Peru
Ancash

Discover travel destinations of travelers writing a travel journal on FindPenguins.
Add to bucket listRemove from bucket list
Top 10 Travel Destinations Ancash
Show all
Travelers at this place
    • Day58

      Cruz Del Sueur 🚌

      May 11 in Peru ⋅ ⛅ 19 °C

      Tiens tiens, ça ferait pas un peu longtemps qu’on s’est pas fait un bon trip en bus ? On se fait plaisir et on réserve 8h de kiffe dans un nouvel immeuble roulant. Je songe à souscrire à un abonnement fidélité chez Cruz del Sur, la compagnie de bus en question.
      Hop, 8h du matin on se lève tranquillou, on se dirige vers le petit déjeuner et on oublie pas de se remplir les poches des bons pains briochés en prévision du pique nique autoroutier.

      En tant qu’aventuriers aguerris, on commande comme d’habitude un taxi à l’hôtel pour aller tranquillement à la gare routière, en prévoyant de partir 1h avant le bus.
      Par précaution, nous demandons le prix avant le départ pour ne pas avoir de mauvaises surprises à l’arrivée.
      Le conducteur nous indique 50 soles, ce qui est beaucoup trop pour un court trajet comme celui-ci. La raison ? Le trajet dure 1 heure.
      Sentez-vous le drame arriver ? Nous n’avons pas prévu que CE terminal de bus soit si loin, et nous sommes TRÈS en retard. Un petit calcul vous permettra vite de comprendre qu’on a environ 0 minute de marge. Le conducteur fait de notre arrivée à l’heure la mission de sa vie, et nous jette devant la gare des bus 5 minutes avant le départ. Ouf, on va l’avoir !

      C’est sans compter que l’endroit ressemble tout bonnement à un aéroport, avec portique de sécurité et compagnie. Sauf que Méli la deuxième brigande de la bande (après Emma qui souvenez-vous avait osé s’armer d’un briquet) possède un couteau suisse dans sa banane. Quelques gouttes de sueurs sont restées de l’autre côté du portique mais le couteau suisse est passé.
      Évidemment, le bus était en retard.
      Bien accoudés dans nos fauteuils, on passe 10 gentilles heures assis. Je pense que les Lyon - Nice me sembleront dérisoires à présent.
      Chers passagers, nous sommes bien arrivés à Huaraz, capitale des randonnées. Et pour bien commencer on se fait un petit restau italien bien mérité.

      La nuit sera compliquée pour mon nez qui a vu passer de nombreux mouchoirs…trêve de métaphores j’ai la crève et j’ai empêché de dormir tout le monde, pardon à mes copains d’amour.
      Read more

    • Day63

      Faut pas pousser mémé dans les cactus👵

      May 16 in Peru ⋅ ⛅ 8 °C

      Tenez vous bien. Aujourd’hui, les retraités sont de sortie. Retraité numéro un est redescendu à sa température de croisière 37,5 (Julie) tandis que retraité numéro deux a retrouvé sa vision panoramique à 180 degrés (moi même). Y’a belle lurette qu’on avait pas été en si grande forme !

      En Avant Guingamp! Dentiers chaussés, nous voilà en direction d’un café pour se dégoter un petit déjeuner des plus soignés : manzana pie, cookie et thé à la coca. Bref de quoi partir à toute berzingue en direction de notre bus. Nous sommes fin prêtes pour observer deux heures de paysages, à droite, à gauche, c’est pas facile pour les cervicales mais ça me permets de pratiquer ma séance d’étirement journalière. Clic clac je repense aux cours de yoga position chien tête en bas de Fafa. La végétation est à couper le souffle. On traverse des montagnes à pic et on croise des arbres au buste rouge et à la chevelure verte olive. De drôles de punk.

      On arrive alors à destination : bon sang de bonsoir, un magnifique lac d’une couleur peu croyable s’entoure de glaciers. On s’en met plein les mirettes ! On monte au mirador pour profiter pleinement de se spectacle. Mais attention, nous sommes sur une remise en jambe de la machine. Trente minutes d’ascension à 4200m c’est pas rien, alors, un déambulateur après l’autre s’il vous plaît.

      Durant la route retour, on écoute un podcast très intéressant avec Julie. « L’Europe à court d’énergie » de la chaîne Thinkerview. Hoplé on vous donne des petites recommandations. Très intéressant. On vous en dit pas plus.

