Saint Vincent and the Grenadines
Grenadines

Discover travel destinations of travelers writing a travel journal on FindPenguins.
Add to bucket listRemove from bucket list
Travelers at this place
  • Day123

    SailingTrip sur Uoshan J21

    June 17 in Saint Vincent and the Grenadines ⋅ ⛅ 27 °C

    Les îles magiques

    Canouan c'est fini, c'était l'île de notre premier mouillage dans les Grenadines. Mais si vous suivez bien, on a toujours pas d'eau douces dans les cuves, même dans celle de diesel. Du coup, arrêt obligé a la marina de l'île. Et là, c'est dans le Las Vegas des ports que nous accostons. Deux petits phares en entrée, une eau bleu turquoise, des quais en dur et totalement propres mais complètement vides, des petites maisons sortis d'un film américain, des cascades artificielles se transformant en piscine : ça à l'air aseptisée et on se demande où on a atterri. Mais bon on est pas là pour longtemps, on se dépêche de remplir l'eau, pendant que Sylvain et Thomas vont faire la clearance de sortie du pays à l'aéroport tout proche, parce que sinon au port ça coutais une blinde. Pendant ce temps, un yatch de location arrive au port. Étant donné qu'il fait 5 fois la taille de notre bateau, on se permet de regarder le prix : 450 000€ la semaine. Eh bé... Une fois toute la logistique terminé, on s'en va de chez les richou non sans payer une petite taxe de passage au port bien trop salé, mais bon on avait pas trop le choix.

    Aujourd'hui, direction les Tobago Cays. C'est un enchaînement de recif corallien qu'on nous décrit somptueux, et qui sont un peu le must à voir en voilier : on à hâte ! La navigation est courte et se fini au moteur car il faut zizgzager entre les récifs pour ne pas couler et se noyer. Et puis finalement on arrive dans probablement le plus beau mouillage que l'on ai fait jusqu'alors ! Nous sommes entre 2 ilets, dans une eau magnifique : c'est vraiment vraiment sympa. On saute directement à l'eau pour aller voir ce qu'il s'y trame, car on est dans une réserve naturelle tout de même ! Manque de bol, les trucs à voir sont un peu plus loin, là où il n'y a pas de bateau. On voit quand même quelques tortues, et du courant.
    On ira trinquer au coucher du soleil sur la plage d'une des deux îles, où un requin nourrice viendra nous chatouiller les pieds (nan en vrai il nous a pas touché). C'est le premier requin qu'on voit de tout le voyage alors on est bien content !

    On retournera ensuite sur le bateau, pour passer une dernière nuit au mouillage, autour d'un bon repas et d'un bon film. Demain, c'est le grand départ !

    Bisous bisous

    Titouan
    Read more

  • Day122

    SailingTrip sur Uoshan J20

    June 16 in Saint Vincent and the Grenadines ⋅ ⛅ 27 °C

    Bienvenue chez les richou

    Après être resté 4 jours dans la même baie, il était temps de partir ! On lève l'ancre assez tôt le matin car on veut essayer de visiter le plus d'île possible avant la fin. On doit faire un stop pour remplir les cuves d'eau car on commence à manquer. Seulement impossible de trouver la pompe à Bequia, on part donc en sachant qu'on pourra en trouver autre part, ne paniquez pas.

    L'idée est de rejoindre l'île de Mustique (il n'y a pas de "o", je fais pas tout le temps des fautes d'orthographe) qui est connue pour être la destination vacances de quelques millionaires, voir milliardaire comme par exemple la famille Royale, Mick Jagger et David Bowie. La navigation est facile, on traverse néanmoins un très gros "champ" de sargasse...

