Peru
Provincia de Zarumilla

Discover travel destinations of travelers writing a travel journal on FindPenguins.
Travelers at this place
    • Day 1,136

      Reserva Ecológica Arenillas

      April 30, 2023 in Ecuador ⋅ 🌧 30 °C

      Éste ha sido otro de los lugares donde hemos podido acampar, conectarnos a la electricidad, a la WiFi, hacer uso de los baños, abastecernos de agua y visitar un área protegida muy interesante y rica en cuanto a biodiversidad; todo de forma totalmente gratuita.

      La Reserva Ecológica Arenillas es una joya escondida en la provincia de El Oro, en el suroeste de Ecuador, muy cerca de la frontera con Perú. Si eres un amante de la naturaleza y la observación de especies salvajes este lugar te encantará, solo tienes que ser un poco tolerante a los mosquitos; bueno, un poco no... 🥴

      Aquí hay desde bosques secos, donde los árboles se adaptan a condiciones áridas y pierden sus hojas durante las estaciones secas para conservar agua, hasta manglares y estuarios, donde la tierra, el agua y las raíces se entrelazan para formar un ecosistema fascinante. Hay de todo un poco, la densa vegetación se pierde en el horizonte y las aves y los reptiles están por doquier.

      También hay zonas de sabana y pastizales, donde la vegetación es más baja y dispersa, proporcionando el hábitat idoneo a diferentes especies de mamíferos que también se adentran en los bosques colindantes. Aquí es relativamente fácil observar venados, zorros, osos hormigueros, armadillos y mapaches entre otros... y si tienes mucha suerte pudieras encontrarte con el jaguarundi o el tigrillo.

      Esta área, hoy protegida pero que en el pasado fue una zona de conflicto militar con el vecino país del Perú, es realmente inmensa. Abarca más de 18,000 hectáreas (lo que equivale a unas 25,000 canchas de fútbol). Aún se puede ver y entrar a búnkers que fueron construidos para defender este territorio.
      Read more

    • Day 74

      Grenze zu Ecuador / Guayaquil

      April 20 in Ecuador ⋅ ⛅ 31 °C

      Ok, also man braucht weiterhin ein Führungszeugnis, auch wenn der Ausnahmezustand seit dem 08.04. aufgehoben ist.

      Wir haben jetzt nur 10 Tage bekommen, also werden es 9 Tage Galapagos. Da es definitiv zu den teureren Zielen gehört, ist es vllt nicht schlecht 😂

      Jetzt müssen wir uns nur überlegen, wie wir am 10. Tag aus Ecuador rauskommen 😂

      Mal sehen, inwiefern wir uns heute noch Guayaquil anschauen, Emma, Anton und Lucas haben erzählt, dass es nicht schön und auch nicht besonders sicher ist. Was sich mit der Aussage vom auswärtigen Amt deckt.
      Read more

