Japan
Sapporo-shi

Here you’ll find travel reports about Sapporo-shi. Discover travel destinations in Japan of travelers writing a travel blog on FindPenguins.

15 travelers at this place:

  • Day93

    Sakura - wo bist du?

    May 9 in Japan

    "Die japanische Kirschblüte (jap. 桜 sakura) ist eines der wichtigsten Symbole der japanischen Kultur. Sie steht für Schönheit, Aufbruch und Vergänglichkeit (物の哀れ, mono no aware)."

    Danke Wikipedia für den Einleitungssatz! ☺👏.
    Da wir die Sakura im Süden und in der Region um Tokyo knapp verpasst haben, reisten wir in den Norden, in der Hoffnung dort noch Sakura zu finden - die über 1000 Kilometer und 8 Stunden lange Zugfahrt nehmen wir dafür gerne in Kauf. Und siehe da, tatsächlich hatten wir Glück. Bereits am ersten Tag in Sapporo im Makomanai Park (wo an der Olympia '72 die Eiskunstläufer ihre Show ablieferten), sahen wir die einzigartigen Kirschblüten blühen. Wunderschön🌸😍

    In Sapporo, der nördlichsten Millionenstadt Japans, gibt es auch sonst noch einiges zu entdecken. So statteten wir dem Odori Park einen Besuch ab, welcher mitten in der Stadt mit den liebevoll arrangierten Tulpen- und Primelnbeeten heraussticht. Am Ende des Parkes steht der Sapporo TV Tower, auf über 145 Metern haben wir die Stadt von oben beäugt.
    Wir wollten aber noch höher hinaus und entschlossen uns, den Hausberg, Mount Moiwa, zu besuchen. Mit dem Gondeli ging es bergauf auf 531 Meter - wo wir die Glocke des Glückes läuteten und die Aussicht über Hokkaido genossen.

    Ab und zu fühlten wir uns übrigens wie in Italien - wir haben einen kleines feines italienisches Restaurant, nahe unserer Unterkunft, entdeckt. Pizza, Caprese und ein guter Chianti lassen grüssen. 😋

    Nach drei Tagen im Norden geht es bereits wieder zurück, diesmal Richtung Hiroshima. In Tokyo machen wir einen Zwischenstopp und testen eines der berüchtigten Kapselhotels - wir sind gespannt!
    Read more

  • Day16

    Shiroi Koibito Park

    July 1, 2017 in Japan

    Today we are going to the Shiroi Koibito Park with every one. Shiroi Koibito is a cream filled cookie
    We are going to see the factory and how they make them. Me, Hinata and Conor decorated Shiroi Koibito. Then we got to eat Shiroi Koibito ice cream!The three of us took a photo and our faces were on candy tins and Shiroi Koibito boxes! We had ramen for lunch and at the end we all went to the zoo.

  • Day17

    Furano

    July 2, 2017 in Japan

    Today we are going to Furano to see the lavender flowers. It will take 2 hours in the car, and then after that we have to go to our new hotel which will take 2 hours. We didn't plan to go, but we found a interesting dinosour/ammonites museum. I got to touch real life amnomites and a dinosaur fossil!