    L'arrivée sur l'île est fidèle à sa réputation, une plage presque blanche, du gazon tondu, des villas tellement grande qu'on dirait des hôtels 5 étoiles, mais bon pas de Rolling Stones. Enfin bref, une île de riche quoi.
    On se place à une bouée, en attendant de voir ce qu'il nous sera proposé comme tarif. On en profite pour aller ploufer dans l'eau crie Staline, ou on repère quelques tortues vertes.
    Le verdict tombe : 70 dollars US la nuit, alors qu'on est plus autour de 15/20 d'habitude. Pas d'hésitation dans le groupe, on repart aussitôt avoir englouti nos délicieux accras de carrangue à plume (merci Armel), vers une micro île : Savan Island. Elle a l'air magnifique, le mouillage est moyennement protégé mais les fonds marins on l'air ouf. Seulement voilà, le fond n'est pas adapté et on risque de passer une nuit agitée. On repart donc encore une fois pour rejoindre Canouan, l'île où nous avions fait escale au début du trip. On s'installera dans une mini baie bien jolie, mais avec quelques vagues qui vont animer notre nuit.
    Avec Armel on ira voir ce que donne la faune marine du coin, mais ça commence à être sombre donc rien ce soir, attendez demain les impatients.

    Voilà voilà bisous

    Titouan
    Read more

    Clara Ricou

    non elle n'est pas là! mais c'est de là qu'elles viennent

    6/30/22Reply
     
  • Day120

    Sailing trip sur Uoshan J18&19

    June 14 in Saint Vincent and the Grenadines ⋅ 🌧 27 °C

    La fatigue de la sortie de la veille additionnée à une grosse pluie incessante nous cloue sur le bateau. Cependant un événement inattendu c'est tout de même passé. On ne vous en a pas encore parlé mais Titouan et moi (surtout Titouan quand il se lève avant tout le monde) pêchons un peu à la canne tous les jours. C'est redoutablement efficace, on pêche rarement plus de 20 min et pourtant le bredouille n'arrive pas ou presque pas. En général on attrape des carrangues franches, un poisson carnassier qui est présent sans exception à tous les mouillages. Alors que je pechais tranquillement une touche survient et le poisson vide presque la bobine du moulinet. La canne qu'on utilise est celle qu'on a achetée en Guadeloupe pour une bouchée de pain, elle est toute rouillée et le moulinet est en train de rendre l'âme, bref pas du matos très fiable. Le combat n'est pas évident et l'équipage est curieux de savoir ce qu'il peut bien se trouver au bout de la ligne. Après 10 min et deux tours du bateau on voit apparaître une grosse tâche blanche. On a peur que ce soit une raie. Finalement c'est une carrangue à plumes de 60 cm, aux reflets magnifiques. Au moment où titouan essaye de hisser le poisson au bateau la ligne casse dans ses doigts. Dans un sursaut héroïque il parvient à l'attraper par la queue avant qu'il ne disparaisse. En plus de cet acte, il se portera aussi volontaire pour enlever ses filets. La tâche était loin d'être évidente et il lui a fallu plus d'une heure.

    Le jour suivant commence par de la logistique : courses et lessive. Malheureusement cette deuxième tâche échoue et nous oblige à repasser dans l'après midi et par la même occasion à repousser notre départ de Bequia au lendemain. Cela nous laissera en revanche le temps de faire une petite balade. On a donc traversé l'île (qui n'est vraiment pas large), pour aller se baigner sur la côte Atlantique qu'on ne voit jamais. La mer y est plus agitée mais la plage tout aussi belle. Au cours de la balade on a assisté à une bataille entre deux chiens et un autre assez violente. Clara était traumatisée.
    Fun fact : on est passé devant un bar avec du mobilier en os de baleine. Bequia est une île où la chasse a la baleine est pratiquée traditionnellement. Aujourd'hui les habitants sont divisés entre conservateurs de cette pratique et ceux qui pense qu'il serait mieux de passer à autre chose. Pour l'instant les pêcheurs prélèvent quatre spécimens par an.
    Le soir, nous avons abordé en annexe le bar flottant qui se trouvait non loin de Uoshan. C'était une expérience originale, dommage qu'il n'y avait personne d'autre que nous pour mettre une ambiance plus chaleureuse.