      De retour à 18h à la maison de retraite, on commence à préparer la gamelle. Non sans rigoler, c’est une de mes auberges préférées car tous les soirs tout le monde se retrouve pour cuisiner et échanger, rigoler sur les aléas de la journée. Il faut dire qu’en cinq nuits de convalescence ici, on a eu le temps de créer des liens avec les voyageurs de cette auberge.
      Read more

      Traveler

      Eh oui Emma le chien tête en bas est préconisé tous les jours ( à partir d’un certain âge)! Tu pousses le chic à avoir une veste assorti au lac 😍🤩😘

      5/18/22Reply
      Traveler

      Vous avez photoshopé les images ! Le vert bleu du lac est juste incroyable ...

      5/18/22Reply
      Traveler

      Contente que le lama Emma ait pu croiser une gentille ostheo pour la remettre sur pattes ;-)

      5/18/22Reply
      Traveler

      C’est juste sublime ! Merci pour toutes ces images !

      5/18/22Reply
       
    • Day62

      Farniente forcée

      May 15 in Peru ⋅ ⛅ 16 °C

      C’est le grand départ pour Tom et Méli ! De notre côté on va devoir innover pour ne pas fossiliser dans le lit. Et comme dernièrement la météo de Huaraz n’a pas été très clémente, on décide de profiter du grand soleil qui trône dans le ciel. Ce sera short brassière lunettes de soleil crème solaire : direction le toit terrasse pour reprendre quelques couleurs. On se croirait à la plage, sauf qu’à la place de la mer on a vue sur le chauffe-eau de l’hôtel.
      On en profite pour appeler Alberic et Gauthier, nos amis qui pédalent toujours à l’autre bout du monde.

      Comme chaque jour vers midi ça se couvre, alors on rentre puis se passe une faille spatiotemporelle (plus communément appelé sieste). Comme Emma est de moins en moins handicapée, on réserve une balade pour le lendemain et on va faire quelques courses. Ce sera salade de pâte pour faire honneur à la cuisine de l’hostel. On ne rencontre que des français dans cet hôtel, souvent qui voyagent plus longtemps que nous. C’est l’occasion de discuter de nos activités et aussi de notre vie en France…on croise d’ailleurs quelques ingénieurs !

      Emma ne pouvant tourner sa tête à plus de 30 degrés se fait vite remarquer et on lui demande si elle est bloquée. Question réthorique vue sa démarche. C’est là qu’une jeune femme vient nous voir en proposant ses services d’ostéopathie. Quel heureux hasard, deux crics et trois cracs plus tard notre Emma est réparée, prête à affronter la balade du lendemain. On terminera la journée en beauté avec une éclipse de lune 🌜
      Read more

    • Day59

      Chupa Churup

      May 12 in Peru ⋅ ⛅ 4 °C

      Premier réveil à Huaraz, nous revoilà au dessus des 3000m. L'équipe est quelque peu fatiguée de tous ces trajets en bus mais on arrive à se motiver. On décide d'aller visiter la lagune churup qui est assez proche de la ville. Malheureusement Julie se sent malade elle décide donc de rester se repose pour passer la journée au calme, sage décision car il s'avère que sa maladie ne l'a pas quitté de la journée.

      Avec mes deux amies de l'école direction le collectivo. On rencontre une brésilienne Manuela très souriante, avec qui on sympathise rapidement, on décide de faire la randonnée ensemble.

      C'est parti pour l'ascension. Après Lima l'altitude se fait vite ressentir, le souffle est cours, l'air est frais et sec, mais quelle chance on est de nouveaux seuls, entourés de hauts plateaux et de pics. Seul petit bémol le ciel est un peu couvert.

      Le chemin n'est pas le plus facile qu'on est rencontré. C'est assez pentu, par moment il y a même une corde pour faciliter la montée. On est proche de l'escalade et les lamas ressemblent plus à des chamois.

      Après une ascension de 2h c'est le Graal. On atteint un mirador naturel qui surplombe la lagune. Sans soleil, l'eau n'est pas d'une couleur éclatante mais d'un beau bleu profond. Avec les nuages l'ambiance est un quasiment mystérieuse. Le vent froid nous ramène vite au monde réel, les mains s'engourdissent et on décide de redescendre rapidement. Une forte pluie se met alors à s'abattre comme pour nous chasser. La lagune est elle vraiment magique ? En tous cas on aura réussi à emporter avec nous quelques photos de beaux paysages (et toc l'esprit du lac).

