Jordan
Ramm

Here you’ll find travel reports about Ramm. Discover travel destinations in Jordan of travelers writing a travel blog on FindPenguins.

21 travelers at this place:

  • Day7

    Jour 6 : c'est parti pour le Wadi Rum !

    October 18, 2018 in Jordan ⋅ ☀️ 23 °C

    Ce matin, Ramsir vient nous chercher à 9h donc on prend notre temps. On fait les 2h de trajet de Petra à Wadi Rum (un village au milieu du désert) en taxi tous les deux et les autres sont avec Ramsir. En chemin on s'arrête à une ancienne station de train aujourd'hui abandonnée (comme les rails) qui reliait le désert au reste de la Jordanie. Pour l'attraction, ils ont laissé un joli train en exposition. Ça fait son effet!

    Puis on rentre dans l'aire protégée du Wadi Rum à proprement parler. On fait connaissance de Agab et de son frère Sabah. Après un thé de bienvenue ils nous expliquent le programme dans un très bon anglais. On part donc pour 1h de dromadaire. On s'installe chacun sur le nôtre et un jeune guide/dresseur dirige tout ça. C'est drôlement haut! j'avais oublié... A peine une minute après que nous sommes partis, le dresseur veut motiver ses bêtes et les tape un bon coup... sauf que le dromadaire de Quentin n'apprécie pas du tout et se met à sauter plusieurs fois pour finalement éjecter Quentin de son dos.... Il retombe durement sur la route bétonnée.... Et on est tous sous le choc.

    Ça coupe court à l'expérience évidemment mais heureusement Quentin, après avoir eu le souffle coupé, souffre surtout du choc et n'a rien de cassé. Ouf! On prend le temps de se remettre (surtout Quentin) et malgré ses douleurs il vient avec nous faire le tour prévu dans le désert rouge (en 4x4 directement).

    C'est Sabah qui nous emmène et c'est superbe! On enchaîne les points de vue, quelques ballades, bref on en prend plein la vue! Puis on se met en quête de THE spot pour le coucher de soleil. Sabah a à coeur de nous trouver un endroit tranquille et splendide pour apprécier ce moment. Effectivement il a bien choisi puisque National Geographic est là aussi pour filmer... du coup on se fait plus ou moins virer du lieu... mais Sabah est plein de ressource et nous emmène juste à temps de l'autre côté du massif pour profiter nous aussi! Et c'est réussi! Le soleil se couche face à nous, dans la vallée! Magique!!!

    En revenant à la voiture l'acteur de National Geographic, Albert, s'excuse platement et nous montre des photos qu'il a pris de nous pour se faire pardonner et il nous les envoie immédiatement. Sympa de sa part!

    On rejoint notre camp pour la nuit et on se lance dans une partie de rami à la jordanienne bien sympathique. Puis c'est l'heure du repas et on découvre que Sabah et le cuisto ont preparé un BBQ à la bédouin c'est à dire dans un bidon enterré dans le sol fermé et recouvert de sable. Le tout cuit presque 2h à l'étouffé et à la fumée! Un DÉLICE!! Surtout les légumes !! On en redemande!!! Une journée qui se termine parfaitement bien... et la nuit est superbe dans le désert.
    Read more

  • Day8

    Wadi Rum encore, mer morte et retour

    October 19, 2018 in Jordan ⋅ ☀️ 23 °C

    Ce matin, réveil matinal. Le soleil n'inonde pas encore la vallée et la lueur est très belle. On se hâte un peu au petit dej car les copains vont partir au Sud (vers Aqaba et la mer rouge) et nous nous prolongeons le séjour pour découvrir le désert blanc. Plus grand et moins de touristes. On doit se retrouver le surlendemain à la mer morte.

    Sabah les emmène au village et nous sommes seuls un moment dans le camp. On grimpe la colline qui surplombe le camp pour apprécier la vue. Mais bientôt Darryl alias Chouchou notre guide pour la journée arrive et nous emmène dans son 4x4. C'est parti pour la découverte du désert blanc.

    Petite anecdote sympa, on demarre par un arrêt à son campement dans le désert. Beaucoup plus roots et pas prévu pour les touristes. Local comme on aime! Chouchou vient donner à manger à ses chèvres! Greg l'aide dans qon entreprise. Elles sont trop mimis avec leur grandes oreilles! Et puis on file!

    Le désert blanc c'est plus loin et plus grand mais plus "plat" au niveau des couleurs. On ne croise personne : ni homme ni animaux! On se sent tout petit et le désert semble immense. Chouchou nous montte la frontière avec l'Arabie Saoudite au loin. Il nous lâche au milieu du désert et nous propose de marcher pour prendre pleine conscience de notre environnement. On accepte et c'est genial !

    On crapahute plus aujourdhui et ça ça nous plait! Les vues sont belles. Vers 13h Chouchou nous trouve un coin à l'ombre et il nous cuisine un plat là dans le désert. C'est surréaliste et incroyable et surtout TTRREEEESSS bon! Bien sûr il poursuit en s'installant confortablement une chicha.