    Armel.
    Read more

    Christine RAVEL

    Bravo les pêcheurs... Et est-ce que c’est bon la carrangue ?

    6/30/22Reply
    Titouan Alliod

    La carrangue a plume est vraiment très bonne, c'était un délice !

    6/30/22Reply
    Fabienne Guillon

    wao, magnifique !!!

    7/1/22Reply
     
  • Day119

    Sailing Trip sur Uoshan J17

    June 13 in Saint Vincent and the Grenadines ⋅ ⛅ 27 °C

    Ce matin, avant toute chose, nous quittons la bouée payante pour aller quelques centaines de mètres plus loin au mouillage, gratuit.

    Fraîchement arrivés à Bequia (qui se prononce Beq-wai), nous décidons de partir à la découverte de l'île. Nous avons repéré un sentier qui longe la côte en passant par plusieurs plages et quelques jolis points de vue.

    À bord de notre fidèle annexe, nous accostons sur un ponton assez peu engageant (il manque des planches) et partons en balade. Sylvain préfère l'option baignade, il décide donc de rester sur la première plage pendant que nous nous baladons.

    Au début du sentier, on peut lire une pancarte "taking the path is at your own risk", on ne comprend pas bien l'intérêt car marcher sur ce sentier ne semble pas bien compliqué... C'est même plutôt joli, on alterne entre des passages sous les falaises, le long des pontons, sur le sable blanc des plages, cette promenade nous permet de voir différents paysages en un rien de temps !
    Nous tombons tous d'accord sur un point : cette île est une des plus riches que nous avons visitées jusque là. On voit beaucoup de maisons au style américain, les routes sont en très bon état, les restaurants ressemblent beaucoup à ceux qu'on trouve en Europe, mais l'île garde quand même son charme carribéen.

    On arrive tout au bout du sentier quand une grosse pluie se met à tomber. On la laisse passer en s'abritant, et surtout en espérant que Sylvain a aussi trouvé de quoi se mettre à l'abri. On fait demi-tour une fois que l'averse est passée, mais à une dizaine de minutes de la plage où se trouve Sylvain, un deuxième grain nous tombe dessus ! Pas de panique, plutôt que  tremper nos affaires on préfère juste se mettre en maillot de bain et profiter de l'eau douce qui coule du toit d'un restau pour se rincer (ce qui fera bien rire les locaux).

    Comme la pluie ne s'arrête pas et que de toute façon, nous sommes déjà mouillés, nous partons tous les 5 récupérer Sylvain pour l'emmener au restau que nous venons de repérer. Titouan profitera de la pluie pour encore plus tremper tout l'équipage en sautant dans chaque flaque d'eau qu'il trouve...
    Nous arrivons tout dégoulinants et en serviettes de bain au petit restau, afin de boire un verre et surtout jouer aux cartes pendant que la pluie passe. Les parties s'enchaînent, les cocktails maison aussi, et l'ambiance bat son plein. Nous avons tous plein d'énergie à revendre et nous décidons de prolonger la soirée dans un petit bar bien local et bien roots comme on aime.
    Nous n'aurions pas pu mieux tomber ! À peine arrivés, nous commençons à discuter avec des locaux. L'un d'entre eux a décidé de nous faire goûter une soit-disant spécialté locale appelée "Sunset", qui n'est ni plus ni moins qu'un rhum de qualité douteuse à...84°. Oui, ça pique. Mais on apprécie l'effort de nous faire découvrir les coutumes locales !

    Il y a pas mal de monde, nous sommes tous lancés dans des discussions avec différents locaux trop sympas. Dans l'équipage, nous sommes nombreux à échanger des parties de Ramy version carribéenne avec une locale qui déborde d'énergie. Déjà que nous avons du mal à la comprendre, c'est encore plus dur de comprendre sa version des règles mais nous nous accrochons - enfin surtout Martin s'accroche, en effet notre capitaine saute toujours sur l'occasion de gagner un jeu de cartes.