      La descente est plus difficile. C'est l'heure de sortir les patins à glace. Les roches mouillées se font un plaisir de malmener nos chevilles. On s'en sort les doigts dans le nez.

      Un peu plus bas le soleil repointe le bout de son nez pour notre plus grand bonheur. On doit être de retour dans le monde des mortels.

      On s'arrête manger notre petit picnic, à savoir des petits sandwich jambon, laitue et Philadelphia pour mes deux mangeuses de pipi de vache. Les sandwich font un peu la tête après cette longue matinée (voir photo).

      Arrivés à l'auberge on retrouve notre malade préférée qu'on s'empresse de ne pas embrasser (on t'aime quand même Julie).

      Il y a une petite cuisine à disposition. C'est parti pour une séance top chef comme on les aime. Au menu : purée de patates douces à la coriandre, brocolis sautés à l'oignon et à l'ail (merci chef Philippe NGUYEN KIM), et petit oeuf sur le plat. Cette séance cuisine donne du baume au coeur à toute l'équipe. La peau du ventre bien tendu on se couche pour une bonne nuit de sommeil.

      Tom
      Read more

      Traveler

      Ouh la la que rico eso !

      5/18/22Reply
      Traveler

      Tout est magnifique ... vous allez pouvoir vendre vos clichés au National Geographic ou. À Géo magazine

      5/18/22Reply
      Traveler

      bien chef tom ! Les bonnes recettes maison

      5/18/22Reply
      Traveler

      Les ballades dans nos bonnes vieilles Alpes vont peut-être vous paraître un peu fades après toutes ces merveilles des Andes !!

      5/18/22Reply
       
    • Day65

      Ne cherchez plus, on a trouvé le paradis

      May 18 in Peru ⋅ ☁️ 7 °C

      A 4h30 le réveil sonne. Je me demande qu’est ce qui peut bien nous valoir un horaire de lever si indécent bon sang de bonsoir. Eh bien aujourd’hui, on se dirige vers la plus belle lagune de Huaraz, selon les dires alentours. Au programme 5h de marche et 700m de dénivelé pour atteindre la laguna 69.

      Ça paraît pas si compliqué sur le papier, mais n’oublions pas que nous nous trouvons au dessus de 4000m et nos petits corps habitués à l’altitude de notre bonne mer sont bien embêtés. La montée est très rude mais les paysages sont là pour nous consoler. On se croirait au paradis, tout est incroyable et paisible. J’ai l’impression d’avoir écrit une bonne dizaine de fois cette phrase mais je vous jure que je la pense un peu plus à chaque fois. C’EST MAGNIFIQUE. Comment vous décrire...C’est vraiment difficile de ne pas avoir de glacier dans son champ de vision tant il y en a ! Et pour autant nous sommes entourés de verdures et de cascades plus grandes les unes que les autres. Bref les photos parleront d’elles mêmes.

      La montée nous paraît interminable et finalement, on aperçoit un petit bout de turquoise. Là, c’est l’extase. Le pas s’accélère et, sapristi, je vous ai dit que le paradis était plus bas. Mais en fait il est là ! Sans rire, ça ressemble vraiment à mes dessins d’enfant du PARADIS. Une montagne surplombe une cascade. Celle-ci se jette dans un lac du bleu de mon crayon de couleur bleu clair. Oui oui celui ci, le cyan là. Bon ok il manque mon arc en ciel cinq couleurs mais bon je me rends compte que c’était un peu too much.

      Sur le retour, on n’échappe pas au méchant mauvais temps de Huaraz. Averse puis grêle. Vivement la plage et le surf ! On s’empresse de monter dans le bus détrempées et ceci dans le but de rejoindre nos deux aventuriers préférés qui sont actuellement rentrés de leurs quatre jours de trek. Affaire à suivre.
      Read more

      Traveler

      lets go surfing !