    Vers 16h nous sommes de retout au camp. Sabah nous rejoint bientôt et on est ravis de passer une nouvelle soirée en sa compagnie. Cette fois nous allons voir le coucher de soleil sur un point de vue proche du camp et BLINDES de touristes. Il n'y a pas à dire, l'expérience d'hier soir était INCROYABLE. Mais on ne boude pas notre plaisir et on savoure le changement des couleurs devant nous. Puis on rentre tranquillement à pied dans la nuit.

    Le dîner de ce soir est différent (pas de barbecue bédouin) mais non moins délicieux. Décidément nos papilles ont apprécié le séjour en Jordanie ! Et bien sûr on joue aux cartes ! On initie Sabah au Gros Robert et il adore ! On est triste de le quitter déjà demain !

    Le lendemain matin, sur la route du retour Sabah nous arrête auprès d'un chameau pour pouvoir prendre notre photo polaroïd. Elle est PARFAITE ! Puis c'est la séparation au Wadi Rum village. On embarque avec Omar, un des chauffeurs de Ahmad. Direction la mer morte.

    Le trajet est LONG très long... On finit par arriver à la mer morte vers 13h30-14h et on finit par retrouver les copains (difficile toujours avec Omar qui ne comprend pas grande chose...). Ils sont enchantés de leur séjour à Aqaba et Quentin va mieux. On est contents pour eux ! Ahmad est là aussi pour le déjeuner.

    Puis on va tester cette fameuse mer salée ! Et salée elle l'est ! On flotte super bien ! Recommandations maintes fois répétée : restez où vous avez pied, pas d'eau sur les lèvres ou les yeux ! Vu comme on flotte on suit les conseils. C'est assez agréable et spécial comme sensation sur la peau... mais au bout d'un moment ça démange un peu donc on sort et on va se rincer à l'eau claire. Petit plouf dans la piscine du resto et on se pose tranquille pour un Gros Robert ! (oui, on essaye de convertir du monde !!!).

    Vers 17h on file se changer et on rentre à Madaba. Ahmad nous retrouve pour nous aider à effectuer nos achats (dates, halawa,...) puis on rentre à l'hôtel préparer nos bagags (notre avion est à 3h du matin). Ce soir, on laisse tomber le resto prévu dans notre package et on suit les copains pour notre dernière soirée tous ensemble... qui se terminera... au bar à chicha. Soirée cartes, thé et chicha très sympathique dans un bar plein de locaux. Parfait pour terminer le séjour !

    Choukran Ahmad pour le séjour !!
    Jordanie tu nous auras enchanté !
    Read more

  • Day4

    Wadi Rum, Jordanien

    October 25, 2018 in Jordan ⋅ ⛅ 22 °C

    Sanddüne
    Bild 5: Ein Skarabäus

    Das Wadi Rum (arabisch وادي رم, DMG Wādī Ramm; auch Wadi Ram) ist das größte Wadi in Jordanien. Seine Felswände bestehen aus Sandstein und Granit. Als Schutzgebiet mit einer Fläche von 740 km2 wurde es 2011 in die Welterbeliste der UNESCO aufgenommen.

  • Day4

    Wadi Rum, Jordanien

    October 25, 2018 in Jordan ⋅ ⛅ 21 °C

    Die Felsformation "Seven Pillars of Wisdom"

    Die Landschaft diente als Kulisse für mehrere Unterhaltungsfilme, die auf dem Mars spielen, darunter Red Planet (2000) und Der Marsianer – Rettet Mark Watney (2015).
    Weitere Filme: Lawrence von Arabien, Star Wars, Transformers...

  • Day4

    Wadi Rum , Jordanien

    October 25, 2018 in Jordan ⋅ ⛅ 22 °C

    Prähistorische Piktogramme weisen der Kamelkarawane die Richtung...

    Die Landschaft entstand vor etwa 30 Millionen Jahren. Geologische Verwerfungen erzeugten einen gewaltigen Riss, der neben dem Wadi Rum den Jordangraben, den Golf von Akaba und das Rote Meer schuf. Durch Erosion wurde der rote Sandstein, der auf einem Sockel aus grauem Basalt oder Granitsteht, zu den jetzt sichtbaren bizarren Formen geschliffen. 
    Durch die recht zahlreichen Wasserquellen war eine nomadische Besiedelung seit der Steinzeit möglich.
    Read more

  • Day4

    Wadi Rum, Jordanien

    October 25, 2018 in Jordan ⋅ ☁️ 22 °C

    Bei dem Beduinen gibt es nicht nur Tee, sondern diesmal werden die Augen geschminkt...

    Bild 4: Ein Bildnis von Lawrence von Arabien, der von den Beduinen besonders geschätzt wurde.

    Bild 6: Der Einödgimpel ist der Nationalvogel von Jordanien und lebt überwiegend im Wadi Rum.