    • Day 18

      Lange Reise nach Ecuador

      September 24, 2023 in Ecuador ⋅ ☁️ 29 °C

      Heute ist Reisetag. Gegen 05:30 morgens komme ich in Trujillo an. Dort muss ich das Busterminal wechseln und nehme um 08:00 den ersten Bus nach Chiclayo. Das ist echt super nervig, in Peru gibt es keine zentralen Busterminals wo alle Firmen abfahren, sondern jede Firma hat ihren eigenen Abfahrtsort in der Stadt, sodass man immer ein Taxi zum Wechseln nehmen muss, um weiter zu fahren. Also ab ins Taxi, der Taxifahrer natürlich wieder in Flirtlaune, Frage ob verheiratet am besten immer mit ja beantworten...😄 Für 10 Soles bringt er mich in seiner alten Kiste ans andere Terminal, wo ich auf meinen Bus nach Chiclayo warte. Der fährt dann auch pünktlich um 08 Uhr los. Durch staubtrocknes, ödes Küstengebiet geht es Richtung Norden auf der Panamericana. In Chiclayo nehme ich mir einen Uber wieder zum anderen Terminal Norte und kaufe mir mein Ticket nach Ecuador für abends. Nun hab ich echt noch viel Zeit und es ist Sonntag, sodass fast nichts offen hat, doch der Uber Driver Angel ist so nett und bringt mich in ein gutes Ceviche Restaurant zum Mittagessen. Außerdem lässt er mir seine Nummer da, damit er mich später wieder zum Terminal fahren kann. So nett!🥰 Chiclayo ist echt nicht schön, zumindest was ich gesehen habe. Unglaublich staubig, trocken, heiß, provisorische halbfertige Häuser, ungeteerte Straßen und Müll, Müll, Müll. Das hässliche Gesicht von Lateinamerika, selten so eine deprimierende Stadt gesehen... Hierher verirren sich glaube nur wenige Touris und wenn dann eher zur Durchreise. Pünktlich um 15 Uhr holt mich Angel wieder ab und bringt mich zum Terminal, er wollte dafür nicht mal Geld nehmen aber ich hab ihm meine letzten Soles gegeben 😊 Bin froh wenn ich aus der Stadt wieder raus bin! Um 17:30 geht mein Bus dann los Richtung Cuenca... In den nächtlichen Grenzbussen sollte man besonders aufpassen wegen Diebstählen, hier gibt es wahre Horrorgeschichten. Alle Wertsachen kommen daher in eine Tasche unter den Pulli und der kleine Rucksack zwischen die Beine. Das wird sicher nicht die bequemste Fahrt, um 06 Uhr morgens sollte ich ankommen je nachdem, wie lange der Grenzübertritt dauert. Zum Glück sitzt eine Frau neben mir und keiner der komischen Typen😄 hier sind die Abstände nämlich nicht so luxuriös wie bei den anderen Bussen. Nach einigen Stops und ziemlichem Gerumpel erreiche ich um 01:30 die Grenze zu Ecuador in Huaquillas. Doch scheint irgendwelche Probleme mit der Elektronik zu geben und nur einen Beamten der stempelt, daher dauert die Einreise leider ewig...2,5h später hab ich den Stempel und endlich geht es weiter Richtung Cuenca. Hóla Ecuador!Read more

    • Day 1

      Frontier crossing

      January 28, 2022 in Ecuador ⋅ ☁️ 26 °C

      Flights to Peru were fucking expensive so I was looking for another way to cross the border.
      A friend of mine I met in Lima told me about this travel agency in Tumbes wich would bring be for 45$ over the border up to the mountains of cuenca.
      So I went to Tumbes with Mario, we met the agency, dropped Mario off at Tumbes airport and continued in a small black Kia with blacked out windows to the border.
      The first and only “police control” ended up with a gentle handshake 🤝 💸 and „viajes seguros“. Suddenly I was in ecuador, changed the vehicle into a Taxi. The driver and his girlfriend couldn’t stop theyre laughing once they realised on wich level my Spanish was and what I just did.
      They brought me to the bus station to Cuenca, there we realised that the bus is leaving 5 hours later at 1 am.
      They took me out for dinner, then we bought some beers and went to their apartment we‘re we watched several Michael Jackson concerts on YouTube. They were pretty impressed by my moonwalk skills 🌝
      At 0:30 they drove me to the bus we’re I had a prime seat first row wich mucho leg space. I slept through for 5 hours when we arrived in Cuenca.
      Why did nobody told me that it’s gonna be that cold?
      Read more

    • Day 127

      On traverse l'Equateur

      June 28, 2023 in Ecuador ⋅ ☀️ 31 °C

      On se réveille dans le bus qui roule après encore une fois, une bonne nuit qui fut fortement agréable dans nos sièges bien confortables. On roule sur la côte pacifique du Pérou, au nord et on est bientôt aux portes de la frontière équatorienne. On continue donc encore notre douce traversée avant d'arriver à Tumbes vers 10h.
      La route fut malgré tout jolie et on commence à bien sentir la chaleur et l'humidité de la région. Encore un petit effort et on arrivera à Aguas Verdes, ville péruvienne frontalière à Huaquillas, sa version équatorienne.