      5/19/22Reply
      Traveler

      yihaaaaaaa

      5/21/22Reply
       
    • Day64

      Un lama à cheval

      May 17 in Peru ⋅ ☁️ 6 °C

      La famille de lamas s’agrandit aujourd’hui ! Mon beau, sublime, incroyable périple avec Tom, Méli et Emma est supposé toucher à sa fin (pleurs dans le public) pour laisser place à une équipe niçoise composée d’Anais et Oriane, deux de mes meilleurs copines. Mais ce matin, Oriane c’est pas ma copine parce que son bus arrive à 6h du matin, ce qui nous freine sec dans notre élan de grasse-matinée. Bon c’est pour la bonne cause, elle revient de 3 semaines de volontariat dans un centre équestre et elle nous apporte son sourire légendaire (ainsi qu’une légère odeur de cheval).

      Oriane, Oriane, j’espère que tu t’es bien musclé les jambes sur Chocolat et Petit Tonnerre car 3h après ton arrivée on t’a prévu une activité aux petits oignons. L’escapade en question, c’est la visite de Pastoruri, un glacier à 5000 mètres d’altitude.

      Après quelques moments de retrouvailles, nous voilà toutes les 3 parties (Tom et Meli galopent toujours dans le fond du Pérou pour leur trek), gants et doudounes dans le sac. Spoiler : ils ne sont pas restés longtemps dans le sac. Arrivées au début de la balade, c’est un vent glacial qui vient nous caresser les joues. Oriane qui revient du bord de plage semble vivre un choc thermique. Mais ni une ni deux, on enclenche le pas avec au programme 45 minutes de montée. On pourra donc dire qu’on a vu la neige et la grêle au Pérou ! C’est un moment peu sympathique sur le plan météo mais très sympathique sur le plan « moment où le temps s’arrête tellement c’est surréaliste et beau ».
      Le glacier est là, avec son lac et ses pierres multicolores. Le lac, c’est nouveau, merci le changement climatique…il pleut sous le glacier qui semble fondre à une vitesse folle, un spectacle beau et triste.

      De retour à Huaraz, on se réconforte du froid avec des crêpes du fameux restaurant local « la crêperie Patrick », ah, la nourriture péruvienne on ne s’en lasse décidément pas…
      Read more

      Traveler

      C’est Ushuaia

      5/19/22Reply
       
    • Day61

      Méfiez-vous de vos serviettes

      May 14 in Peru ⋅ ⛅ 16 °C

      On se réveille aujourd'hui sous le soleil de Huaraz. Fait plutôt étonnant dans cette ville : le matin c'est ambiance Caraïbes avec crème solaire et t shirt et par contre l'après-midi, c'est plutôt un temps grisâtre qui nous fait face avec quelques précipitations en fin de soirée, comme dirait notre chère Evelyne 🌤️
      On s'installe sur la terrasse pour petit déjeuner et on planifie la journée : retirer de l'argent, acheter à manger et se reposer 📝
      Le saviez-vous ? Les serviettes de toilettes n'aiment pas les treks. Emma se bloque le dos en s'essuyant avec. Impossible de bouger la tête. La perspective du trek pour le lama Emma (et pour sa serviette de toilette) est remise en question...
      On part quand même dans les rues de Huaraz pour accomplir nos tâches du jour.
      Le karma n'est toujours pas avec nous ou alors on est juste pas des malins, on fait la queue pendant 20-30 min pour se rendre compte à la fin qu'on aurait pu passer direct. On perd du temps sur notre planning chargé (lol) alors vite vite direction le marché.
      Chacun son item, pour Emma ça sera des fraises, pour moi des chaussettes. J'adore manger mes chaussettes 🍓🧦
      On retourne dans notre petit chez nous (je l'appelle chez nous parce que ça fait plus de 2 jours qu'on est resté dans le même hôtel, youpiii 🥳) pour cuisiner un bon petit plat encore une fois et après une grooosse pause, on se met en route pour aller payer le trek Santa Cruz.
      Malheureusement, les montagnes du trek n'auront pas la chance de voir les bouilles de nos deux lamas Emma et Julie 😥 Mais les connaissant elles ne laisseront pas les sommets tranquilles et vont profiter de ces prochains jours pour s'en mettre plein les mirettes 🤩
      Plus écolos que jamais, Tom et moi on ne prendra pas de douche pendant 3 jours. Delphine Riu serait fière de nous. Donc on se décrasse bien comme il faut avant de partir et surtout on fait nos adieux à nos deux cops qu'on retrouvera la semaine prochaine. Bisous les amies 😘

      Méli
      Read more

      Traveler

      Ce sont des poulets qui sèchent suspendus à la devanture du magasin ?