  • Day4

    Wadi Rum, Jordanien

    October 25, 2018 in Jordan ⋅ ⛅ 21 °C

    Auf den Rückweg werden wir 45min von sintflutartigen Regen heimgesucht...Neben den Strassen bilden sich sofort Flüsse und von den Bergen stürzen Wassermassen herunter...in Jordanien herrscht Katastrophenalarm..

    Überwiegend handelt es sich um eine Fels-und Sandwüste; andere Teile sind eine Halbwüste. Wenn Regen fällt, dann nur zwischen Oktober und März, wobei der Januar mit etwa 50 mm Niederschlag am feuchtesten ist. Im Winter können die Temperaturen nachts durchschnittlich bis knapp über 0 °C fallen und im Sommer bis tagsüber durchschnittlich 37 °C steigen.Read more

  • Day4

    Wadi Rum: Jeep Tour

    September 13, 2018 in Jordan ⋅ ⛅ 29 °C

    Am Vormittag ging es mit einem Pick Up los in die Wüste. Ein beduinischer Fahrer fuhr uns. Neben uns gab es noch einen weiteren Mitfahrenden, B. aus New York (City). Neben der Landschaft, die mir teilweise vorkam wie von einem anderen Planeten zeichnet sich der Tag durch unglaublich inspirierende Gespräche aus! Höhepunkt bildet der schönste Sonnenuntergang, den ich bisher gesehen habe.Read more

  • Day2

    Jordanische Gastfreundschaft

    March 13, 2018 in Jordan ⋅ ☀️ 23 °C

    Von Aqaba machten wir uns mit einem Minibus auf in Richtung Wadi Rum. Da nur Einheimische mit dem Bus fahren war die Fahrt recht günstig und vor allem Lustig.
    Wir stiegen am Kings Highway an einer Haltestelle aus und hatten noch ein paar Kilometer vor uns, doch der Taxifahrer der uns abfing wollte zu viel Geld für die Strecke. Deshalb beschlossen wir zu laufen und unser Glück mit trampen zu versuchen.
    Es dauerte nicht sehr lange und zu meiner Überraschung hielt tatsächlich ein Wagen für uns drei. Ein Toyota Pickup mit einer kleinen Familie drinnen.
    Das kleine Mädchen kletterte zu ihrer Mutter auf den Schoß und wir drei nahmen auf der Rückbank Platz.
    Als Willkommensgeschenk bekam jeder von uns ein Fladenbrot in die Hand gedrückt und nach ein paar Worten hin und her telefonierte unser Fahrer mit seinem Schwiegersohn der uns gleich zum Essen und Übernachten einlud. Wir fuhren durch die schöne Gegend und hatten sogar das Angebot anzuhalten wenn wir Fotos machen wollten, denn "Das Auto gehört Euch" sagte unser Fahrer.

    Wir kamen in dem Dorf Rum an. Mosti wurde gleich zu den Männern in ein Zelt geführt und Susi und ich kamen in einen gemütlichen Raum zu den Frauen und Kindern. Wir bekamen Tee und die Frauen machten sich ans Kochen. Der Herr des Hauses hatte gerade eine Ziege geschlachtet und die Frauen kochen ein typisches Beduinenessen.

    Wir spielten mit den Kindern - vor allem die 2 jährigen Zwillinge waren goldig - machten einen Spaziergang durch das Dorf und Susi und ich durften sogar in der Männerrunde sitzen. Über offenem Feuer kochen sie Tee und unterhielten sich. Das Abendessen wurde wieder getrennt gegessen. Wir bekamen erst eine Suppe und dann gab es auf einer riesen Platte Reis mit dem Ziegenfleisch. Der Ziegenkopf - oder was davon übrig war - thronte in der Mitte der Platte als Deko. Gegessen wurde entweder mit den Finger oder mit Fladenbrot, doch wir bekamen netter Weise einen Löffel. Das Essen war sehr lecker, ich habe fast nur Reis gegessen, doch habe ich trotz meines Vegetarier Daseins etwas von dem Fleisch probiert. Ich wollte ja nicht unhöflich sein. Es hat erstaunlich gut geschmeckt. Ich mag den Geschmack von Fleisch nicht, doch die Ziege, die paar Stunden zuvor noch gelebt hat, war erstaunlich fein im Geschmack. Das bisschen Fleisch lag mir auch nicht schwer im Magen.

    Wir bekamen Decken und Scglafunterlagen und machten es uns auf dem Boden bequem. Mosti schlief draußen im Zelt.
    Ich bräuchte etwas länger um einzuschlafen, denn die Eindrücke des Tages halten noch lange nach.
    Wenn man einfach offen, herzlich und spontan bleibt, dann hat man die Chance ein Land und seine Leute abseits vom Tourismus wirklich kennen zu lernen.
    Ich werde diese wundervoll, liebe Familie noch lange in Gedanken und im Herzen behalten.

    (Fotos posted ich von ihnen nicht. Da hab ich nicht gefragt)
    Read more

You might also know this place by the following names:

Ramm, رم, Вади Рам

Join us:

FindPenguins for iOS FindPenguins for Android

Sign up now