      On arrive à 11h et dès la sortie du bus, on se fait agresser par une horde de personnes qui veulent nous transporter pour nous faire traverser la frontière ce qui est extrêmement désagréable, encore plus quand on vient de faire 13h de bus. Notre ami vénézuélien a trouvé du monde pour nous accompagner et nous intime de le suivre, ce que nous faisons, un peu à contre-coeur. Avant de passer la frontière, on échange nos derniers sols péruviens en dollars américains, monnaie de l'Equateur.
      On passe ensuite sans problèmes ni contrôle, un pont qui semble être la frontière avec l'Equateur. Cela nous interroge et on demande donc à un policier si on ne doit pas faire vérifier nos passeports et indiquer notre entrée sur le territoire.
      Il nous indique, sans que nous comprenions très bien, que le poste de frontière est situé à 5-6 km plus loin et que l'on doit prendre un taxi jaune (digne de confiance) pour s'y rendre. Il engueule aussi les gars qui nous suivent depuis le terminal de bus, ce qui n'est pas rassurant.

      On décide de continuer à suivre maps.me pour se rendre aux agences de bus et les mêmes lascars nous suivent. Louis voit une agence qu'il avait remarqué sur internet avant et décide de s'y rendre pour voir les prix tandis que les malfrats nous proposent un bus qui part dans les prochaines minutes.
      Avec insistance, on refuse leur offre et on rejoint Louis à l'agence. Le bus des malfrats ne nous amenait pas à la frontière voulue avec la Colombie donc on prend le bus qui nous convient. Cela n'empêche pas les méchants équatoriens/escroqueurs de bus d'attendre Joseph et Louis à la sortie de l'agence pour leur demander de l'argent. Joseph leur donne 1$ avant de s'enfuir rejoindre Louis pour aller retirer de l'argent et payer le bus pendant que Victor surveille les affaires à l'agence.

      Mais les choses se règlent petit à petit et la mauvaise première expérience en Équateur commence à se dissiper. Louis et Joseph rentrent, on se brosse les dents, se pose un peu puis on part prendre un taxi pour se rendre au poste frontière et régulariser nos papiers. Cette étape se passe très bien et très rapidement. On rentre donc vite en ville et on pique-nique sur la place centrale avec le fameux mayos-thons-wraps ainsi que chips et oreos qu'il nous reste. Ensuite, comme on est de gros gourmands, on fait le tour de petits commerces qui vendent des glaces et on trouve notre bonheur dans un resto qui fait des yaourts glacés avec tout plein de friandises à rajouter dedans. On prend bien évidemment le format le plus gros et on se régale.

      On rentre ensuite à l'agence, on finit de se préparer et on monte dans le bus. Il part à 15h pétante, et c'est parti pour 16h-18h de trajet apparemment (on espère pas plus) direction Nueva Loja.
      Après quelques minutes, le bus s'arrête et prend une bonne dizaine de personnes, typés indiens, qui s'assoient juste devant nous. Pas de problèmes jusqu'au moment où ils mettent une enceinte avec des sons à fond. C'est rapidement insupportable, alors on espère que ça ne va pas durer tout le voyage.

      Vers 21h, on s'arrête sur une mini aire de route. On en profite pour finir rapidement nos réserves de nourriture et faire des sandwichs thon-wrap-mayo qu'on engloutit en deux minutes car le bus nous presse. On est encore loin de notre destination finale, on verra donc après la nuit, en espérant qu'elle se passe bien et qu'on arrive un peu à dormir.
      Demain, on tente le passage en Colombie youhou.
      Read more

    • Day 1,138

      Entrada a Perú

      May 2, 2023 in Peru ⋅ ⛅ 28 °C

      Otra frontera fácil y rápida

      Llegó nuestro penúltimo día de permiso en Ecuador y tenemos que irnos. No queremos correr riesgos con las autoridades migratorias y la aduana, que suelen ser bastante estrictos. Salimos bien temprano de nuestro último campamento - la Reserva Arenillas - pues no sabemos cuánto tarde el trámite.