  • Day157

    札幌

    February 2, 2017 in Japan

    Mais comment on a fait pour se retrouver là nous encore. Voilà. Ça, vous voyez, c'est typiquement le genre de question qui demeure toujours sans réponse à l'heure actuelle mais que Marie et moi on se pose très vite et très souvent. Surtout depuis qu'on s'est retrouvées à Hokkaido, à 1155km de notre camp de base tokyoïte. À deux. Sans plan d'attaque. Et puis sans plan tout court en fait. Le vol de Tokyo à Sapporo n'a duré qu'une heure et demie mais c'était assez apparemment pour que le pilote s'amuse un peu - on pense que c'est un stagiaire de la compagnie - parce qu'on s'est mangé de splendides virages accompagnés de turbulences dans leur expression la plus moderne pendant une bonne partie du trajet, enfin moi ça m'a rappelé à quel point j'aimais prendre l'avion. Surtout au décollage, quand tu t'arraches à l'attraction terrestre en écoutant la bande originale d'Avatar en version orchestrale et que tu as un sourire béat et, disons le, franchement stupide, collé sur la face. Et puis l'arrivée aussi, quand on t'annonce 30 minutes avant l'heure prévue qu'on amorce l'atterrissage alors qu'on est encore au dessus de l'océan, que tu te demandes s'ils sont pas un peu bourrés, qu'on traverse une mer de nuages au moment du crépuscule (ce qui est absolument magnifique, je vous le dis, là, comme ça, de but en blanc) et qu'on aperçoit la masse de neige qui recouvre les steppes à l'horizon, très loin en bas. Ah ouais !! Bon, je vous cache pas qu'en arrivant à l'aéroport de Chitose, on n'avait qu'une très vague idée de la stratégie à adopter pour rejoindre le centre de Sapporo. Du coup, on a tranquillement pris un bus qui nous a amenées au terminal de la Sapporo Station, environ une heure après. On savait pas quand est-ce qu'on devait appuyer sur le bouton pour signaler qu'on voulait descendre du coup on suivait notre propre progression sur Google Maps via le téléphone de Marie mais bon, comme internet nous trollait une fois sur deux, je vous avoue qu'on a fait ça davantage au pif qu'en réelle connaissance de cause. On a rejoint notre auberge de jeunesse à pieds (en se basant sur Google maps une fois de plus), en passant par le Wi-Fi des 7-11 disponibles tous les trois mètres vingt-cinq. Alors. 18h30 on arrive. On voit que les check-in en soirée se font après 19h. Forcément, on tente de rentrer quand même et à raison parce que n'oublions pas que nous sommes au Japon. Les gens ne vous mettront jamais dehors, même si vous incarnez le concept d'imprévu à vous tout seul. Le staff est bilingue, vraiment mais vraiment super gentil, accueillant, serviable et souriant, toujours ! L'auberge ressemble à un chalet (surtout avec les douze mètres de neige à l'extérieur, je vous cache pas que ça doit jouer un peu), tout est en bois, Marie et moi sommes dans une chambre-dortoir de filles avec trois lits superposés et un lit simple. À notre arrivée, il n'y avait qu'une Australienne qui y logeait déjà, et puis bon, depuis le temps on ne l'a jamais vue quitter son lit depuis lequel elle demeure scotchée sur son portable. Entre nous c'est un peu dommage de devoir se rendre jusqu'à Sapporo juste pour s'enrouler dans une couette. M'enfin, les gens sont fascinants à observer vous savez. À l'heure où je vous écris, elle a fait sa valise mais deux autres Chinoises viennent de s'installer. Le soir de notre arrivée, on est sorties dans l'optique d'aller dîner dans un restaurant typique. Il devait être plus ou moins 21h mais en fait on n'avait pas imaginé un seul instant que le rythme de vie à Sapporo ne serait pas obligatoirement le même qu'à Tokyo. Du coup ben, on s'est retrouvées dans une galerie marchande semi-désertique avec nos estomacs qui tempêtaient en LV2 kazakh option tamoul. Au final on a fini dans un restaurant népalais à manger des curry indiens en écoutant de la pop rock punk funk sunk jazz manouche. Indé. Ah bah là, y'a pas plus typique. En rentrant à l'auberge, on a fait la connaissance de Herman, un allemand d'origine colombienne qui a un pied-à-terre à Berne en Suisse, il a 59 ans et ça fait dix ans qu'il est backpacker à temps plein. Il a sillonné le Japon du sud au nord pendant deux mois et demi et il s'apprêtait à partir en Corée trois semaines avant de rallier le Cambodge pour y passer deux mois. Il nous a montré les photos de son dernier voyage dans une région reculée du nord de l'Inde. Et puis on a rencontré Keith et Michi. Keith est Taïwanais, on l'a rencontré alors qu'on se brossait les dents sans aucune classe à l'étage, néanmoins on pense qu'il a été séduit par notre capacité exceptionnelle à parler avec du dentifrice et une brosse à dent dans la bouche parce qu'il nous a immédiatement fait un beau debriefing de tous les trucs sympas à voir dans le coin. Et Michi c'est un Japonais dont le charme fonctionne tout à fait correctement sur moi, il voyage seul avec l'envie de découvrir davantage les diverses régions du Japon, mais comme là il en a un peu marre du froid (ben, le climat sibérien c'est... hein, bon, voilà. Des questions? Il me semble que tout est clair) (ben il fait -15° si vous voulez), il a prévu de se rendre à Okinawa lui aussi. Il a l'air assez solitaire mais il est vraiment très sympa. Après avoir constaté qu'à l'auberge ils avaient plein de Rubik's Cube, un jeu d'échecs, un scrabble, un jeu de dominos, des films en japonais, la trilogie du Seigneur des Anneaux, toute une bibliothèque de mangas en VO, une autre bibliothèque comportant notamment sur ses étagères le Trône de Fer et un autre livre dont le titre évocateur traduit littéralement donne "est-ce que c'est juste moi ou c'est de la merde ? Parce que si c'est moi, ça devient clairement de pire en pire", on a planifié quelques trucs pour le lendemain et puis on est directement montées se coucher parce qu'on était un peu déphasées. Et je vais faire un autre post. Mais pas là. Là je vais plutôt aller dormir parce qu'il paraît que c'est ce que font les gens la nuit.Read more