      5/20/22Reply
       
    • Day62

      J1 : Le 13ème plus beau trek du Monde

      May 15 in Peru ⋅ ⛅ 10 °C

      Le réveil à 4h30 c'est comme un caillou dans la chaussure ça ne fait jamais plaisir. Ce qui est bien avec un trek c'est que les deux arrivent le même jour. On monte avec Méli dans le bus direction la première étape. On passe le long de deux lagunes très bleeeeues puis l'ascension de la montagne en bus commence. Ça secoue dans tous les sens et les siestes de chacun sont interrompues par des coups de boule dans la vitre ou des sauts du siège. Vous l'aurez compris pas le meilleur trajet en bus, surtout quand il dure 7h.

      Le trek commence à Yamana. On est un groupe de 10 personnes on a :
      - Alice et Clémence un duo de 2 étudiantes architectes de la région parisienne qui voyagent 6 mois en Amérique du Sud
      - un couple d'italiens très amusant et expressif Mamamiaaaaaa (Danielo et Carla)
      - deux jeunes londoniennes de 18 ans très british
      - un couple Franco allemand (Alice et Sebastian) très Franco allemand (je n'ai pas trouvé de caractéristiques)

      On s'éloigne petit à petit des derniers villages pour s'enfoncer dans le parc naturel. On traverse de grandes étendues vertes bordées de petits lacs et entourées des premiers hauts sommets. Fait étonnant je découvre que les moutons mangent les peaux de bananes. Pourquoi pas après tout.

      On arrive au premier campement situé à 3700m. L'emplacement est magnifique, une petite rivière et des pics enneigés. Que demander de plus si ce n'est un vrai lit. On dort sur des tapis de sol très fin dans des bébés tentes pas très imperméables, on sent que les nuits vont être difficiles. La salle à manger est une maman tente mais on reste très serrés à l'intérieur. Ce n'est pas grave tous ensemble on se tient chaud car à l'extérieur, quand le soleil se couche, il fait vite très froid. On apprend à se connaître en français en anglais ou en italien et le feeling passe vite très bien. Pas de chance, la pluie pointe le bout de son nez pour refroidir un campement qui manquait déjà de chaleur.

      A 20h on est déjà dans nos sacs de couchage, on s'endort tranquillement devant Madagascar en pensant naïvement que le film va réchauffer notre petite tente.

      PS pour le titre voir ici : https://www.tourdumondiste.com/plus-beaux-treks…

      Tom
      Read more

      Traveler

      really nice view!!!👍

      5/19/22Reply
      Traveler

      Amazing !!

      5/20/22Reply
      Traveler

      ça claque j'ai mal à la rétine. 😎

      5/21/22Reply
       
    • Day63

      J2 : J'ai mangé entre F.Mercury & Gandhi

      May 16 in Peru ⋅ ☁️ 8 °C

      On se réveille ce matin non pas avec le doux chant des oiseaux mais avec le doux chant d'Oscar notre guide "Cinco y media, cinco y media" ce qui signifie littéralement "Réveillez vous, on monte 1000m de dénivelé aujourd'hui" 🏔️
      Pas le temps de niaiser, on empacte nos affaires. Paf au petit déj, de quoi ravir le binôme british, on nous sert un porridge à l'eau qu'on avale avec Tom parce qu'on sait qu'on a une dure journée de randonnée 🥣
      On monte, on monte, on monte, on descend un peu puis on remonte et on remonte encore. Les paysages défilent et les frenchies du groupe mènent la marche. Vive la France ! 🇨🇵
      Il ne manque plus que la musique de la contrée dans les oreilles pour se sentir un vrai hobbit traversant les terres du milieu a la recherche de l'anneau (cf "Le Seigneur des anneaux")
      On grimpe la dernière montée, on passe un col à 4750m qui forme comme une porte dans la montagne. Et là bam, on tombe nez à nez avec une lagune d'eau turquoise. C'est ça que je préfère avec les treks ici, on ne sait jamais où sont cachées ces petites pépites bleues et c'est toujours une surprise et une belle récompense après l'effort 🗻
      On attend 1h en haut en espérant que les nuages libèrent le glacier mais le ciel reste couvert et on doit continuer notre route ☁️
      On arrive au nouveau campement a 15h. Pour s'occuper avec le thé, l'équipe innove. Des sachets de thé se transforment en grenouilles🐸 Non ce n'est pas un cours de magie a Poudlard mais une séance d'origamis avec notre compère Alice. Puis on enchaîne avec un devine tête, on a une belle petite compagnie : Jésus a droite, Michelle Obama à gauche, Justin Bieber et même Lady Gaga.
      17h15, c'est l'heure du goûter. Ah non pardon du repas. Vous vous doutez bien qu'avec un tel horaire, on est dans les sacs de couchage à 20h 😴
      Ce soir, on regarde le film Dunkerque. Nouvelle ambiance, nouvelle stratégie. Madagascar n'a pas réussi à nous réchauffer alors on se dit qu'en regardant des soldats qui plongent dans les eaux nordiques glacées, on se sentira peut être mieux dans notre tente humide 🏕️
      Read more