      Vamos avisados por otros viajeros de que el permiso de aduana se entrega en una dependencia y luego, más adelante, se hace el trámite de migración. A pesar de eso, nos pasamos y tuvimos que dar la vuelta en una rotonda. Dimos con la puerta correcta pero el oficial era poco amable y no tenía ganas de trabajar así que nos hizo ir a tomar fotos al BumBumChácata y traérselas antes de procesar el documento.

      Volvimos a la carretera y, siguiendo las señales, pasamos el puente que une el tráfico entre los dos países. Enseguida vimos el edificio de atención binacional. En el mismo salón está migración de Ecuador para hacer la salida y migración de Perú para hacer la entrada. Nos hicieron las preguntas de rutina y sin más nos sellaron los pasaportes con los 90 días de permiso de estancia.

      El segundo paso es obtener el permiso del camper con la Aduana. Nos pidieron los documentos a los que ya estamos acostumbrados: propiedad del vehículo, placas, pasaporte y licencia de conducción. Luego el oficial fue a chequear el número del motor y a mirar someramente por dentro. A continuación nos entregó el documento impreso que autoriza al BumBumChácata a transitar por el país por 90 días.

      Solo faltaba el último paso, obtener el SOAT, un seguro obligatorio para daños a terceros por toda la estancia en el país. Allí mismo lo venden por $45 USD o el equivalente en Soles.

      En poco más de una hora estábamos listos para adentrarnos en Perú, donde estaremos por los próximos tres meses aproximadamente.
      Read more

    • Day 182

      Border Ecuador to Peru

      January 18, 2020 in Peru ⋅ ⛅ 28 °C

      This was unbelievable (in a bad way)!! We arrived there at 3 in the morning and continued driving at 9:30 in the morning 🤦
      There was a problem with the system so they needed to check our police profile manuel .. so we needed to go in a other queue but to be able to go in this queue we needed to get first in another queue to get the paper then go to the other queue and at the end to the first queue again 🤦
      It was a fucking nightmare!! Noone knew where to go .. and at the end the system was running again so we waited 5 hours for nothing in the wrong queue 🤬
      Read more

    • Day 73

      Contrôle surprise

      May 26, 2022 in Ecuador ⋅ ☁️ 14 °C

      Ce matin on se retrouve de bonne heure dans un taxi pour prendre la poudre d'escampette. On décide de filer à l'équatorienne. Les péruviens ne nous enterrons pas à Tumbes (wow sympa le jeu de mots Tom). Je parle peut être un peu vite. À quelques kilomètres de la frontière la police nous arrête pour un "simple" contrôle comme ils disent, une
      formalité pour les éminents ambassadeurs que nous sommes. Nous c'est simple on rentre on sort des pays comme on veut. C'est bien ça le soucis nos merveilleux passeports sont aussi vierge que l'huile d'olive Puget, pas la trace d'un tampon d'entrée au Pérou. Le police nous demande comment nous sommes rentrés dans le pays. Illégalement à la nage pardi, Bordeaux Lima ça se fait bien en crawl.

      Trêve de blagues, on essaye de leur expliquer pendant 20min que le tampon est numérique et non pas physique, ce qu'ils ont beaucoup de mal à croire. On commence à légèrement s'inquiéter. Heureusement une maman policière est là. Elle est gentille, elle a un beau sourire et elle nous fait des crêpes (c'est faux). Elle se charge d'appeler la douane. Hallelujah ! Nous ne sommes pas les nouveaux Pablo Escobar ils ont bien un trace de notre entrée sur le territoire. C'était moins une, ma moustache et mon kilo de cocaïne commence à frétiller.