  • Day16

    Shiroi Koibito (JAP)

    July 1, 2017 in Japan

    今日は みんな と 白い恋人 パーク に 行きました。ひなた、マヤ と コナー は クッキー を デコレート しました。 その後、私達 3 人 は キャンディ と 白い恋人 カバー に のせる 写真 を とりました。私 は ひなた を ダッコ しました。ランチ は ラーメン でした。

  • Day64

    Halloween

    October 4, 2016 in Japan

    שמישהו יספר בבקשה ליפנים שההלווין בעוד פאקינג חודש. למה כבר עכשיו הכל מקושט?

    ... ואז אני נזכר שבישראל רולדין מוכרים סופגניות מספטמבר.
    טוב נו

  • Day67

    You are never alone

    October 7, 2016 in Japan

    בחורה טאיוונית חמודה שפגשתי בגסט האוס וממש התעניינה בישראל וספציפית בשפה העברית.
    אני פשוט מת על הרגעים האלה שאתה מטייל לבד, אבל מרגיש הכי לא לבד בעולם.

  • Day11

    A stroke of luck

    May 19, 2016 in Japan

    Tonight we explored Sapporo city. Definitely the pick of all the Japanese cities that we have visited so far. Well laid out and vibrant with lots of folk out and about. In a stroke of luck we discovered two festivals in the centre of town. A wine festival and an international food festival. Janet had a Spanish paella and Gary some very tender New Zealand lamb. Nothing Aussie in sight....will have to drop Steve Ciobo and Barnaby Joyce a line if they get re-elected.Read more

  • Day3

    Sakura

    May 11, 2016 in Japan

    One of the first things on my wishlist for this vacation was to watch the sakura trees. Not in the least because most of them have already finished blooming. I took the subway and then a local bus to Moerenuma Park where some of the last blooming sakura trees were. I took a half an hour walk to get to the cherry blossom trees but i was rewarded wit some great looking and smelling sakura. I strolled around the park some more and climbed up the vantage point which had 211 steps to take a panorama picture of Sapporo. I walked back to the busstop and when i got in the bus i realized i was the only adult passanger in a bus packed with schoolgirls and boys. All giglling and laughing and trying not to look at me. I got back to the hostel to relax a little and work on my blog. I got to talk with some fellow travelers and we decided to go into town to the arcades. It's just the same as the fairground in Holland only a lot more noisier. One thing that really stood out for me were the Purikura machines. It's like a photobooth only with special effects you can apply to the picture. Once i get a decent copy i will share it with you. :-) We had some more beers at the hostel before i went to bed. The jetlag is still not entirely gone. ;-)Read more

You might also know this place by the following names:

Sapporo-shi, 札幌市

Join us:

FindPenguins for iOS FindPenguins for Android

Sign up now