouver un chemin, ce qui se fait en empruntant un petit chemin de sable accidenté avant de trouver un escalier pour atterrir en bas. Ça commence bien. On se met donc en bord de route et on commence notre chemin en regardant les vagues s'écraser calmement sur la côte. Le paysage est plutôt sympa mais des déchets plastiques viennent gâcher le paysage et plus on avance, plus on prend du recul sur Valparaiso et Vina del Mar et plus on aperçoit le nuage de pollution au-dessus de ces villes, qui se mélange aussi avec un nuage lié à l'humidité et aux courants marins de la côte.
      Bref, on s'arrête à un mirador en cours de route, où on peut voir 4-5 personnes qui font de l'escalade et nous permet de réfléchir sur les méthodes de grimper les voies. On se remet en marche pour finir le tour du littoral, remonter vers les habitations et se poser sur les dunes pour profiter du coucher de soleil avant d'aller boire un coup chez nos amis français.

      Après avoir fait grimpette sur les dunes de sable, qui ne peuvent nullement être comparées aux dunes du Pilat, bien plus grande, on se pose pour admirer le soleil qui entame la dernière course de sa journée avant de céder sa place à la lune. Joseph en profite pour faire des numéros d'équilibriste dans le sable mais avec la pente cela s'avère peu convaincant. Il nous fait bien rire cependant. Louis met sa musique et on regarde le ciel devenir de plus en plus rouge.
      Le ciel est légèrement enflammé quand on décide de partir car il se fait tard et que l'on doit acheter de quoi faire un apéro pour ne pas arriver les bras vide à notre apéro. Les dunes quittées, on enlève nos souliers et nos chaussettes pour évacuer tout le sable se trouvant dedans et on file faire nos courses.

      On arrive 30 minutes en retard chez nos amis après une ultime galère pour trouver le numéro d'appartement (sans connection internet c'est compliqué).
      On est tout de suite super bien accueilli et bien mis à l'aise (on ouvre des bières et on mange des chips, cacahuètes, ...) c'est super sympa. Après avoir bien discuté et enchaîné une bière ou deux supplémentaires, ils nous apportent des plats déjà cuisiné (blanquette de poulet et pomme de terre). On veut refuser poliment au début mais c'est si bien venu et on voit que ça leur fait plaisir donc on accepte. La soirée continue, on discute de notre voyage, de leurs travails au Chili et de leurs différents voyages autour du monde.

      On quitte l'appart aux environs 22h40 avec un brouillard marin qui s'est levé et qui nous empêche de voir à 30 mètres. On espère avoir un bus qui devrait passer vers 23h mais on a pas énormément d'espoirs. Finalement, après avoir attendu plus que de raisons et refuser une voiture qui se proposait de nous raccompagner, on revient vers la résidence de nos amis pour avoir de la connection internet et commander un Uber pour se rendre à notre hostal. On y arrive et on s'endort sur les coups de minuit. Demain, on doit se lever vers 7h pour prendre notre bus de 8h30 pour Mendoza et notre ultime passage en Argentine.

      Goodbye le Chili, ce fut un plaisir de t'avoir connu et peut être à une prochaine fois pour explorer les multiples décors que nous n'avons pas eu l'occasion d'explorer.
      Read more

    • Day 157

      Sanddünen🔥

      April 6 in Chile ⋅ ☀️ 19 °C

      Heute wurden wir von einem aktiven Päärchen oberhalb von uns geweckt… was für ein schönes erwachen.. niiicht.! Wir gingen nach dem langsamen Aufstehen zusammen Brunchen. Das Essen in Chile ist deutlich teurer als in Argentinien. Doch das, was wir zum Brunch bekommen haben, war unglaublich lecker😍. Es war auch viel und zu dem Preis dennoch günstig. Mario entschied sich, heute alleine durch Valparaiso zu schlendern. Die Mädels und ich gingen nach Viña del Mar. Die Busfahrt war interessant. Als wir noch stehen mussten, wurden wir nur so herum geschweiht😂😂. Der Busfahrer war im Fast & Furious Modus.! Sogar die Locals haben ihm gesagt, dass er langsamer fahren soll🙈😂. Noch nie hatte ich so eine Busfahrt erlebt🙆🏼‍♀️. Wir kamen heil bei der Sanddüne an. Der Ausblich war faszinierend schön. Der Sand war an gewissen Stellen heiss und wir mussten rennen😂. Jenni hatte die glorreiche Idee, Jack Sparrows Sprint zu machen….vor lauter Speed und Sand fiel sie um😂. Es sah sooooo witzig aus. Zum Glück habe ich das per Zufall auf Video.!😂🫶🏼 Wir schlenderten durch die Dünen, chillten ein wenig mit anderen aus unserem Hostel und fuhren danach ins Stadtzentrum. Ich brauchte nun wirklich mal wieder neue Schuhe. Ich mag shoppen nicht sonderlich, deswegen war ich nach 15min aus der Mall wieder draussen, mit einem neuen Paar Schuhe. Die Mädels waren erstaunt wie schnell das ging🤷🏼‍♀️😂. Wir schlenderten durch einen Markt, holten uns was zu Essen, sassen am Strand und haben die Sonne genossen. Am Abend gingen wir dann zurück nach Valparaiso. Gautier ist nun auch angekommen und wir haben uns dann in unserem Zimmer ein wenig ausgetauscht☺️. Später sind die Mädels, die Jungs und ich in ein mexikanisches Restaurant essen gegangen. Mario war wieder sehr reserviert und sprach fast kein Wort. Wir anderen unterhielten uns den ganzen Abend. Mario verabschiedete sich nach dem Essen und wir anderen begaben uns in die Lobby des Hostels. Nach ein paar Spielen und guten Gesprächen gingen wir ins Bett.Read more