      Traveler

      Vous avez du en prendre plein les yeux ... paysages encore sublimes !

      5/21/22Reply
       
    • Day64

      J3 : La plus belle montagne du monde

      May 17 in Peru ⋅ ☁️ 9 °C

      Ce matin les chaussettes sont humides la doudoune est froide et la tente est trempée en bref encore une nuit des plus rafraîchissante. Mais ce n'est pas grave car les paysages sont toujours là pour nous remonter le moral. Aujourd'hui au levé on aperçoit au loin la plus belle montagne du monde oui oui c'est l'Alpamayo. En revanche je ne sais pas qui a voté.

      C'est parti pour 8h de marche et une longue ascension, le ciel est d'abord dégagé puis il se couvre vite, heureusement pour nous au cours de la montée, on a la chance d'observer l'Alpamayo de plus près. On passe par la lagune (encore une) Arhuaycocha (4420m). Le lac est encore magnifique, est entouré de haut sommet dont la fameuse plus belle montagne, et d'un glacier qui se jette dans l'eau. On est seul et l'ambiance est très apaisante. On entend la glace craquée, c'est assez impressionnant. Dommage les nuages couvrent une partie du spectacle.

      On entame la redescente en passant par une ancien fleuve formé par la fonte d'une avalanche. C'est le changement de décor on marche sur du sable, on traverse des champs de petites fleurs violettes et c'est le pays des cascades qui descendent des montagnes. Malheureusement la pluie vient nous chatouiller mais pour une petite heure seulement.

      Après un pic nique au bord d'une lagune (décidément) il ne reste plus que 2 de marche dans un canyon pour arriver à Llamacorral (3760m), le campement.

      Vous commencez à connaître c'est repas à 17h. Le chef nous propose... Spaghetti bolognaise c'est la fête dans la tente pas de riz ce soir. Bon sauf pour nos deux italiens qui nous expliquent ce que c'est la vrai PASTAAAAAA DI MAMAAAAAA. Le saviez vous en Italie on ne sert jamais la sauce et les pâtes séparément il faut tout mélanger avant le service. C'est l'occasion de parler chacun de nos spécialités nationales pendant au moins une bonne heure.

      Le repas terminé, on part sur une discussion assez amusante, comment jure-t-on dans sa langue. Les français sont assez à l'aise pour sortir une montagne de mots que vous connaissez déjà je pense, quelle langue raffinée. Les Italiens ne sont pas en reste apparemment, "Cazzo" serait l'équivalent de notre bon vieux "Put**n". Ce qui est drôle c'est qu'ils associent les mots à des grands gestes, des bons acteurs ceux là. Scène assez drôle, les deux londoniennes ont beaucoup de mal à sortir le moindre juron, God save the Queen comme ils diraient.

      Vous connaissez la chanson 20h c'est au lit. Pour ne pas souffrir du froid, j'ai décidé ce soir de dormir en chaussettes pantalon polaire doudoune, même pas besoin de s'habiller demain.

      PS : CAZZOOOOO, J'AI QUAND MÊME EU FROID !

      Tom
      Read more

    You might also know this place by the following names:

    Ancash, منطقة أنكاش, Ankashu jach'a suyu, Рэгіён Анкаш, Анкаш, Regió d'Ancash, Région d'Ancash, Region Ancash, Regione di Ancash, アンカシュ県, ანკაში, Regio Ancatiensis, Ankašo departamentas, Wilayah Ancash, Ancax, Ancash-regionen, اینکاش, Anqash suyu, แคว้นอังกัช, 安卡什大区

    Join us:

    FindPenguins for iOSFindPenguins for Android