    Pendant ce temps, je discute dans un anglais approximatif mélangé à du créole avec Baba, un local qui s'avère être peintre, il a d'ailleurs décoré le bar dans lequel nous nous trouvons. Au bout d'un moment, il se lance dans la confection d'une œuvre d'art devant nos yeux : il commence à dessiner la mer, puis un voilier, puis il me demande le nom de notre bateau... nous réalisons qu'il est en train de dessiner Uoshan, avec nous dessus !! Tellement de bonne volonté, il regrette même de ne pas avoir de peinture pour finaliser son dessin.

    Après cette belle soirée, nous rentrons sur le bateau avec notre œuvre d'art sous le bras, prêts pour un gros dodo !

    ✒️ Clara
    Read more

  • Day118

    SailingTrip sur Uoshan J16

    June 12 in Saint Vincent and the Grenadines ⋅ ☀️ 28 °C

    La navigation commence !

    Il est temps de quitter notre abri au sein de la baie de Union Island pour rejoindre Bequia, la plus grande île des Grenadines et la plus au nord. Les conditions sont annoncés plus costaud que d'habitude et on a hâte (ou pas pour Clara) de découvrir un peu ce que ça donne. Nous avons une petite trentaine de miles en distance, mais cette fois le vent est pile sur notre cap. Nous devons donc remonter en tirant quelques bords, ce qu'on trouvera top avec Armel car on aime bien faire des manœuvres. Pour Clara, elle suivra tout ça allongé dans la cabine, en essayant de survivre. La mer est en effet plus démontée que jusqu'à présent, ce qui donne lieu à de belles vagues déferlantes sur le pont 😁
    Lors du dernier bord pour caper sur notre destination, une des manniles d'écoute de la trinquette (téma le vocab de marin) explose sous la tension. Nous finissons au moteur, heureusement pour pas long.

    On rejoins finalement Port Elizabeth, la ville principale de l'île de Bequia en fin de journée. On est tout de suite accueilli par un homme en bateau nous proposant d'utiliser sa bouée pour la nuit. Nous refusant, en pensant plutôt s'ancrer pour ne pas payer. On lui achètera quand même quelques produits locaux.
    Il se trouve que dans le noir, on ne trouve pas d'endroits pour jeter l'ancre. On décide donc de prendre une bouée au pif pour la nuit, on verra demain.

    Une fois accroché, on ira prendre un petit verre de l'amitié pour fêter cette navigation dans de "fortes conditions", d'après nos capitaines, qui s'enchaînera avec un petit restau ma foi fort sympathique, où Clara dégustera un barracuda delicioso. Nous retournons ensuite à bord pour passer une nuit paisible et agréable.

    A bientôt !

    Titouan
    Read more

  • Day117

    Sailing trip sur Uoshan J15

    June 11 in Saint Vincent and the Grenadines ⋅ ⛅ 27 °C

    Aujourd'hui pas grand chose au programme alors Titouan et Armel en profitent pour faire une grosse session de chasse sous marine. Le début est un peu complexe. Un groupe de plongeur viens nous rendre visite en plein agachon (affût au fond de l'eau). C'est embêtant puisque leur presence relevant d'une discretion nule fait fuir tous les poissons mais en même temps c'est marrant de les voir arriver en étant au fond de l'eau. C'était un peu comme si on faisait partie du récif et eux étaient étrangers. Un changement de poste s'est donc imposé. En faisant donc un agachon sur une autre pierre plus loin Armel tombe nez à nez avec un énorme banc de vivaneaux. Un premier joli poisson et donc capturé. On tourne alors ensuite le reste de la session sur ce poste en amont d'un grand cassant. Titouan réussira a attraper un spécimen encore plus gros que le premier. Cette session de presque 3h sera encore une fois source de plein d'apprentissages.
    Seulement voilà arrivés au bateau on réalise que ces poissons sont susceptibles de donner la ciguatera aussi appelé la gratte. C'est une mechante intoxication alimentaire due au toxines présente dans certains poissons. Ces toxines proviennent à la base de certains corraux qui sont consommés par les poissons de récifs. Les prédateurs accumulent l'ensemble des toxines absorbées par tous les poissons dans leur chaîne alimentaire. Les poissons péchés faisant plus de deux fois le poids en deçà duquel les risques d'intoxication sont faibles, le doute s'installe dans la tête de tout l'équipage. Heureusement l'appelle de deux restaurants locaux nous confirme que la ciguatera n'est pas encore arrivée dans les Grenadines. Les vivaneaux nous font donc finalement un super repas de midi et des rillettes avec les restes.
    L'après midi sera seulement composé de jeux de cartes et d'une petite viré au bar de la plage le temps du coucher de soleil.
    Read more