      Le passage de la frontière est une formalité : prise de température (Petite question caliente à votre avis qui avait la température la plus élevée ?), tampon de sortie et tampon d'entrée. Nos passeports s'en régalent.

      ¡ ECUADOR ESTAMOS AQUIIIII !
      (Nous voilà en Équateur pour les non hispanophones)

      Ma foi ce n'est pas un grand changement. Pas d'éléphants roses à mon plus grand désespoir. En revanche étonnant ici la plupart des gens se baladent en monocycle en ville (c'est faux pour votre plus grand désespoir, je sais). Malgré tout on a la légère intuition que les gens ont l'air plus agréable. On a moins l'impression d'avoir la panoplie du touriste, étonnant car j'ai toujours mon bob, ma banane et ma tête de bon français. A peine arrivés, on monte dans un bus qui part en direction de Cuenca, une des grandes villes de l'Équateur réputée pour son architecture. D'ailleurs étonnant les bus en Équateur n'ont que 3 roues (c'est faux c'est comme au Pérou).

      Après quelques heures de bus on arrive à Cuenca. Génial la météo est tropical. Je dirai même qu'elle est digne de nos plus grands rêves : c'est pluie... On se dirige tranquillement vers notre auberge en taxi. Notre chauffeur ma foi très sympathique (l'intuition se vérifierait-elle ?) nous fait une petite visite guidée du centre ville. La ville est très belle et a des airs d'Europe.

      On termine cette longue journée par un très bon burger, repas traditionnel équatorien (c'est faux c'est pas équatorien mais il était très bon).
      Read more

    • Day 38

      Per Pedes nach Peru...

      February 21, 2019 in Peru ⋅ ⛅ 31 °C

      ... hatten wir geplant. Wir sind zunächst 5h im Bus von Cuenca zum ecuadorianischen Grenzort Huaquillas gefahren und wollten dann die letzten 500m über die Grenze nach Peru entlang der Panamericana laufen. Gesagt getan. Der Grenzort sah ziemlich schräg aus, in einigen Blogs wurde auch vor diesem Grenzübergang gewarnt. Wir liefen an einem Ramschmarkt entlang, der stark an unsere Grenzübergänge nach Tschechien erinnerte. Plötzlich waren wir in Peru, hatten aber weder den Ausreisestempel von Ecuador noch den Einreisestempel von Peru. Wir mussten dann noch ein Tuktuk zu den jeweiligen Migrationsoffices nehmen, die kilometerweit entfernt in der peruanischen Pampa lagen. Ein örtlicher Polizist unterstrich mit einer unmissverständlichen Geste die Notwendigkeit ein Fahrzeug zu nehmen. Andernfalls würde uns der Hals abgeschnitten. Der Tuktuk-Fahrer wollte 10$. Als wir ankamen, wollte er plötzlich 10$ von jedem von uns. Er hätte schließlich 4 Kinder. Wir einigten uns auf 15$. Im peruanischen Grenzort mussten wir dann 4 h auf unseren Flieger nach Lima warten. In dem Flughafen waren wir bei unserer Ankunft die einzigen Fluggäste. Aber es wurden dann noch paar mehr.Read more

    • Day 12

      Adiós Ecuador y Hola Peru

      September 7, 2015 in Ecuador ⋅ ⛅ 24 °C

      I do have today's story tucked in my brain. We travelled out of Cuenca (through beautiful scenery, some of which looks surprisingly like) through the far south of Ecuador to cross the border into Perú. I could say that the country already has a very different feel to it, that we'll miss our last guide Jo, or that our fresh grilled fish dinner was delicious or many other things. But I can only think that I'm tucked cosy in bed and all I can hear is the ocean and crickets and my curtains are wide open to catch the sunrise. I'm happy.Read more

    You might also know this place by the following names:

    Provincia de Zarumilla

    Join us:

    FindPenguins for iOSFindPenguins for Android