    • Day 16

      Ruta del Mar

      March 12, 2020 in Chile ⋅ ☀️ 18 °C

      Mit unserem Suzuki Swift düsen wir ca. 430 km die Ruta del Mar - die Straßen (der Küste entlang) sind in sehr gutem Zustand, das letzte Stück nehmen wir die Autobahn.

      Auf der Strecke Valparaiso - Vina del Mar - Quintero - Maitencillo - Zapallar - Papudo - und letzlich Coquimno /La Serena gibt es viele schöne Fleckchen und interessante Wechsel in den Landschaften. Bald nach Vina del Mar bauten sich zwei Sand(stein)Dünen auf, in Zapallar riecht man förmlich den Reichtum der dort lebenden Chilenen und an Stränden zwischendurch herrscht das übliche chilenische "Wurschtwiesausschaut" ....Read more

    • Day 6

      Ein Abend am Strand

      March 15, 2017 in Chile ⋅ 🌙 15 °C

      Ein kurzer Zwischenstop im Hostel und weiter ging es mit dem Auto nach Vina del Mar. Das Ziel hieß Sand unter den Füßen. Und den sollten wir auch bekommen. Erst am Playa Caleta Abarca und später noch viel weiter raus zum Playa Marineros. Als wären meterhohe Pazifikwellen, Sonnenuntergang über dem Meer und Bikiniwetter nicht genug, stürzten sich auch noch waghalsige Wakeboarder in die Wellen und Slackliner mit Saltos und Schrauben durch den Wind. Wir versuchten auch noch den ein oder anderen Schritt. Beim Versuch blieb es meist. Zum Ausklang ging es noch ins Porto Viejo und wir genehmigten ins die lokale Spezialität Chorrillana. Yummy.Read more

    • Day 13

      Chi chi chi... le le le... Viva Chile!

      March 12, 2019 in Chile ⋅ ⛅ 14 °C

      Après un nuit de voyage assez fatigante on est bien arrivé à Viña del Mar, qui ce situe collé à Valparaiso. On pourrais comparer Valparaiso et Viña del Mar a Rio de Janeiro et Copacabana. D’un coté la vieille ville économique et a coté la nouvelle ville avec de nouveaux bâtiments et de belles plages.
      On a très bien était reçu par le papa et la maman avec un bon petit dej bien Chilien! 😊.
      Puis on est partis se promener en ville et on a passé l’aprem a la plage a regarder les surfeurs.
      Biensur la journée c’est terminé avec un bon bar « Gin & burgers » avec 5 amies a Valentina. 🙈
      Read more

    • Day 132

      2. Chance

      June 8, 2017 in Chile ⋅ ⛅ 14 °C

      Seitdem ich die einzige Freiwillige in ihrem Haus geblieben bin und Elena plötzlich an einem Sonntag zum Workaholic mutiert ist, sind wir dann doch miteinander warm geworden... das führte zu einem langen Telenovela-Abend, einem gemeinsamen Tanzkurs-Besuch, einer Stadtrundfahrt und einem Bar-Abend mit ihren Freunden. 😉

      Grund dafür war wohl auch ein Gespräch darüber wie wir die Menschen auf der Welt akzeptieren müssen, auch wenn uns manchmal nicht gefällt wie sie handeln bzw. es uns unverständlich ist. Ich habe einen Freundeskreis kennengelernt, der überhaupt nicht mit Elenas Sichtweise auf die Welt zusammenpasste und Nich darüber gewundert wie sie mit solchen Meinungsverschiedenheiten klar kommt...
      Read more

    You might also know this place by the following names:

    Reñaca Bajo, Renaca Bajo

    Join us:

    FindPenguins for iOSFindPenguins for Android