    Thérèse RICOU

    Bravo pour la pêche et la cuisine

    6/28/22Reply
    Fabienne Guillon

    Armel : il est loin le temps où tu pêchais en no-kill.....

    6/28/22Reply
    Armel Guillon

    C'est une pêche raisonnée, où le poisson a clairement sa chance et en plus ça nourrit tout l'équipage !

    6/28/22Reply
    AlexBenJules Garcia

    Ah ah tu me fais ma soeur

    6/30/22Reply
    AlexBenJules Garcia

    Trop forts 💪🏻

    6/30/22Reply
     
  • Day105

    Sailing Trip sur Uoshan J3

    May 30 in Saint Vincent and the Grenadines ⋅ ⛅ 27 °C

    Nous nous réveillons dans la jolie baie de Chateaubelair, après une bonne nuit de sommeil. Juste le temps d'un petit plouf pour se rafraîchir, mais sans traîner car une grosse journée de navigation nous attend. Évidemment, nous recroisons Fitzmore, le monsieur qui nous a vendu des fruits frais depuis son paddle. Pas le temps de discuter cette fois, nous devons mettre les voiles !

    La journée s'annonce plutôt longue car nous visons la petite île de Canouan. En effet, les deux capitaines de Uoshan ont l'intention de rejoindre un bateau copain, portant le joli nom de Petit Poisson, pour dire au revoir avant que les chemins se séparent. Ils se sont donné rendez vous à Carriacou, qui n'est quand même pas la porte à côté donc il faut avancer le plus possible chaque jour. Nous prévoyons un peu moins de 40 miles nautiques aujourd'hui, c'est à dire environ 8h de navigation, en considérant qu'on va en moyenne à 5 nœuds.
    Heureusement, il fait beau, les conditions s'annoncent bonnes, un peu de vent sans trop de vagues, nous démarrons la journée tranquillement. C'est notre troisième jour à bord d'un voilier sans avoir mis pied à terre, et nous commençons à nous habituer à la gîte (quand le bateau bouge de gauche à droite avec la houle), on appelle ça "s'amariner". Même pour moi, championne du mal des transports, capable d'être brassée en 5 minutes de voiture, je sens que le mal de mer diminue. Je prends quand même un médicament en prévision, car ça ne sert à rien de se gâcher la journée en étant brassée !

    La navigation se passe bien, nous évitons au maximum d'aller à l'intérieur du bateau car nos petits estomacs ne résistent pas encore à cette épreuve. Nous arrivons comme prévu aux alentours de 17h sur l'île de Canouan, dans une baie protégée, bientôt accompagnés par le ciel orangé du coucher de soleil. Nous avons encore quelques minutes de lumière pour aller nager, découvrir les fonds marins, et pour certains chasser ! La pêche sera bonne aujourd'hui, nos deux professionnels de l'agachon nous ramènent un poisson réputé pour sa chair : le fameux poisson lion ! Il vaudra une belle frayeur à Armel qui a failli se piquer avec une des épines venimeuses de l'animal, sauvé par les gants. Au menu de ce soir : 2 poissons lion et une carangue franche, qui prouvent à nos capitaines que parfois les 2h passées dans l'eau ça paie (mais pas à chaque fois).

    On se régale, même si la carangue avait des sortes de parasites dans la bouche (tout à fait HORRIBLES) qui me hanteront pendant un moment. Les têtes des poissons lion - pas infectées de trucs horribles - iront dans un bouillon, notez bien cette info pour la suite même si elle paraît inutile pour l'instant.

    À demain pour la suite des aventures sur l'eau !

    ✒ Clara
    Read more

    Maurice Ricou

    on attend la suite avec impatience !

    6/12/22Reply
    Clara Ricou

    hihi ça arrive ! 😇

    6/12/22Reply
    Thérèse RICOU

    Trois poissons!

    6/13/22Reply
     
  • Day11

    Jamesby - eine Insel in den Grenadinen

    April 21 in Saint Vincent and the Grenadines ⋅ ⛅ 26 °C

    Am späten Vormittag hat uns Dan mit dem Dingi noch zu einer kleinen Insel Jamesby inmitten der Tobago Cays gefahren. Einsamer kann ein Sandstrand nicht sein.
    Wir hatten noch in paar nette Touristen-Fotos gemacht. Muss auch mal sein.Read more

  • Day10

    Carnesh-Bay

    April 20 in Saint Vincent and the Grenadines ⋅ ⛅ 25 °C

    Am Nachmittag sind wir in der Carnesh-Bay auf Mayreau, einer der Grenadinen-Inseln angekommen.
    Wir haben gleich noch einiges unternommen. Schnorchel (haben gleich einen Rochen gesehen, dann aber nicht mehr viel), Kanu und Standup-Paddle, Drohne Fliegen. Und natürlich die herrliche Landschaft bestaunen.Read more

    Markus Seidel

    Du hast wirklich ne starke Frau, Gerhard! 😃

    4/23/22Reply
     
  • Day78

    Zurück im karibischen Paradies

    January 22 in Saint Vincent and the Grenadines ⋅ ☀️ 26 °C

    Mit unserem Gast Adrian segeln wir zu den Tobago Cays und schnorcheln dort mit den Schildkröten. Jens geht noch eine Runde kitesurfen bevor wir nach 2 Tagen in den Cays weiter nach Mayreau fahren. Den Traum-Karibik Strand wollen wir auch Adrian zeigen. Hier sammeln wir Kokosnüsse und bereiten daraus Kokosmakronen zu. Nachts werden wir durch Fledermäuse geweckt, die gesellig durch unser Boot fliegen und sich an unseren Bananen laben. Die haben die Bananen gerochen. Wir haben etwas Mühe sie wieder heraus zu bekommen. Schaffen es aber gemeinsam. Die Bananen haben wir dann in den Schrank gelegt und die die Türen zugemacht. Als dann doch noch eine durch das Fenster kam, haben wir Mückengitter drüber gelegt. So hatten wir für die restliche Nacht zum Glück Ruhe. Am nächsten Tag genießen wir den Strand und erkunden. Ich etwas die Insel. Am Abend gehen die Jungs Lobster und Spareribs essen, denn Regina hat etwas Magenprobleme. Sie bleibt mit Marie an Bord.Read more

    Martina Selle

    Es macht mir so viel Spaß, eurer Reise, aus dem kalten , ungemütlichen Deutschland, zu folgen. Wunderschöne Fotos und tolle Berichte. Ganz viele großartige Momente wünsche ich euch noch. Martina.

    1/27/22Reply
    Marina Michelsen

    Das hört und sieht sich alles so toll an! Ich kann es kaum erwarten, an eurem schönen Leben teilzuhaben!

    1/27/22Reply
    Jürgen Melzer

    Schön .Genießt euer Leben. Ganz viel Glück. Liebe Grüße

    1/29/22Reply
     

You might also know this place by the following names:

Grenadines, Grenadinane, Grenadinene

Join us:

FindPenguins for iOSFindPenguins for Android

Sign up now